Escapade  : Voyage au Kirghizistan
2000*1045px

Escapade  : Voyage au Kirghizistan

Daniel et Melissa partent à l'aventure.
Texte Daniel et Melissa + 26in
Photos Daniel et Melissa
Daniel et Melissa partent à l'aventure.
Texte Daniel et Melissa + 26in
Photos Daniel et Melissa

Escapade

Une série pour vous, écrite par vous : Escapade ! Du VTT, du vrai, à la conquête de chemins escarpés, des singles loin de tout et surtout à la recherche de l'aventure ! Après Rémi dans le Queyras, Charlie en Indonésie, Yan dans les Aravis au célèbre "Trou de la Mouche".

Retrouvez tous les articles Escapade ici.

Si vous aussi avez fait de belles Escapades, envoyez-nous un mail: redac@26in.fr

Le Kirghizistan, le Kirghi….quoi ?  

Difficile de prononcer le nom de ce pays, mais tellement facile de rêver quand vous êtes sur place !

Il se situe à la frontière direct de la Chine et en plein milieu de l'Asie centrale, enclavé par quelques contrées qui se finissent par "Stan". Il fait aussi parti de la légendaire route de la soie !

Mais pourquoi voyager aussi loin avec son bike ?  

Une question vraiment difficile dont une grande partie de la réponse se trouve lorsque vous avez déjà fait quelques voyages, mais voilà une partie du pourquoi :

1- La variété des paysages est tellement différente et riche.

2- Pour partir à la rencontre de nouvelles cultures.

3- Réaliser ses rêves.

4- Rouler dans des endroits où personne ne pose ses crampons, être un peu des pionniers !

5- L'aventure c'est l'aventure…

Un Bike Trip, ça se prépare !  

Un voyage commence par une préparation, on ne part pas là-bas sur un coup de tête, cela se prépare et demande réflexion.

À la base, nous étions décidés à partir seul. Nous l'avions déjà fait dans de nombreux pays comme en Islande, Écosse, Canaries, Égypte, Algérie…

Mais là de nombreuses difficultés se sont accumulées : le fait de ne pas trouver des cartes précises pour voir les sentiers, la quasi-impossibilité de louer un véhicule et aussi les 2 langues locales Russe et Kirghize.

Nous avons donc décidé d'organiser le trip avec une agence locale sur place, Kirghiz'What qui nous a organisé un parcours représentatif du pays et personnalisé à nos souhaits (une équipe toujours à l'écoute et disponible).

Je vous passe les quelques soucis de vol que nous avons eu avec la compagnie russe Aeroflot en perdant 12 h sur un trajet total de 22 h au lieu de 10 h avec le stress de ne pas retrouver les vélos à l'arrivée ! Mais bon, tout s'est bien terminé et cela laisse des anecdotes.

Le voyage 

On va la faire court, c'est vraiment magnifique et c'est une vraie aventure !

Nous étions accompagnés par notre guide Sergei et d'un véhicule 4x4 avec notre chauffeur Chingyz (bien pratique car le pays ne dispose pas beaucoup de routes goudronnées). Nous avons découvert des paysages vastes et sublimes, des superbes vallées, une grande palette de couleurs (vert, ocre, bleu, gris, noir, rouge), des déserts, des montagnes, des lacs, des rivières, des forêts, cascades, des chevaux sauvages, une grande diversité de la faune et de la flore. 

Parmi les grands moments, on peut retenir ces points essentiels :

1- Nous avons fait une halte de 2 jours au lac Son Koul sur un haut plateau à 3000 mètres, un énorme lac alpin situé au milieu des monts célestes. Son eau est totalement cristalline et d'une grande pureté. Il change de couleur dans la journée et selon les conditions météo, on ne s'en lasse pas et on peut profiter de couchers de soleil hypnotisants.

Le plateau est parsemé des yourtes des bergers, venus avec leurs troupeaux pour l'été. Nous avons été accueilli par une famille nomade disposant d'un camp de plusieurs yourtes et nous avons partagé des vrais moments de complicité et de simplicité.

Parlons vélo bien sûr, nous avons pu réaliser quelques sorties type XC sur grande piste et des sorties All Mountain (plutôt Freeride) car les sentiers ne sont pas facile à trouver et ils ne sont pas balisés (à part les sentiers des animaux).

Il y a de quoi se faire bien plaisir si vous aimez les dénivelés positifs d'une traite, car ça monte bien raide et surtout en altitude, vous n'avancez pas à la même vitesse (je suis monté à 3600 mètres et bien plus lentement que d'habitude)

On en prend plein la vue avec toutes ses montagnes autour avoisinant les 4000 mètres d'une grande beauté !

2- Nous avons pu nous rendre au superbe canyon de Skazka, signifiant "conte de fée" en Kirghize. Ce sont des formations rocheuses multicolores qui dominent le lac d'Issyk-Kul. Elles sont issues d’éruptions volcaniques anciennes. Nous avons eu l'opportunité de rouler dans ces paysages désertiques (après validation avec les autorités locales). Si vous connaissez le Colorado provençale, les terres noires ou les terres rouges du lac de Salagou, c'est un concentré de tout ces spots français, mais en beaucoup plus vaste ! Un vrai régal pour les amateurs de glisse et de sensations.

3- Le lac Issyk-Kul à 1600 mètres d'altitude est le deuxième plus grand lac salé du monde (après le lac Titicaca). C'est une véritable mer intérieure entourée de la chaîne des monts célestes (Tian shan), les sommets enneigés culminent à plus de 5000 mètres (des glaciers à perte de vue...) qui se reflètent dans les eaux transparentes du lac. Une vraie merveille avec des kilomètres de plages en sable fin (et c'est pas la foule). On peut rouler où l'on veut si on est bien motivé par les montées "dré dans le pentu" et les pentes glissantes.

Nous avons aussi visité des régions forestières protégées comme la verdoyante vallée de Chon Kemin ou les gorges de Barskoon. Un mélange de Canada et des Alpes ! Un vrai régal de rouler dans ces coins et plus facile de trouver des singles (toujours en demandant les autorisations auprès des gardiens locaux). On arrive même à trouver des portions avec du Flow, sentiers terreux et autres petits pifs-pafs bien sympathiques.

On est conquis !

Vous l'aurez compris, c'est un vrai coup de cœur mais cela reste une expédition, il ne faut surtout pas partir en terrain conquis, car la nature est bien sauvage. Le but est de découvrir et profiter du moment présent, c'est un pays vaste avec près de 90% de montagnes et dans beaucoup de cas, assez verticales. La pratique du VTT n'est pas simple et il faut s'armer de patience pour trouver les bons spots (sentiers non balisés). De notre côté, grâce à notre guide Sergei (alpiniste, aviateur et secouriste), nous avons réussi à trouver quelques endroits pour s'amuser et c'est bien là l'essentiel.

Le pays est grand, nous avons dû voir une infime partie faute de temps (8 jours sur place). Il faut bien compter 4/5 semaines pour avoir une vision globale des richesses naturelles (comme les grands sommets à 7000 mètres) et culturelles. Le coût de la vie est relativement faible et les billets d'avion aussi, le côté époque soviétique est encore visible, mais le pays est devenue bien indépendant aujourd'hui.

Une belle découverte pour les amateurs d'aventure, de montagne, d'esprit sauvage et de rencontres !

- Daniel et Melissa

Et une petite vidéo !

2 commentaires

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Top ce genre d'article, ça fait rêver !
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 17 avis
Et c'est bien le but ! Les photos sont tellement surprenantes, c'est inhabituel.
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.