Benoit Gurnel - Menhir
2000*1045px

Benoit Gurnel - Menhir

Une nouvelle vidéo bien épicée !
Texte Léa W2L
Photos Maxime Rambaud
Vidéo Maxime Rambaud
Texte Léa W2L
Photos Maxime Rambaud
Vidéo Maxime Rambaud
.

Menhir, la vidéo puis quelques photos et explications.

5 questions à Benoit Gurnel, le rider !

26in : Cela faisait un moment que tu n'avais pas shooté un edit ?

Benoit : Oui en effet, je n’ai pas pris le temps de refaire des images depuis un certain temps. Je voulais réaliser un projet sur des pistes et des modules nouveaux. Et cela est long à faire. Il fallait aussi trouver quelqu’un pour les images et j’ai eu la chance de pouvoir compter sur Maxime, qui bosse vraiment super bien que ce soit en photo et en vidéo. 

26in : Pas trop stressant de rouler devant l'objectif ? Ou au contraire ça te booste ?

Benoit : j’étais vraiment motivé à l’idée de faire des bonnes images, j’étais à l'aise avec les méthodes de travail de Maxime, et c’est super important. Le tout dans une très bonne ambiance. Bien sûr j'avais la petite boule au ventre quand il s’agissait d’ouvrir certains modules : je ne le cache pas. C’est important de se sentir à l'aise pour réaliser une vidéo, de prendre du bon temps, se dépasser sans pour autant prendre trop de risques. 

26in : Quel est le trick/mouv' qui t'a donné du fil à retordre pour cet edit ? 

Benoit : Les conditions météo n’étaient pas très bonnes, alors je dois dire que presque chaque module et figure m'ont donné fil à retordre haha. Particulièrement l’ouverture du mehnir et le front flip qui étaient assez angoissants.

26in : Est-ce qu'il a pour toi du "travail non-fini" dans ce que tu voulais nous montrer à travers cette vidéo ?

Benoit : Je m’étais mis en tête de réaliser un backflip en stepdown, nous avons passé beaucoup de temps avec les amis pour creuser ce saut. Mais le jour où je devais effectuer la figure en question je ne le sentais pas. J’ai essayé mais j’ai fais un refus en l’air, sans gravité. J’ai décidé de reprendre la base du kick le lendemain et creuser d’avantage pour enlever la compression avant le saut. Plus tard nous sommes revenus pour tourner ce dernier plan qui nous manquait, j’étais motivé, mais ça n’allait toujours pas, la terre était un peu molle et la compression assez violente. Ma tête a dit “non”. J’ai dû annoncer à Maxime qu’il n’y aurait pas ce fameux backflip qui me tenait à cœur. Donc frustré pour ça mais je me dit que c’est peut être pas plus mal comme ça ! Mais je n'ai aucun regret.

26in : on est curieux, la Rampage à creuser pour VinnyT c'était comment ? Tu as pu rouler un peu ? Raconte-nous !

Benoit : C’est la deuxième année que j’accompagne Vincent dans cette aventure, je suis très heureux de participer indirectement à cet événement mais surtout d’épauler mon ami sur cette compétition. Nous avions 8 jours pour réaliser une piste de A à Z, c’est énormément de travail mais avec une équipe de passionné c’est que du plaisir. Nous avons pas mal creusé avec l’équipe de Genon (Anthony Rocci, et Eliott Lapotre) et ça aussi c’était vraiment du bonheur. Le staff de l’événement fait un travail incroyable pour rendre les conditions de vie au top. Malheureusement Vincent n'a pas eu beaucoup d’entraiment à cause du vent, mais on est super content de son résultat. Bref la Rampage c’est une expérience unique et je suis trop heureux d’y être aller. Sinon entre temps on a roulé les spots aux alentours, la célèbre piste “King-Kong” et l’ancien spot d’Antoine Bizet... mythique. Il en résulte énormément de bon souvenirs avec les copains.  (NDLR : la vidéo du trip de l'équipe de VinnyT est là.)


Ajoutez des photos (2020px)

3 questions à Maxime Rambaud, le réalisateur et photographe.

26in : Tu as chapeauté la réalisation, explique-nous ce que tu as fait ?

Maxime : Benoit à créé une piste avec Vincent avec comme idée plus ou moins concrète de faire une vidéo, il m’a contacté et expliqué son projet. J’ai tout de suite accroché et on a rapidement été d’accord sur l’esprit de la vidéo. J’ai réalisé la vidéo seul ainsi que les photos, ça me tenait à coeur de tout maitriser de A à Z. En gros il y’a eu tout un cheminement pour comprendre pourquoi il voulait faire cette vidéo qui est assez personnelle pour lui, et de traduire ça en image. Il m’a laissé beaucoup de liberté à la réalisation c’était vraiment cool. C’est un peu mon premier gros projet et c’était assez stressant, Benoit c’est énormément investi et a beaucoup engagé durant les tournages j’avais la pression que le résultat ne soit pas à la hauteur. 

26in : Combien de temps a duré le tournage ?

Maxime : Je dirais 5 ou 6 jours de tournage. C’est un peu long pour 2 minutes de vidéo mais on a eu pas mal de contre temps tant au niveau de la météo et du shape. C’est pas très visible sur la vidéo mais les conditions certains jours étaient horribles, c’était vraiment difficile à rouler.
26in : Benoit devant la caméra c'est plutôt calculé ou c'est l'improvisation des tricks ? 
Maxime : Je sais pas trop, c’est particulier, il est vraiment très concentré, sait ce qu’il veut et connait très bien ses limites. Du coup c’est plutôt calculé dans un premier temps, puis il débranche complet au moment de s’élancer. Il est super investi dans ce qu’il fait et c’est vraiment agréable de bosser avec quelqu’un qui donne vraiment tout son temps, son énergie et de sa personne pour un projet. 
Ajoutez des photos (2020px)

2 commentaires

kampfar
Statut : Expert
inscrit le 21/10/08
Bonne vidéo à l'ambiance très preignante. Juste dommage d'avoir enlevé la mousse sur le menhir.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire