Fort William - WC DH #2 - Le bilan
2000*1045px

Fort William - WC DH #2 - Le bilan

La passe de deux pour Amaury Pierron en Écosse !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
La passe de deux pour Amaury Pierron en Écosse !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
.

Fort William, en Écosse est la grande classique du monde de la DH. La piste longue et physique ne pardonne aucune erreur. La partie au sommet est composée de pierrier et virages serrés qui peuvent cacher de véritables pièges à loups. Pour la deuxième partie de la piste qui est dans la forêt, on rajoute au mix des racines et de la boue et pour finir, histoire de vider les cuisses et les bras, une section "autoroute" (motorway) ponctuée de jumps à enchainer au milimètre près pour ne pas perdre de vitesse attend les riders. Gagner à Fort William c'est entrer un peu dans la légende, gagner à nouveau à Fort William (et deux fois d'affiliée) c'est être dans la cour des plus grands de la discipline. Bravo Amaury Pierron et merci de n'avoir pas freiné de l'avant sur le jump final.

Pierron au sommet, la bonne opération de Brosnan.

La finale 2019 à Fort William reste longtemps dans les esprits. Les rebondissements n'ont pas manqué. Loïc Bruni parti tôt à cause d'une mauvaise place aux qualifications, s'est emparé du hot seat, n'y ait pas resté longtemps, délogé par Matt Walker, puis Greg Minnaar (qui avait des pendules à remettre à l'heure après la déconvenue de Maribor), puis un Finn Iles tout feu tout flame. Après le passage du jeune canadien on pensait avoir vu le run de la victoire tellement il volait tout en restant décontracté et en tirant sur son roll-off (système d'essuie-glace pour masque). 

Brook Mac Donald et Danny Hart ne parviennent pas à améliorer la marque de Finn Iles.

S'élance alors celui qui avait créé la surprise en 2018, Reece Wilson, mais le malheureux fait un "Rachel-Atherton-à-Fort-William-en-2018" : il casse sa chaine dès le départ et tombe dans les bois presque au même endroit que l'anglaise. On va être taquins... mais ils ont roulé le même vélo (Trek Session) lors de leurs soucis respectifs. Coïncidence ? #noussachions #complotsfaciles 

L'Australien, Troy Brosnan vient alors bousculer l'ordre établi, il passe tous les intermédiaires au vert et colle plus de 3 secondes au canadien. Là... c'est sur c'est le run de la victoire ! Mais comme dans tous les sports, tant que tout le monde n'est pas passé... rien n'est joué. C'est au tour du vainqueur 2018, Amaury Pierron. Il réalise une superbe première partie (ce virage gauche en léger drift, on en parle ?) mais surtout il gagne une demi-seconde voir plus à chaque intermédiaire sur le temps de Troy Brosnan et lui colle 3,5 secondes à l'arrivée. En parlant d'arrivée, en le voyant plonger de l'avant sur le dernier jump, notre coeur s'est arrêté de battre. Apparement l'intéressé regardait son chrono affiché sur l'arche d'arrivée. Loris Vergier, premier des qualifications part donc en dernier, il réalise un superbe run mais ne parvient pas à rattraper son compatriote et prendra la troisième place du jour. Deux français sur les 3 marches... Une belle journée ! Côté Junior Thibaut Daprela continue sa domination sans partage et deux nouveaux noms apparaissent à ses côtés : Luke Mumford et Patrick Laffey. 


Ajoutez des photos (2020px)

Queen Rach', Tracey Hannah au top, et une surprise allemande !

Les rangs chez les femmes étaient quelques peu vidés de ses grandes favorites, Myriam Nicole toujours en convalescence et Tahnée Seagrave qui s'est blessée aux trainings manquaient à l'appel. 

Qu'à cela ne tienne, Marine Cabirou et Tracey Hannah sont montées au créneau lors des qualifications et Rachel Atherton semblait en difficulté.

En finale, la championne d'Allemagne, Nina Hoffmann a signé le meilleur résultat de sa carrière ce dimanche en prenant la 3ème place. Rachel Atherton partie avant-avant-dernière en raison de son "mauvais" temps aux qualifs a retrouvé de sa superbe et s'installe avec une grosse marge sur le hot seat. Marine Cabirou réalise un bon run mais pas suffisant. S'élance alors Tracey Hannah (vainqueur des qualifs) qui passe au vert lors des intermédiaire 2 et 3 mais malheureusement perd beaucoup de temps dans les bois en bas de la piste et échoue à 1,6 seconde de l'anglaise. Marine Cabirou termine 4 ème et Veronika Widmann 5 ème. 

Côté junior, Vali Höll voit sa superbe série de victoire s'arrêter. Elle a chuté lors de son run en finale et laisse donc Anna Newkirk s'emparer de la première place. Mille Johnset est 3ème. 

Ajoutez des photos (2020px)

Classement général de la coupe du monde 2019, après deux manches.

Loïc Bruni perd son maillot de leader acquis à Maribor au profit de Troy Brosnan. Amaury Pierron est 2ème, suivi de Loïc Bruni, Danny Hart et Loris Vergier.  

Rachel Atherton récupère le maillot blanc car Tahnée Seagrave n'a pas pu défendre ses chances. Tracey Hannah est 2 ème et Marine Cabirou est 3ème au général !

Beaucoup de chutes...

Fort William n'a épargné personne. Et grâce à l'analyse de Ben Cathro, on a trouvé les coupables de la spectaculaire chute d'Aaron Gwin ! Tahnée Seagrave paye cher sa chute lors des trainings. Son épaule droite a bien morflé. Elle sera sans doute out pour Leogang mais devrait revenir pour Vallnord ! C'est tout ce qu'on lui souhaite !

2 commentaires

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire