Test Julbo Bang Next Zebra Light 2017

Déposez votre test.

Ils ont forcé sur la mousse !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 25 ans | 1,73m | 59kg | Expert
Acheté : 130€ en magasin
Conditions du test : Boue, poussière, pluie, froid, chaud... Toutes conditions en somme.

Julbo est connu pour ses masques de ski. Ils proposent une petite gamme de masques pour le VTT.

Le Bang Next est donc a priori à utiliser pour le VTT. (En réalité il ne diffère pas du masque de ski).

Voyons donc ce qu'il en sort. 

Sur le papier

Masque au design sobre mais avec de belles couleurs, le strap se règle facilement avec les deux mains quand il est en place sur le casque, deux bandes de silicone à l'intérieur du strap assurent le bon maintien. Souple, le "frame" du masque s'insère facilement dans le casque (Giro Cipher / Specialized Vice / Met Roam pour ma part). Il dispose d'un double écran afin d'éviter la formation de buée (cf photos).


L'écran de ce masque est un Zebra Light, c'est un écran photochromique (c'est-à-dire qui fonce ou s'éclaircit en fonction de la quantité d'UV). L'écran photochromique à lui seul explique l'écart de prix avec les modèle "transparent". Il a un traitement bleu qui le rend assez stylé. (ça existe aussi en doré). 


La mousse est de deux densités (cf photos). 

Action


Les mousses sont très généreuses, presque trop. Le champ de vision n'est pas des plus dégagé. Et il n'y a pas de travail au niveau de l'insertion sur le nez. Les narines sont pincées par moment si on ne fait pas bien attention à serrer et placer correctement le masque et le casque. (Faut prendre son temps au moment où on enfile le masque quoi.) Déjà qu'on roule pas mal en apnée à vélo si en plus faut respirer que par la bouche... Ce pincement de narine est un soucis que j'ai rencontré chez Oakley et 100%. Mais certaines marques l'ont compris (Adidas / Smith) et ont "extrudé" légèrement la mousse autour du nez pour laisser de la place. 

Le masque tient assez chaud aussi du fait de ces grosses mousses. 


Jamais eu de soucis de formation de buée, le double écran est très efficace pour ça. Un gros bon point pour Julbo. Il y a aussi des réflexes à adopter quand il pleut et que c'est boueux (ne pas garder le masque trop longtemps sur le visage à l'arrêt, éviter que les mousses ne soient mouillées...). 


L'écran photochromique Zebra Light (catégorie 1 à 3) rend les choses carrément intéressante. Utilisable par toutes conditions (night ride / jour de grand soleil dans une station sans arbres) il rend la vision très confortable. Au point où des fois je mets juste le masque sur le télésiège les jours de grand soleil (tout pour le style). Pas de soucis de transition ombre/soleil à déplorer c'est assez bluffant, ça lisse les changements de luminosité et on n'est plus surpris. (vous savez la sensation d'éblouissement complet ou de rentrer dans une grotte). 


Le truc plus étonnant sont les projections de boue. (Forcément les spots de terre bloquent les UV.) Au moment où on enlève la boue de l'écran et pour peu qu'il y ait un peu de soleil, on se retrouve pendant quelques secondes avec un écran dalmatien. 

Du coup... ça oblige à bien nettoyer l'écran sous peine d'avoir un déséquilibre... 


Le strap est en bon état, tout aussi élastique qu'au début (ce qui est loin d'être le cas pour d'autres marques où il devient tout flagada et oblige à serrer beaucoup pour le même maintien que neuf). 

Si vous voulez sortir l'écran (pour le nettoyer dans les moindres recoins ou changer l'écran) c'est une manipulation assez facile à faire. Pour le remettre il faut vraiment être attentif à bien re-clipser tous les points d'attache. 


Conclusion


Donc au final... je ne suis pas sûre que le photochromique (qui reste aussi un écran fragile et cher...) soit complètement justifié. Un écran catégorie 2 peut aussi faire l'affaire pour les jours ensoleillés. 

Autant pour des lunettes de soleil (VTT ou autre activité la photochromie est justifiée) sur un masque de VTT... (de plus on a des grosses visières sur nos casques intégraux). Je continue à rouler avec cet écran photochromique, mais je n'irai pas mettre le prix pour le remplacer quand il sera rayé de partout. D'autant que les rayures sur un masque en VTT, c'est inévitable. 


Pour qui ?

Personnes aux yeux très sensibles Personnes qui ont une portefeuille garni
7/10
Confort des mousses
Intégration avec le casque
Look
Champ de vision
Qualité des verres
Qualité de la monture
Qualité de l'élastique
Résistance à la buée
Facilité pour changer l'écran
Rapport qualité/prix

Points forts

Confort de vision
Quasiment pas de buée (double écran)
Strap facile à serrer

Points faibles

Limite de la photochromie (boue / poussière)
Prix de l'écran Zebra Light si jamais il faut le changer...
Mousses au niveau du nez trop encombrantes

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Julbo Zephyr Une super paire de lunettes photochromiques ajustables et sans buée qui en font un 1er choix polyvalent!
9 /10
Julbo Renegade Zebra light Les binocles à tout faire..... ou presque !
9 /10
TP
Julbo Renegade Zebra light Presque trop belles pour du vtt
9 /10
TP
Julbo Renegade Zebra light La lunette polyvalente
7 /10
TP
Julbo Renegade Zebra light Pour y voir en toute circonstances !
10 /10
TP
Julbo Dust Zebra Eyes of the tiger
9 /10
Julbo Run Envie de mettre des lunettes !
9 /10
Julbo Armor Zebra Elles frisent la perfection mais..
8 /10
100% Accuri OTG Le choix de la qualité par défaut pour les porteurs de lunettes
8 /10
Fox Racing airspace un excellent masque pour une pratique engagée
8 /10
Oakley Airbrake Une valeur sûre
9 /10
Oakley O-Frame Sa simplicité vous séduira
9 /10