Eurobike 2018 
2000*1045px

Eurobike 2018 

...et autres salons.
Texte Léa W2L
Photos Léa W2L
Texte Léa W2L
Photos Léa W2L
...et autres salons.

Le mois de juin est en général très chargé côté salons et évènements sur la planète VTT et cette année les organisateurs de l'Eurobike ont décidé d'avancer celui-ci à début juillet (l'histoire murmure que ce sont plutôt les marques qui poussent à faire ce salon de plus en plus tôt... bref...). Avec le fidèle van de BlackSheep (California Confort) nous voilà en route par monts et lacs pour la grande messe allemande. Bières et bretzels, ce n'était sans déplaire à votre rédactrice et ses origines alsaciennes... !


On sait que vous aimez bien le matos, alors on vous emmène faire un tour. On en profite pour montrer aussi des trucs intéressants aperçus à la Crankworx. (Non, on n'est pas en retard)

Côté composants 

Reverse Components présentait à l'Eurobike une nouvelle tige de selle télescopique, la Revive, dont la particularité réside dans cette gâchette sous le chariot de selle, celle-ci permet de faire une purge sans avoir à sortir tout l'attirail. La tige sera bien entendu noire et en aluminium (la version transparente c'est pour la démo !). L'enclenchement pour le débattement se fait via un câble et une commande au guidon. Un de nos lecteurs a d'ailleurs posté son avis

Chez Spank on trouve encore des roues de toutes les tailles (ouf !). Ils mettaient en avant le système vibrocore (aussi bien pour les roues que pour les cintres. On en parle ici). 

Lors des Crankworx sur le stand de Loam distribution nous nous sommes attardés sur les suspensions MRP. Ils sortent une fouche double té en 170/180 ou 190mm, la "Bartlett" qui serait destinée au "gros" enduristes et freeriders qui cherchent une fourche légère mais plus rigide qu'une simple té du même débattement. Il y avait aussi la "petite" soeur en 150/160/170mm et simple té la "Ribbon Coil".  L'amortisseur à ressort (avec un blocage pour les montées), le Hazzard, pourrait bien venir faire de la concurrence aux gros noms. 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté casques

La ruée vers le casque intégral le plus léger continue. Cébé exposait le Rockgarden, Endura montrait un prototype qui intègre le matériau Koroyd, 7iDP exhibait un prototype full carbone et très ventilé. Met et son mythique "parachute" était là juste à côté du Bluegrass en fibre de carbone...  Alpinestars présentait son nouveau casque le "Vector" disponible en MIPS ou sans.  

Troy Lee Designs a d'ailleurs remporté un Eurobike Award pour son nouveau stage (vous savez le casque qui a volé la vedette à la nouvelle Lyrik...!)

MIPS était d'ailleurs très présent sur le salon. Et avec BOA (le système de serrage, rappelez-vous) ils ont fait une collaboration afin  d'astucieusement intégrer les deux technologies. Et lors de la présentation de ce travail commun nous avons vu le nouveau casque de Oakley DRT5 (développé avec Greg Minnaar) qui a des petites ailettes pour caler les branches des lunettes de soleil, gadget ou vraiment utile ? 

Sur le stand de 100% trônait le magnifique casque de Loïc Bruni. 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté fringues

Rien de bien révolutionnaire, ils n'ont pas encore trouvé la solution pour une tenue boue-o-phobe. (Même si internet nous vend des trucs miracle). 

Cela dit nous avons eu une discussion intéressante chez Polartec qui présentait un tissu aux propriétés rafraichissantes, qu'on retrouvera chez Fox entre autres. Il va falloir tester. 

Loose Rider proposait un superbe combo maillot + pantalon saveur houblonnée. Il y avait aussi la saveur chanvre, c'est selon. Quoique... un mix jaune / vert ça doit rendre pas trop mal ? 

La marque anglaise Endura -qui fête ses 25 ans- présentait une paire de gants avec le dessus en tricot. Pourquoi pas après tout ? Ventilation mais maintien de la chaleur... Nos grands-mères ont souvent les bonnes astuces ! 

661 propose maintenant du color-matching entre ses gants et ses casques. Parfaits pour ceux qui cherchent les petits détails. 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté protections

Pas mal d'innovation chez les fabricants. 7iDP a reçu un Eurobike Award (c'est un peu comme un oscar mais en moins prestigieux) pour ses genouillères Project Knee qui intègre un pad de protection astucieux (qui épouse bien la forme du genou) et un tissu en maille extensible sans pour autant se déformer. Décidément le tricot est à la mode... Ils nous ont aussi présenté leurs coudières qui se roulent pour se ranger dans le sac ou la banane. Astucieux et minimaliste ! 

661 nous a montré une paire de genouillères intrigante, a priori modulable selon que vous êtes en train de monter ou descendre sans pour autant se passer de protection...  

Les allemands de Amplifia affichaient aussi une paire de genouillères aux allures orthopédiques (mais il n'en est pas le cas, c'est juste une question de maintien). 

POC revisite un peu son VPD pour plus d'aération et surtout sur le plastron une possibilité de réglage plus fine pour bien plaquer celui-ci sur votre corps. 

Camelbak propose un "rajout" pectoral pour protéger vos poumons tout en portant un sac. Pas si bête. 

Evoc sort une nouvelle protection dorsale pour ses sacs. L'idée est de privilégier l'aération. La dorsale est donc placée à l'extérieur du sac (elle n'est pas amovible). Cette protection est relativement souple et alvéolée. A voir à l'essai ! 

Le Suédois Thule présentait le Rail 12 Pro un sac avec une dorsale intégrée qui est fabriquée par Koroyd (celui qui s'occupe des casques Smith et Endura). 

RxR nous a montré aux Crankworx un déclinaison enfant de leur plastron. Pas bête ! 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté chaussures

Five Ten propose un serrage BOA sur les Kestrel et étoffe carrément sa gamme "lifestyle" (non sans prendre des accents d'Adidas). 

Afton continue de nous faire de l'oeil avec des chaussures au look très skate-shoes. La gamme Keegan a été d'ailleurs récompensée. Il nous tarde donc de les avoir sur les pédales ! 

Rien de très nouveau chez Giro bien que la gamme soit bien fournie. 

Northwave a créé une paire de chaussures pour pédales plates en collaboration avec Cédric Gracia. On n'avait bêtement plus de batterie à ce moment donc on a pris une photo de la marque. 

On a aussi aperçu un modèle pour pédale plates chez Vaude avec un système de serrage signé BOA.  

Ajoutez des photos (2020px)

Côté outillage

Nous nous sommes arrêté sur le stand de Fix Manufacturing. Une petite marque californienne qui montrait un multi outil minimaliste mais très complet. Un intégration dans la boucle de ceinture a même été prévue. Pas bête ! 

Var avait un mur de pattes de dérailleur assez impressionnant. Suffisamment pour que VOTRE patte manque à l'appel (à coup sûr... !).   

Park Tool présentait à son habitude l'atelier parfait du petit mécano. D'ailleurs trouverez quelques "intrus" sur le mur d'outils. On vous laisse chercher. 

Le fabricant de pneumatiques français, Hutchinson, exposait cette valve dotée de capteurs permettant de vérifier la pression des pneus. Les capteurs fonctionnent en bluetooth et vous envoient les infos concernant la pression des pneus sur l'application dédiée. A priori cela va jusqu'à une alerte "attention votre pneu se dégonfle". (On imagine bien la tête de celui ou celle qui a crevé bien à plat et le portable d'en rajouter une couche "*ding dong* votre pneu semble avoir un soucis"...). 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté vélo

Apparemment dans "Eurobike" il y a "bike". Mais force est de constater que les vélos qui vous intéressent ne sont pas en nombre sur ce salon (Specialized, Canyon, Giant, Commencal, YTI manquaient à l'appel, pour ne citer qu'eux). Certes pour les VPCistes ce genre de salon n'est pas très pertinent. Mais on essaye vous montrer quelques biclous et un peu de matos.  

Ns Bikes avait un petit stand et caché en haut trônait le Fuzz en ... 29 pouces ! Une belle gamme de vélo de Dirt était exposée, non sans déplaire à la rédac' ! Les anglais de Orange ont sorti le Strange 329, une déclinaison en 29 pouces de leur DH. Et chez Kona le Operator 29 s'affichait fièrement. 

On vous montre aussi le beau Banshee Legend en 29 pouces (photos de la Crankworx). La version en photo n'est pas complètement finie, le cadre doit encore faire l'objet de quelques modifications. 

Ajoutez des photos (2020px)

Côté vélos nucléaires

L'Eurobike, on pouvait s'en douter facilement, était clairement orienté E-bike. Nous n'avons pas souhaité nous attarder là-dessus, ce n'est pas trop notre tasse de thé (ni la votre, à lire vos commentaires et messages sur le forum). Cela dit nous sommes passés sur le stand Lapierre où on apercevait le nouveau E-Zesty dont l'assistance est particulièrement bien intégrée. Le moteur Fazua est minimaliste et donc l'encombrement moindre et forcément plus léger. Le vélo complet est annoncé aux alentours de 17 kilos. Par contre l'assistance est plus "faible" avec 250watts/h (contre 500watts/h pour certains moteurs). La frontière visuelle entre les vélos à assistance et les vélos normaux devient sacrément floue tant les moteurs se miniaturisent. On vous a mis la photo du nouveau Spicy (VTT normal) à côté pour que vous vous rendiez compte à quel point l'intégration du moteur du E-Zetsy est réussie. 

Ajoutez des photos (2020px)

Et pour finir...

... un magnifique Marin Bikes Titanium FR5 aperçu aux Crankworx qui date de 1995. Juste parce qu'on avait envie de vous montrer et qu'on le trouvait beau. Mais nous n'avons pas tenté de faire un tour avec. Nous avons plutôt opté pour le nouveau Alpine Trail en 29 pouces. 

Ajoutez des photos (2020px)

2 commentaires

takin38
Statut : Gourou
inscrit le 09/08/16
Stations : 2 avisMatos : 12 avisPhotos : 1 photos du jour
Certains ont vu un cadre Cavalerie en carbone :) Moi j'aime bien les nouvelles northwave pour pédales plates !
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 9 avisPhotos : 19 photos du jour
Il était bien caché oui. Mais on devrait le voir en vrai de vrai. Encore mieux non ?
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire