Escapade: Smuggler Trail
2000*1045px

Escapade: Smuggler Trail

On part à l'aventure en mode endurigide avec Production Privée!
Texte David George
Photos David & Damien
Texte David George
Photos David & Damien
On part à l'aventure en mode endurigide avec Production Privée!

2ème épisode de cette nouvelle série dédiée à VOS trips, vos sorties où vous partez vous perdre dans la montagne! Après la première version made by Kilian Bron voici les Production Privée boys (Damien et David) qui tentent de relier l'Andorre à la France en passant par les chemins les plus inaccessibles. Smuggler Trail, un nom qui sous-entend qu'ils aient profité de leur escapade pour aussi faire fonctionner un de leurs autres business... (on rigole bien évidemment!)

Pour ceux qui auraient envie de partager leurs aventures, n'hésitez pas à nous envoyer un mail à redac@26in.fr !

C’était un vieux défi que nous avions avec Damien, passer d’Andorre à la France avec nos bikes.

Nous voulions monter une petite vidéo en mode « aventure » pour la présentation de notre nouveau cadre le SHAN GT et après quelques idées lancés entre deux bières, on s’est dit que c’était le moment de le tenter! Un rapide coup d’oeil sur les cartes, le visionnage de quelques vidéos de randonneurs sur le net, et nous voilà convaincu un soir de semaine, à 23h30! Demain on se lève à 5h30 du matin pour passer d’el Serrat en Andorre (1760m) à Siguer en Ariège (743m) par un ancien chemin de contrebande. Entre les deux, il faudra passer part le port de Siguer à 2396m dont l’approche ne semble pas difficile et ensuite descendre une ancienne vallée glacière longue comme un jour sans pain et surtout sans sentier sur une petite partie. Comme il n’est pas question de faire l’aller-retour de ce trip que nous avons estimé à 4h30-5h, Laura ma copine nous attendra à Siguer avec ma vaillante Passat.

Le lendemain matin à 7h30, nous attaquons avec Damien la montée de 636m de D+. Nous arrivons en haut du col à 10h environ dans un paysage incroyable, juste incroyable. Côté France, des montagnes à perte de vue, aucune trace « humaine » ne semble s’annoncer sur des kilomètres.

Après un début de descente assez chouette et une petite baignade dans le Lac Bleu, on attaque le gros du trail. On avait estimé que 20% de la descente serait sans sentier…erreur! On a du avoir 50% sans sentier ni même aucune trace! Jordi Arcarons, Cyril Desprès et autres héros du Dakar ont été invoqué à maintes reprises pour nous guider dans ce desert végétal et minéral. A peu de chose près, les 50% restant étaient d’anciens chemins de muletiers. C’est à dire de gros bloques de pierres fixé au sol, formant des rock garden digne d’une coupe de monde de DH! Ces passages ont demandé une concentration de tous les instants, un peu d’engagement, et étaient surtout extrêmement fatiguants.

 On est passé par des phases où nous étions un peu découragé avec Damien! 

Il ne fallait quand même pas trop déconner, car nous étions vraiment isolé et sans couverture réseau pour les portables. Mais nous nous connaissons depuis des années et une belle synergie s’est mise en place pour se motiver à tour de rôle et sortir victorieux de cette étape digne de celle du Ténéré au DAKAR 83! (où 40 concurrents se perdront..)

Après un nombre incalculable de chutinettes (des petites chutes quoi!) on mettra finalement 8H pour rejoindre Siguer!  On a traversé des paysages magnifiques dans cette ancienne vallée glacière et cette sortie, bien que très difficile, restera mémorable. 

"Cherry on the cake", après avoir discuté un peu avec les anciens de la vallée de Siguer, il semble qu’aucun VTT n’est jamais fait la traversée! 

Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire