1 avis sur MEAUDRE

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre avis.
Emrog
Avis sélectionné
4 / 5

Petite station charmante

Dimanche dernier, j'avais une course à faire sur le plateau du Vercors. N'ayant rien de prévu après cette corvée, j'ai emporté mon vélo avec comme objectif de découvrir les tracés de Méaudre.

Ça tombait bien qu'on soit dimanche car pour rouler à Méaudre en profitant du télésiège, il faut bien viser : ce sera le mardi, le jeudi ou le dimanche, de 10h à 17h (et uniquement en Juillet/aout).

Arrivé à Méaudre, je me gare sur le grand parking au pied du télésiège du Gonçon, situé à 100m du village. Je prend mon forfait directement à la cahute du télésiège (12€ la journée, pas de demi-journée), le gars du télésiège à l'air vaguement surpris que je veuille faire plus d'une descente...

J'embarque sur le télésiège non débrayable, l'accrochage du vélo et fait "à l'ancienne" (le vélo pendu par la roue à un crochet sur le coté du télésiège).

Pendant les 300m d'ascension, on à une magnifique vue : sous nos pieds le secteur Autrans Méaudre, plus loin les pistes de Lans et Villard avec en arrière plan les sommets de Belledonne. Le coin est assurément magnifique, et très calme.

Arrivé en haut, à en croire le plan 5 pistes s'offre à moi : 2 vertes, une bleue, une rouge et une noire. J'écarte les 2 vertes (l'une part à perpette et l'autre est une piste forestière) et je pars sur la bleue "Forêt".

Comme son nom le laissait présager, cette piste est entièrement en sous bois. Du fait d'une pente faible, elle parait assez longue et demande de relancer à plusieurs endroits. On se dirait clairement une spéciale d'enduro "facile" : monotrace quasi tout le long, petits sauts naturels, virages serrés et pédalage fréquent. Il y a juste ce qu'il faut de shape (quelques appuis, un ou deux virages un peu relevés) pour garder le rythme. Bref, une piste intelligemment tracée : pour faire une bonne piste bleue, un bon petit single dans la forêt vaut bien mieux que d'essayer de creuser des relevés dans les pâturages.

J'enchaine ensuite avec la rouge Carrière qui est du même acabit, avec des passages plus rapides et 5 ou 6 sauts sympas, le tout toujours entièrement dans la forêt. Il y a une variante noire bien sympa avec un peu plus de raide, des passages techniques et surtout plusieurs traces possibles, de quoi varier les passages. On dirait clairement plus la trace secrète de votre pote dans la forêt du coin qu'une piste de DH comme la noire de Morzine mais ça a son charme. On peut attaquer en mode spéciale d'enduro, c'est très sympa.

La dernière piste, la Gélinotte, était utilisée en coupe DH de Rhône-Alpes jusqu'en 2010, et malheureusement elle ne semble très entretenue aujourd'hui. Sauts condamnés, végétation envahissante et fin sur piste forestière, cette piste et décevante par rapport aux autres, et c'est d'autant plus dommage qu'on sent qu'il y a du potentiel mais qui n'est plus exploité. Du coup dur de justifier son statut de piste noire, il n'y a pas plus de difficulté que sur la rouge. Il reste une passerelle pour un petit step down, mais plus grand chose d'autre.

Dans le même état d'esprit, on trouve en bas de la rouge "l'espace Dirt". Il y a 2 lignes avec des beaux sauts et on trouve aussi un appel pour un gros drop. Mais le tout est envahi par les ronces et les orties, et les bosses demanderaient un bon coup de pelle. Ce n'est donc plus roulable.

Sans surprise Méaudre cible les familles, donc je ne suis pas étonné de les voir privilégier les pistes accessibles, mais je trouve dommage de laisser mourir des traces et lignes de dirt existantes alors qu'un poil d’entretien suffirait.

A milieu d'après midi, ayant bien fait le tour de la station, je suis monté jusqu'au sommet de la crête (en haut du second télésiège, le Gonçon s’arrête à mi-hauteur) par une piste forestière peu pentue (sauf 100 derniers mètres en poussage). La vue depuis le sommet vaut clairement l’ascension, on voit la Meije, le Mont Blanc et on a un superbe panorama sur tout le Vercors, et même coté Rencurel. Comptez une heure pour monter tranquillement en haut. Le bémol c'est qu'il n'y a pas de chemin vraiment intéressant pour rejoindre le bas (j'ai pour ma part pris le sentier des Abeilles (marquage vert-jaune), c'est du tout droit dans la forêt).

Infos pratiques :

Il y a jet d'eau en bas pour rincer le vélo et un bar/resto pour rincer la gorge et remplir le ventre.

Un loueur propose des Giant Reign et des Fat-trot (des trotinettes à gros pneus). Je ne sais pas si il fait shop.

Le télésiège n'est pas si lent en comparaison d'autres non-débrayables (big up au télésiège du regretté col de l'arzelier).

Notez que dans le même coin, outre la station de Villard il y a le télésiège de la Quoi, à Autrans (coté Sure, vers la Molière) qui est ouvert aux vélos les mercredis.

En conclusion :

J'ai mis 4/5 à Méaudre, parce que cette petite et charmante station est logique. le bike park est là pour donner une activité en plus aux vacanciers dans le coin (donc principalement des débutants) et pour ça le but est atteint avec des pistes accessibles et intelligemment tracées. Et surtout, c'est très beau et c'est calme. Si vous voulez rouler en foret dans la plus grand calme, ou vous entrainer à attaquer en mode enduro, quitte à faire 5 fois la même piste, allez faire une demi-journée à Méaudre. C'est petit, on fait vite le tour mais moi je me suis bien amusé.

De même, vous voulez emmener rouler un débutant loin des relevés poussiéreux des bikes parks un peu plus grands, je vous conseille Méaudre.

Par contre, vraiment, laissez le spad de DH au garage et sortez le am/enduro, c'est bien suffisant pour Méaudre.

Points forts

  • Pistes bleue et rouge
  • Paysage
  • Zenitude

Points faibles

  • Entretien piste noire
  • Entretien zone Dirt

Le ride

Rapport qualité prix du forfait
Accèssibilité aux débutant
Intérêt pour confirmés

Pour le matos

Possibilités de location sur place

Remontées mécaniques

Facilité de chargement
Rapidité des rotations

La station

Facilité d'accès
Activités hors-vtt
Après-vtt et vie nocturne
Possibilités et qualité de restauration

Pas encore de commentaire

Postez votre réaction