Dark Fest 
2000*1045px

Dark Fest 

Ou la transformation d'un gros Slopestyle en un Fest
Texte olivier cuvet
Photos divers
Vidéo divers
Texte olivier cuvet
Photos divers
Vidéo divers
Ou la transformation d'un gros Slopestyle en un Fest

Du shape, du shape, du shape

Il aurait été étonnant de ne rien avoir à faire un an après Pure Darkness 3. Donc pendant près de 2 semaines, nous avons été abreuvé d'images de shape dignes du traçage d'une autoroute entre Lyon et Paris.

En plus de devoir remettre en état les bosses qui ont subit les aléas de la météo, une bonne partie du travail a consisté à revoir les courbes de la plupart des sauts, pour qu'ils soient prenables en gros vélos. Le tracé utilisé est en effet le même que celui utilisé pour Pure Darkness 3, soit un set up de 4 grosses dirts shapées initialement pour des vélos de Slopestyle.

Hé oui, le Fest c'est 200mm de débattement minimum. Et même si, comme ça a du être le cas, les suspensions sont réglées pour une personne de 150kg..

Les premiers coups de pelle

On fignole et on teste

Tout le monde arrive et s'extasie 

Du gaz !

C'est en voyant les sauts pris en gros vélos que l'on se rend mieux compte du truc de fou qu'était Pure Darkness 3. Sam Reynolds est sur la bonne voix pour faire entrer le VTT dans la catégorie "chute libre".

Le seul point regrettable de ce choix de transformer ce setup en un Fest, est le manque de vitesse. La dernière bosse de la ligne de double n'était pas "sautable", car les tout-suspendus font perdre trop de vitesse du fait de leur débattement (et de leurs gros pneus)

Mise à part ça, les gars se sont fait bien plaisir ! La première épreuve consistait tout simplement à accéder au sommet de la tour de départ. Il ne vaut mieux pas avoir peur du vide comme Aggy^^ 

Après ça, c'est dré dedans, soit tout droit sur l'énorme step up, soit à gauche, depuis un départ situé un peu plus bas, sur la ligne de double.

Aperçu du spot

Ajoutez des photos (2020px)

Des gros sauts et de la bonne humeur

Ca commence vraiment à ressembler à du motocross ! Tant en termes de sauts que de tricks. Bon, certes, en moto ils gardent leur 2 freins (Cf Bike d'Andreu), mais quand même. 

Adolf Silva "gagne" le best trick award, à grand renfort de double flips ou de grooos backflips superman seat grab sur le step up.

Andreu Lacondeguy s'adjuge le best line award. A trickser tous les sauts de la ligne de doubles, pas étonnant.. Ses mythiques flatspins et autres supermans sur-tendus font toujours leur petit effet.

Clemens Kaudela - qui était là en avance pour shaper avec Sam Reynolds et Nico Vink - est sacré Darkfest King. Quand on se souvient des hauteurs qu'il se mettait sur le quarter des Nine Knights, on se dit que ce n'est pas vraiment étonnant. 

Ajoutez des photos (2020px)

Un plateau digne de l'investiture de Trump

Zink avait fait le déplacement pour surveiller ses poulains de chez YT, Adolf Silva et Ethan Nell. Ca fait autant plaisir que c'est rare de le voir rouler un Fest. Et il n'a pas du être déçu du voyage, au vu de ce qu'il postait sur les réseaux sociaux, et au vu de ce que les 2 loustiques ont envoyé ! 

Vink et Jameson ont brillé par le style (habituel certes ..). On aurait dit qu'ils sautaient des bosses immenses pour le petit déjeuner ! Ou peut-être qu'ils sautent effectivement des bosses comme ça tous les jours.

2 canadiens, et non des moindres, ont fait le déplacement. Aggy et Sorge ont cassé la baraque, et ça faisait bien plaisir de revoir Aggy rouler de cette façon après son crash à la rampage. S'envoyer à nouveau des 3-6 de l'espace ne lui pose pas vraiment de problème.

Matt Mac Duff était aussi sur place, pour voir les copains déchirer le spot, et faire quelques 3-6 sur des bosses un peu plus petites. On peut d'ailleurs voir son énorme loop en arrière plan des bosses. Et quand on connait la taille des bosses, et qu'on la compare à celle du loop, on se dit que c'est un grand malade..

Portfolio Monster Energy

Retrouvez une interview de Sam ici.

Ajoutez des photos (2020px)

Dès qu'on a la vidéo des highlights de l'évènement on vous la partage. Stay tuned!

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire