Slopestyle - Red Bull Joyride - Crankworx
2000*1045px

Slopestyle - Red Bull Joyride - Crankworx

Rogatkin et Rheeder coude à coude.
Texte Léa W2L
Photos Crankworx - Kike Abelleira
Texte Léa W2L
Photos Crankworx - Kike Abelleira
Rogatkin et Rheeder coude à coude.
.

Slopestyle -  Crankworx  15 ans déjà

La compétition de référence du Slopestyle à Whistler fêtait cette année sa 15ème édition. Seulement 8 riders différents peuvent se vanter d'avoir gagné là-bas. La liste est courte car Brandon Semenuk a raflé 5 éditions (2011-13-14-15-17). Cam Zink (2006-10) et Paul Basagoitia (2004-05) comptent deux victoires. Andreu Lancondeguy (2008), Greg Watts (2009), Ben Boyko (2007), Thomas Genon (2012) et Brett Rheeder (2016) ont eu droit aux honneurs une fois. 
En 2018 Nicholi Rogatkin devient le 9ème à ajouter son nom au prestigieux tableau. La finale en ce 18 août 2018 s'est disputée dans une atmosphère brumeuse. Les feux de forêts non-loin ont donné un aspect apocalyptique (ou martien ?) aux photos... 

Ajoutez des photos (2020px)

Retour sur la compétition en 2018

L'épreuve de Whistler a vu le retour de Max Fredriksson et Emil Johnasson, les deux talentueux suédois avaient les dents longues. Si le premier a décidé de ne finalement pas prendre part à la compétition car il ne se sentait pas à 100%, le second a signé deux majestueux runs. Dans la raquette d'arrivée à la fin de son premier run, Emil Johansson avait du mal à contenir son émotion. Il fait face à des soucis de santé qui l'ont empêché de rouler depuis quasiment un an, alors réaliser ce genre de run c'était une victoire en soit, bien qu'il termine au pied du podium.

1ER RUN DU TRIO DE TÊTE

Le jeune allemand Erik Fedko, qui nous a impressionné lors des étapes d'Innsbrück et aux Gets, monte sur la troisième marche avec des combos parfaitement exécutés (3-6 whip to bus, backflip triple bus, 3-6 supeman seat grab). Avec 88.25 points il se place juste devant Emil Johansson.

Brett Rheeder, dernier parti des 1ers runs avait bien entamé sa part de gâteau, mais il chute lourdement sur le dernier drop en faisant un backflip tail-whip. Il se relève et remonte directement au start sans même passer devant les caméras. C'est dans ce genre de moment qu'on voit que le mental prend le dessus sur tout. Est-ce qu'il fera un deuxième run ? Est-ce qu'il re-tentera le trick ? Nicholi Rogatkin lui a fait un premier run très propre (92.75 points) avec un peu de marge si besoin pour le deuxième.

2ème run du trio de tête

Brett Rheeder est au start, jersey et pantalon propre comme si de rien n'était. Il démarre de la même façon qu'au premier run, réussi son front bar to condor, monte sur le drop final en bus de façon à bien lancer son backflip tail-whip final. Et ça passe. Il exulte et prend la tête du classement provisoire avec 94.5 points.

Emil Johansson bien que réussissant à améliorer son score ne parvient pas à améliorer celui d'Erik Fedko. L'allemand s'offre un "victory lap" car sa troisième place est assurée.

Il reste encore Nicholi Rogatkin à passer. Il lui faut impérativement un meilleur run, (en gras les tricks amélioré) : 720 cork, 3-6 whip, twister, double flip, backflip condor, front condor, backflip bar-spin et double tail-whip sur le drop final, le tout très propre... Le score se fait attendre... 96.5 points !

L'américain gagne pour la première fois à Whistler et remporte la "triple crown of slopestyle" (un gros chèque en jeu pour celui qui gagne 3 des 4 étapes du slopestyle des Crankworx). 

Ajoutez des photos (2020px)

Thomas Genon jouait gros à Whistler, il devait signer une 6ème place (ou mieux) pour rester dans la short-list des slopestyleurs sur le FMB SWC (Slopestyle World Championship) en 2019*. EDIT : il semblerait que les monteurs du live ont oublié la règle comme quoi un vainqueur de la Joyride est qualifé à vie pour le SWC, donc Thomas Genon est à l'abri. Son second run, toujours très technique et calculé lui permet de terminer 5ème. Visiblement soulagé, le belge n'aura pas à repasser par de plus petits contests pour gagner son ticket d'entrée. Tomas Lemoine n'était pas dans un bon jour, peut-être fatigué de tous les autres contests auquel il a pris part (Dual Speed & Style, Pumptrack...), il loupe à deux reprises les pédales sur son backflip-double whip. Il nous gâte, malgré tout, de beaux combos bien tendus. 

Szymon Godziek a terminé son run, sans chuter. C'est la première fois en 4 participations. Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Il n'avait pas son propre bike (sombre affaire de valise à vélo qui n'a pas pu être prise en charge, puis de blocage de son vélo à la frontière polonaise), il roulait sur un vélo emprunté à Jessie Ortega. Chapeau l'artiste et merci Jessie. 

Matt Jones nous a régalé avec son amplitude, mais il lui manque encore des combos pour aller chercher le podium. En attendant on admire son style. Beaucoup n'ont pas réussi à sortir leur runs (Messere, Testa, Knopf, Nyquist...). Diego Caverzasi y est allé en serrant les dents et avec un pouce probablement cassé...! 

*NDLR : Pour le FMB SWC les 6 premiers de la saison sont pré-qualifiés pour la saison suivante. 

Ajoutez des photos (2020px)

Les runs du podium 

Résulats complets Joyride et classement général FMB SWC

Les 6 premiers du FMB SWC seront donc automatiquement qualifiés pour les épreuves de 2019. Erik Fedko grâce à sa superbe saison est troisième. Brett Rheeder peut se consoler en étant le champion du monde 2018. Tomas Lemoine mange la médaille en chocolat, certes mais 4ème meilleur slopestyleur du monde ça a du cachet !

Ajoutez des photos (2020px)

16 commentaires

ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
une superbe épreuve. j'ai trouvé qu'il y a avait un sacré écart de niveau entre les 2 premiers et les autres. les nouvelles têtes confirment (le suédois et fedko).
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 19 photos du jour
C'est clair que Rogatkin et Rheeder sont sur une autre planète. Mais Johansson et Fedko commencent à faire des combos bien placés qui sont magnifiques : 3-6 down-whip, 3-6 superman seat grab... La relève est là !
J'espère que Johansson va finir par s'en sortir (problème de santé avec sa thyroïde et son dos) et revenir au plus haut niveau !
1
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Oui Johansson et Fedko ont fait des run plus qu'honorable. Anthony Messere à également fait des truc sympa dommage qu'il se plante. Mais après c'est franchement un ton en dessous. Je ne suis oas vraiment spécialiste slopestyle mais en dh les mecs se battent à coup de 10eme de seconde si ce n'est pas des 100ème. La on a deux riders sur une autre planète et les autres. Vous voyez une explication à de telle écarts en slopestyle ?
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

eZAY
Statut : Confirmé
inscrit le 26/01/16 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Je n'ai pas vu plus que ces 3 runs. Mais quelle style de Brett Rheader :o . Rogatkin envoie du très très gros, mais je trouve ça moins propre.
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 19 photos du jour
Quoi qu'on en dise, Rogatkin commence à être très propre. Regarde la réception du double whip sur le drop final... Parfaitement gainé, parfaitement droit. Il commence à être vraiment difficile à battre.

Rheeder il m'a stoché. Il se prend un méga slam sur le drop final en flip-whip mais revient et refait.

Y'a le replay si tu veux http://www.26in.fr/news/50582-crankworx-slopestyle-whistler.html
Les runs de Genon et Jones sont à voir aussi !
0
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Je trouve également que la victoire de Rodgatkin est mérité. Même sur le 2ème run de Readher je préférais le premier run de Rodgatkin. Ses réceptions sont propres contrairement à l'année dernière. Mais je suis également d'accord sur le fait qu'il lui manque le petit truc que peuvent avoir semenuk, Readher, genon qu'on appelle le style. Par moment j'ai l'impression de voir un robot qui fait des rotations. Je trouve aussi qu'il axe trop sont programme sur les rotations. J'aime bien par exemple l'entrée de Readher ou l'espèce de superman de fedko (ou messere).
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

domback
Statut : Expert
inscrit le 12/09/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 19 avisMatos : 6 avisPhotos : 3 photos du jour
Et si comme en patinage artistique on faisait 2 runs: 1er run figures imposée et 2ème programme libre?!? Cela permettrait de vraiment juger sur le style, puis sur la créativité... voir un troisième run libre en bonus... comme ça se fait déjà dans des contest de ski ou snowboard freestyle...
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 19 photos du jour
C'est une idée ça ! De mémoire ça n'a jamais été fait en slopestyle.
Matt Jones risque bien de gagner les runs "figures imposées" :p
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

konamatt
Statut : Expert
inscrit le 06/04/09 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 2 avisMatos : 4 avis
Oui mais alors il va falloir Nelson Monfort aux commentaires :D
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 19 photos du jour
:lol: "Mets l'son moins fort".
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

domback
Statut : Expert
inscrit le 12/09/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 19 avisMatos : 6 avisPhotos : 3 photos du jour
Et candeloro en ouvreur????
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Même si Rog est moins raide, il n'a toujours pas le style et la créativité des meilleurs. Sa saison aura été la répétition des mêmes rotations.
liposuce

inscrit le 05/01/14 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 1 avis
Il frôle tellement les limites de l'impossible que c'est difficile de rajouter une pointe de style, il a déjà énormément gagné en régularité ces 2 dernières années. Espérons qu'il gagne en assurance pour laisser trainer un superman, seat grab, tabletop, ... flowless
0
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Si on se réfère aux origines du sport, le slopestyle ou le Freeride n'ont rien à voir avec l'extrême. Il faut être créatif et beau. Faire du gros est un moyen pour être créatif, pas une fin. Faire 2 puis 3 tours en l'air n'apporte rien de plus. Le problème de Rog est qu'il n'a pas assimilé les codes culturels de la pratique.
0
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 19 photos du jour
Rogatkin à 11 ans faisait des doubles tail-whip. Que pouvons nous lui reprocher ? :D Je suis d'accord sur le fait que 2 ou 3 tour (voire 4)... qu'est-ce que ça change au final ? Je n'arrive même plus à compter ... "attend mais c'était un twister ou un 1440 ? Replay SVP"

Mais Rog' il continue de me faire rêver car il balance des trucs qu'on n'aurait jamais cru possible il y a 15 ans. Son idée c'est "j'en fais un... alors j'en fait deux... puis trois..." et quand il commence à butter sur les rotations il rajoute un peu de consistance.
Et finalement Rog' fait qu'on ne s'ennuie pas trop à rester toujours dans les mêmes tricks, au sens où il pousse les autres aussi soit à essayer de l'imiter soit à changer radicalement de style (je pense à Johansson et Genon, très techniciens) pour se différencier.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

domback
Statut : Expert
inscrit le 12/09/07 getKarmaPoints(). ' ' . PTS?>
Stations : 19 avisMatos : 6 avisPhotos : 3 photos du jour
Les mêmes observations qu'en snowboard quand ça commençait à passer des 1080...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire