Girls: Mary

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Girls: Mary

Sospel
Travailler, rouler et voyager dans le milieu du vélo.
Texte :
Òliver G, Mary
Photos :
Matt Wragg

Cette semaine c'est au tour de Mary Moncorgé de nous donner son regard sur sa pratique. 

Salut Mary, merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions et de participer à cette série. "Commençons pas le commencement". Quel âge as-tu et que fais-tu dans la vie?

Du mauvais côté de la trentaine 
J'ai été Marketing Manager pour des marques de vélo et je suis désormais Team Manager pour l'équipe Ibis Cycles Enduro Race Team avec un second projet qui devrait voir le jour sous peu.

D'où viens-tu? et où rides-tu ?

Je suis Normande à la base mais j'ai vécu longtemps aux US. J'habite depuis 2.5 ans à Sospel dans les Alpes Maritimes. C'est un endroit idéal pour rouler, pas besoin de prendre la voiture et on a des tonnes de sentiers à porter de roues.

Comment as-tu commencé le vélo et où as-tu commencé à rouler ?

Lorsque j'ai commencé à travailler pour Time, afin de mieux comprendre le produit sur lequel je devais communiquer et vendre, je leur ai demandé si je pouvais faire de vélo de route et puis je courais et nageait beaucoup à l'époque et je voulais faire un triathlon, c'était super sympa mais cela manqué d'adrénaline à mon gout. Quelques mois plus tard lorsque j'ai déménagé dans le Minnesota pour eux, avec mon copain de l'époque on cherchait à faire un sport de plein air emsemble et le VTT a semblé logique. D'abord du cross et quand j'ai démémagé en Californie, je suis passée à la DH puis à l'enduro.

Où roules-tu maintenant ?

Dans le 06 principalement, il y a tellement à faire autour de la maison et selon où les courses et les projets de mon fiancé (il est photographe) nous emmènent, j'essaie d'explorer les trails à proximité.

Qu'est ce qui te plait dans le VTT, qu'est ce qui te fait peur ?

J'adore pouvoir m'évader dans la nature, en moins de 30min de pédalage tu peux te retrouver au lieu de nul part et te vider la tête. J'adore explorer, découvrir de nouveaux endroits, avoir une carte topo et partir à l'aventure. Et puis quand tu fais un run de descente tu retrouves ce sentiment lorsque tu étais gamin, pareil qu'en snowboard dans la poudreuse.
Quand je ne roule pas, je kiffe bricoler sur le vélo, faire la mécanique me relaxe énormément bizarement.
Le vide me fait peur en général donc un sentier en balcon étroit, j'aime pas des masses.

Une amie à toi veut se mettre au VTT, que lui conseilles-tu?

Ne te prends pas la tête, fais le pour toi. Ne te préoccupe pas de ce que les gens pense, achètes toi un vélo et fais toi plaisir.

Une remarque en particulier à faire sur ce sport?

Il me permet de ne pas péter les plombs, c'est mon exutoire. Il m'a aussi permis de rencontrer mes meilleurs potes et des gens sur qui je puisse compter et de découvrir des endroits magiques. Il m'a aussi offert une carrière que j'adore.

Une touche de féminité sur ton bike? Ton équipement?

J'essaie de coordonner les couleurs sur mes vélos avec les grips, gaines de dérailleur et freins ... J'ai quelque fringues roses aussi mais pas exclusivement. J'essaie surtout d'avoir des coupes féminines pour éviter de ressembler à un sac sur le vélo.

Et enfin, des gens que tu souhaiterai remercier?

Ibis pour cette magnifique opportunité et Matt pour me supporter au quotidien.

1 commentaire

SoulUThrow

inscrit le 17/12/15
Jolies photos et belle itw.
Les Ibis sont juste de très beaux builds, elle sait "maryer" les couleurs en restant sobre. Juste top avec ces montures rares ! :p
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.