Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Rampage J6 FINALES !


Tout le monde est impatient, l’heure des finales de la Red Bull Rampage a sonné, le plus gros contest de freeride au monde s’apprête à se terminer en sacrant le rider le plus fluide, le plus impressionnant et engagé, tout en mettant quelques tricks dans le run.


Niveau météo, le réveille se fait sous un beau soleil, comme depuis le début de la semaine ici dans le désert de l’Utah, mais cet après midi la pluie est annoncée, bref on a du mal à y croire.



Tout le monde est impatient, l’heure des finales de la Red Bull Rampage a sonné, le plus gros contest de freeride au monde s’apprête à se terminer en sacrant le rider le plus fluide, le plus impressionnant et engagé, tout en mettant quelques tricks dans le run.


Niveau météo, le réveille se fait sous un beau soleil, comme depuis le début de la semaine ici dans le désert de l’Utah, mais cet après midi la pluie est annoncée, bref on a du mal à y croire.


Les finales s’effectuent en deux runs, le meilleur étant retenu. Cette fois ci les riders ont le choix de prendre les trois portes, la troisième porte est la plus freeride, celle qui engage, avec le canyon gap.


Les caméras red bull sont en place, les gros moyens sont mis ici, avec pleins de caméras 3D dernier cri, un hélico qui tourne toute la journée, bref vous aurez de belles images de ride, pour cela que nous ne pouvions pas le filmer... on se console comme on peut.


Top départ, sur la porte numéro une, une ligne freeride super rapide, Gee Atherton passe vraiment fort, saute deux drops sylés et enchaine sur le hip de Romo qui est juste énorme. Ce run lui permet de prendre la tête du classement provisoire, var il n’y a pas à dire il était vraiment super précis et propre, tel un bon racer, mais certes il n’a pas fait de figures, et certains méritaient mieux, il a été un peu surévalué. 


Durant le premier run, nous avons aussi eu de très belles actions, comme la tentative du 3.6 de Zink sur l’Icon Sender, ou encore quelques sauts du canyon gap, avec beaucoup de chutes, car la réception est vraiment courte. On assiste a du grand spectacle, tous les riders repoussent leur limites, notre Cédric Gracia lui est bien freeride, c’est cool, il prend des lignes sympasn ça va vite, il prend tout de même l’icon sender, et nous gratifie d’un table one foot à l’ancienne sur le step up. Bref un beau run pour lui sous évalué aussi je pense, il méritait mieux.


Pour le second run, pareille, même ordre de départ, mais le vent et les nuages arrivent, comme prévu, et Chris Van Dine en aura fait les frais, sur un méchant drop le vent l’emporte et contraint d’abandonner son bike en l’air il s’en met une grosse, sans gravité, mais c’est là qu’on se rend compte qu’on est sur un évènement qui fait pas rire et que les risques sont bien présents. 


A partir de ce moment là, des gros doutes sur la possibilité de rider le second run, l’arche du départ tombe, la poussière se soulève, et la pluie arrive. Les gars de l’organisation mettent un peu la pression aux pilotes en haut, sois disant si tu n’y va pas maintenant, on annule ton run… Pas cool quand on sait qu’ils risquent leur vie pendant 3 minutes.


Donc c’est dans l’attente, plus d’une heure après que le soleil revient, on a bien fait d’attendre, et les hostilités peuvent reprendre, pour le plaisir de nos yeux et ceux des spectateurs, certes peu nombreux, mais seulement 250 billets étaient disponible pour limiter l’accès au site.


Andreu Lacondeguy part, tout se passe bien, l’Icon Sender au top, mais sur le step up qui suit il lance un gros backflip no hand, et se met court, une grosse chute qui le contraindra à abandonner son run. Dommage aussi pour Kyle Strait, qui pose un magnifique suicide sur l’icon et un gros superman seatgrab sur le step up mais finis beaucoup trop loin et se pose à plat, et à plat après un vol de 15 mètres, ça fait pas du bien.


Thomas Vanderham choisit à son image la ligne bien freeride, en posant un superbe no hand sur le canyon gap, c’était osé ! Robbie Bourdon, freerider qu’il est nous a impressionné aussi, sur le gros gros jump du bas en hip, il lance un de ces 3.6 de fou, en se jetant comme ça, sans réfléchir sur le saut qu’il n’avait jamais pris, et bien sûr ne replaque pas, on l’oubliera jamais notre Robbie !!

Pour la troisième place de cette édition de la rampage, on retrouve le très célèbre Darren Berrecloth, qui enfin a réussi à passer sa ligne, vraiment très engagée, avec un 360 drop aussi, vraiment au top, il méritait cette place, mêlant freeride et tricks.


En seconde place, c’est Gee Atherton que nous acclamons, il ne conserve pas sa place de leader, n’ayant pas voulu rouler sur le second run, il s’est fait détrôner de sa place de leader par Mr Cam Zink !


Eh oui, c’est vraiment un truc de déjanté du cerveau, Cam Zink gagne cette rampage, et il l’a vraiment de loin mérité, car il vient de réaliser un run de fou, déjà lors de son premier run, il tenta un 3.6 sur l’icon en ne le plaquant pas, il s’en était mis une grosse, et dans le second run, plus déterminé que tout pour le passer, il arrive super lentement sur la prise d’élan et BAM, il envoi sont 3.6 drop, de fou, et le replaque, et là c’est émotion vraiment forte que tout le monde a, il fallait oser le faire, il remporte aussi le best tricks par la même occasion.


Une édition donc de fou, certes Red Bull tient à conserver ce mythe de l’event le plus fou au monde, mais sans vouloir casser ce mythe, ce contest reste très accessible, notre Yannick avec son run finissait largement dans les 6 premiers. Et, vu que les images sont triées sur le volet, Red Bull tient aussi à montrer ce qu’ils veulent, sous leur angle, en voulant ainsi vous faire rêver devant vos écrans.


Le triomphe de Cam Zink à la Rampage, et avant cela au Kokanee Crankworx, lui permettent de décrocher le titre de 1er Champion du Monde FMB de l'histoire du VTT !

Brandon Semenuk et Darren Berrecloth complète le podium, au pied duquel on retrouve Yannick Granieri qui conclu ainsi une magnifique saison.



Rampage finales

Les résultats complets


1st - (89.20) Cameron Zink, 24, USA, Corsair Bikes

2nd - (82.40) Gee Atherton, 25, UK, Commençal Bikes

3rd - (81.20) Darren Berrecloth, 28, Canada, Specialized Bikes

4th - (79.00) Andreu Lacondeguy, 21, Spain, Mondraker Bikes

5th - (77.20) Geoff Gulevich, 23, Canada, Rocky Mountain

6th - (76.60) Thomas Vanderham, 26, Canada, Evil Bikes

7th - (76.00) Robbie Bourdon, 24, Canada, Intense Bikes

8th - (75.60) Kyle Strait, 23, USA, Pivot Bikes

9th - (74.80) Logan Binggeli, 21, USA, KHS Bikes

10th - (73.00) Kurt Sorge, 21, Canada, Giant Bikes

11 th - (72.20) Alex Prochazka, 19, Canada, Commencal Bikes

12 th - (71.80) Tyler McCaul, 20, USA, GT Bikes

13 th - (71.00) Graham Agassiz, 20, Canada, Kona Bikes

14 th - (68.80) Cedric Gracia, 32, France, Santa Cruz Bikes

15 th - (64.20) Michal Marosi, 32, Czech, KTM Bikes

16 th - (63.80) Jamie Goldman, 24, USA, Santa Cruz Bikes

17 th - (54.60) Greg Watts, 23, USA, Haro Bikes

DNF - James Doerfling, 24, Canada, Knolly Bikes

DNF - Mike Hopkins, 24, Canada, Independent

DNF - Curtis Robinson, 21, Canada, Knolly Bikes

DNF - Chris VanDine, 29, USA, Cannondale Bikes

5 commentaires
Rastafari-Riders
Rastafari-Riders
Comme toujours, une qualité d'image et un son génial.

Merci de nous faire revivre ce pure moment de ride !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Vraiphil
Vraiphil
Meme sans images de ride, tes vidéos font rêver lucas ;) !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Yoann
Yoann
Gracia me fait toujours autant marré, vive CG
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

mister28

inscrit le 16/04/10
génial cette vidéo, parfaite pour finir cette rampage ( pas trop courte ).
et gracia fait toujours autant marré ^^
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Milex79

inscrit le 23/10/09
Derrière Yannick vers la fin on peut voir toute l'équipe du coastal crew réunis lol. Lucas tes videos sont soooo goooddd, puis nos frenchi on vraiment assuré kan mm en espérant ke yen ai plus l'année prochaine !!!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.