EWS#4 - La Thuile - résultats
2000*1045px

EWS#4 - La Thuile - résultats

Les gagnants en Italie.
Texte Léa WEILL
Photos EWS
Texte Léa WEILL
Photos EWS
Les gagnants en Italie.

Richie Rude, l'ogre. Cécile Ravanel insatiable.

Les corps et les mécaniques ont été mis à rude épreuve (sans jeux de mots) ce week end à la Thuile.
Ils auront fait l'équivalent d'une descente du Mont Blanc durant les deux jours de compétitions (4807m de D-). Les liaisons se faisaient pour la plupart en remontées, mais la longueur des spéciales ainsi que les sections de relances ont contribué à fatiguer les riders ! N'allons pas croire que la descente est de tout repos !

Au menu du deuxième jour (premier jour ici) 3 spéciales. 
Richie Rude s'impose sans trop de suprises, il manque de peu le grand chelem (gagner toutes les spéciales du week-end). Sam Hill s'occupe de lui enlever cet honneur en s'imposant sur la spéciale 5, alors qu'il était tombé dans la spéciale 4. On tombe, on se relève et on repart de plus belle. 
1min35 sépare les deux hommes après plus de 50 minutes de course. 
Damien Oton, vainqueur en 2014 a tout donné et finit sur la boite ! Aux 4ème et 5ème place nous retrouvons deux français : François Bailly-Maitre et Florian Nicolai. Nicolas Lau qui s'était idéalement placé samedi est victime d'une crevaison dans la spéciale 5. 

Jérôme Clementz 18ème à l'issue de la première journée, effectue une formidable remontée à la 9ème place. Quand on sait à quel point le niveau est élevé cette performance est à souligner.
Curtis Keene continue sa progression, l'américain grappille des places étape après étape.

Cécile Ravanel signe le chrono sur toutes les spéciales du week-end : insatiable. Isabeau Courdurier est deuxième et fait preuve d'une très bonne régularité. Moins d'une minute derrière se trouve Andréane Nadeau qui fait son come-back sur les EWS. Anita Gehrig est 4ème, vient ensuite Miranda Miller qui est plutôt une habituée de la descente. Notons qu'à la 6ème place nous retrouvons une française : Mélanie Pugin. Sans sponsors avec un job à plein temps, se retrouver là est bien signe de talent !


Action !

Ajoutez des photos (2020px)

Résultats complets

Catégories, scratch, teams, découvrez les écarts des uns et des autres.

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire