Interview George Edwards
2000*1045px

Interview George Edwards

Sans langue de bois !
Texte NicoB
Photos Cyril Charpin
Texte NicoB
Photos Cyril Charpin
.
Sans langue de bois !


Avant toute chose, qui est George Edwards ?


George organise des courses de VTT depuis 1985. Il a lancé entre autres, la Transvésubienne en 1988, la Mégavalanche en 1995 et plus généralement le circuit Méga, Maxi et avalanche. 

Nous vivons aujourd'hui une explosion d'une discipline, l'enduro, qui a pris ses racines dans les courses de George et dans le vacarme médiatique que les Enduro World Series fait, il nous est apparu comme évident de questionner George sur les sujets qui fâchent. Il pourrait nous éclairer encore un peu plus sur le devenir de cette discipline que le milieu définit lui même comme révolutionnaire. 


Voici donc venu l'interview vérité de George Edwards. 


Interview George Edwards





Salut George, il reste 1 course sur le circuit UCC, la Réunion. Comment vas tu et quel est le bilan de ce cru 2013?

Le cru 2013 UCC est satisfaisant au regard de l'inflation de compétitions (Crankworx, Roc des Alpes, etc etc) à budget conséquent et à une concurrence "sauvage" notamment avec "l'Enduro World Series" dont les dates annoncées au début de l'année d'exercice tombaient en concurrence sur un grand nombre de nos étapes.


Il nous reste effectivement à conclure la saison avec la MEGAVALANCHE de la Réunion pour sa 19ème édition. L'antériorité et le vécu de nos épreuves constituent la crédibilité et la fiabilité de notre programme.



Interview George Edwards



Il existe aujourd'hui 2 grandes philosophies enduristique qui s'affrontent, le format Rallye et le format Mass start.
Le format Rallye semble prendre le dessus, Vallnord d'ailleurs avait un système de qualifs dans ce sens, qu'en penses-tu ?


Pour répondre à ta question faisons parler les chiffres:
L'étape de Vallnord de Juin MAXIAVALANCHE MASS START entre 650 et 800 concurrents
L'étape de Vallnord de Septembre RALLYE ENDURO : 150 participants

Il faut arrêter de vouloir à tout prix comparer ces deux formules, même si elles appartiennent toutes deux à la spécialité baptisée "Enduro All Moutain".

Avec Jérôme Clementz, Rémi Absalon, Nicolas Lau et bien d'autres, je soutiens que la seule et unique formule idéale pour sacrer le ou les meilleurs enduristes réside dans l'organisation d'une étape en Enduro contre la montre incluant au moins 1000 m de dénivelées positives pour accéder au départ des spéciales le Samedi, puis une formule MASS START ou mieux encore "POURSUITE" dont le classement de l'enduro servirait à positionner les concurrents sur les lignes de départs pour la ou les finales.





Interview George Edwards



Le succès de la Mega de l'Alpe d'Huez ne se dément pas, cependant pour cette édition 2013, nous avons eu l'impression que le nombre de partants était sur le déclin, confirmes tu, mais surtout quelle peut en être la raison ?

En effet, le calendrier événementiel de l'Alpe d'Huez dans lequel était programmé la fameuse étape du Tour qui a rassemblé un million de spectateurs et des millions de téléspectateurs, nous a contraint à positionner la MEGAVALANCHE le week-end affecté par l'UCI aux championnats nationaux.

C'est donc 150 français qui ne pouvaient faire autrement que de participer à ces championnats qui se déroulaient à Auron, 50 italiens, 50 allemands et autres britanniques ou espagnols qui ont ramené le nombre de participants à 350 riders en moins.

Je dénis à quiconque l'emploi de "déclin" pour évoquer une raison purement structurelle de l'absence de ces 350 participants.

De plus et toujours dans la veine de cette inflation aberrante d'événements qui n'ont pas toujours de sens, nombre de firmes étaient engagées par le promoteur Canadiens des "Crankworx" et cela a entrainé évidemment une moindre présence des exposants à l'Alpe d'Huez.

Hasard du calendrier ou mauvais calcul, comment peut-on organiser le même week-end la Mega à l'Alpe et les Crankworx aux 2 Alpes, la concertation n'éxiste pas entre organisateurs ?

Je réponds uniquement à cette question sur le thème de la concertation, vers laquelle nous avons toujours souhaité tendre avec les 2 Alpes et d'autres comme les promoteurs du Enduro World Series mais notre bonne volonté s'est arrêtée aux portes des vanités et des certitudes.





Interview George Edwards




Le circuit UCC a été entaché 2 fois par le dopage, Parolin champion UCC 2011 juste après ses 2 années de suspension (nous savons très bien que quoi qu'il arrive, il est difficile de se refaire une image après une affaire, même en allant à la messe tous les dimanches) et l'affaire réunionnaise.

Sans vouloir enfoncer une porte ouverte sur le côté néfaste de la chose et surtout sans vouloir incriminer qui que ce soit, comment expliques tu que cela ne touche que ton circuit, alors que les pilotes sont également engagés dans d'autres championnats?


Je ne considère pas qu'un contrôle qui s'avèrerait positif entache une compétition qui fait appel principalement à l'adresse, la témérité, et au pilotage. Le dopage même s'il demeure inadmissible, a très peu d'incidences sur des Mass Start.

Je considère comme un privilège le fait que plusieurs de nos épreuves aient fait l'objet de contrôles officiels, je rappellerais en substances qu'en plus des MAXIAVALANCHE, et de la MEGA de la Réunion, la TRANSVESUBIENNE elle aussi à fait l'objet d'une opération de contrôle qui s'est avérée parfaitement vierge de toutes détections de substances interdites.




Comment juges tu la première année des Enduro World Series ?

Le cas "Séries Enduro World" est représentatif du "maestrum" que peut générer les nouveaux modes de communications, lorsqu'ils sont couplés aux réseaux médiatiques au nom du toujours plus et du toujours mieux à condition que ce soit nouveau et marchand.

Que tire le cercle communautaire des acteurs industriels, commerciaux et sportifs de cette initiative à mes yeux précipitée ?
 - Une mise en exergue de graves et fondamentales différences de perception et d'applications pour cette forme de compétition.
 - Une image sportive obérée par des péripéties réglementaires qui ont entrainé des mises à l'index de certains athlètes de renom, des pénalités pour une reconnaissance de trop, ou pour l'application des trop contraignantes obligations liées à la contrainte du port du ou des casques voire de tout l'attirail de protection.

Autant d'éléments à mes yeux en inadéquation avec l'esprit de cette spécialité et même avec les règles relevant du code de la route applicables sur les liaisons, qui n'imposent pas de casque aux utilisateurs de cycles qui évoluent dans ce cadre.

Il est également à noter que les moyens logistiques et financiers affectés par les marques pour donner vie à cette "Tournée" ne provoque pas une embellie du marché proportionnelle à l'investissement. La série en question ne génère pas un acte d'achat comme cela a pu être initié il y a une demi douzaine d'années lorsque la tendance à une pratique polyvalente du VTT a réellement vu le jour.




Interview George Edwards




Le circuit UCC s'investit depuis 2 ans dans la mise en place des épreuves "electriques", le récent salon Eurobike présentait également énormément de nouveautés VAE. Dans un milieu qui a toujours prôner le plaisir dans l'effort, penses tu sincèrement que la pratique "Enduro" et VAE a un réel avenir ?

En effet, le VAE constitue un pôle de développement pour le cyclisme et notamment le VTT.

Nous avons entrepris depuis déjà 2 ans de cibler la promotion de ce chainon manquant à la grande famille du cycle, car le VAE est une réponse à plusieurs attentes des pratiquants et des futurs pratiquants.
La pratique de notre discipline favorite au moyen d'un VAE élargit notre champs d'actions et double le plaisir de franchissement tant en ascension qu'en descente. Il est aussi une réponse à tous ceux et celles qui n'ont pas la capacité ou l'envie d'avoir un niveau requis pour s'engager dans des prouesses très physiques.


Ce mode d'expression sportive s'inscrit dans un registre très novateur dans lequel la puissance physique s'ajoute à l'énergie mécanique quelle génère par sa propre puissance.
Au vue de l'évolution des modèles présentés par les marques leaders lors de l'Eurobike, j'ai la conviction que 2014 sera l'année électrique comme le début des années 90 furent les années du VTT de Descente.

14 commentaires

jefride43
Statut : Expert
inscrit le 25/04/08
Questions qui fâchent bof bof, si vous aviez voulu le fâcher, il fallait demander pourquoi sur toutes ses courses il n'y a rien à bouffer si aucun sponsor n'est là... à la Réunion il fallait payer et à Orcière si Redbull avait pas fait de pub on aurait rien eu à l'arrivée... mais bon la réponse et simple c'est: tout pour le pognon!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

marzochi69

inscrit le 14/05/09
Stations : 1 avis
Il fallais lui demander aussi pk l'inscription a l'avalanche cup de Lyon augmente chaque année alors que l'organisation ce dégrade chaque année !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

downhill38

inscrit le 01/11/10
Photos : 4 photos du jour
"Le dopage, même s'il demeure inadmissible n'a que très peu d'incidences sur des Mass Start".
Ah bon?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

anthony04
Statut : Confirmé
inscrit le 03/11/09
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
J'ai pas trouver les questions qui fachent !
Dans les interviews de George Edwards, j'ai l'impression qu'il dit toujours la même chose.
Vous avez oubliez de lui demander pourquoi il etait le seul pilote a ne pas porter de genouillères a l'enduro du mercantour ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

tivac

inscrit le 20/09/13
Pourquoi nommer Parolin et pas l'autre personne incriminé dans l'affaire réunionnaise ?
je trouve ca degeulasse pour le premier cité !
ou juste affaire de copinage ...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Megavalanche Ucc

inscrit le 20/09/13
Photos : 2 photos du jour
On ne fait pas ce travail pour le pognon, sinon on ne serai plus là depuis longtemps ! En 2014 pour l'Avalanche Cup de Lyon il va y avoir un beau cadeau de notre part aux participants pour les 20ans de l'épreuve !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
moi c'est pas les questions qui me fâchent, c'est les réponses.

on se croirait au 20h quand copé pilonne le bilan de hollande. ou le but du jeu est de systématiquement dénigrer ce que fait l autre (ou les autres) sans aucunement se remettre en question ou se remettre en cause.

du reste le vae, a de tres rares exceptions (pour les handicapés, entres autres) je suis farouchement contre...c'est de l assistanat, ou comment ramener monsieur tout le monde au milieu des endroit reculés, ou on est bien tranquilles...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

frangin13

inscrit le 06/03/09
Stations : 2 avisMatos : 2 avisPhotos : 1 photos du jour
Enfin un organisateur qui a le courage d'aller a l'encontre de la tendance actuelle qui consiste a nous faire porter le casque en liaison. C'est stupide et ca peut même être dangereux. Je soupçonne d'ailleurs les fabricants et distributeurs de casque d'être a l'origine de cette stupidité. Et pourquoi pas des pantalons longs, des nec brace , des plastrons et des bottes pour se frapper les 2200m de D+ de l'enduro du Mercantour !!!
Bravo a Georges et toute l'équipe.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

PAT974

inscrit le 23/07/07
Pendant que les "grands" événements se tire la bourre à coup de nombre d'inscrits, de noms, à coup de sponsors, de copinages et d'intérêts, il y a aux quatre coins de la FRANCE de magnifique trophée ! qui fonctionnent avec des bénévoles !
Leurs subsistances, c'est vos participations
Alors certes on est que 150 inscrits sur les manches, les marques nous boudent, on a pas ou rarement des TOP Pilotes, mais ici pour environ 50€ tu as à bouffer, des SP qui n'ont rien à envier aux circuits nationaux et internationaux et tu te gave pendant 2 jours !
Refléchissez, des fois faire un peu plus de route (et encore ... les Alpes pour certains c'est aussi loin ) vous fera passer un fort bon week end d'enduro !!!! il est ou le plaisir ...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Megavalanche Ucc

inscrit le 20/09/13
Photos : 2 photos du jour
Le calendrier des courses VTT est valide à compté de la parution du calendrier UCI et des calendriers fédéraux . les promoteurs d' une série qui n'a pas de légitimité sont donc exposés comme peuvent l'être les organisateurs de classiques à ces problèmes de doublons . A moins d'y mettre de la concertation ,la souplesse,la compréhension ,avec un zeste d'humilité les dépenses inutiles d'énergie vont perdurer.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Megavalanche Ucc

inscrit le 20/09/13
Photos : 2 photos du jour
À ce stade de la saison les calendriers varient toujours selon les engagements et les prévisions des organisateurs. La Moutain of hell reprendra certainement sa place initiale le WE du 20 ,quant à la nouvelle étape  d'Enduro de la Tuile souhaitons qu'elle puisse s'insérer dans le calendrier avec toutes les chances de succès.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
une petite réaction sur la bisbille entre ma méga et ma MoH?

d'après les organisateurs de la moh, la méga et la moh etaient prévues le week end du 19 juillet 14.
la moh glisse le week end du 12 pour décaler les épreuves, et la méga aussi...

qui a merdé ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire