EWS #5 Aspen - jour 2
2000*1045px

EWS #5 Aspen - jour 2

Tremble mortel, tremble !
Texte Léa Weill
Photos EWS
Texte Léa Weill
Photos EWS
Tremble mortel, tremble !

2470m d'altitude minimum

L'étape 5 de l'Enduro World Series est finie ! Chaque année les riders se retrouvent dans le Colorado pour une course rare en oxygène. Pour cause la station (donc le camp de base) est à 2470m d'altitude.
A en juger le nombre de tuyaux de poche à eau visible sur les photos et les barres énergétique glissées dans les chaussettes, l'hydratation et l'alimentation étaient primordiales pour ne pas se retrouver en difficulté.

Les résultats complets, catégories par catégories sont disponibles en bas d'article.


Le tremble - arbre caractéristique du coin. Idéal pour les jeux de mots à deux francs.

Ajoutez des photos (2020px)

Côté femmes.

Pour 4,3 secondes Anita Gehrig s'offre son premier podium en EWS en chippant la seconde place à Isabeau Courdurier. Cécile Ravanel écrase la concurrence en maîtrisant le week end en bout en bout. Vainqueur à chaque spéciale, elle compte plus d'une minute d'avance. Classe, efficace, le titre de championne du monde est tout proche pour la française. Elle finit 25ème au scratch, excusez un peu :)

Comité d'accueil pour Anita Gehrig ! (On note la présence dans ce fan club de Casey Brown qui a fini 4 ème à 16 secondes d'Isabeau !)

Ajoutez des photos (2020px)

Graves : le retour !

Chez les hommes, le classement bouge un peu pour cette étape et cela est tant mieux ! Le retour aux affaires de Jared Graves et Martin Maes est une bonne nouvelle pour la bataille !

Nous sommes un peu chauvins (et puis l'auteure de l'article vient d'Alsace) mais bon sang que cela fait plaisir de voir Nicolas Lau et Jérôme Clementz sur le podium final !! 

Jared Graves gagne 5 des 6 spéciales. L'épaule de Richie Rude y joue pour quelque chose ? Peut-être, peut-être pas. En tout cas on notera que Richie Rude a fait quasiment toutes les spéciales à l'aveugle, puisqu'il s'est blessé aux reconnaissances et n'a pas continué, et avec l'épaule douloureuse.
Comme nous le soulignons sur notre page facebook, Rude enlève un seconde place sur la spéciale 4, vraiment costaud le gaillard !

Dans les autres classement qui font plaisir, nous retrouvons Rémy Absalon à la 6ème place, suivi de Damien Oton. Codey Kelley (qui amuse la galerie à faire des bûcherons) signe une 9ème place prometteuse, côtoyer l'actuel champion du monde ne peut qu'apporter de bonnes choses !

Dailly et Claquin donnent le tempo

Adrien Dailly (photo de couverture) gagne la course chez les juniors. Adrien ne gagne "que" 2 spéciales alors que Sébastien Claquin en gagne 3. Mais le pilote Lapierre a davantage creusé (ou réduit) les écarts.

Sébastien reste le leader au général avec 100 points d'avance sur Adrien.

Kilian Callaghan signe la troisième place chez les juniors.

Résultats complets

Prochaine étape... Whistler du 6 au 14 août !

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire