Dopage en EWS - une enquête en cours

le 13 novembre 2018
L'information est parvenue via le site américain VitalMTB, qui a relayé un communiqué officiel de Chris Ball (organisateur des EWS) dans lequel il affirme qu'une enquête est en cours pour déterminer s'il y a eu un recours au dopage ou non en EWS.

"We are aware of an ongoing inquiry by the French Anti-Doping Agency (AFLD), but have yet to receive any formal notification of the process. Until that inquiry is completed and we are notified of the outcome we are unable to comment. We respect the formal process in place and will base any further action on the outcome of that process, not rumour or speculation. If the riders in question are found to be in violation of the rules, appropriate sanctions will be applied by the Enduro World Series alongside any measures taken by AFLD.” - Chris Ball, EWS

"Nous sommes au courant d’une enquête en cours au niveau de l’Agence Française Anti-Dopage (AFLD), mais nous n'avons aucune information officielle sur le verdict. D’ici à ce que cette enquête soit terminée, nous ne pouvons pas faire plus de commentaires. Nous respectons le processus formel en place et nous orienterons nos futures actions sur l’issue de ce processus, et non sur des rumeurs ou des spéculations. Si les athlètes en question s’avèrent avoir violé les règles, les sanctions appropriées seront prises par les EWS, en complément des mesures prises par l’AFLD.” - Chris Ball, EWS

Du fait que la procédure est faite par l'AFLD, il y a fort à parier que la procédure en cours est basée sur un contrôle effectué lors de la manche française à Olargues en mai 2018.
Bien que l'EWS ne soit pas officiellement rattachée à l'UCI (à l'instar des coupes du monde de DH) le rapprochement entre ces deux entités a déjà eu lieu et le fait qu'il y ait eu des contrôles cette saison n'est donc pas surprenant.
C'est pour le sport une bonne et une mauvaise nouvelle. Une bonne car elle permettra de punir les tricheurs mais une mauvaise nouvelle car si l'enquête révèle un ou des cas positifs cela entachera ce jeune sport qui peine encore à trouver ses marques.

Nous appelons à respecter la présomption d'innocence et de ne pas lancer de rumeurs inutiles qui pourraient mettre à mal les pilotes. Les résultats officiels seront connus vraisemblablement au printemps. Restons courtois et poli et ne mettons pas tous les oeufs dans le même panier !

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire