Reboul Jam 2018 - copains et copeaux
2000*1045px

Reboul Jam 2018 - copains et copeaux

Résumé du week-end à Châtel
Texte Léa W2L
Photos Léa W2L
Texte Léa W2L
Photos Léa W2L
Résumé du week-end à Châtel
.

La Reboul Jam à Châtel a soufflé sa troisième bougie. L'évènement imaginé par Louis Reboul et la station se veut fédérateur pour les riders de type freeriders et slopestylers de la scène française (et alentours). Une mini course de DH sur la piste Komatrotrail était aussi organisée pour les plus rapides. Nous étions sur place, alors on vous fait un retour en images.

Un parcours de slopestyle aux petits oignons

Le trio, Reboul - Rocci - Granieri (le petit frère, Mimi), a bûché pendant une semaine pour créer le parcours composé de 5 modules. Un step down, une double avec deux options de kicks, un gap, un module de prise de vitesse et la double finale. De bonne facture cette dernière était recouverte de copeaux sur 30 cm d'épaisseur (à vue de nez) de façon à offrir un doux matelas aux riders. A croire que cela était vraiment efficace, aucun bobos à déplorer bien qu'on ait vu beaucoup de bûcherons car les riders se lâchaient. 
Une bonne trentaine d'adeptes de salto arrière ont répondu présents, quelques amateurs parmi eux. Une première jam s'est tenue le vendredi après-midi. 

La pluie du samedi (le même orage que de l'autre côté de la montagne pour les championnats de France de DH...) a repoussé la jam pour décerner la "best line" à dimanche. En attendant le samedi après-midi les riders avaient piscine au centre aquatique Forme d'O (véridique !). 

Place à l'action

Quelques photos de vendredi. Adolf Silva a tenté coûte que coûte un body varial sans succès (ou "california roll" - un trick à notre connaissance rentré par Mike Montgomery pour la première fois). Les mecs en gros vélo nous faisaient des lignes très stylés et le dirteurs s'en donnaient à coeur joie sur la bosse finale. 

Ajoutez des photos (2020px)

Session mini-rampe

Après un après-midi à rouspéter tous ensemble à l'auberge de jeunesse 1861 Hostel, les riders profitent de l'accalmie du samedi soir (forcément le soleil se pointe à 17h30) pour bouger sur la place de l'église et s'amuser sur la mini-rampe. Mimi Granieri était à l'aise. 

Ajoutez des photos (2020px)

La DH

Quelques photos de la - très- matinale DH sur la piste noire "Komatrotrail" qui était humide juste ce qu'il fallait pour qu'un crampon mal placé sur une racine vous envoie au tapis. Pierre Thévenard gagne chez les hommes et Caroline Lefèvre s'impose chez les femmes. 

Ajoutez des photos (2020px)

Jam du dimanche

La jam du dimanche, sous un soleil qui te ferait oublier que tes chaussures sont trempées de la veille, a permis de récompenser la "best line" (le meilleur run quoi). Le très à l'aise Thoma Genon remporte la plus grosse part d'Abondance, Antonin Honoré est deuxième suivi de Jéméry Berthier. 720 cork, 3-6 bus to whip, flip whip et autres tricks étaient nécessaire pour avoir sa part de fromage (et de saucisson !). 

Frank Paulin nous a gâté d'un double flip, toujours très impressionnant à voir ! Olivier Cuvet très à l'aise aussi claquait des gros superman. 

Ajoutez des photos (2020px)

Sélection de bûcherons. 

J'suis tombé le nez dans les copeaux, c'est la faute à Rousseau. 

(On le repète, aucun bobos. Les riders savent chuter et le petit matelas de copeaux aide beaucoup à amortir). 

Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire