Des sources aux Gorges du Verdon, une aventure en VTT

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Des sources aux Gorges du Verdon, une aventure en VTT

Des parcours techniques et ludiques pour tous niveaux
#verdon
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire 26in, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de vélo. Publiez la votre !

Roulez dans un cadre grandiose

Qui n'a jamais entendu parler des gorges du Verdon ? Situées dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, elles délimitent la frontière entre le département du Var et celui  des Alpes de Haute-Provence, ces gorges ont été creusées par l'érosion de la rivière éponyme. Profondes de 250 à 700 mètres, elles offrent un panorama exceptionnel tout au long des parcours qui y sont proposés.

Sa position bien au sud des Alpes françaises lui confère un climat à la fois alpin et méditerranéen. Il faut chaud en journée, mais pas trop pour la pratique du VTT, et frais la nuit. Les écarts de température peuvent ainsi être importants.

Des circuits bien balisés

La FFC a vu les choses en grand et, contrairement à d'autres régions où il faut vraiment chercher pour trouver un itinéraire, propose pas moins de 51 circuits pour plus de 650km de pistes. La région bénéficie également de deux grandes traversées VTT: la "Transverdon" et les "Chemins du Soleil" qui représentent 260km additionnels. Largement de quoi satisfaire l'appétit de tous, que ça soit en famille, pour la découverte ou pour une sortie sportive.

Le Val d'Allos dispose en outre d'un bike park et d'un bordercross qui semblent assez complets. Avis aux amateurs !

La location : l'idéal quand on y vient en vacances

N'ayant pas apporter mon VTT avec moi pour les vacances, je me suis tourné vers la location de VTT. Il y a bon nombre de loueurs répartis un peu partout sur le territoire des gorges, ce qui permet à chacun d'en trouver un près de son lieu de vacances.

La majorité des offres sont pour des VTTAE semi-rigides ou tout-suspendus. Il y a la possibilité de louer des VTT sans moteur mais ils sont nettement plus durs à trouver et surtout en quantité très limitée. N'ayant pas pris mes dispositions à temps, je me suis dirigé vers un modèle électrique SR, à savoir le KTM MACINA TEAM (273 27.5) équipé d'un moteur Bosch dans le pédalier. La location s'effectue à la demi-journée ou à la journée complète. Comptez 45€ en moyenne pour 4h ou 55€ pour 8h. Largement de quoi faire et partir à l'assaut des cimes !

Les montures sont révisées et contrôlées en permanence. Aucune mauvaise surprise de ce côté là ! De plus, elles ne font que deux saisons avant d'être remplacées, soit un peu plus de 2500km au total.

Les parcours de la FFC sont pratiquement tous disponibles au format GPX mais vous pouvez discuter avec le loueur pour trouver un parcours adapté à votre niveau et à vos attentes. J'ai donc entrepris de suivre un parcours de 45km au départ de Castellane avec un dénivelé positif de 1200m.

A l'assaut de la montagne

Venant de Bretagne, les dénivelés dans les gorges ne sont pas les mêmes que par chez moi. Ca monte parfois aussi sec mais c'est surtout un effort constant sur une longue distance. Le circuit que j'ai choisi à la forme d'une bosse, ça ne fait pratiquement que monter pendant 10km avant de redescendre au fond des gorges. Le moteur est une aide appréciable, surtout par 32° à l'ombre et me permet de passer des pierriers très facilement. N'ayant jamais eu l'occasion de rouler en électrique avant, c'est une sensation étrange que de se dire que "ça ne passera pas" et puis finalement "ha ben si, c'est passé".

Les dénivelés sont prononcés, je croise beaucoup de randonneurs sur la partie du GR4 en commun mais le spectacle est grandiose.

Un petit single presque invisible du chemin m'amène sur une ligne de crête où je peux admirer un paysage majestueux et où je serais absolument seul. Merci pour ce beau moment !

Vient la descente sur une pente composée d'ardoise. Ca glisse fort et le frein arrière mériterait une bonne purge. Il faut dire que je suis en toute fin de saison et que les vélos ont déjà quelques kilomètres derrière eux. J'arrive ensuite dans un joli single en sous-bois. Les pins me protègent efficacement du soleil et me permettent de descendre de plusieurs centaines de mètres en zigzagant parmi eux.

La fin du parcours longe le Verdon (la rivière) et j'en profite pour aller y plonger mes pieds. On sent immédiatement que c'est de l'eau montagneuse: elle est bien fraîche et piquante.

Plus d'informations

Vous l'aurez certainement compris, les gorges du Verdon regorgent (quel jeu de mot) d'atouts et de sensations pour tous les amateurs de VTT. Chacun pourra y trouver un circuit adapté à sa pratique, ses attentes et son niveau. Le VTTAE est un formidable outils pour explorer ces paysages et passer les cols comme un champion du tour de France.

Si vous avez l'occasion de faire un tour dans cette magnifique région, n'hésitez pas à venir avec votre vélo ou en louer un directement sur place.

La liste des loueurs est disponible sur le site de l'office du tourisme du Verdon (https://www.verdontourisme.com/pratiquer-une-activite/vtt/tous-les-loueurs-et-accompagnateurs-vtt/).

Les circuits balisés sont téléchargeables au format GPX sur le site de l'office du tourisme (https://www.tourisme-alpes-haute-provence.com/site-vtt-ffc-des-sources-aux-gorges-du-verdon/) ou sur VisuGPX (https://www.visugpx.com/recherche/).


Pas encore de commentaire
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.