Shape 'n tools

Remsdu95
Remsdu95
Remsdu95
Statut : Confirmé
inscrit le 13/10/15
1152 messages
Matos : 18 avis
Pour un nain-ternet bien rangé voilà donc un nouveau sujet pour parler de l'entretien et de la création des trails et spots. On va pouvoir y parler matos et technique mais aussi réglementation/légalité et se donner des conseils avisés pour faire du travail propre et respectueux autant de la nature que des autres usagés.

Pour commencer ce sujet, voilà une liste des outils que je connais/utilise pour le shape.

Section 1. Les outils "légers", ceux qui peuvent se prendre dans le sac à dos ou à la ceinture pour mettre un coup de propre en cours de sortie:

- La scie pliante ou télescopique, très pratique pour dégager les grosses branches et petits arbres en travers du chemin. Perso j'ai une fiskar rétractable que je trouve moyenne, elle finit toujours par se desserrer à un moment. Autre point négatif, la lame est assez sensible à la torsion avec l'échauffement dû à l'utilisation. Ceci dit c'est vrai pour tous ces types de scie.
:!: ce genre de lame ne fonctionne qu'en traction et c'est presque toujours en poussant qu'on les tord/casse



- La scie à élaguer, même principe mais lame plus longue et non pliante. Plus encombrante mais plus solide et efficace. Impossible à glisser dans une poche ou une ceinture mais ça passe facilement dans un sac. C'est un outil qui est tout aussi pertinent en section 2.



- La machette, si elle est suffisamment courte (dans les 30cm) pour rentrer dans le sac, peut être un super outil pour dégager les taillis qui menacent de fermer les trails comme les fougères, les ronces, etc



En vrai pour moi ça s'arrête là. On peut ajouter la (petite) hachette et la pelle pliante mais je trouve leur efficacité vraiment limitée et donc leur pertinence assez faible...



Section 2a. Les outils à main pour le terrassement:

- Pour moi l'outil le plus important, le râteau. Il faut choisir un modèle solide (tête forgée et non soudée) de marque réputée (avec une garantie sur plusieurs années) pour être tranquille. Les dents peuvent être droites ou courbes sans grande influence à ma connaissance. L'idéal est d'avoir un râteau assez large, dans les 40cm pour gagner en efficacité. Les modèle "apascher" c'est bien pour laisser pourrir en forêt et basta.
C'est l'outil de base pour dégager les feuilles et tracer le trail. Pour un single naturel ce seul outil peut suffire. Il sert aussi à bien étaler la terre avant de la tasser, etc. Il faut faire attention aux racines et autres cailloux qui peuvent accrocher et tordre (voire arracher pour les bourrins) des dents.
J'utilise un revex multi usage depuis quelques années sans qu'il ne montre de signe de fatigue.



- Il existe d'autres types de râteaux qui conviennent à des terrains ou usages particuliers. Le râteau à feuille (appelé aussi balai à gazon) permet de dégager une zone plus large mais si il est redoutable en jardin, en forêt les feuilles humides et autres obstacles rendent son utilisation moins intéressante. Je le trouve parfait dans l'exercice du nettoyage de single à l'automne pour apporter une finition "coup de balai" après un passage du râteau classique.
Pour les terrains les plus exigeants (racines apparentes, caillasse) il existe aussi le râteau incendie (ou râteau à feu) que je n'ai jamais utilisé.



- On passe ensuite à un autre outil iconique, la pelle. Là on trouve d'excellents produits en premier prix dans les magasins de bricolages. Elle existe avec bord de forme ronde, droite ou en pointe. Il y a aussi la bêche moins large et droite pour creuser des tranchées (je lui préfère un pelle à bord droit qui reste plus polyvalente). On les trouves aussi avec tout type de manches, bois, résine, métal. Personnellement j'essaie juste de faire attention au poids et au confort du manche pour ne pas rendre le travail trop pénible. J'utilise principalement une pelle tout métal à bord en pointe et poignée en D que j'ai un peu raccourci pour faciliter son transport. Et pour les plus gros chantiers j’emmène aussi une pelle simple (plus efficace et confortable pour bouger des volumes importants).



- Un autre grand classique du shape, la houe. C'est un outil utilisé pour remuer et dégager la terre avant de creuser. Elle sert aussi pour tous les travaux de nivellement et décaissage. Les gros avantages que je lui trouve sont le poids contenu qui rend le travail agréable et le bord tranchant qui permet de trancher les racines.



- Dans le même esprit mais pour les terrains plus rocailleux et durs on trouve la pioche. J'en profite pour parler de sa cousine, la pulaski (ou pioche hache chez nous) qui mélange en réalité une hache et une houe mais qui se manie comme la pioche. Le but est le même, préparer la terre avant de pelleter mais dans le cas d'un terrain infesté de (grosses) racines.



- Pour l'outil suivant direction les US avec la McLeod. Assez difficile à trouver dans nos contrées, c'est l'outil de shape par excellence. Il mélange houe, râteau renforcé, dame (pour tasser la terre) et autres selon la forme. Un excellent outil très polyvalent mais (très) lourd (pour ceux que j'ai essayé ) ce qui en rend l'utilisation assez pénible. Au final je préfère souvent transporter plusieurs outils plus léger et plus spécialisés.



- Pour bouger la terre selon le terrain on pourra préférer un sac à gravats, un seau (20-30L) ou même une brouette.



Section 2b. Les outils pour la coupe

- La scie à buche est à mon sens ce qui se fait de mieux pour couper du bois à la main. Il existe des modèles allant jusqu'à 1m de long, mais la classique 76cm est déjà assez redoutable. Comme pour tous les outils de coupe, il faut bien faire attention au sens pour ne pas bloquer la lame quand le tronc va jouer et selon le type de bois la coupe sera plus ou moins aisée. Il faut toujours utiliser une lame en bon état et bien tendue et il est préférable de la stocker lame détendue. Contrairement aux scies d’élagage, il est possible de scier dans les deux sens (en tirant et en poussant). La plupart des modèles proposent aujourd'hui une protection pour les mains. Il est possible de scier à deux, un de chaque coté. L'exercice demande un peu de coordination mais permet un travail bien plus rapide et économique en énergie.



- Autre grand classique, la famille des haches et hachettes. On en trouve de toutes tailles, avec des "ailettes" pour fendre les buches, etc. Je trouve qu'il est toujours utile d'en avoir une pour dégager une lame de scie coincée, pour tailler une branche en pointe pour en faire un pieux, comme marteau aussi. Je privilégie les haches de qualité avec manche en fibre moulé sur la tête qui sont bien moins sensibles au dessertissage que les manches en bois fixés par un coin (en particulier pour les hachettes).
:!: Pour garantir l’efficacité de la hache il faut qu'elle soit bien affuté. En particulier ne jamais s'en servir pour couper une racine sous peine de taper un caillou (même petit ça suffit à créer un accroc dans le tranchant).



- Pour le débroussaillage une bonne machette (40-50cm) s'avère redoutable. Là aussi il faut en garder le tranchant bien affuté. J'utilise aussi régulièrement un bon sécateur qui permet de rapidement couper les petites branches qui dépassent sur le trail. Dans le cas d'arbustes nombreux et assez robustes on peut envisager l'utilisation d'un coupe branche qui sera plus rapide et moins fatiguant qu'une scie.



- Dans le cas de taillis denses, on peut utiliser une faux qui permet de couper les végétaux au ras du sol (et de se déguiser pour Halloween aussi :lol: )



Section 1.5. Et oui elle arrive maintenant car il s'agit d'un intermédiaire des sections 1 et 2. C'est à dire des outils sérieux et costauds mais en même temps assez facilement transportables:

- Le seul véritable kit spécifique existant à ma connaissance est le "trail boss". Il est constitué d'un manche en fibre démontable sur lequel viennent se fixer différentes têtes pour les différents outils. Le système de connexion respire la solidité et les retours sont plutôt bons. Bien évidemment chaque changement d'outil demande du temps et un tel système ne pourra jamais réellement concurrencer une gamme complète d'outils spécialisés. En revanche pour aller shaper dans des endroits difficilement accessibles ou (très) éloignés des routes et parking ce kit est unique.
Malheureusement son prix aussi, il faut compter environ 200€ pour le manche et une tête et près de 500€ pour le pack complet...



- Moins spécifiques, moins transportables mais tout de même assez solides on trouve des systèmes modulaires chez gardena (combisystem) ou wolf (multistar). Un ami utilise ce dernier et la qualité est assez surprenante, largement suffisante pour tous les travaux légers et même certains travaux assez conséquents.



Section 3. L'outillage motorisé, du coupe bordure à la pelleteuse

Ces outils sont bien plus efficaces que tous les outils à main existants, mais ils sont aussi beaucoup plus encombrants, souvent (très) bruyants (en particulier pour les moteurs thermiques) et aussi beaucoup plus couteux. Plus que jamais il faut savoir qu'on a ce qu'on paye. La matos pro (stihl par ex) peut couter 5x à 10x le prix d'un modèle entrée de gamme mais pourra être utilisé des années de façon intensive. De même l'entretien est un point critique pour ne pas se retrouver en panne en pleine sessions (moteur mal réglé, encrassé, etc).
De façon globale on trouve deux types d'outillages: le thermique qui est bruyant, polluant, plus ou moins fragile (sensible diront nous) mais puissant et fonctionne tant qu'il y a de l'essence (faible coût et facile à transporter); et l'électrique qui est bien plus silencieux mais plus couteux (à gamme équivalente) et (très) limité en puissance et autonomie (limité par les batteries qui coutent le plus cher).

- Les élagueuses et tronçonneuses. Les premières sont plus compactes et légères mais moins puissantes que les dernières. Pour un usage ponctuel ça peut être un bon choix. En revanche pour dégager et débiter du gros tronc seule une vraie tronçonneuse fait l'affaire. A noter que c'est aussi l'outil de choix pour faire un "skinny" en découpant un tronc dans le sens de la longueur.



- Le souffleur de feuilles, aucune idée de l'efficacité en forêt où les feuilles sont souvent humides mais ça pourrait être l'outil ultime du nettoyage d'automne. Il existe en modèle compact à main ou plus costaud en mode sac à dos. Son utilisation "légale" est à discuter.



- Et enfin pour clôturer les outils motorisé "raisonnables", la débroussailleuse pour se débarrasser des taillis envahissants.



Et voilà, je crois que ça fait déjà un bon tour d'horizon, si vous voyez d'autres outils n'hésitez pas et pourra même demander aux modos d'éditer ce poste pour les ajouter.
Message modifié 2 fois. Dernière modification par Remsdu95, 11/11/2020 - 00:01
ratm54
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
7913 messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
C'est carrément un article que tu nous a pondu ! D'ailleurs cela mériterait un article !
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
7913 messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Je remets le message que j'avais mis dans parlons de nos sortie :
J'ai cette scie ca marche du tonnerre ! :
https://www.amazon.fr/gp/product/B01B12UHPS/ref=ppx_yo_dt_b_search_asin_title?ie=UTF8&psc=1



J'avais au départ investi dans une scie droite repliable stanley. Je l'ai pris avec une longueur de lame trop petite (20 cms) et du coup ca n'est pas très pratique.
J'ai donc décidé d'investir dans une vrai scie pour chantier extérieur. J'ai pris la fiskar avec une lame courbe en 33 cms. Elle est fourni avec un etui et l'ensemble passe dans le gros sac evoc FR 20 L. Avec cette scie la découpe s'effectue sur le retour c'est a dire quand on tire dessus ce qui est vraiment très pratique. De plus l'épaisseur de la lame est très fine ce qui fait que les efforts de découpe sont faible.s Avec cette scie j'ai réussi à coupé des arbres d'au moins 20 cms. Cela met un peut de temps mais c'est vraiment jouable. Le seul incovénient c'est que la lame étant fine elle est plus fragile et donc sensible au torsion verticale. Il faut donc faire attention. Cela étant je viens de faire une saison complète et elle est toujours opérationnel. Enfinil est possible de remplacer la lame.


Pour les tronçonneuses thermique, ayant longtemps fait du bois (et en faisant encore un peu) je peux vous faire bénéficier de mes connaissances sur le sujet. Clairement sthil ou husqvarna ca tient vraiment la route et c'est au dessus du lot. Il vaut mieux d'ailleurs acheter ce type de machine d'occasion que vous garderez a vie plutot qu'une daubasse que vous serez obliger de changer régulièrement. Coté entretien c'est un peu comme les vélo tant que cela marche on touche pas trop surtout en saison de coupe. Il faut sinon une fois par an nettoyer la bougie avec une brosse métallique et éventuellement refaire l'écartement de la bougie. On peu aussi souffler ou changer le filtre air et essence. Par contre le seul vrai entretien régulier c'est d’affûter la lame.
Pour ma part j'emprunte les tronçonneuses autour de moi (parent, beau parent). Il y a de l'husqvarna en guide de 45 cms et du sthill en guide de 35 cms. L'avantage de la grosse lame c'est de ne pas vraiment avoir de limite en taille d'arbre. Il est tout a fais possible de couper des arbres de 1.2 m de diamètre. L'inconvénient c'est que c'est lourd mais c'est jouable. Cette hiver il a fallu que je débite un arbre d'au moins 80 cms tombé l'hiver dernier sur une de nos traces et c'était de la rigolade.
La 35 cms va convenir a l'immense majorité de nos travaux d'entretien et elle est un peu moins lourde. Pour les très gros arbre cela sera forcément un peu plus galère.
J'ai utilsé la sthill 35 cms avec une chaine usé et c'était vraiment galère. Donc l'entretien de la chaîne et son remplacement le cas échéant est indispensable sous peine de grosse galère.
Avec un plein j'arrive a tenir largement une demi-journée en me déplaçant sur les différents sites à pied. donc je n'emmène jamais d'essence supplémentaire.
L'inconvénient de la tronçonneuse thermique c'est le bruit. En général je coupe avec des boules quies. Donc dans les zones qui nécéssite de la discrétion c'est pas vraiment le bon plan. En général je m'arrange pour aller couper en même temps que les affouages. Comme cela je me fond dans le paysage :lol:

Je connais quelqu'un qui a investi dans une sthill électrique. C'est clairement plus silencieux mais l'autonomie est de 20 minutes...
Message modifié 1 fois. Dernière modification par ratm54, 11/11/2020 - 09:59
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
6165 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
Outil manuel bien pratique pour debrousailler
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Expert
inscrit le 30/05/17
3344 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
J'ai une Stihl MS193T qui me sert pour 80% des travaux d’élagage / abatage. Elle est légère, puissante et peu se porter sur le porter sur le support du casque intégral du camelback. Avec 2 bouteilles de 1L dans le sac à dos et une chaine en rab je peux bosser une demi journée. On en a 2 autres comme ça au club. Guide de 35cm

Plus gros j'ai une husquvarna 45 spécial, avec un guide 45. J'ai déjà fait du frêne / hêtre de 70/80cm avec sans soucis, ou de la coupe en chablis. C'est puissant, mais c'est lourd, faut la porter sur le sac à dos. On la prend que quand y a vraiment du gros abatage à faire (après un coup de vent, glissement de terrain, neige, etc)

En débrou j'ai une Stihl FS120, ça va pas mal, j'ai fait 1000m2 de ronce (2m de haut en moyenne) le WE dernier en haut de chez moi, et ça va bien, j'ai mis ~3h avec le disque qui va bien. Je m'en sers essentiellement pour les ronces ou pour défricher, avec un disque à 2 dents recourbées pour pas que ça s'entortille. Elle est pas très lourde est assez puissante

ça c'est vraiment les outils que je me sers le plus souvent pour bosser, vu que je suis assigné aux gros oeuvres. Je bosse toujours avec un casque antibruit, visière en plus avec la débrou.

Après j'ai une grosse cisaille, une houe, des pioches, une masse pour fendre le bois (ou les cailloux), scie pliante, scie à buche, rateau, bêche, pelle de maçon, et un mac leod que je me suis soudé

Ouais je suis pas mal outillé, mais je shape en gros 25/30 WE par an avec le club et quelques fois en plus en solo
Hoge
Hoge
Hoge

inscrit le 18/05/20
27 messages
Salut tous le monde je cherchais un forum plutôt typé shape et je suis tombé sur celui-ci... Je pense que ma question a une place dessus ci ce n’est pas le cas hésitez pas à me le dire. Ducoup ce que je voulais demander c’était si quelqu’un a des conseils pour shaper un road gap. Le gralle du freerider, car j’ai une grande route qui passe pas très loin de la maison ( moins d’un kilomètre) et j’ai trouvé un spot qui pourrait être pas mal. Bon j’ai déjà shaper j’aime bien ça d’ailleurs mais si vous avez des conseils afin que j’ai pas à le refaire un milliard de fois de serait pas mal, merci à ce qui prendront le temps de répondre :).
grovy
grovy
grovy
Statut : Confirmé
inscrit le 28/01/15
22 messages
En tronçonneuse j'utilise la plupart du temps une électrique makita Duc353z, facile pour ouvrir un chemin car suffit d’appuyer sur un bouton pour l’allumer et n'as rien à envier à mon STIHL ms201 niveau puissance.
Et une grosse débroussailleuse avec lame mulching droit.
Sevenup
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
3786 messages
Stations : 1 avis
Hoge (11 nov.) disait:

Salut tous le monde je cherchais un forum plutôt typé shape et je suis tombé sur celui-ci... Je pense que ma question a une place dessus ci ce n’est pas le cas hésitez pas à me le dire. Ducoup ce que je voulais demander c’était si quelqu’un a des conseils pour shaper un road gap. Le gralle du freerider, car j’ai une grande route qui passe pas très loin de la maison ( moins d’un kilomètre) et j’ai trouvé un spot qui pourrait être pas mal. Bon j’ai déjà shaper j’aime bien ça d’ailleurs mais si vous avez des conseils afin que j’ai pas à le refaire un milliard de fois de serait pas mal, merci à ce qui prendront le temps de répondre :).


Fais un appel quasi plat. Juste légèrement incliné vers le haut pour décoller (normal) mais sans aucun à coup .. hyper important. Si tu fais un mini appel ça devient un step down et la c'est plus la même sauce. Faut savoir bien shapper quand on s'attaque à ça sinon c'est un coup à faire des otb ..

Le must niveau emplacement c'est quand la route est creuser à flanc, je suppose que c'est comme ça sur ton spot. Car ça évite de devoir trop shappé l'appel/recep. T'as juste à mettre des rondins pour faire ton appel et parfois tu n'as même pas a toucher à la recep à part dégager la merde. Pour éviter de faire les à coup le truc c'est de faire un coffrage. Pas juste foute 2/3 rondins à l'arrache. Faut en mettre sur les côtés, des biens longs, pour aider à stabiliser la terre et éviter ces à coup

Je ne connais pas ton niveau de ride. Si tu n'a as pas un gros niveau faut faire une recep assez plate au début. Pour pas se faire trop peur.
Et plus tu augmente ton niveau plus tu peux faire des recep de plus en plus raides pour avoir une belle sensation à la recep et pas s'écraser à chaque fois sur le plat.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Sevenup, 11/11/2020 - 22:20
Léa W2L
Modo
Léa W2L
Léa W2L [Modo]
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
7228 messages
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
Remsdu95 (10 nov.) disait:


- Pour l'outil suivant direction les US avec la McLeod. Assez difficile à trouver dans nos contrées, c'est l'outil de shape par excellence. Il mélange houe, râteau renforcé, dame (pour tasser la terre) et autres selon la forme. Un excellent outil très polyvalent mais (très) lourd (pour ceux que j'ai essayé ) ce qui en rend l'utilisation assez pénible. Au final je préfère souvent transporter plusieurs outils plus léger et plus spécialisés.





Je me suis procuré un mcleod fait en mode découpe "à l'arrache" dans une tole basique. (en photo ci dessous)
C'est méga lourd, c'est trop gros (lame trop large, tu perds énormément de force pour taper une petite racine) et l'acier se tordait au moindre caillou, fallait que je passe la lime après chaque session. La tête de l'outil fait genre... 2,7kg. Et même mes potes plus costauds disaient que ça fait trop lourd quand tu brasses pendant des heures la terre.

Du coup je reste avec ma houe Revex (que je passe à la meuleuse de temps à autre), une pelle ronde et le tryptique : hache, scie pliante et petite masse (2,5kg). Je n'hésite pas non plus à affuter un peu la pelle. J'ai l'habitude avec les années dirt de manier la pelle et finalement c'est avec cet outil que je suis le plus efficace.

davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
6165 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
MCleod je ne suis pas fan je préfère la griffe à remblai de marque Revex ou Leborgne(important les marques dans l'outillage manuel).

C'est mieux adapté pour les terrains meubles car ça offre une courbure que le MCleod n'a pas, cela remplace facilement la pioche si c'est meuble.
Léa W2L
Modo
Léa W2L
Léa W2L [Modo]
Statut : Expert
inscrit le 31/01/07
7228 messages
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
davelepec (12 nov.) disait:

MCleod je ne suis pas fan je préfère la griffe à remblai de marque Revex ou Leborgne(important les marques dans l'outillage manuel).

C'est mieux adapté pour les terrains meubles car ça offre une courbure que le MCleod n'a pas, cela remplace facilement la pioche si c'est meuble.


C'est exactement ça qu'il manque au mc leod : la courbure. Le fait que le McLeod soit droit fait que tu arraches tout au lieu de bosser proprement quand tu décaisses le terrain.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
4383 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Dans mon club, on ne jure que par la houe.

Quand on se fait une session shape pour ouvrir des traces à 4-5, souvent, c'est chacun sa houe, une hachette et une scie à main et ça suffit pour tracer et shaper des traces enduros.
Hoge
Hoge
Hoge

inscrit le 18/05/20
27 messages
Sevenup (11 nov.) disait:

Hoge (11 nov.) disait:

Salut tous le monde je cherchais un forum plutôt typé shape et je suis tombé sur celui-ci... Je pense que ma question a une place dessus ci ce n’est pas le cas hésitez pas à me le dire. Ducoup ce que je voulais demander c’était si quelqu’un a des conseils pour shaper un road gap. Le gralle du freerider, car j’ai une grande route qui passe pas très loin de la maison ( moins d’un kilomètre) et j’ai trouvé un spot qui pourrait être pas mal. Bon j’ai déjà shaper j’aime bien ça d’ailleurs mais si vous avez des conseils afin que j’ai pas à le refaire un milliard de fois de serait pas mal, merci à ce qui prendront le temps de répondre :).


Fais un appel quasi plat. Juste légèrement incliné vers le haut pour décoller (normal) mais sans aucun à coup .. hyper important. Si tu fais un mini appel ça devient un step down et la c'est plus la même sauce. Faut savoir bien shapper quand on s'attaque à ça sinon c'est un coup à faire des otb ..

Le must niveau emplacement c'est quand la route est creuser à flanc, je suppose que c'est comme ça sur ton spot. Car ça évite de devoir trop shappé l'appel/recep. T'as juste à mettre des rondins pour faire ton appel et parfois tu n'as même pas a toucher à la recep à part dégager la merde. Pour éviter de faire les à coup le truc c'est de faire un coffrage. Pas juste foute 2/3 rondins à l'arrache. Faut en mettre sur les côtés, des biens longs, pour aider à stabiliser la terre et éviter ces à coup

Je ne connais pas ton niveau de ride. Si tu n'a as pas un gros niveau faut faire une recep assez plate au début. Pour pas se faire trop peur.
Et plus tu augmente ton niveau plus tu peux faire des recep de plus en plus raides pour avoir une belle sensation à la recep et pas s'écraser à chaque fois sur le plat.

Merci beaucoup, je vais prendre en compte tous ça et oui la route est bien à flan.
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Expert
inscrit le 30/05/17
3344 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
Mon mac leod je l'ai découpé dans une tôle de 3mm
ça plie pas, mais c'est super lourd. On s'en sert surtout pour tirer de la terre ou déblayer les gros cailloux par terre
Pour péter les ornières ça va nickel, en bossant tout seul ça évite de se trimballer plein d'outils quand il faut marcher un moment pour aller au chantier
mat24bc
mat24bc
mat24bc
Statut : Expert
inscrit le 31/10/07
289 messages
Stations : 1 avisMatos : 26 avis
de mon côté j'utilise essentiellement la houe, le rateau, la pioche et la pelle bien sûr. depuis peu aussi j'ai récupéré une sorte de houe à 2 dents, je sais pas comment ça s'appelle, mais c'est super efficace pour décaisser un sol mega tassé, quand la houe a du mal à pénétrer.

davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
6165 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
mat24bc (15 nov.) disait:

de mon côté j'utilise essentiellement la houe, le rateau, la pioche et la pelle bien sûr. depuis peu aussi j'ai récupéré une sorte de houe à 2 dents, je sais pas comment ça s'appelle, mais c'est super efficace pour décaisser un sol mega tassé, quand la houe a du mal à pénétrer.




Moi j'ai arrêté ce genre d'outil j'ai une pioche/pelle et je fais tout avec car si tu as de la caillasse c'est impossible de creuser profond sans la pioche.
mat24bc
mat24bc
mat24bc
Statut : Expert
inscrit le 31/10/07
289 messages
Stations : 1 avisMatos : 26 avis
oui ça creuse pas profond, mais c'est beaucoup plus léger qu'une pioche ça débite plus.
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
6165 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
mat24bc (16 nov.) disait:

oui ça creuse pas profond, mais c'est beaucoup plus léger qu'une pioche ça débite plus.


Oui c'est clair ça permet de se passer de pelle pour ouvrir des nouvelles pistes assez naturelles en gros tu enlèves la première couche et tu roules derrière.

Moi je suis plus dans des pistes bien artificielles là actuellement je creuse des trucs bien large et profond exemple ma nouvelle piste fait 2m/2m50 de large avec des compressions de 50cm à 1m50 de profondeur par rapport au sol pour gagner de la hauteur sur les sauts sans engins mécaniques.
DavDav38
DavDav38
DavDav38
Statut : Expert
inscrit le 29/10/18
62 messages
Matos : 16 avis
Hello!
J'ai eu une publicité sur Facebook et ça m'avait l'air intéressant si quelqu'un veut s'y lancer et l'acheter !
https://www.tybikeproducts.com/clothing-gear/utt-ultimate-trail-tool
Cet outil en rassemble 5 en 1, avis ou remarque ? ( j'ai cru lire quelque part que c'est une tôle de 4mm)
L'idée m'a l'air pas mal car compact et donc transportable mais j'avoue que 65e un bout de tôle qu'on peut assez facile reproduire à coup de disqueuse ça pique un peu...
Quitte à s'en inspirer :lol:
Message modifié 1 fois. Dernière modification par DavDav38, 16/11/2020 - 12:17
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
6165 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
DavDav38 (16 nov.) disait:

Hello!
J'ai eu une publicité sur Facebook et ça m'avait l'air intéressant si quelqu'un veut s'y lancer et l'acheter !
https://www.tybikeproducts.com/clothing-gear/utt-ultimate-trail-tool
Cet outil en rassemble 5 en 1, avis ou remarque ? ( j'ai cru lire quelque part que c'est une tôle de 4mm)
L'idée m'a l'air pas mal car compact et donc transportable mais j'avoue que 65e un bout de tôle qu'on peut assez facile reproduire à coup de disqueuse ça pique un peu...
Quitte à s'en inspirer :lol:


Quand tu creuses beaucoup champs de bosse ou piste freeride tu vois vite le non intérêt de ce genre d'outil, pourquoi pas le gars qui ouvre des traces enduro avec ça dans le sac et une élagueuse et pelle pliante mais sinon désolé c'est inutile.
Demmonx
Demmonx
Demmonx
Statut : Expert
inscrit le 30/05/17
3344 messages
Stations : 3 avisMatos : 4 avis
Pour de l'enduro oui c'est super utile ça évite de transporter plein d'outils
DavDav38
DavDav38
DavDav38
Statut : Expert
inscrit le 29/10/18
62 messages
Matos : 16 avis
Clairement ça me tente de plus en plus à m'en fabriquer un...
Après je me doute bien que ça ne sera jamais aussi efficace des outils " spécialisés" mais pour les transporter bonjour !
En plus techniquement c'est parfait pour ma pratique de mini shaper enduro, donc je demande demain au papa de me sortir un plaque et jvous ferez un retour :grin:
napsou
napsou
napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
75 messages
Matos : 13 avis
Dans l'asso, on a opté pour de l'appareillage électro portatif. Scie sabre, taille haie, tronçonneuse le tout sur batterie.
En plus des classiques pelles/houe/ pioche, cela permet d'abattre un max de boulot très rapidement, et en toute discrétion.
Il faut dire qu'on a plus un rôle d'entretien, plutôt que de trail building et que sur de la trace enduro. Le plus souvent ce sont de vieux sentiers très refermés qu'on réouvre, avec quelques appuis par ci par là. Pour ça, ici, le taille haie est génial.