Test RockShox Lyrik RCT3 2018

1 test de fourches RockShox Lyrik RCT3.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Passez en mode rallye !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 20 ans | 1,70m | 57kg | Expert | Dourgne
Acheté : 700€ en ligne
Conditions du test : 450 km, mai 2018 – juillet 2018 : conditions variables (chaud, froid, pluie, vent, sec, sable, poussière, boue, …)

Préambule :

J'ai acheté ce composant en tant que montage d'origine sur mon Propain Tyee CF custom (montage free) dont vous pouvez trouver le test complet sur mon profil 26in. Par conséquent je ne pourrai pas vous parler du déballage dans cet avis. J’ai roulé pendant 3 ans avec une Révélation de 2015 en 140 mm et je pensais qu’elle était vraiment correcte, souple, progressive. Mais passer à ce modèle de Lyrik 2018 en 170 mm c’est comme passer d’une Twingo à une berline, elle est beaucoup plus souple mais pourtant elle n’en est pas moins plus ferme et beaucoup plus typée race.


En utilisation :

Cette fourche fait partie de la nouvelle refonte de chez Rock Shox. Parmi les petits avantages on retrouvera le fait de pouvoir utiliser un démonte cassette afin de pouvoir démonter la cartouche pneumatique et ainsi ajouter/enlever des tokens. Au niveau gros changements tout se passe dans les deux cartouches (pneumatique et hydraulique) où des modifications ont permis d’assouplir la fourche sur les petits chocs en diminuant la friction mais aussi en augmentant le volume de la chambre négative, tout en la gardant ferme afin d’éviter les talonnages excessifs et la perte de motricité et apportant quelques réglages du côté hydraulique.

Côté réglages donc, cette cartouche hydraulique bénéficie du RCT3, comprenez Rebound Compression Threshold 3. En clair vous avez accès au réglage du rebond, pour avoir une détente soft (pas type catapulte) mais réactive, de la compression, ici les basses vitesses c’est-à-dire le début de course et les faibles impacts (faibles efforts donc) afin d’éviter que la fourche pompe en pédalant notamment et de perdre du débattement dans les relevés et forts freinages en pente par exemple. Enfin vous bénéficiez d’un levier à trois positions (ouvert/pédalage/fermé), comme sur les amortisseurs, où l’idée est de pouvoir gérer sa fourche très simplement et rapidement selon différents cas : vous roulez sur route ? : position fermée pour plus de rendement, sur chemin ? : position pédalage pour garder du rendement en tout en apportant un peu de souplesse, vous descendez ? : ouvrez tout (même les freins !!).

Ce qu’il faut retenir de tout cela c’est que les réglages se font assez intuitivement si vous les prenez dans le bon ordre. Commencez par ouvrir la détente et la compression basse vitesse à fond, gonflez la fourche selon les pressions recommandées (voir le sticker sur le plongeur gauche), enfoncez-la plusieurs fois avant de monter sur le vélo doucement. Lisez votre SAG et modifiez la pression en répétant les opérations précédentes jusqu’à obtenir environ 30 %. Ensuite pour la détente testez les deux extrêmes pour vous faire une idée du changement et vous trouverez facilement un juste milieu pour commencer, il sera facile de le modifier par la suite. Pour les compressions basses vitesses commencez par pédaler et freinez fort, en fonction du comportement de la fourche (pompage et plongeon) modifiez le réglage puis recommencez. Toutefois attention de ne pas aller trop loin car cela se répercutera lors des chocs, il faut que la fourche reste assez sensible.

Lorsque vous utiliserez la fourche, si vous avez tendance à talonner car il manque de la pression ne changez pas la pression car cela changerait aussi le SAG alors qu’il doit rester constant afin de garantir une bonne géométrie du vélo et une bonne efficacité de la fourche. Il faudra donc tout d’abord commencer par ajouter des tokens (il faudra ensuite peut-être modifier la pression afin de revenir à environ 30 % de SAG, généralement il faut enlever 5 PSI par token ajouté). A l’inverse si la fourche est trop dure essayez d’enlever des tokens.

Au niveau des settings donc pour 60 kg équipé et une utilisation enduro j’ai réglé ma fourche comme cela :

Pression d’air : 40 PSI

Compression basse vitesse : - 4 clics en partant du plus ouvert

Détente : - 11 clics en partant du plus ouvert

Nombre de tokens : 1

La fourche reste efficace et sensible malgré mon faible poids, toutefois il me reste bien 2 cm que je n’atteins pas même lors d’une réception à plat. Une préparation par un spécialiste sera donc à prévoir.

Concernant l’utilisation du réglage à 3 positions de la compression, je ne m’en sers tout simplement pas. De nos jours les fourches et amortisseurs sont suffisamment performants ce qui fait que si vous les réglez correctement vous n’aurez même pas besoin de vous soucier à utiliser ce réglage, excepté peut-être si vous faites vraiment des longues distances en côte ou une session cardio sur route.

Le châssis est très rigide, en tout cas pour mon poids. En clair je ne sens aucune déformation lorsque je plante bien l’avant dans un relevé pris à mach 2.

La fourche reste consistante même après 10 bonnes minutes de descente consécutive.


Vieillissement :

Il faudra voir sur la durée si elle tient bien mais les modèles de chez Rock Shox sont habituellement simplistes mais très fiables, même avec très peu d’entretien.


Conclusion :

La fiabilité de ce modèle serait son atout majeur, toutefois il est extrêmement fluide et sensible comme les modèles concurrents en se différenciant par la simplicité des réglages. En revanche cela se traduira par une incapacité à obtenir certains ajustements, notamment pour les poids légers, et un recours à une préparation quasi nécessaire.

Pour qui ?

Pour les enduristes roulant principalement des pistes engagées et/ou de bike park.
9/10
Facilité des réglages
Fiabilité
Confort
Rigidité
Facilité d’entretien
Facilité de démontage de la roue
Rapport qualité/prix

Points forts

Facile à régler
Pas de surchauffe
Réactivité
Souplesse
Fiabilité/durabilité

Points faibles

Nécessite une préparation pour les poids légers

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

RockShox Super Deluxe RC3 La performance en souplesse
8 /10
RockShox Revelation Gommez les imperfections du terrain
9 /10
RockShox Boxxer CRconception La meilleure prépa fourche !
8 /10
RockShox Monarch Plus RC3 Debonair Fais le job & facile à régler
7 /10
RockShox Commande 1X Un succès !
8 /10
RockShox Pike DJ Belle et rigide à court-terme
6 /10
RockShox Boxxer CRconception l'optimisation maximale !
8 /10
Dvo Emerald Pas parfaite...
7 /10
SR SUNTOUR Rux R2C2 Elle a tout d’une grande.
9 /10
SR SUNTOUR Durolux R2C2 LA fourche à tout faire
9 /10