Test Scott AR BOA® Clip 2018

3 tests de chaussures Scott AR BOA® Clip.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Chaussures de course !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,75m | 70kg | Avancé | Roderen
Acheté : en ligne
Conditions du test : Boue et neige principalement, un peu de soleil...Parfois

Avant-propos :

Je teste ces chaussures dans le cadre des essais privés 26in. J'en profite d'emblée pour remercier le site ainsi que les fournisseurs de ces chaussures, à savoir Scott et BOA, pour cette opportunité qui m’est offerte.

Ma paire actuelle de Mavic Crossride Elite commençant à montrer ses limites, ce test tombe donc à point nommé. Elles serviront par ailleurs de mètre étalon afin d’avoir un repère et une comparaison juste.


Réception, déballage, essayage :

Une jolie boite, et une belle paire de grolles !

De prime abord elles en jettent ces pompes. Elles sont aussi belles en vrai que sur les photos de Remy Absalon. Je trouve même une paire de chaussettes en cadeau dans le package. Cool.

Place à l’essayage. Première sensation : ça taille grand. Pointure 42 comme à mon habitude, mais je sens qu’il y’a de la marge. Peut-être pas au point de passer à la taille en dessous mais quand même. Autre sensation, elles sont lourdes. Plus lourdes que les Mavic en tout cas. Je les ai pesé histoire d’être sûr. Verdict : 960g pour les Mavic, contre 1100g pour les Scott.

Il me tardait donc d’aller sur les sentiers pour les mettre à l’épreuve et voir si ces sentiments en statiques seraient handicapants ou non.


Dans la forêt :

J’ai reçu ces chaussures au cours du mois de mars. Soit en pleine ère glacière, entre les chutes de neiges tardives et les restes de tempête hivernale.

L’occasion donc de les mettre à mal et vérifier leur résistance à ces conditions extrêmes.

En route donc pour les sentiers vosgiens et alsaciens des alentours.


La chaussure :

Pour ce qui est de la grolle en elle-même, j’ai l’impression que ce modèle a été pensé comme une chaussure de route. A savoir, une grande rigidité, au détriment du confort. Ceci a l’avantage de la rendre très efficace au pédalage. Elle ne plie pas et l’énergie est bien retransmise à chaque coup de pédale. Bon, quand c’est raide, c’est raide. Elles ne feront pas de miracle, faudra poser le pied.

Ce qui m’amène à évoquer ses qualités quand il faut marcher. Etonnamment, malgré la grande rigidité, elles sont correcte pour les portions nécessitant de passer à pied. J’entends par la, les quelques mètres à pousser quand il faut rejoindre un spot. En longue rando faut oublier. L’appui dans les dévers est moyen, le sentiment de sécurité est pas au top. C’est clairement une chaussure de vélo et rien d’autre.

Ce que je regrette c’est le manque de confort cité plus haut. La paroi est fine et le maintien du coup moins bon. J’aurais préféré des mousses plus imposantes dans le chausson et une languette plus épaisse aussi. Un peu comme sur une chaussure de montagne. Ceci aurait permis de mieux ajuster le pied, d’éviter qu’il bouge et ça les aurait rendues plus polyvalentes. Je retrouve un peu la sensation du premier essayage.

Quand il s’agit de descendre par contre, rien à dire. C’est top. On est serein, tranquille et on n’a pas à penser à ses pieds. Heureusement d’ailleurs...

La chaussure mastoc et sécurisante. Les pierres qui tapent ne sont pas un obstacle et même en sortant le pied de temps à autre, difficile de les abîmer. C’est du costaud.


Petite pause météo

Je m’arrête juste une minute sur le temps épouvantable de cette période de test. Avec environs 20 sorties pour essayer ces pompes, j’ai du en faire 5 avec plus de 10°. Je parle de ça uniquement pour dire que le froid n’est pas l’ami des Scott. Malgré les chaussettes en laine de mamie, ça caille quand on roule plus de 30 bornes en vtt. Une paire de sur-chaussures peut-être un bon plus.

A noter tout de même que le système BOA n’a pas bougé malgré les températures polaires. Je craignais que la boue, le gel, l’eau lui mette la misère, mais non. Il n’en fut rien. Super fiable.


Le système BOA

Avant de détailler, je vais un peu présenter le truc. Il s’agit donc du système de fermeture de ces chaussures. Pas de lacets, ni de serrage rapide. 2 grosses molettes sur chaque coté. Une pour la partie basse de la chaussure, une pour la partie haute. On visse pour serrer, on dévisse pour desserrer et on tire dessus pour ouvrir complètement le serrage.

D’une simplicité enfantine.

A l’usage ce système est plutôt pas mal, mais il demande vraiment un certain temps d’adaptation. Je m’explique.

Le fait de fermer avec ces molettes donne un serrage extrêmement précis, pas forcement naturel et surtout qui ne bouge plus une fois effectué. Au cours des premières sorties on aura tendance à naturellement serrer trop. Ce qui oblige à revoir son réglage plusieurs fois pendant la sortie sous peine de ne plus sentir ses pieds après 10km. L’avantage c’est que les molettes sont accessibles sans avoir à s’arrêter. On peut bidouiller en roulant si on est un peu habile sur un vélo et surtout si on essaye pas de pédaler en même temps hein…Mais passé ce cap, on s’y fait plutôt bien. On trouve le feeling à l’usage et on s’y adapte.

Je note surtout que ce serrage BOA est d'une grande fiabilité. Les cordons sont très solides et les molettes bien costaudes aussi. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et finalement je suis plutôt agréablement surpris.


En conclusion

Pour conclure, cet essai, je dirais que ces chaussures sont avant tout pensées pour une pratique orientée course. Un truc fiable, précis et super efficace grâce au système BOA et à leur rigidité.

Je reste malgré tout un peu déçu par le confort et le manque de maintien du pied. Je pense vraiment que rembourrer les parois aurait été un plus.

Il me reste maintenant plus qu’à les poncer tout l’été !

MERCI 26in

Pour qui ?

Pour le racers! Enduro ou DH.
7/10
Confort
Taillant
Look
Protection
Finition du produit
Solidité/Durabilité
Imperméabilité
Accroche sur les pédales
Accroche en marche
Maintien
Rigidité
Qualité des lacets
Rapport qualité/prix

Points forts

Rigidité, facilité de serrage

Points faibles

Maintien du pied, confort

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Scott AR BOA® Clip Des bonnes chaussures d'enduro AM pas sans défaut mais avec un super serrage
8 /10
TP
Scott AR BOA® Clip Un serrage parfait!
8 /10
TP
Scott Knee Guard Rocket II protect en béton , tissu en papier crépon
5 /10
TP
Scott VOLTAGE FR 30 Polyvalence et Fun !!
7 /10
Scott Porte-bidon Matchbox Tailor Cage HV1.5 Un bon produit malgré de gros défauts
7 /10
TP
Scott Voltage FR730 très bon vélo de free ride mais...
7 /10
Scott Gambler 720 UN AVION DE CHASSE !!!
8 /10
Scott scale 710+ j'ai redécouvert le vtt
8 /10
Scott Gambler 730 tolérant et compétitif
9 /10
Scott Prospect Novateur et bien conçu
9 /10
Scott Prospect Le style et le confort qui va avec!
6 /10
Scott Prospect Le masque qui, une fois essayé est adopté.
9 /10