Test Five Ten Freerider VXI 2014

Du grip, du confort et de la durabilité!

Profil du testeur : 29 ans | 1,87m | 75kg | Avancé | Grenoble
Acheté : en ligne
Conditions du test : Tout. De la boue à la neige en passant par de sessions poussière l'été.
Ça fait tellement longtemps que je les ait que je ne sais même plus pourquoi mon choix s'était porté sur ces chaussures mais je me souviens que lorsque j'avais mis mon dedans pour la première fois je me suis dit merde... je vais devoir les renvoyer! (achat en ligne - oui je sais je prend des risques).

Le cuir était tout rigide et les chaussures n'étaient pas confortables. Mais bon le taillant niquel (46 pour un 46), et cette gomme Stealth n'avait qu'une envie; aller s'accrocher sur mes pédales donc je me suis dit que je tenterais le coup quitte à simplement me fâcher avec la marque si jamais elles restaient aussi inconfortables.

Malgré leur construction de semelle lisse au milieu - pour mieux accrocher n'importe quel type de pédale plate mais surtout pour permettre de plus facilement replacer son pied qu'avec une paire de Sam Hill - ces chaussures accrochent un truc de fou. La réputation de Five Ten est intacte!
Avec une semelle en grande partie plate, j'ai été très étonné des capacités de grip de la chaussure lorsqu'on descend du vélo. Poser à la montée dans un chemin glissant se fait sans peine et grâce au peu de crampons sur l'avant, on peut toujours monter dans le raide.
Niveau usure, la semelle a été un peu usée par les picots de mes pédales que j'utilise le plus souvent et sinon elle est comme neuve. A l'avant et à l'arrière la semelle Stealth n'a pas bougé malgré les bonnes sessions de marche qu'elles ont prises dans la gueule.

Côté confort après quelques sorties et les avoir porté un peu en dehors du vélo, le cuir et les matières de la chaussure se sont enfin ramolies et se sont faites à mon pied. Maintenant quand je glisse mon pied dedans je suis comme dans un chausson.
Elles sont assez rigides pour protéger le pied et le maintenir comme il faut sur la pédale mais aussi assez souples pour apporter le meilleur du confort "ON and OFF the bike".

Le laçage, basique, permet de bien serrer comme on le souhaite. Et chose surprenante, malgré la pluie, la boue et les lavages au Karcher ils n'ont toujours pas pété bien qu'ils montrent quelques signes de faiblesses. Un petit strap elastique permet en théorie de venir attraper les boucles du lacet et les maintenir hors de portée du plateau et de la chaine mais je ne m'en suis jamais servi.

Seule partie usée, l'intérieur de la chaussure qui a force de frotter contre le cadre ou le pédalier s'est un peu ternie mais je ne leur en veux pas. Je les ai depuis presque 4ans et j'en suis plus que satisfait. Avec un usage très intensif elles pourraient durer 2ans, ce qui est beaucoup pour une paire de chaussures comme ça.

PS: petit truc un peu bizarre qui m'a un peu agacé au début c'était l'asymétrie de la construction/coutures des matières entre les deux chaussures (ça se voit sur l'avant du pied sur les photos des chaussures vues de dessus). Bref faut juste pas trop se regarder les pieds et ça passe :-)

Pour qui ?

Du Dirt à la DH en passant par ceux qui roulent en pédales plates en Enduro. Ah oui et le Freeride aussi!
10/10

Points forts

Longévité
Confort (dès qu'elles se sont faites)
Grip sur la pédale
Lacets solides
Protection du pied
Grip sur le sol

Points faibles

Confort lors des premiers chaussages
Petite couture qui s'est défait

4 commentaires

razgriz65

inscrit le 04/07/08
46 sujets, 9573 messages
j'ai eu les freerider il y a quelques temps (versnon non vxi) j'ai troué la semelle en meme pas un an a cause des picots de pédales (nukeproof electron) !
depuis j ai les impact low, on y perds en confort car elles sont bien plus rigides, mais la semelle tient mieux dans le temps.

après a voir si ca vient des pompes ou de mon style de ride.
0
Oliver Gough

inscrit le 03/09/15
19 sujets, 176 messages
Comme tu peux le voir les picots ont entamé la semelle mais jamais trouée, ya encore de la marge avant que ça n'arrive. J'ai aussi du changer 3 ou 4 fois de paires / modèles de pédales donc avec les emplacements de picots pas forcément identiques au final ça n'a pas toujours frotté au même endroit. Je pense que la surface plane a vraiment aidé à limiter l'usure; En tout cas ça grip à mort :-)
0
daron

inscrit le 06/04/09
10 sujets, 297 messages
J'ai les mêmes, le grip est top, le confort meilleur que les sur les impact que j'ai eues aussi. Par contre en effet, attention au modèle de pédales, j'avais des wellgos qui ont commencé à "bouffer" la semelle, j'ai remplacé par des Saint, et la plus de problème. Il faut privilégier de nombreux petits picots pour limiter l'usure de la chaussure.
0
Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire