Bluegrass : Une gamme de protections remise à neuf
2000*1045px

Bluegrass : Une gamme de protections remise à neuf

Nous sommes allés essayer les nouvelles protections Bluegrass à Finale - présentations et tests!
Texte Oliver G
Photos Oliver G / Bluegrass
Texte Oliver G
Photos Oliver G / Bluegrass
Nous sommes allés essayer les nouvelles protections Bluegrass à Finale - présentations et tests!

Ahh Finale Ligure !

Fin octobre nous avons eu la chance d'aller suivre l'Enduro World Series de Finale. Suite à la course nous étions invités par Bluegrass à rester un jour de plus sur place afin de découvrir la nouvelle gamme de protections de la marque italienne. Voici donc une rapide présentation suivie de nos premières impressions.
Ajoutez des photos (2020px)

Une réorganisation de la gamme

Pour faire plus simple, Bluegrass a repris de 0 ses gammes de coudières et genouillères identifiant au passage 4 types de pratiquants et leurs besoins. On retrouve donc 2 niveaux de protection répartis sur 2 modèles : 

Skinny et Skinny D3O pour le all mountain et l'enduro. Solid et Solid D3O pour le gros enduro et la DH.

Skinny

Modèle classique et abordable offrant la protection nécessaire pour le pratiquant d'All Mountain / Enduro. C'est léger, c'est confortable et efficace. Aucune bande velcro: C'est le format long du manchon et ses bandes silicone qui vont retenir la protection. Une mousse en deux densités vient former la coque de la protection.

Les genouillères (à gauche) comme les coudières (à droite) présentent les mêmes technologies. Une bande élastique non-ajustable vient serrer le haut du mollet / avant bras.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

SKINNY D3O

La gamme "grand frère" du Skinny reprend a peu près le même concept de protection mais avec cette fois-ci un insert en D3O pour amortir les chocs. Ça protège donc mieux et ceci place cette protection sur un créneau plus haut de gamme que le Skinny classique, toujours avec une orientation très Enduro. Ce sont les protections utilisées par notamment par Karim Amour et ses acolytes en EWS.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

SOLID

Comme la gamme Skinny, on reprend ici avec une protection classique mais un peu plus enveloppante et moins légère que ses compères Enduro. Les Solid se destinent clairement à un usage plus Bike Park / DH avec des pads plus large et un textile plus épais et résistant sur le dessus de la protection. Plus lourds que les Skinny on retrouve aussi un réglage par scratch sur le haut des genouillères et des coudières.

Comme sur les gammes Skinny, on retrouve des bandes siliconnées à l'intérieur des protections pour un maintien optimal ainsi qu'un tissus très aéré sur l'arrière.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

SOLID D3O

On arrive donc en toute logique sur la version D3O du Solid présenté ci-dessus. Ici l'ajout de fonctionnalités est flagrant: Un zip sur toute la longueur des genouillères permet de les mettre sans déchausser. Un réglage par scratch en haut et en bas de la protection sur la coudière et la genouillère permet de venir gagner en maintien. Les genouillères sont vraiment renforcées et présentent de nombreux bouts de pads en plus.

Comme sur le Solid basique, on retrouve des bandes siliconnées à l'intérieur des protections pour un maintien optimal ainsi qu'un tissus très aéré sur l'arrière.

Cette protection se veut clairement être le modèle haut de gamme Gravity de la marque. La souplesse de la protection en D3O associée aux nombreuses fonctionnalités en fera surement un best-seller de la marque en 2018.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

La Dorsale Armor B&S

Une nouvelle dorsale nous a aussi été présentée : La Armor B&S possède donc une grosse protection dorsale et sur les épaules en D3O amovible (pour le passage en machine) ainsi que des protections en mousse sur l'avant.

Nous l'avons bien évidemment roulée lors de cette journée de tests et l'avons trouvée bien confortable : elle reste en place et on n'est pas obligé de tirer dessus pour la redescendre en bas de chaque run. A savoir qu'elle possède deux petites boucles permettant de l'attacher sur la ceinture de votre short ou pantalon.

Elle possède également un poche pour accueillir un système d'hydratation et deux petites poches latérales, un must en Enduro de nos jours ! Notre seule critique par rapport à cette dorsale serait au niveau du mesh utilisé pour les aisselles, très rêche et donc inconfortable à même la peau. Il faudrait donc prévoir de porter un t-shirt en dessous pour ceux qui y seraient sensibles. La plaque en D3O reste par contre bien en place et n'est pas du tout gênante qu'elle soit portée dos nu ou avec un sac à dos.

Ajoutez des photos (2020px)
Ajoutez des photos (2020px)

Et qu'est ce que ça vaut alors ?

De notre côté nous avons eu la chance d'essayer les modèles Skinny D3O et les Solid D3O. Nous avons donc pu faire pas mal de descentes du côté des fameuses pistes de Finale pour tester tout ça !


Tout d'abord pour les Skinny D3O

On a choisi du M sur les genouillères et les coudières. Sans réglages par scratch, nous avons préféré opter pour une protection dure à enfiler mais qui ensuite ne bougerait pas de la journée.

Du côté des genouillères, leur légèreté et leur simplicité font qu'on hésite pas à les enfiler avant même d'être en haut de notre run. Avec la chaleur ambiante, Ulysse notre hôte nous explique que pour les enfiler plus facilement il vaut mieux retourner la partie siliconnée afin qu'elle ne frotte pas sur la peau et n'arrache pas les poils. Bonne technique qui permet de les mettre en place sans s'épiler les mollets au passage. La protection tient bien sur le genou et est très confortable. On ne sent pas les coutures et le mesh, comme le tissus sur l'avant sont très agréables au toucher. Seul point négatif qui fait un peu peur, en les enfilant on entend quelques petits "crack" de coutures qui pètent... mais heureusement depuis octobre, aucune couture ne s'est défaite ! Un rodage donc, pour les coutures des protections.

En ride les protections sont légères et se font vite oublier. Elles ne bougeront pas de la matinée et ne nous tiendront pas trop chaud malgré les 20° de la journée. Top !

En ce qui concerne les coudières; même technique d'enfilage pour éviter l'épilation. Ici on vient placer la coudière bien haut sur le biceps histoire d'être sur qu'elle ne glisse pas vers le bas. Sur les premières descentes c'est mission accomplie et elles resteront bien en place, mais au fur et à mesure des autres sorties que nous auront réalisé par la suite elles vont assez rapidement bouger vers le bas avec la transpiration et les vibrations. Peut être sont-elles un poil grandes ou alors nos bras pas assez musclés ? Quoi qu'il en soit, elles sont légères et fines et passent bien sous le maillot.

Ajoutez des photos (2020px)

Et les Solid D3O alors ?

L'après midi on bascule sur les protections plus costaudes avec les Solid D3O destinées à un usage plus DH et Bike Park.

Avec les genouillères on en profite directement pour tester le zip qui permet de les enfiler sans enlever les chaussures. C'est enfantin et le zip se ferme tout seul. Attention a bien le zipper quand la protection est sur les mollets et ensuite venir la glisser sur le genou. Les scratchs permettent de faire les derniers réglages. Nous avons ici choisi la protection de genou en taille L car le M semblait très serré et avec les scratchs il est possible de venir resserrer le haut et le bas de la genouillère. Elle reste assez ample au niveau du genou et même si le serrage permet de la faire tenir en place, on regrettera après quelques semaines de test de ne pas avoir gardé la taille M.

On se sent clairement plus enveloppé et protégé avec le Solid D3O. Les protections latérales en mousse et l'épaisseur des tissus sur l'avant donnent confiance. C'est certes plus lourd et moins respirant que les Skinny mais on sent qu'en cas d'impact on sera bien plus protégé.

Pour les coudières, comme sur les genouillères, les réglages avec les scratchs permettent de mieux maintenir la protection et de l'adapter à son épaisseur de bras. Malgré le maintien avec scratch on sent quand même la protection bouger quand on transpire beaucoup et on se retrouve a devoir les remonter un peu en bas de run. En ce qui concerne le confort, on ne les sent pas plus que les Skinny et grâce au trou dans le mesh sur l'intérieur du bras, la protection n'est pas génante en flexion maximale.

Ajoutez des photos (2020px)

Le combo parfait ?

Depuis ce lancement nous continuons à utiliser ces protections. Pour une sortie d'Enduro ou pour aller sous le pantalon de DH, les genouillères Skinny D3O font merveilleusement bien le boulot. On les préfère au Solid D3O car elles se font vraiment oublier, sont très légères et ne bougent jamais. Bien évidemment pour ceux qui prévoient de se mettre de nombreuses tonches, mieux vaudrait opter pour les Solid D3O sur les genoux.

Pour les coudes on préfère les Solid D3O car elles tiennent mieux en place et quand la transpiration viendra humidifier les bandes silicone ce seront les scratchs qui permettront de maintenir les protections en place.

Bien évidemment tout le monde y trouvera son compte sur ces modèles et en fonction de sa pratique et de son budget.

Pour dernière information, voici les tarifs de tout ce beau petit matos !

Skinny : genouillères : 50€ - coudières : 45€

Skinny D3O : genouillères : 99€ - coudières : 90€

Solid : genouillères : 75€ - coudières : 70€

Solid D3O : genouillères : 120€ - coudières : 110€

Ajoutez des photos (2020px)

9 commentaires

takin38
Statut : Gourou
inscrit le 09/08/16
Stations : 2 avisMatos : 12 avisPhotos : 1 photos du jour
Il n'y a plus qu'a organiser un joli test privé pour valider ce bon article !

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Ride4ever73
Statut : Gourou
inscrit le 27/08/13
Stations : 2 avisMatos : 8 avis
Sympa la dorsale! Il n'y a plus qu'a l'essayer!
Taille M pour moi merci...
:)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

julienkox
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/11
La dorsale à l'air pas mal du tout ! Certainement Un allié idéal pour l'enduro ! Par contre on connaît pas la contenance exacte du réservoir d'eau que l'on peut mettre ?
Curieux de faire un bon TesT longue durée..
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 21 avisPhotos : 54 photos du jour
La poche à eau n'étant pas fournie tu peux mettre la contenance/taille que tu veux. Mais je ne conseillerais pas plus de 1.5L pour une histoire de confort.
1
julienkox
Statut : Confirmé
inscrit le 12/04/11
Ok donc plutôt pas mal !
Des TesT privés sont prévus pour cette nouvelle gamme ?
0
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 21 avisPhotos : 54 photos du jour
Oui c'est prévu et vos commentaires enjoués ne devraient que motiver encore plus la marque !^^
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

takin38
Statut : Gourou
inscrit le 09/08/16
Stations : 2 avisMatos : 12 avisPhotos : 1 photos du jour
J'avais pas vu mais ce qui est excellent c'est qu'on retrouve le casque Met et le masque Smith sur quelques photos :)

Connectez-vous pour laisser un commentaire

gauriac33

inscrit le 06/12/17
Ça donne quoi l'armure comparée à la motion top de Racer, j’hésite entre les 2 si vous avez eu l'occaz d 'essayer les 2 ?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire