Test Bell SUPER 2 R 2016

2 tests de casques Bell SUPER 2 R.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Un Précurseur Inachevé ...

Avis sélectionné
Profil du testeur : 18 ans | 1,80m | 75kg | Avancé
Acheté : 220€ en ligne
Conditions du test : Durant 2ans, Par tout les temps, et toutes les températures !

Comme beaucoup d’entre vous le savent, BELL est une marque de casque, de moto et de vélo qui a pas mal d’ampleur, et qui propose pas mal d’articles pour couvrir une large gamme de pratiques. Personnellement quand je l’ai acheté j’étais à cheval entre deux pratiques, l’All-Mountain, et l’enduro ! Assuré respectivement par le Super 2 et par le FULL-9.

Comme beaucoup j’ai choisi ce casque car il se trouvait pile poil entre les deux pratiques citées précédemment. Sur le papier ce Super 2R fait parti du meilleur des deux mondes, ultra aéré (36 aérations en comptant celle de la mentonnière), protecteur, et possède le MIPS. C’est donc sur une base solide que ce casque est construit.

Unboxing :


J’ai commandé ce casque sur un site internet français que tout le monde connait, et je l’ai reçu après deux trois jours, bien emballé dans sa boite rouge frappé du logo BELL. Quand on commence à le déballer, on se rend vite compte qu’on est loin de la qualité d’un Troy Lee Design par exemple. Le casque est emballé dans une simple housse, les mousses de rechanges et les instructions éparpillées dans la boîte … Si vous aimez les beau packaging vous allez être déçu… En revanche, le casque est très beau, la finition est plutôt pas mal foutue, à part a deux trois petits endroits notamment au niveau des fixations de la mentonnière. Les couleurs sont belles, le casque paraît assez léger, et il me semble également très confortable.

Je reste tout de même sur ma faim … un casque à plus de 200 euros sans packaging correct c’est très dommage …

Premier Ride : Le baptême !


Nouveau matos signifie toujours gros ride ! Je l’enfile et je pars me tirer la bourre avec des amis sur un de nos trails préférés. J’attache rapidement la mentonnière au sac et on attaque la grimpette, le casque ne bouge pas d’un poil en mode jet, les aération font leur travail à la perfection. Une fois la première ascension terminé, je choppe la mentonnière et je tente de l'enfiler en gardant le casque et bien c’est pas pratique … C'était la première utilisation, du coup je me dis que c’est pas très grave. Je retire le casque et je clipse la mentonnière et on est parti pour la descente, encore une fois maintien vraiment top et les ventilations laissent passer un flux d’air agréable. Le casque ne rogne pas trop le champ de vision et se trouve être encore une fois très léger une fois sur la tête, aucune douleur à déplorer, bref que du bon !

Première sortie presque parfaite en somme ! Dans un premier temps pas de défauts particuliers, juste du bonheur de lâcher mon vieux casque scott.

Le mode JET


Le casque en version jet est vraiment agréable à porter, pas de gêne particulière. La légèreté du casque joue énormément sur le confort excellent qu’il propose sans mentonnière. Quand on roule avec les aérations laissent passer un bon flux d’air, de ce fait même par grande chaleur le casque ne devient pas un cocotte minute. Personnellement j’apprécie vraiment rouler sans la mentonnière, le casque garde un maintien correct il ne se balade pas de tout les cotés. Bref je suis conquis par ce mode qui au final reprend juste les code du SUPER 2.

Le Mode Intégral


Alors c’est la que ça se gâte … La mentonnière s’attache avec 3 points d’ancrage 2 latéraux et un au niveau de la nuque, ces trois points sont difficiles à mettre et celui du côté droit force ... du coup la mentonnière est difficile à mettre en roulant, et on perd l'intérêt de la tige de selle telescopique, on s'arrête en haut des montés pour s'équiper, pas top …

Après, une fois la mentonnière mise, on a tout du moins pendant les premiers mois une sensation assez désagréable au niveau de la mâchoire, en effet les mousses de la mentonnières (même avec les cales retirées) poussent contre vos joues et la mâchoire. En revanche la ventilation reste top, et le maintien est encore meilleur qu’en jet !

Après 2 ans d’utilisation c’est finalement ce mode intégral que j’utilise le moins … parce que je le trouve moins abouti que celui des concurrents comme Giro, et très désagréable à mettre.

Serre Moi La Pince !


Un des points forts de ce casque et son maintien, et ça il le doit en premier temps à des mousses relativement bien placées, mais surtout à son réglage occipital. 3 points de réglages en hauteur qui permettent de l’ajuster au poil suivant la forme de la tête, et un réglage latéral qui permet de vraiment maintenir le casque sur la tête. Le tout est fermé par une boucle qui se clipse, comme sur la plupart des casques jet comme celui ci.

L’ensemble offre un maintien homogène de part et d'autre de la tête, bref ça bouge pas d’un poil ! C’est surement un des meilleurs points sur ce casque.

2 en 1 ou bien ?


Le casque est vendu comme étant un deux en un pour pratiquer la nouvelle mode, l’enduro. Hors ce fameux deux en un n’est pas vraiment aussi cool qu’il ne le paraît. Premier point noir, la mentonnière nom de dieu que c’est chiant de la mettre, puis de l’enlever etc … Surtout si vous habitez dans un coin qui est vachement vallonné c’est juste trop chiant énervant … On reste soit qu’en intégral soit qu’en jet … et c’est là où le casque perd beaucoup d'intérêt au final, on finit par utiliser un mode plus que l’autre … Et là, le gros intérêt du casque disparaît

Si on compare au Giro Switchblade par exemple, la mentonnière de ce dernier est plus compacte, et s’enclenche deux fois plus vite (Sur ça les avis diverge, faut essayer pour savoir avec lequel on est le plus à l’aise).

Niveau Protection ?


Ce casque est équipé de la technologie Mips, qui diminue les traumatismes crâniens, et à la norme CE, ce qui au final fait peu, faites donc attention sur les courses d’enduro, il peut vous être refusé de participer. Aujourd’hui avoir seulement le Mips et la norme CE peut être un peu rédhibitoire, surtout que pas mal de casque aujourd’hui possède l’ASTM en plus des deux précédentes.

Ca c’était sur le papier en réalité le casque n’en est pas moins protecteur et efficace ! Ma pratique a évolué entre l’achat et le test et ce casque a vécu cette transition, j’entend par là qu’il a prit des boîtes assez sévères, comme vous pourrez le constater sur les photos. Mais le casque a plutôt bien survécu, en revanche il est aujourd’hui inutilisable …

Conclusion :


Ce casque regroupe pas mal de bon points, mais reste pas encore tout à fait abouti, pas mal de travail a apparemment été effectué sur les versions qui ont suivies (Super 3R, Super DH), pour le rendre vraiment plus polyvalent et plus protecteur. Mais ici dans sa version Super 2R il manque pas mal de chose, mais reste un excellent casque pour ceux qui débute dans l’enduro, ou qui pratique l’all-mountain.

En bref, j’ai pas mal apprécié ce casque a mes débuts, mais au final pas mal de petits détails deviennent dérangeant, ce qui rend son système 2 en 1 un peu obsolète.

Pour qui ?

Pour tout les enduristes débutants et les fans de Randuro
7/10
Confort
Aération
Taillant
Qualité de la peinture
Rigidité mentonnière (intégral uniquement)
Solidité visière
Facilité à l'enfiler
Emplacement caméra embarquée
Rapport qualité/prix

Points forts

Ventilation
Maintien
Polyvalence
2 en 1
Mips

Points faibles

Solidité
2 en 1
Mousses des joues

5 commentaires

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
je rejoins ton avis sur le coté pas pratique à mettre de la mentonnière.
niveau utilisation, disons qu'il est utile dans certains de mes parcours ou t'as 10km de plat (a faire en mode jet) avant d'arriver sur le spot à proprement parler (mode intégral) avant de rentrer encore en mode jet.

pareil pour les courses d'enduro, la ça trouve tout son interêt car les liaisons sont bien longues, et les descentes bien identifiées!
0
Indé-Si
Statut : Gourou
inscrit le 09/08/17
Matos : 4 avis
Pour les courses d'enduro je me suis vu refusé une fois de participer avec ce casque, mais oui sinon ça a tout son sens. Je pense d'ailleurs que le Super DH va être pas mal vu en EWS au vu de ses nouvelles certifs.
0
Romu67

inscrit le 08/03/18
J'ai même pas eu l'idée d'essayer de fixer la mentonnière en roulant ???????????? je prends le temps de la fixer correctement pour ne pas avoir à me poser de questions dans la descente... les gros + pour moi:
-pas besoin de trimballer 2 casques
-le mentonnière est beaucoup plus aérée qu'un intégral et permet de bien respirer en pédalant.
-la petite fix gopro donné avec
-reste Light même en intégral
1
Indé-Si
Statut : Gourou
inscrit le 09/08/17
Matos : 4 avis
Pour moi quand je fais une sortie seul, j'ai vraiment la flemme de m'arreter, de casser mon rythme et de repartir ensuite. c'est d'ailleurs pour ça que j'ai directement adopté la tige de selle telescopique :D
Le reste je suis d'accord avec toi, a part pour la fix gopro qui a un angle dégeulasse ...
0
razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
yes, moi je la fixe sur le coté mais j'ai du bricoler un montage moi même
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Bell SUPER 2 R Deux casques pour le prix d’un
7 /10
Bell SUPER DH Le meilleur des deux mondes !
10 /10
Bell SUPER DH De bonnes idées qui mériteraient plus de réflexion
6 /10
Bell TRANSFER-9 Ce qui se rapproche le plus du haut de gamme tout en restant abordable.
8 /10
Bell 4FORTY Une réussite de la part de Bell!
8 /10
Bell SUPER 3R MIPS Le Casque 2 en 1 pour pratiquement tout faire !
9 /10
Bell TRANSFERT 9 Léger, compact, et résistant !
9 /10
Bell SUPER 3R MIPS J'aime vraiment beaucoup, mais cher et pas assez aéré.
9 /10
Bell SUPER 3R Le meilleur des deux mondes
8 /10
Abus Moventor CONFORTABLE ET ULTRA SOLIDE !
9 /10
TP
POC Tectal Race SPIN Bien fini mais ergonomie qui ne convient pas à tous
4 /10
TP
Fox Rampage Pro Carbon Confort et aération au top
8 /10