Girls: Hanna
2000*1045px

Girls: Hanna

Une suédoise au sourire éclatant!
Photos Duncan Philpott
Photos Duncan Philpott
Une suédoise au sourire éclatant!

Hanna

Toutes les 2 semaines, découvrez un portrait de femme qui ride. Nous en sommes au 13ème portrait. Si vous avez manqué les précédents, retrouvez-les ici : Portraits Girls


Cette semaine, rencontre avec Hanna, une suédoise qui parle aussi très bien l'anglais et le français. Nous l'avions rencontré il y a quelques années alors qu'elle aidait à l'organisation de la Mégavalanche, juste pour le plaisir! Depuis, prise de passion pour le VTT, elle voyage énormément avec son vélo, participe aux Enduro World Series et oeuvre activement pour le développement du VTT en Suède !

(Note: nous avons volontairement laissé les tournures de phrases "anglicisées" pour rajouter au charme et à l'authenticité des réponses :-) )


Salut Hanna, merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Commençons par le commencement. Quel âge as-tu et que fais-tu dans la vie?

J'ai 26ans. Pour le travail, j’ai essayé d’être une adulte et d'avoir un boulot d'"adulte" - je travaillais pour le gouvernement pour presque deux ans, mais ce n'était pas pour moi. Le "Bike Business" me manquait. Maintenant je travaille pour Bikester, une boutique de vélos sur le web. J’écris aussi pour un magazine en ligne et un magazine de VTT ici en Suède. J’adore pouvoir raconter mes aventure de VTT a des gens car j’espère inspirer plus de monde à aller chasser des aventures et poursuivre leur rêves. Il y a 6 ans je ne savais presque pas ce que c’était le VTT et maintenant toute ma vie tourne autour des vélos, haha! 
Ajoutez des photos (2020px)

D'où viens-tu et où rides-tu ?

Je suis en fait un peu de partout – je suis Suédoise mais j’ai habité en Belgique jusqu’à mes 18 ans. J’ai aussi habité un ans à Whistler et trois ans en Angleterre. Maintenant je suis à Stockholm depuis trois ans. Mes parents habitent toujours en Belgique et mon copain en Angleterre – alors je suis toujours un peu a mi chemin entre les frontières. Mais j’adore – ça m'a donné la chance de connaitre tellement des personnes de partout.

Comment as-tu commencé le vélo et où as-tu commencé à rouler ?

Après l’école je suis parti à Whistler pour une saison de ski. Là bas j’ai rencontré des mecs qui venaient de Sheffield en Angleterre et pendent toute la saison de ski il n’arrêtaient jamais de parler de ce truc de DH et VTT. Je me disais que je devais rester pendant l’été pour essayer! Et juste comme ça je suis devenue accro! C’était le coup de foudre! Avant Whistler je n’étais pas une femme très "extreme", mais dès que j’ai essayé le ski horspiste et le VTT je savais que rien ne serait plus jamais pareil ☺
Ajoutez des photos (2020px)

Où roules-tu maintenant ?

Ma base est ici à Stockholm est il y a beaucoup de trails de crosscountry qui sont vraiment beaux. On commence aussi d’avoir des trails un peu plus "enduro", mais les DH sont encore trop courtes. Il y a quand même de quoi bien rigoler quand même! Quand j’ai déménagé ici je ne savais pas s'il y avait des trail ou des vététistes ici, mais il se trouve qu’il y a autant de fanatiques de VTT ici qu'à d’autres endroits! Les grandes montagnes me manquent vraiment, maiss j’aime bien ici aussi. J’habite dans la capitale et j’ai tous les avantages d’habiter dans une grande ville et il y a des trails au milieu de la ville et dans les forêts autour. Stockholm est une ville tellement belle et la météo et presque toujours bonne pour rouler.
On a aussi les Bike Park ici pour rouler un peu en DH. On a Järvsö qui est à 3 heures de route de Stockholm avec un télésiège et un petit Bike Park VTT avec 7 ou 8 tracés de DH. On a aussi Åre qui est à 7 heures de Stockholm – c’est plus grand mes plus difficile d’y aller pour seulement un weekend. Pendant l’été tout le monde qui roule ici à Stockholm, ou près d’ici, part à Järvsö. On habite, roule, mange, vit ensemble chaque weekend est c’est come si on était une grande famille. Un peu comme un camp d’école mais pour les adultes!
Comme mon copain habite toujours en Angleterre je fais beaucoup de VTT là bas aussi. Les trail là bas sont vraiment quelque chose d’autre. Il y a tellement de trails géniaux! C’est comme avoir le meilleur des deux mondes – ici en Suède la météo est toujours bonne mais les trails pas trop difficiles, et en Angleterre la météo est presque jamais bonne, mais les trails sont top.
Je voyage beaucoup à d'autres endroits aussi. J’adore explorer des nouveaux lieu avec mon vélo. L’année dernière je suis partie en Nouvelle Zélande pour trois mois et j’ai aussi couru dans l'EWS en Irlande et Ecosse. J’étais inscrite pour faire l’EWS en France, Espagne et Italie aussi mais une blessure au genou m’a arrêté. Je suis entrain de prendre l'hiver pour me remettre maintenant – je fais beaucoup d’exercices de rééductation et la semaine dernière j'ai pu rouler pour la première fois en six mois. Comme ça m'avait manqué! Cette année je dois donner à mon genou une petite pause donc je ne ferais pas de compétitions – mais ça me donne plus de temps pour vivre d’autres aventures sur mon vélo.
J’espère retourner au Canada cette année est aussi faire du VTT en Norvège et peut être en Islande aussi – il y a tellement d'endroits géniaux pour faire du VTT !
Ajoutez des photos (2020px)

Qu'est ce qui te plait dans le VTT, qu'est ce qui te fait peur ?

Haha, je pense que ce qui me plait dans le VTT c’est qui me fait peur! On se sent en vie (you feel alive)! J’adore être dehors et m’amuser avec mes amis. Quand je roule c’est comme si toutes les autres choses dans la vie n’étaient pas importantes, tous les trucs stressants et durs disparaissent – je me sent libre et vivante!

Une amie à toi veut se mettre au VTT, que lui conseilles-tu?

Un weekend avec les mecs à Järvsö c’est parfait! On peut louer tout ce dont on a besoin et on prend le télésiège jusqu’au top et il y a beaucoup des trails pour les débutant. Pour moi c’est le DH qui m'attire, c’est le plus fun, et si on aime ça je pense qu’on va aimer le trail riding aussi !

J’essaie de motiver plus de personnes à essayer le VTT et aussi à faire des compétitions. Pour moi, faire des competitions est une manière de pousser ses limites et développer sa technique. Et c’est aussi tellement de fun! Quand je suis arrivé ici en Suède il n’y avait pas vraiment de compétitions "chill". Et pour les suédois la compétition c'est un sujet très sérieux. Moi je voulais créer une scène plus "relaxed", des compétitions pour tout le monde, pour les débutant comme les pros. En Angleterre en faisait des compétitions the Dual Slalom dans un champ et j’ai commencé à organiser, avec de l’aide de mon amie Lina, des compétitions ici à Stockholm. Maintenant ça fait trois ans que je le fais et c'est devenu de plus en plus populaire. Ça me fait sourire! Il y a des débutant, des enfants et des pros! Tout le monde est là pour avoir un « good time ». 

Ajoutez des photos (2020px)

Une remarque en particulier à faire sur ce sport?

La communauté VTT c'est vraiment quelque chose de spécial. J’ai jamais rencontré autant de personnes sympa, relax et accueillants. Chaque fois que j’ai déménagé je ne connaissais personne, mais j’ai vite trouvé des nouvelles personnes avec qui aller rouler. C’est comme si on était une grande famille !
Par exemple, une fois en Belgique je suis allé voir le kinésithérapeute de mon père, et quand il a découvert que je faisais du VTT il m’a invité à venir rouler avec lui et ses amis le soir  même! C’était la même chose quand j'ai déménagé en Suède, je ne connaissais personne. Mais j’ai écrit à une fille que je savais qui roulait, Lina, et elle m’a introduit au VTT à Stockholm et après un weekend a Järvsö je connaissais presque tout le monde. J’adore que les personnes avec qui on roule sont tous d'âge diffèrent et viennent de différentes origines mais comme on aime tous le VTT, on parle la même langue. On est tous des grand enfants – on aime s'amuser ! Ça ne fait rien d’où tu viens, quelle langue tu parles, quel âge tu as ou ce que tu fais comme boulot – on aime tous rouler. Même si tu es tout seul à l’autre bout du monde, tu va trouver des personnes avec qui rouler. Et ces personnes là vont probablement devenir tes potes pour le reste de ta vie. Dans quel autre sport peux-tu trouver ça?

Une touche de féminité sur ton bike? Ton équipement?

En ce moment je suis entre deux vélos – je viens de vendre mon Santa Cruz Bronson pour acheter un nouveau bike. Je n'ai pas encore décidé quoi, mes je pense que ça va être le même – j’adore trop ce vélo !
Côté couleurs, j'avais un Bronson jaune avec des pièces Hope Tech bleu. J’adore pouvoir mettre une touche « de moi » avec des pièces de couleur sur mon vélo. 

Hanna souhaiterai remercier :

Merci à la boutique de web Bikester et Addnature, les vêtements cool de Maloja et des components géniaux Hope Tech – merci à eux de m’aider à pouvoir aller explorer le monde sur mon vélo !

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire