Le single speed, fausse bonne idée ?

Indé-Si
Indé-Si
Indé-Si
Statut : Expert
inscrit le 09/08/17
103 messages
Matos : 4 avis
Bonjour/bonsoir à toi qui vient d'arriver ici !

Comme le titre l'indique j'aimerai que mon prochain bike soit en single speed. J'ai deux amis qui m'ont pratiquement convaincu. D'après eux c'est pas plus handicapant qu'un autre type de transmission, ça simplifie la façon de rider et allège le cerveau quand on roule ! En gros que de bon points pour un type comme moi qui roule de moins en moins et qui vient de passer de trois sortie par semaine à une, qui en plus a bien souvent un profil descendant.

Du coup je vous pose la question à vous ! Que pensez vous du fait de monter un single speed sur un enduro ou un endurigide ?

Et sur quel cadre monter ce genre de transmission dans l'optique d'un montage fiable et solide ?
Massacre
Modo
Massacre
Massacre [Modo]
Statut : Confirmé
inscrit le 07/10/11
3032 messages
Si c'est un deuxième vélo, c'est une expérience sympa.

Comme vélo unique, non, c'est de la merde. Si on se fait chier avec des dérailleurs, des moyeux à vitesses, des boîtes, et tout un tas de systèmes plus ou moins chers, lourds, fragiles, c'est parce qu'une seule vitesse, c'est un handicap.

Adieu tes genoux si tu ne roules que comme ça.

Comme vélo dédié au bikepark en revanche, c'est des soucis en moins et presque pas de galère.
Indé-Si
Indé-Si
Indé-Si
Statut : Expert
inscrit le 09/08/17
103 messages
Matos : 4 avis
Ben ... En fait ça serait pour un vélo unique ... Vu que je ne roule plus qu'une fois par semaine, et sur des sorties de - de 20km avec des profils très descendant je voyais ça comme une très bonne alternative, et surtout moins coûteuse et plus fiable dans la durée.

En soit c'est downgrader son vélo, et réduire la polyvalence d'un enduro mais je pense que pour ma pratique et dans une optique de simplicité ça pourrait être une bonne chose ... Mais quand je vois que mes potes s'en sorte pas trop mal avec des rapport approprié genre 32*20 je me dis que ça me ferai une sacré économie sur mon futur vélo ...

après c'est sur que je pourrais plus faire de grosse sortie, mais rien ne m’empêche de racheter une transmission quand j'en aurai marre.
Massacre
Modo
Massacre
Massacre [Modo]
Statut : Confirmé
inscrit le 07/10/11
3032 messages
Si tu roules de moins en moins, justement, ne te remets pas de contraintes supplémentaires, tu rouleras encore moins.
Un groupe deore fonctionnera bien sans rien coûter ou presque. Et si t'envisages le mono, un 1*10 11-32 basique est envisageable.
Parce que sur un enduro, sauf hardtail à pattes horizontales, t'auras besoin d'un tendeur de chaîne (et tu risques de dérailler quand même puisque ton cadre bouge en roulant...). Donc la différence en nombre de pièces et prix avec un ensemble deore, c'est une cassette à 30 balles et un shifter dans les prix là aussi.
Donc, à part vouloir vraiment du SS, pour rouler différent, il n'y a aucune raison technique ou financière valable d'y passer. Après j'ai plus l'impression que t'as envie d'un SS coûte que coûte. Dans ce cas vas-y. Fais toi plaisir avec un "lone bicyle" c'est prévu pour. :lol:
Christian Dumitru
Christian Dumitru
Christian Dumitru
Statut : Gourou
inscrit le 28/05/13
85 messages
Matos : 1 avisPhotos : 7 photos du jour
Salut!
sur un enduro ça peut être sympa pour simplifier le vélo, après ça va être très compliqué de trouver le bon ratio; soit tu choisis un ratio descente/plat, soit un ratio montée, et encore, selon la pente ça peut être un calvaire. Faut bien être sur que ça passera sur ton terrain... Tu peux toujours essayer une sortie sans changer de vitesse pour te faire une idée.
Autre argument contre, les transmissions sont de plus en plus légères et fiables, alors c'est un confort non négligeable!

Si tu tiens absolument au SS sur un enduro, une solution serait un SS avec 2 pignons et tu changes de vitesse à la main selon le terrain. Mais c'est pas possible avec tous les tendeurs, et c'est un peu du bricolage...
Indé-Si
Indé-Si
Indé-Si
Statut : Expert
inscrit le 09/08/17
103 messages
Matos : 4 avis
En réalité je roule de moins en moins par faute de temps, pas par manque d'envie ... Et je souhaiterai un single pour deux/trois raisons assez précise :

- Pour l'exotisme de la chose et sa singularité
- Pour la simplicité que ça apporte, le fait que ça décharge totalement le poste de pilotage et indirectement parce que ça allège le vélo
- Pour me permettre de me monter un vélo assez haut de gamme dans un budget restreint tout en ayant une certaine homogénéité/cohérence sur tout le bike

En gros je voyais ça comme une bonne alternative pour me faire un bike pas trop cher, au rapport qualité/prix/fun pas déconnant du tout. Et à la limite avoir plusieurs pignon/plateau si j'ai envie de changer mon ratio.

En gros comme je l'ai expliqué je veux me faire un montage pour ne plus réfléchir, et me passer un maximum d'entretien.
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Gourou
inscrit le 25/04/13
5432 messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Je ne sais plus ou j'ai que si tu te pose la question du single ne le fait pas. Pour ceux qui y passe c'est une évidence a priori.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
3508 messages
Stations : 2 avis
Entretien pas ta transmission, avec une sortie par semaine, elle va encore tenir pas mal d'année.
Surtout que c'est pas si chère.

En enduro, je ne comprend pas l'intérêt d'un single speed.
L'enduro, c'est fait pour tout faire, monter partout, descendre partout, bref, le plus polyvalent possible.

Le single speed, c'est exactement l'inverse, c'est fait pour faire des choses bien spécifique : du dirt/street, du bikepark ou du vélotaf.

Perso, je roule en single speed de route en velotaf, j'ai un rapport avec lequel je suis à l'aise sur le plat et faux plat. Mais la moindre petite côte devient un défi, pour ne pas dire un calvaire. Tu ne peux monter qu'en danseuse. Autant te dire avec une enduro et des suspensions, tu vas pomper à mort avec ton gros rapport.

Le single speed, tant que c'est plat, c'est un bonheur de simplicité.

Pour le reste, pour avoir fait qqs sorties route en single speed, on roule en single speed par défi, cela demande de changer sa façon de rouler, d'anticiper les montées, de bien planifier son parcours en repérant le déniveler, etc, cela complique vraiment la sortie. C'est pas le genre que tu fais à l'arrache sans y penser.


Aux US, certains roulent en singlespeed en XC, mais ce sont avec des fullrigides en 29", des petits développements et tu pompes tout dès que ça descend légèrement
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Expert
inscrit le 21/10/08
2450 messages
Même en single speed, une transmission demande de l'huile et une reprise de tension régulière de la chaine.
Pour l'enduro, l'endurigide est déjà une aberration alors en single speed, je n'imagine même pas.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
3213 messages
Stations : 6 avisMatos : 2 avis
Pour moi fausse bonne idée tu veux une transmission increvable et peu couteuse que tu ne'entretien que très rarement, tu restes en 10V, un dérailleur Zee(45euros), une k7 11x36(25euros), chaine 10v(13euros) un plateau narrowide en 28T enviros 25euros, tu dégraisses tout ça tu lubrifies au squirt, seul entretien à faire c'est foutre un coup de chiffon et remettre du squirt après 2 sorties.

Vu le prix des chaines tu peux les changer souvent, pareil pour le dérailleur c'est du jetable ainsi que la cassette, seul truc à possèder c'est un outil pour mesurer l'étirement de la chaine et un dégauchisseur de pate de dérailleur ça prend 5min à remettre tout bien à plat et que le dérailleur passes toutes les vitesses nickel.

Même en DH j'ai envisagé le single speed mais avec une transmission en 9vitesses avec un dérailleur Zee comme j'ai c'est encore moins cher et tu remplaces le matos dès que ça merde juste du squirt et déguauchir la pate de dérailleur après quelques chocs.
DDN
DDN
DDN
Statut : Gourou
inscrit le 14/05/18
108 messages
Monter du 10% puis descendre du 10% avec un singlespeed, même sans parler de le faire en enduro c'est déjà coton tige : faut que tu choisisses entre pouvoir monter à la pédale et pouvoir accélérer dans la descente quand tu en as besoin. Quand en plus tu veux le faire sur un vélo polyvalent comme un endurigide, alors là je ne comprends pas du tout le concept.

Opter pour une transmission jetable comme le préconise Davelepec ça me semble plutôt une bonne idée si tu la changes préventivement et pas quand elle casse lors d'une sortie (d'où l'outil de mesure d'usure de la chaine).

Pourquoi ne pas emprunter un des vélos de tes potes qui te conseillent le single pendant une journée ? Comme ça tu te feras ta propre opinion ?
Message modifié 1 fois. Dernière modification par DDN, 13/02/2019 - 16:13