Embarque dans la web-série Far From My Home et voyage à travers la Nouvelle-Zélande avec Valentin Anouilh

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Embarque dans la web-série Far From My Home et voyage à travers la Nouvelle-Zélande avec Valentin Anouilh

Ffmh
FabianMct
Texte :
FabianMct, Valentin anouilh
Photos :
FabianMct, Valentin anouilh
Vidéo :
Cet article est issu du mag communautaire 26in, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de vélo. Publiez la votre !

INTRODUCTION 

Caméraman de Valentin Anouilh depuis maintenant 2 ans. On est toujours à la recherche de nouvelles idées, de belles images, tout en gardant du fun !

Pour rappel, si tu ne connais toujours pas Val' (tu rates un sacré loustique), tu as sûrement dû le voir l'année dernière sauter au-dessus du Tour de France en envoyant un road gap énorme ! Une vidéo qui totalise 50 Millions de vues, t'as pas pu la rater ! D'ailleurs je reviendrais peut-être sur l'évènement en détails dans un prochain article. Bref, là n'est pas le sujet.

Après cet évènement qui nous a profondément marqué, on cherchait à faire autre chose et se lancer dans un truc qu'on avait jamais fait. Soif d'aventure, de voyage et de soleil, Valentin décide de repartir en Nouvelle-Zélande pour l'hiver 2019/2020 comme il l'avait fait deux ans plus tôt. Son pote Karl, toujours à fond quand il s'agit de faire des "bêtises", l'accompagne et est de la partie pour ce voyage (vous allez découvrir le personnage qui est tout aussi taré que Val').

C'est de là où tout est partis. Faire une web-série sur leur trip avec certaines valeurs : authenticité, humour, attachement aux personnages, voir le pays tout en ajoutant du ride. Le projet plaît, et il est soutenu par Orange Bikes, Hope Tech et Sector No Limits.

Juillet 2019 l'idée est donc lancée. Je resterais en France pour cause d'étude (ce n'est que partie remise) et je m'occuperais de toute la post-production. Ils vont donc se filmer en autonomie, sous réserve de conseils et de directives.

Après avoir filmé l'épisode 1 avec eux, nous arrivons début janvier 2020 et je leur dis à dans trois mois ! 

Prend tes pop-corns et embarque dans 9 épisodes VOIR de beaux paysages et du gros ride ! 
Suit le récit de Valentin au fil des épisodes.

___________________________________ ÉPISODE 1 :

L’aventure commence le 27 décembre 2019 avec l’arrivée de nos Orange Bikes et de leurs composants Hope Tech ! Un Alpine 6 pour moi et un Stage 6 pour Karl, des bikes magnifiques pour faire tourner le regard des Néo-Zélandais…

Après un premier de l’an agité, il est temps de préparer les bagages ! Le 3 janvier c’est le grand départ à l’aéroport de Lyon. Après quelques problèmes de Visa et les vélos non enregistrés, nous nous envolons pour la NZ. 28 heures d’avion et 2 escales plus tard, on se pose enfin à Auckland, sur l’île Nord !

___________________________________    ÉPISODE 2 :

On avait juste prévu un logement pour 2 jours le temps de se trouver un 4×4.

Ce ne fut pas trop compliqué de dégoter le véhicule parfait. Le 6 janvier 17h30 on était les heureux propriétaires d’un Mitsubishi Pajero 2l8 de 1994 7 places, on en est tombé amoureux, ce 4×4 était trop bien.

Auckland, ce n’est pas le meilleur spot pour rouler, mais on a quand même visité la ville et trouver quelques trails centers assez cool ! La Nouvelle-Zélande est réputée par sa diversité en trails centers, il suffit d’avoir l’application Trailfork active pour comprendre qu’il y a des trails partout.

Après un ride dans le trail center d’Otara et beaucoup de sushis engloutis, on se dirige vers Rotorua. Les routes sont bordées de grandes fougères arborescentes, c’est vraiment beau. 

Un petit arrêt sur les plages de coquillages de Coromandel, petite visite de Tauranga avec ses mouettes qui nous aurons bien amusées. Une odeur d’œuf pourrie nous rappelle qu’on arrive à Rotorua, en effet la ville de Rotorua est au bord d’un lac où des sources d’eau chaudes l’entourent. C’est un peu spécial mais on s’y fait.

Après quelques petits soucis mécaniques sur le Pajero, on décide de rouler à Redwoods Forest l’un des plus beaux spots de NZ. C’est un trail center vraiment immense avec des remontées en bus par endroit. J’y étais déjà venu il y a deux ans pour l’Enduro World Qualifer. Les trails ont un flow de dingue, il y en a aussi des plus techniques avec des bons jumps et des bonnes parties dans les racines… Tout ça dans une ambiance de jungle.

À Rotorua il n’y a pas que Redwoods, on a remarqué sur Trailfork une trace avec un bon dénivelé et une arrivée à une rivière d’eau chaude… De quoi faire rêver !

Cette piste est le trail de Rainbow Mountain. Il y a tout sur cette piste, du technique, du flow, de la vitesse, tout ça près des sources d’eau chaudes et des fougères, on la classe dans le top 5 des pistes qu’on a jamais roulés. En bas de celle-ci, la rivière d’eau chaude à 37° nous attend. Trop bien pour se détendre après une telle descente !

___________________________________ ÉPISODE 3 :

Après avoir roulé ces trails magnifiques il est temps d’aller rouler à Skyline Rotorua ! Le Bikepark est composé de quelques pistes avec une télécabine pour remonter. C’est pas la folie comparé à Redwoods mais c’est cool !

Un petit peu de 4×4 sur les plages, quelques tours à Redwoods Forest et on part pour Wellington ! Petit arrêt au lac de Taupo histoire de se rafraîchir et au Tongario Desert avec une vue magnifique sur les montagnes !

Arrivés à Wellington on part rouler avec nos potes Anglais au Makara park.

Les montées sont tellement faciles qu’on peut faire 2000m de D+ sans forcément s’en rendre compte. On a pu essayer toutes les pistes avec une vue sur la mer et l’île Sud qu’on doit rejoindre deux jours plus tard.

Lors de notre sortie dans le park, on a rencontré un patron d’un magasin en Angleterre qui roulait bien sûr en Orange Bikes. On a donc été invités à rouler avec les employés de Burkes Cycles, un gros bike shop de Wellington le soir au Mount Victoria où se trouve un petit trail center.

Le séjour fut vite passé et il était déjà temps de prendre le ferry pour l’île Sud…

___________________________________ ÉPISODE 4 :

Après un début de voyage magique sur l’île Nord, nous nous dirigeons en direction de l’île Sud en ferry ! Le Pajero chargé, nous voilà parties pour 3h de bateau pour relier Wellington à Picton. Après une traversée un peu agitée nous arrivons dans les baies de l’île Sud. Arrivé à Picton, on se dirige un peu fatigué jusqu’à Nelson.

On s’est trouvé un petit logement sympa avec un chien moustachu comme Karl. On a rejoint nos potes anglais qu’on avait rencontrés à Rotorua pour une journée shuttle avec Nelson MTB ! Remontée en Land Cruiser avec des passages dans des coins magnifiques, des rivières à traverser, des bonnes grimpettes et le 4x4 nous dépose pour 15 min de descente avec vue sur la mer ! Quoi de mieux ?

On y est resté 15 jours, on a fait pas mal de montées à la pédale mais qui en valaient la peine pour accéder à des descentes magnifiques ! 

Après quelques démos de coiffure de la part de Karl, on est partie à Christchurch chez mes potes Cath, Daren et leur fils Olivier, une famille de rider ! En arrivant là-bas Cath nous fait savoir qu’il y a une course nationale de DH d’organisée, on s’est inscrit direct ! Nous voilà engagés sur une course de DH entouré de George Branningan, Sam Blenkinsop et toute la clique d’énervé Néo-Zélandais ! On a clairement fait que 3 recos de la piste et c’était tendu ! Poussière, pierres, racines … On est tous les deux tombés pendant nos runs mais on s’est régalé ! Les kiwis sont tellement cool ! S'ensuit une pause mécanique histoire d’un petit entretien sur nos vélos qui avaient déjà roulé 1 mois non stop ! 

___________________________________ ÉPISODE 5 :

Dans la rue où vivent Cath et Daren, c’est une rue de rider ! Il y a un trail de dirt, l’arrivée de Vic Park et Adventure Park pas loin. Du coup on a amené rouler des kids avec nous ! Ils étaient trop contents et nous aussi ! On s’est régalé ! Ça roule fort et ça promet un sacré niveau ! 

On a ensuite roulé des pistes cachées autour de Christchurch. Des traces enduros supers joueuses, bien shapée, de quoi bien s’amuser encore une fois ! Après ce petit passage à Christchurch qui faisait vraiment plaisir de revoir les jeunes que je n’avais pas vus depuis 2 ans, on se dirige vers Queenstown pour rider avec Mélanie Chappaz, ma team mate de chez Hope Tech !

___________________________________ ÉPISODE 6 :

Queenstown c’est un peu la ville de Nouvelle-Zélande où tout le monde va pour s’entraîner en DH ! Y a une télécabine avec pas mal de pistes bien cool. Pendant 1 semaine on a roulé avec Mel' qui s’entraînait là pendant 1 mois, comme de nombreux pilotes pro l’hiver. Avec Karl on n’est pas trop chrono mais bon on s’y est fait à force d’être avec des pilotes qui roule pour la vitesse et moins pour la déconne ! À Queenstown il n’y a pas que le Bikepark ! Il y a aussi Dreamline avec des gros jumps bien cool, des pistes freerides cachées et juste à côté il y a Coronet Peak avec la piste Rude Rock, mythique pour son flow de dingue !

Du coup on a fait devenir Mel' un peu plus freerideuse en l’emmenant sur Dreamline et sur les pistes Freeride du Bikepark !  Notre semaine est déjà finie avec Mélanie, on la laisse reprendre l'entraînement sans être perturbé par nos bêtises. De notre côté on se prépare déjà pour une autre semaine de Roadtrip qui s’annonce vraiment top !

___________________________________ ÉPISODE 7 :

Après cette semaine avec Mélanie à Queenstown nous voilà parties avec notre jolie Emma pour 1 semaine et demie de road trip!

Départ de Queenstown pour se diriger vers Alexandra ! En arrivant à Alexandra on se croyait un peu comme en Afrique avec ces gros rochers saillants, sa grande rivière et le thym à perte de vu ! On s’est fait un bon petit trail sur des belles dalles dans la pente avant de se jeter à l’eau !

Après tout ce petit périple à Alexandra ! Nous voilà parties à Dunedin au bord de l’océan ! On notera ma performance de vitesse avec le Pajero à 105km/h, qui me coutera une amende donnée par un gentil policier !

Arrivé à Dunedin on s’est tout de suite dirigé au trail center, mais c’était vraiment gras ! Avec notre suédoise préférée on ne s’ennuie pas, un très bel humour et surtout beaucoup de chute vraiment drôle ... ou pas parfois !

On finit notre journée à Dunedin couvert de boue ! Un coup d’eau à la piscine et nous voilà parties à Christchurch de retour chez Cath et Darren ! On est partie rouler à Lyttelton, un petit spot dans une très jolie baie où on a pu se trouver un tout petit trail center. Un spot vraiment sympa où Emma nous a validé ses exploits en therme de chute !

On a roulé rapidement sur Christchurch avant de vite partir à Craigieburn !

En arrivant là-bas avec Karl, on n’a pas pu s’empêcher de monter tout en haut de la montagne faire un peu de freeride ! Un pur bonheur ! Après cette descente bien fun on a rejoint Emma pour découvrir les trails naturels avec une terre de folie et un flow de dingue !

On s’est arrêté à Cave Stream sur la route pour faire une mini mission spéléo ! C’était déjà la fin de notre semaine de road trip avec Emma ! Sur le retour, nous avons campé au bord du lac du Mont Cook avant de rentrer à Queenstown …

___________________________________ ÉPISODE 8 :

Et nous voilà parties pour un petit mois à Queenstown pour rejoindre un peu tous les potes qu’on a rencontrés et que l’on connaissait déjà ! On a limé le bikepark comme jamais !

Du coup on a exploré un peu ce qu’il y avait autour, on est monté au-dessus de Skyline pour faire des pistes d’enduro avec un flow de fou pour finir sur des pistes remplies de saut, on a roulé de nuit comme de jour à Rude Rock (Coronet Peak). Je crois qu’on est tombé amoureux de cette piste !

Malheureusement tous ces bons moments se sont vite arrêtés, je chute sur la tête et le poignet dans une freeride ! Un petit tour à l’hôpital, et je m’en sors avec pas mal d’égratignures et une entorse au poignet ... quelques semaines d’arrêt pour moi !

Pour la fin de notre périple, on a donc pris la décision avec Karl de rentrer à Christchurch par la côte ouest pour profiter des paysages magnifiques et sauvages. En arrivant à Christchurch chez Cath et Darren, on s’apprêtait à vendre le 4x4 car notre vol retour était 1 semaine après, mais on s’attendait pas à ce qu’il allait nous arriver..

___________________________________ ÉPISODE 9 :

Un confinement a été mis en place en Nouvelle-Zélande. Nos vols s'annulaient un à un et il a fallu qu’on trouve une solution pour rester en NZ durant le confinement. Morgan et Geneviève de Middle Hill (amis de Cath et Darren) nous on accueillit dans leur ferme le temps de rentrer en France. Nous devions faire quelques bricoles à la ferme, s’occuper des animaux, couper du bois, etc. Mais surtout s’occuper de leur Bike Park ! On avait à disposition une maison conteneur que l’on partageait à 3 avec notre pote Antoine qui nous avait rejoint ! On a fait beaucoup de tronçonneuse pour dégager des clôtures mais on est très vite passée à piocher sur les trails ! On a remis en état 3 pistes et on a créé notre propre piste « boucherie charcuterie », une double noire !

On s’est beaucoup amusé aussi avec notre Pajero dans les chemins jusqu’au jour où il a plus démarré... après un saut un peu trop optimiste... Pendant ce séjour à Middle Hill on a vraiment vécu comme des vrais Néo-Zélandais ! Et ça c’était carrément la folie ! On s’est bien imprégné de leur culture !

On a donc fini par avoir un vol de rapatriement après 3 semaines de plus en Nouvelle-Zélande. Avec Karl on a décidé de se lever avant le lever du soleil, pour faire une dernière descente au petit matin avant de partir pour l’aéroport de Christchurch.

C’est donc notre vol de rapatriement qui achèvera la saison 1 de Far From My Home !

Alors à votre avis, où va-t-on partir la prochaine fois ?!

10 commentaires
sebizarre
Statut : Expert
inscrit le 01/06/18
Matos : 17 avis
J'ai suivi leur aventure sur YT et comme je leur ai déjà dit, pour moi ce sont les dignes successeurs de Bon'app version bike ! Le style, l'humour, les délires et autres réparties j'adore !
Fier de ces p'tits cantalous ! Continuez comme ça !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Matos : 8 avis
Je ne connaissais pas du tout, eh bien c'est un régal ! J'adore cet humour "nul", franchement : Bravo !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

domback
Statut : Gourou
inscrit le 12/09/07
Stations : 19 avisMatos : 23 avis
Oh yeah, merci! A l'heure actuelle du Covid-19 et des restrictions de voyager ça vend du rêve puissance 1000... Pô jaloux la moindre;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.