Test Evoc HIP PACK RACE 2017

2 tests de sacs à dos Evoc HIP PACK RACE.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Au top !

Comment dire...

Le retour de la banane !

Avis sélectionné
Profil du testeur : 39 ans | 1,86m | 84kg | Avancé
Acheté : 65€ en ligne
Conditions du test : 1800 kms en 8 mois

POURQUOI J'AI ACHETÉ L'EVOC HIP PACK RACE ?


Un matin, en chargeant la voiture pour aller rouler en Ardèche, étant un brin tête en l'air, j'ai oublié de prendre mon sac à dos Evoc Enduro Team. Mais pour la matinée et étant accompagné des copains, j'ai quand même décidé de rouler ainsi.

Et sans le vouloir, j'ai découvert les avantages du ride sans sac... Plus de douleur dans le bas du dos lors des longues montées raides, une plus grande aisance pour se bouger sur le bike, bref un ride plus léger.. plus facile...

Pour les sorties  courtes, j'ai donc décidé de regarder ce que proposaient les différentes marques d'accessoires pour le ride sans sac.

Il existe plusieurs modèles de sac type banane, mais également plusieurs modèles de textile adaptés au transport de matos, genre SWAT de chez Spé ou bien encore la gamme STACH de chez Race face. 

Comme je l'ai précisé, je suis plutôt tête en l'air et je me voyais donc mal devoir remplir avant chaque sorties les poches de mon cuissard...Le risque d'oublier quelques choses étant trop grand.

Après avoir fait le tour des différents sac banane, voici les éléments qui m'ont fait choisir le sac EVOC HIP PACK RACE :

- La qualité générale des produits Evoc.

- La possibilité de mettre une poche à eau d'1,5L.

- Les poches latérales facilement accessibles.


Et Aprés 8 mois ?


Acheté en début d'année 2017, j'ai roulé avec environ 1800 kms.

J'alternais avec mon sac à dos classique.

Je prenais,

- LE HIP pour les sorties toniques de moins de 3h et pour les courses enduro.

- Le Sac à dos pour les sorties à la journée et les sorties très chaudes où je risquait de manquer d'eau.

Je n'ai finalement pas tellement utilisé la poche à eau. Celle ci, au delà de 1L, alourdit trop la ceinture et la rend plutôt instable sur les hanches. Je préférai utiliser un bidon classique que je glissai dans la poche centrale en plus de celui du cadre.

Le sac banane possède un emplacement appelé "Venti- flap", une poche en tissu extensible avec une sangle au sommet pour tenir les bidons. Mais située sur le côté du sac et avec les passages répétés dans les ronces, celle ci s'est très rapidement déchirée.

Hormis cette poche, le tissu est très résistant, le sac n'a pas bougé.

Pour les sorties engagées, en plus du HIP, je portais un gilet dorsale "Racer Pro Top 2" permettant de porter la poche à eau dans le gilet.


Ce que j'ai aimé :


Grâce à des pads en mousse sur l'arrière, la ventilation est vraiment excellente.

L'espace de rangement est parfait également, voici ce que j'emmène en générale :

- Barres de céréales + gels

- Multi-outils

- Gonfleur + cartouche C0²

- Manomètre électronique

- Rustines + mèches à tubeless

- Smartphone

- Coupe vent compressible

- Rouleau de scotch tissé type Gorilla tape & colliers rilsan

- Patte de dérailleur

- Pompe HP

La chambre à air et la pompe sont installées sur le vélo, mais on pourrait également les placer dans le HIP.

Les poches latérales sont super pratiques, je m'en sert pour le multi-outil d'un côté et pour les barres de céréales de l'autre.

L'autre avantage du sac banane par rapport au sac classique, c'est de pouvoir le faire tourner sur le ventre pour accéder à son contenu sans avoir à retirer le sac. 

La sangle sur le côté permettant par exemple de tenir la mentonnière démontable d'un casque type switchblade ou des protecs.  


Ce qui est moins bon : 


La fragilité de la poche "venti flap".

L'absence d'une poche étanche/rembourrée pour le smartphone.

La fermeture incomplète de la poche de devant, celle çi est composée de deux fermeture éclairs qui ne sont que verticales. Si le scratch du dessus se défait, on risque de perdre du matos.

L'instabilité en cas de forte charge, une ceinture ventrale plus large du type celle que l'on trouve sur les sac protector d'Evoc permettrait certainement  un meilleur maintien.


Pour Qui ?


Pour ceux qui veulent rouler sans sac mais en prenant tout le matos nécessaire à une sortie réussie.





 

8/10
Finition
10/10
Solidité
8/10
Maintien
8/10
Modularité
8/10
Poche à eau facilement accessible
8/10
Rapport qualité/prix
8/10

Points forts

Ventilation, volume important, poches latérales, qualité.

Points faibles

Poche bidon "Venti flip" fragile, absence poche étanche pour smartphone, fermeture incomplète de la poche avant.

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Evoc FR ENDURO BLACKLINE Test très longue durée, pour confirmer l'une des références des sacs à dos !
9 /10
Evoc PROTECTOR ENDURO TEAM 16L Un ange venue du ciel !
8 /10
Evoc Freeride Lite Team Le minimum pour la compet
6 /10
Evoc Stage 18L Le sac du baroudeur
9 /10
Evoc PROTECTOR ENDURO TEAM 16L De la place!
9 /10
Evoc stage 12l LE sac d’enduro mais non homologué comme protection dorsale
8 /10
Evoc stage 12l parfaitement adapté a l'enduro
9 /10
Ergon be1 Un confort à toutes épreuves avec une liberté de mouvement.
9 /10
Osprey Escapist 25 Le parfait sac du moniteur, très pratique !
9 /10
USWE ranger noir 3L la liberté même avec un sac
9 /10
Camelbak SCUDO Compact et astucieux à la fois
9 /10
Prism CO18 La modularité au service du pilote
8 /10