Championnats du monde - Carton plein pour les français !
2000*1045px

Championnats du monde - Carton plein pour les français !

Cinq médailles françaises - dont deux en or - pour la DH !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
Cinq médailles françaises - dont deux en or - pour la DH !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool

Championnats du monde de DH 2019

Les championnats du monde de VTT de descente 2019 sont terminés, notre coeur bat encore très fort des émotions qu'ils ont procuré. Cette course si particulière où les riders jouent le tout pour tout pour espérer décrocher le graal : le maillot arc-en-ciel, synonyme d'entrée dans la légende du sport. Certains y sont déjà et assoient encore plus leur statut, d'autres y entrent. Sur la piste de Mont Sainte Anne (Québec), enfin sèche, les meilleur.e.s pilotes du monde se sont livrés à une bataille sans merci car ils savent que l'histoire ne retient souvent que le vainqueur des championnats du monde. Les médailles d'argent et de bronze ont un goût amer pour qui les portent. Mais avec des "si"... on refait l'histoire. Que s'est-t-il passé en ce dimanche 1er septembre 2019 ?

Myriam Nicole, le retour tonitruant !

Blessée au pied à l'intersaison en février 2019, Myriam Nicole a axé tous ses objectifs de rééducation pour un retour à la compétition à Mont Saint Anne. 

Partie tôt durant la finale, elle a posé son chrono et a pris ses quartiers sur le hot seat, pendant longtemps... Ni Tahnée Seagrave, ni Tracey Hannah, ni Marine Cabirou n'ont réussi à la déloger. La pilote Commencal signe un incroyable comback, sur une piste longue, exigeante et piégeuse... Myriam Nicole est championne du monde 2019 ! Elle pourra porter le maillot arc-en-ciel pendant un an. En fait avec "Pompon" c'est simple, quand elle n'est pas blessée, elle gagne ! 

Tahnée Seagrave, aussi de retour de blessure signe la deuxième place et Marine "Stark" Cabirou prend la médaille de bronze ! La pilote Scott a encore gros à jouer lors de l'ultime manche de la coupe du monde à Snowshoe (7-8 septembre), elle peut prétendre à la victoire au classement général. 

Loïc Bruni, un peu plus grand parmi les grands.

Pour la course des hommes, le suspens était aussi gros qu'une montagne. Les écarts au chrono en témoignent, si on veut gagner il faut sortir le run parfait. Matt Walker (NZ) est resté longtemps sur le hot seat pour se faire déloger par le jeune canadien, Finn Iles, qui avait coeur à rouler fort devant son public. Mais c'est Greg Minnaar, le vétéran du circuit, qui s'est occupé de le remplacer. En voyant le run de Minnaar on pouvait y croire. Mais Amaury Pierron améliore le chrono et prend le hot seat. Laurie Greenland signe un run démentiel, nous ne tenions plus en place, toujours à la limite, attaquant tout ce qu'il pouvait le malheureux crève sur le bas du parcours et perd de précieuses secondes... Qu'en aurait-il été autrement ? Danny Hart s'élance, les intermédiaires virent au vert... Mais il échoue à 0.2 secondes du chrono d'Amaury Pierron. 

Il reste encore Troy Brosnan et Loïc Bruni à passer. La tension monte d'un cran. L'australien aka "M. Régularité-mais-jamais-premier" sort comme un cheval de course du box et pilote de façon très agressive. Aurait-il enfin trouvé la clé pour la victoire ? Il franchi la ligne d'arrivée en tête et exulte, il met 1,9 secondes à Amaury Pierron (visiblement déçu). Mais il reste encore l'homme des grands jours, notre "Superbruni". Son style de ride, gainé, collé au sol mais en même temps survolant les obstacles, ne nous donne pas l'impression qu'il attaque mais le chrono vire au vert, mais comment font-ils pour aller si vite ? Avec une demie-seconde d'avance, Loïc Bruni s'empare de son quatrième maillot arc-en-ciel et devient le deuxième plus titré en championnats du monde élite. Devant lui ? Un certain Nicolas Vouilloz. Derrière lui ? Un certain Greg Minnaar et un autre Sam Hill (on vous les présentera à l'occasion). À 25 ans Loïc Bruni a encore une longue carrière à écrire, pour notre grand plaisir et il a aussi le général de la coupe du monde a prendre (ou laisser ?) lors de l'étape ultime de Snowshoe. Vivement le week-end prochain !!

Ajoutez des photos (2020px)

Vidal fait une "Maes" et Höll s'impose.

Chez les juniors, Thibaut Daprela a cassé son dérailleur dès le début de la course et n'a pas pu emporter le maillot arc-en-ciel. C'est l'australien et coéquipier de Troy Brosnan, Kye A'Hern qui s'impose, devant un certain Antoine Vidal (champion du monde U21 EWS) ! La révélation néo-zélandaise Tuhoto-Ariki Pene prend la médaille de bronze. 

Chez les femmes, Vali Höll s'empare de son deuxième maillot arc-en-ciel. L'an prochain elle sera avec les élites et nous avons hâte de voir la bataille ! Mille Johnset prend la médaille d'argent et Anna Newkirk la médaille de bronze. 

Ajoutez des photos (2020px)

Les runs de Loïc Bruni et Myriam Nicole !

Résultats complets hommes élites

Résultats complets femmes élites

Résultats complets hommes juniors

Résultats complets femmes juniors

4 commentaires

Birzik
Statut : Confirmé
inscrit le 10/06/18
Matos : 12 avis
Super pour les frenchies H/F !! Et Troy le pauvre toujours entre les deux ^^
Et Loris il nous a fait quoi ?
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 17 avis
Loris est tombé sur le haut du parcours (hors caméra), sans gravité heureusement (quoique il avait le poignet dans la glace dans les paddocks). Mais la chute lui a fait perdre beaucoup trop de temps pour espérer quoique ce soit.
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Birzik
Statut : Confirmé
inscrit le 10/06/18
Matos : 12 avis
Ok merci pour l’éclairsissement, la pression qu’ils ont mis lors du live avec la cam qui zoomait à l’infini !! Il a failli se la coller à nouveau au niveau du rockgarden à la fin de sa descente.
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 8 avisMatos : 17 avis
Oui c'était angoissant ce zoom dans le vide "mais pourquoi il n'est pas déjà làààà ?".
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.