Le changement d'esprit

Sevenup
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
3708 messages
Stations : 1 avis
NBF-Ronron (25 juin) disait:

En Alsace, avec les bikesparks, ça shape plus que enduro, voir un peu dirt, mais quedal en freeride et en sauts.


Oe mais après les gens restent tout l'hiver à rouler en enduro alors qu'à l'époque on sautait à toute saison. Pour ça que le niveau est si faible en saut parmis les nouveaux pratiquants "endurobikeparkiste" ( nouveau nom ? :lol: )
C'est sur que niveau technique et fluidité ils progressent vite avec les bike d'enduro par contre

Oui dav j'ai zappé l'Evo c'est du vrai bon taff qu'ils font. Il manque une vrai piste Mac 12 comme ils ont pu faire au 4seasons bike Park ou la grand combe mais niveau calage de jump ils sont fort .. c'est calé

Moi mon kiffe ultime c'est les pistes qui mixte flow trail/jumps et les passages un peu naturel défoncé. Il y en a très peu car souvent les gens se concentrent sur l'un ou l'autre mais quand t as une piste ou t'as pas un module pareil et quand t'enchaine du gros relèvé, du défoncé, du devers et des gros jumps a pleine vitesse le curseur adrénaline il est bien haut lol
Les anglais sont très fort la dedans, comme à Revolution Bike Park
Les ricains aussi sont fort pour ça.
En France il y a le lac Blanc qui a ce style, sinon les spots locaux
Mais dans les Alpes ils s'entêtent avec le modèle A-line mais pour beaucoup sans avoir le savoir faire ni les moyens nécessaires (ou pas envie de mettre les moyens) du coup t'as quand même un paquet de Park pétés .. même parmis les grands noms
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
3708 messages
Stations : 1 avis
Pour moi c'est la dessus qu'il faut développer, un mixte flow/naturel. Car uniquement du flow trail ça ne correspond pas à ce que la masse des pratiquants veulent rouler. La preuve la palanqué de "bike Park" enduro naturel avec zéro jump, zéro entretien comme il en pousse de partout. Et pourtant ca marche, les gens y vont car ils préfèrent ça que de l'autoroute mal shappé.
Léa W2L
Modo
Léa W2L
Léa W2L [Modo]
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
7228 messages
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
Sevenup (25 juin) disait:


Oe mais après les gens restent tout l'hiver à rouler en enduro alors qu'à l'époque on sautait à toute saison. Pour ça que le niveau est si faible en saut parmis les nouveaux pratiquants "endurobikeparkiste" ( nouveau nom ? :lol: )



Y'a du vrai dans ce que tu dis.
Je trouve que les copains/copines avec qui je roule qui ont majoritairement roulé sur des vélos d'enduros n'ont pas la culture du "je refais, je remonte, je retente" que tu retrouves en Freeride/Dirt.

C'est important de répéter les gestes sur un même saut / une même portion. En enduro je trouve que ça se fait moins. "C'est passé, c'est bon pas besoin de repasser". Y'a eu pendant un temps l'enduro "à vue" pour les compétitions qui prônaient beaucoup cet état d'esprit. Mais aujourd'hui rare sont les courses comme ça, en général tu as des reconnaissances possibles ou parcours déjà connu car roulé toute l'année.

Il y a aussi le fait que les sauts en enduro (mis à part le bunny au dessus de la racine) c'est les ennemis #1 :lol:
Remsdu95
Remsdu95
Remsdu95
Statut : Confirmé
inscrit le 13/10/15
1157 messages
Matos : 17 avis
Même avec des recos, quand tu as 30 ou 40 min de spéciales, faudrait de sacrées recos pour connaitre par coeur. Donc d'après ce que disent les pros, ils repèrent les grosses difficultés et la trace dans les grandes lignes mais ça laisse la part belle à l'improvisation.

Et pour les sauts, c'est clair qu'après une journée de race, avec la fatigue même un saut simple peut devenir un vilain piège :oops:

Pour le reste, effectivement "l’essor" de l'enduro et le marketing qui est allé avec a du bien impacter la pratique freeride...
davelepec
davelepec
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
5910 messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
Remsdu95 (26 juin) disait:

Pour le reste, effectivement "l’essor" de l'enduro et le marketing qui est allé avec a du bien impacter la pratique freeride...


Oui est le fait que ce qui ne sont pas passé par la casse freeride/dirt/DH/Bmx/etc.… pensent que ce sont quasiment les sauts qui font la prise de risque en VTT, alors que mes 2 grosses chutes post-confinement se sont fait dans 2 bons gros virage relevés ou mon avant c'est dérobé.

Comme le concept de table est pour moi plus traitre qu'un double car tu peux rouler une piste sans forcément avoir la technique ni la vitesse mais en général ça finit pas toujours bien quand les néophytes commencent à se sentir des ailes pousser.

Et pour ce qui est du marketing en gros ce n'est pas le freeride qui a disparu mais qu'on utilise des pilotes talentueux polyvalents sur des pistes de bikepark avec des enduros exemple : https://www.facebook.com/gaetanclaryproduction/videos/650257355526948/

Perso le même pilote sur un vrai bike de freeride solide en 180mm/27.5 avec une géométrie sur le même type de tracé mais dans un spot maison avec des fougères des abres et des vrais doubles et on revient au freeride....

Pour les sauts en enduro vu que le concept c'est de rouler à fond une piste très peu aménagée voir pas du tout ça ferai tache que tout à coup les organisateurs se mettent en placer tout le long des spéciales déjà qu'en DH sur certaines pistes tu te poses la question du pourquoi autant de saut alors que 10ans auparavant si tu avais 2/3 tables et un gros stunt genre road gap ou autres on bavait devant….
Message modifié 1 fois. Dernière modification par davelepec, 26/06/2020 - 16:36
Remsdu95
Remsdu95
Remsdu95
Statut : Confirmé
inscrit le 13/10/15
1157 messages
Matos : 17 avis
Mouais, je suis pas super convaincu quand même. Aussi bien mon entourage que moi, les pires accidents (ou ceux avec les conséquences les plus lourdes) sont arrivés sur des jumps...

Pour le marketing, ce que je voulais dire c'est que j'ai l'impression qu'il y a peut-être 10ans le freeride c'était le truc porteur que tout le monde voulait faire, qui faisait rêver, etc. Avec l'avènement de l'enduro c'est devenu plus confidentiel, on ne voit plus autant de film genre NWD, ou de contest par ex

Après ce n'est pas forcément une mauvaise chose, c'est une évolution du marché. Perso je pense que le freeride ça a toujours été une niche et l'enduro ne fait que médiatiser et développer le matos d'une pratique majeure du vtt. Je colle sous le nom d'enduro tous les pratiquants qui roulent (en opposition à ceux qui poncent un spot en remontant à pied en gros) en cherchant à prendre du plaisir en descente ;)
grobass
grobass
grobass
Statut : Confirmé
inscrit le 09/03/18
122 messages
C'est clair, je faisais déjà de l'enduro en Sunn tout rigide en 1993...Bon, c'était un poil plus sketchy...Je me suis quand même pris une mini-ovation à l'arrivée de la dernière spéciale de la Tribe 10000, en 2003 ou 2004 si mes souvenirs sont bons, sur mon Cannondale F800 reconfiguré en pseudo-enduro hardtail: j'étais le seul en SR, personne ne me voyait finir. Même pas peur! Et presque pas mal...
grobass
grobass
Statut : Confirmé
inscrit le 09/03/18
122 messages
Bon, avant-avant dernier classé...Mais classé! De mémoire, 149ème sur 151 (300 et quelques au départ) :smile:
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
3134 messages
L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
3134 messages
Aymeric Tourtois (25 juin) disait:

kampfar (25 juin) disait:

Aymeric Tourtois (24 juin) disait:

J'adore lire vos témoignages ! En effet le plaisir sur une piste très raide et technique n'est pas pareil que se faire un énorme road gap... totalement différent


Entretenir les sentiers, les descentes, construire des passages techniques et des sauts est aussi une partie intéressante du changement d'esprit. C'est aussi le moment où tu te poses dans la nature, tu écoutes, tu observes et tu as le temps de regarder autour de toi sous différents angles. Quand on roule, il faut avouer, la vison de l'environnement est un peu restreinte.


Tout a fait. C'est aussi ça qui m'a changé. On a un spot privé style mini bikepark avec des lignes DH, enduro, freeride. Et un autre spot naturelle pur enduro, et j'y shappe 1 à 2 fois semaine casi tout l'année et j'adore ça. Ca permet de voir notre passion sous un autre aspect.
Ceux qui ne shappent jamais ne peuvent pas comprendre


Je pense que tu es bien vacciné pour un bon moment :cool:
Remsdu95
Remsdu95
Remsdu95
Statut : Confirmé
inscrit le 13/10/15
1157 messages
Matos : 17 avis
kampfar (27 juin) disait:

L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).


Là tu parles des prémisses. L'enduro ça a vraiment décollé dans les années 2010 avec les EWS (2013), avant ça c'était quand même restreint au niveau européen (voire français).
Pareil pour le freeride, le dernier NWD c'est 2009, à cette époque c'était encore un peu l'âge d'or je pense...
lionelpet
lionelpet
lionelpet
Statut : Confirmé
inscrit le 13/09/16
300 messages
Matos : 3 avis
kampfar (27 juin) disait:

L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).



salut

nous sommes en 2020 :roll:
Sevenup
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
3708 messages
Stations : 1 avis
Remsdu95 (27 juin) disait:

kampfar (27 juin) disait:

L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).


Là tu parles des prémisses. L'enduro ça a vraiment décollé dans les années 2010 avec les EWS (2013), avant ça c'était quand même restreint au niveau européen (voire français).
Pareil pour le freeride, le dernier NWD c'est 2009, à cette époque c'était encore un peu l'âge d'or je pense...


Oui et le free a perduré après les nwd. Il a d'ailleurs évolué directement après avec l'arrivé du coastal crew, semenuk(même si il était déjà dans les nwd) etc, plutôt des mecs qui roulent vite et stylés plutôt que simplement s'envoyer des steak de 10m de haut (même si il faut avouer que la période 2010-2014 est un peu l'age d'or de la dh, avec jusqu'à 350-400 participants ou coupe de france dh ! à super besse c'était la folie, pour ça que la ffc avait même du mettre en place ce fameux système opscur d'ip :lol: quel scandale)

c'est vraiment à partir de 2014/2015, l’avènement du 27.5 coincide avec l'explosion des ventes d'enduro et le free en chute libre (et même la dh au niveau régional/france à pris une sacré claque)
On en revient toujours au même : parmi mon entourage faut voir le nombre qui ont dit "je prends un enduro comme ça je peux tout faire avec, rando free dh" aujourd'hui 4/5 ans après ils paniquent devant un step down de 2 sur 6 un peu technique. Alors qu'à l'époque 1 approche et ça saute.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par Sevenup, 27/06/2020 - 11:40
kampfar
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
3134 messages
Remsdu95 (27 juin) disait:

kampfar (27 juin) disait:

L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).


Là tu parles des prémisses. L'enduro ça a vraiment décollé dans les années 2010 avec les EWS (2013), avant ça c'était quand même restreint au niveau européen (voire français).
Pareil pour le freeride, le dernier NWD c'est 2009, à cette époque c'était encore un peu l'âge d'or je pense...


Ce que je veux dire, c'est que ça n'a pas commencé d'un coup il y a dix ans. Mais oui, le mot enduro à explosé il y a 10 ans. Toutes mes pieces d'occasion de Dh et Freeride, je mettais le mot enduro associé et ça partait niquel :lol:
C'est une vague de fond qui a commencé dès le premier enduro de Specialized. Je l'avais essayé à sa sortie Vers 1998-2000 en montagne et clairement ça ouvrait une porte entre le Dh et le xc, le tout léger de course ou tout lourd de course et entre la compétition grosse brumasse européenne et le loisir/plaisir à la nord américaine.

Le Freeride c'est différent, c'est monté doucement et de plus loin car tellement c'était une invention et des précurseurs.
En 1990 1992 , tout était déjà là et aussi les vidéos.
kampfar
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
3134 messages
lionelpet (27 juin) disait:

kampfar (27 juin) disait:

L'enduro n'est que du cross country moderne. C'est pour ça que la grande masse fait beaucoup de bornes et de dénivelés et pas de sauts.

@ rems, le Freeride, c'était il y a 20 ans ( première passerelle en 1984) et l'enduro, il y a 10 ans (Tribe en 2002).



salut

nous sommes en 2020 :roll:


C'est quoi ton problème ? tu es meilleur en calcul qu'en histoire?