Quel type de rider suis-je ?

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Quel type de rider suis-je ?

Dis-moi ce que tu aimes et je te dirai quel rider tu es.
razgriz65
Texte :
Photos :
26in
Cet article est issu du mag communautaire 26in, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de vélo. Publiez la votre !

Acheter un vélo, c’est bien ! acheter le bon, en rapport avec sa pratique, c’est mieux !!!


Partant de ce constat, avant même de se demander quel type de vtt acheter, il faut se demander quel type de vttiste on est, ce qui nous plait, ce qui nous rebute, afin d’éviter de se retrouver à être un crosseux sur un spad d’enduro, ou au contraire un jeune fou avide de singles et de sauts sur un XC.

Cet article s’adresse donc tout particulièrement aux débutants ou au gens voulant changer de pratique sans être trop au courant de ce qui se fait, et surtout de comment les marques classent leurs différentes gammes de vélo. une fois votre "profil" trouvé, rendez vous ici: (www.26in.fr/forums/matos/conseil-d-achat/sujet-46768-les-differents-types-de-velos-aide-au-_0.html#1116270) pour trouver le vélo qui correspond, et ici:  (www.26in.fr/forums/matos/conseil-d-achat/forum.html) pour lancer un topic pour trouver votre future monture.

Allez ! c’est parti, je vais tuer le suspense de suite, voici les différents « types » de pratiques et de riders que je vais décrire juste après. Bien entendu c’est une image générale, soumise à interprétation (et humour) il se peut fortement que vous ayez des morceaux de description qui vous correspondent dans plusieurs types, à vous de juger ce qui au final vous correspond le mieux :

  • 1/ le crosseux
  • 2/ le traileur
  • 3/ le rider all-mountain
  • 4/ l’enduriste
  • 5/ le freerider/descendeur
  • 6/ les cas complexes (celui qui sait pas, celui qui veut rouler à la cool, qui pèse 110kg ou 50kg, qui veut monter vite ET descendre fort,etc…)

1/ le crosseux :

Jambes rasées, casque profilé, cuissard serré dit « poutre apparente », maillot 2 tailles trop petit, voilà pour la caricature !

Plus sérieusement, l’amateur de cross-country (xc), ou crosseux, c’est le vttiste qui se rapproche le plus du vélo de route. Vous tombez dans cette catégorie si ce qui vous motive, c’est l’effort, le pédalage, la vitesse sur le plat et surtout vous mettre le compte en montée, le cœur qui bat fort et les poumons qui sont en feu quasi du début à la fin de la sortie! La descente, ce n’est pas trop votre domaine, et vous acceptez tout à fait de passer les passages techniques à pied, et plus généralement quand vous prévoyez un tracé, vous visez les montées techniques ou ardues physiquement (ou les deux) quitte à redescendre par des chemins aisés, ou des sorties assez plates et roulantes, bien longues, que vous essayez de faire à un rythme soutenu : le but c’est d’enquiller des kilomètres et/ou du dénivelé positif, la descente, c’est annexe, juste de quoi se reposer pour aller appuyer sur les pédales sur le plat ou la montée suivante ! Le confort ? Mouais, seulement si ça ne rogne rien sur la performance !

Si vous vous reconnaissez dans ce descriptif, pas de doute, vous êtes un pur adepte du cross-country et sans surprises il vous faudra un vélo xc pur et dur, correspondant au chapitre 1/ de l’article décrivant les types de vélo

2/ le traileur :

C’est le cousin le plus proche du crosseux décrit au chapitre précédent : pédaler fort, garder un gros rythme sur le plat, attaquer les montées, ça fait toujours parfaitement partie du programme. Cela dit, un petit peu plus de confort, c’est appréciable, ainsi que quelques aptitudes en descente aussi, parce que la montée c’est cool, mais une petite descente fluide avec quelques passages « techniques », un petit single qui tournicote, ça peut avoir son charme.

Typiquement, le traileur veut du rendement, un bike qui pédale fort, mais accepte de rogner un peu sur la performance pure pour avoir un vélo qui lui permettra de faire de plus longues distances sans avoir l’arrière train en fusion et les lombaires en feu, et aussi pour avoir un vélo qui est plus confortable et performant quand ça descend.
Typiquement le traileur, on le retrouve à tracer des parcours plus longs, ou les belles montées sont le pendant des descentes fluides et roulantes, bref, on gagne en polyvalence par rapport au xc pur, et on vise les vélos de la section 2/.

3/ l’adepte de all-mountain :

Lui, c’est le vrai 50/50

Autant monter dans le raide et garder le rythme sur le plat, il aime bien, autant il faut que les descentes vaillent le coup aussi ! Aucun souci pour perdre un peu de rendement sur les aptitudes « xc » si c’est pour gagner en polyvalence, confort et surtout en aptitudes à la descente. Typiquement en all-mountain, c’est comme en trial, interdit de mettre le pied par terre : tout doit passer à la montée et le cul sur la selle, et quand vient la descente, il faut que ça roule aussi ! Aucun souci pour lui à viser des descentes techniques, racines et cailloux sont là pour s’amuser après tout, et au pire, quelques sauts de taille correcte ne sont pas un frein, voire même un plaisir recherché ! bref, pour cette pratique ultra large, il faudra viser un vélo des sections 3/.

4/ Ah l’enduriste !

Ah l’enduriste ! Le terme est à la mode, on l’entend partout, mais il ressemble à quoi celui-là ?


Bon déjà on le croise le plus souvent en short large, maillot coupe large et protège genoux, impossible de le confondre avec le crosseux ! Ça tombe bien, sa pratique s’éloigne vraiment de ce dernier pour basculer du côté obscur de la force : la descente ! Alors là clairement le programme se simplifie : descendre vite et fort, taper les racines, les cailloux, freiner le moins possible, et remonter pur recommencer.

Bien entendu sauter des sauts de bonne ampleur fait parfaitement partie du programme. Mais attention, là ou même l’adepte de all-mountain cherchait un certain rythme en montée, là c’est presque hors programme : la montée c’est à la cool, voire le casque au coude, sur les petites vitesses moulinantes, à discuter avec les potes. Encore mieux, s’il y a un chemin de 4x4 tout plat pour remonter, voire une navette bus ou remontée mécanique, bah, il va pas hésiter longtemps : l’important est de cramer le moins de force à la montée, pour tout donner en descente.

La sortie type de l’enduriste a un profil en dent de scie : montée cool, descente à fond, le tout plusieurs fois, le plat n’étant là que pour rallier différents secteurs de descente.
Niveau monture, pas de doute, visez la section 4 !

5/ le freerider/descendeur :

On le voit de loin, avec son casque intégral, et son vélo épais comme un char leclerc. À la différence de toutes les autres pratiques déjà citées, le dh/freerider, lui, il exclu complètement la montée du programme, donc pour aller en haut de son graal, la descente, ça sera navette en véhicule, remontées mécaniques, ou VTP (vétépied) à pousser à côté de sa monture.

Par contre une fois dans la descente, là il est dans son domaine : singles défoncés, épingles, virages relevé, sauts monstrueux, lui ce qui l’intéresse c’est que sa maman pense qu’il vise le suicide contre un arbre, à grande vitesse ! 

Petite nuance, là où le fana de DH ne vise que le chrono en descente, prône l’efficacité et la trajectoire la plus rapide avant toute chose, le freerider lui, vise plus le style, le flow, saute avec amplitude si ça lui permet de caser une figure, s’éloigne de la trajectoire parfaite si ça rajoute du flow et permet de rajouter du fun à la descente.

Bon, pour faire ce genre de descente, pas dur, visez les bikes de la section 5

6/ les cas complexes !

Bon là ça va être dur de tout lister, on est un peu tous un cas complexe car je pense qu’il y aura peu de monde, à la lecture de cet article, qui se retrouvera à 100% dans une rubrique et à 0% dans toutes les autres, mais avec le temps passé sur le forum, je peux tout de même tenter de lister les cas « indécis » les plus courants pour tenter d’aiguiller :

6.1/ celui qui veut aller rouler « comme tout le monde » au club de xc du coin, mais que bon, le truc « pédalage pur et dur, gels énergétiques et boissons avec electrolytes dans le bidon », ce n’est pas trop son truc. Et puis le chrono en montée, et partout ailleurs, il s’en cogne, lui il veut faire du sport, mais surtout pour bouger de chez lui, voir les alentours, découvrir les coins à champignons, suivre son fils, etc… : clairement le pur xc décrit dans la section 1, c’est très typé comme pratique, pour la plupart des gens, viser une pratique un peu plus trail n’apporte que des avantages : la perte de rendement est insignifiante, vue que le chrono n’est pas visé, par contre le gain de confort est appréciable tout le temps, et le gain de performances à la descente, ça en a sauvé plus d’un qui a raté son freinage ou s’est fait surprendre par un passge « tech » au sortir d’un virage !

vous vous reconnaissez dans ce paragraphe ? => vous êtes un traileur sans le savoir !

6.2/ celui qui pèse un âne mort : bon que ce soit du muscle ou pas, quand on pèse 100kg ou plus forcément le vélo qui va devoir les supporter va se faire brasser un peu plus que par un rider « normal »(du point de vu des concepteurs de vélo) faisant 70/80kg : pour vous messieurs dames les golgoths, n’hésitez pas à prendre un vélo classé «costaud » dans sa gamme : par exemple pour un vélo semblant identique de prime abords, certaines marques proposent des modèles avec des fourche de plus gros diamètre, des roues connues comme plus costaud, des cadres bien rigides, etc… Là clairement, en tant que débutant, vous allez vous perdre dans les gammes et les équipements, donc créez votre topic sur le forum 26in en section « aide à l’achat de vélo » en donnant dès le début votre poids, on est pas mal à connaitre la plupart des gammes de vélo des fabricants, et on saura facilement vous indiquer vers quels modèles spécifiques vous tourner

6.3/ les arbalètes qui pèsent 50kg : même constat qu’au-dessus, mais dans l’autre sens !

6.4/ celui qui veut descendre à fond, ET monter vite : eh oui, on aimerait tous ! cela dit la polyvalence ça a toujours voulu dire « bon partout, excellent nulle part » au même titre qu’un all-mountain fait tout, mais ne montera jamais aussi bien qu’un xc et descendra plus mal qu’un DH, il va falloir vous faire à l’idée que vous allez devoir faire des compromis. Pour ça le mieux reste encore de venir sur le forum avec la description la plus précise de ce que vous attendez, et il y aura bien quelqu’un qui pourra vous conseiller le vélo qui se rapproche le plus de VOTRE compromis, tout en gardant à l’esprit qu’il n’y aura pas de miracle. Mais rassurez-vous, les derniers vélos ont vraiment gagné niveau polyvalence, et c’est dur de ne pas trouver le vélo adapté à son usage.

6.5/ le jeune (ou moins jeune) qui veut commencer le vélo sérieusement, qui a un budget serré, et qui sait pas si il préfère fumer son père à la montée, déconner avec ses potes à la descente, ou aller faire le con dans le champ de bosses derrière le lycée : ce type, on le retrouve souvent, et ce qui en ressort souvent, c’est de choisir un vélo semi rigide, sans amortisseur donc, pour contenir le budget, et avec une assez grosse fourche devant, des périphériques basiques mais solides qui tiendront dans le temps, là encore venez nous voir sur le forum, il y a pas mal de petites et grandes marques qui vendent ce genre de vélo « sympa à tout faire ».

Voilà !

J’espère que vous vous retrouvez dans une de ces catégories, que vous commencez à visualiser quel type de VTT il vous faut pour vous y tenir, et on vous attend de pied ferme sur le forum 26in  avec votre description, pour trouver la monture parfaite qui rentrera dans votre budget .

razgriz65
Texte razgriz65
L'argent ne fait pas le bonheur, mais il permet d'acheter un VTT et c'est pratiquement pareil.
28 commentaires
jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Bel article, qui a le mérite de mettre un cadre quand on parle de pratique dans les recherches de vélo.
Pas évident de catégoriser tout le monde, tant il y a de profils et de pratiques qui placent le curseur plus ou moins d’un côté ou de l’autre.

La région et le terrain fait aussi son effet.
Par exemple, perso je me situe quelque part entre le trail et l’am, d’une part car mon semi rigide a la géo trail, j’ai beau lui avoir mis de gros pneus, une fourche de 120, une potence courte çà n’en fait pas pour autant un vrais Am.

D’un autre côté, le terrain que je roule principalement en IDF c’est pas vraiment du Am non plus, pour rouler pas mal dans le Haut Doubs aussi, c’est vraiment des profils topographiques qui changent la pratique.
On passe de côtes courtes et parfois plus raide avec les parties descendantes associés à l’inverse, des montées sur chemin de 4x4 beaucoup plus longues et éprouvantes niveau cardio et des descentes avec beaucoup plus de denivelé et un terrain beaucoup plus technique.
Et la, effectivement on cadre bien avec ta définition de l’Am, passer n’importe où, monter plus cool.

Pourtant, dans le style de ride, ta définition du trail ne me cadre pas tellement alors que je me sent à cheval entre ça et l’am.
La question c’est ou met on le curseur du fun, l’importance du pilotage et le travail de la technique d’un côté et de l’autre l’importance de la performance physique, du rendement et du chrono.
Alors que le chrono ne m’importe que peu, le but étant de se faire plaisir, de travailler la technique et le pilotage et d’avoir les bonnes sensations.
Ça inclu toujours du physique, car il faut monter, il faut foutre du rythme dans les single, il faut relancer sur les lignes plus roulante pour s’amuser, sauter quelques petits kick naturels ect.
Mais le but c’est vraiment le pilotage, et comme dans toutes les autres disciplines, évidemment on bosse la partie physique, car ça reste du sport, donc se faire la caisse, bosser son cardio, être mieux gaine ça fait peu importe la pratique, parti du vtt quoi qu’il arrive.

On travail la technique pour servir le plaisir, à l’inverse vraiment du xc ou l’on travail la technique pour servir la performance physique, c’est la principale subtilité entre les deux catégories à mon sens, plus que la recherche de confort dans l’effort.
On travail la position sur le vélo pour qu’elle soit plus efficace en descendant, si c’est pas trop pourris sur la montée, c’est toujours ça de pris, mais par rapport aux pratiques plus gravity, on se place du bon côté de la pente :lol:
Et ça va influer sensiblement sur le choix du vélo, des équipements et ainsi de suite.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

26in.fr
Statut : Expert
inscrit le 19/12/08
Stations : 35 avisMatos : 3 avis
génial! manque juste une petite vignette (et les photos d'illustration?) pour qu'on puisse mettre en avant cette pépite comme elle le mérite
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

A.Pumpkine
Statut : Confirmé
inscrit le 16/05/11
Matos : 6 avis
Top ! il manque aussi le rider de la montagne, dont le plaisir est de mettre son vélo sur le dos pour se faire un sommet/objectif, et redescendre (à fond ou pas) par les petits sentiers cassants !

Là, il faut un vélo léger, dans la mesure du possible, et quand même costaud pour subir les descentes bien techniques dans la caillasse.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
@pumpkine, en effet j aurais pu mettre ce cas mais c est une pratique de niche, et surtout ce genre de personne sait deja ce qu elle fait, et quoi acheter !
@lea , j avais tenté mais ca a planté, je retente cet aprem
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Matos : 8 avis
Super article, comme tu l'as dis, chacun ne se trouve pas 100% dans chaque case, et c'est plutôt chouette ! Et les caricatures sont très bien trouvées hehe
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Sib64
Statut : Expert
inscrit le 08/10/19
Matos : 8 avis
Bravo @razgriz65 pour cet article qui va permettre à certains débutants ou d'autres qui se cherchent de pouvoir au moins se donner une idée de ce qu'ils veulent.
Après il faut bien prendre en compte que ces" catégories" de riders ne sont pas figées et qu'on peut se trouver à cheval entre la chèvre et le chou, mais au moins cela permet de mettre les idées au clair.
Pour ma part je me catégorise en Traileur/Randonnée (+++) et All-moutain (+) quand l'occasion se présente (et je ne crache pas dessus), avec mon Nerve.
J'aime les longues sorties en solo ou groupe (40kms) et maintenant j'attaque les 70kms, avec un 100kgs au max à trainer !!!!!
Et comme je vieillis comme chacun, c'est pour cela que je me suis orienté dès le départ vers un tout suspendu qui me permet de m'amuser sur tous les terrains sauf la DH et les Bike park.
Merci encore pour cet article. Well done !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
c est sur que la personne qui va être pile dans un chapitre, ca va etre rare, mais ca permet de dégrossir, de voir globalement quel vélo correspond, et donc d'arriver sur le forum avec au moins de quoi décrire sa pratique
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Grave !
Il faudrait epingler un sujet référençant ce genre d’article dans la categorie recherche de vélo même !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
J'ai une petite idée pour le 6.4, l'électrique!

Sans déconner, les électriques permettent beaucoup de choses!

On peut se faire mal physiquement en baissant l'assistance pour juste gommer le poids du vélo.
On peut descendre très fort et suivre les enduros " secs".
On peut allier du fun en montée et en descente au détriment de l'autonomie
razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
en 2020, rajouter du lithium, de la filasse et tout un tas de composants polluants sur un truc qui s'en passait très bien, ça me choque à titre perso.
et vu que je ne considère pas le vae comme du vélo, je n'ai pas jugé bon d'en parler.

typiquement, "baisser l'assistance pour juste gommer le poids du velo."=> ben prends un vélo
"On peut descendre très fort et suivre les enduros " secs"." les enduros "tout court" tu veux dire ? du reste => ben prends un vtt enduro
"On peut allier du fun en montée et en descente au détriment de l'autonomie" => en vtt aussi !

on peut juste faire ce qu'on peut avec sa propre caisse physique, comme en escalade quand n utilise pas de treuil d'assistance, en rando a pied avant qu'on installe des escalators sur les GR pour monsieur tout le monde, en ski de rando avant qu'il y ait un tire fesse par vallon...ou en nautisme ou on pourra faire des régates avec un hors bord...

bref, le velo electrique qui remplace une voiture ou un scooter en ville, c est un bon truc, le vae qui remplace un vtt, en 2020, ca me fait vomir !
0
napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
Je trouve ça un peu..., voir beaucoup en fait, sectaire comme réponse....

L'argument écologie a du sens, mais il faudrait pour ça que tu te passe aussi de ton PC, d'internet, de ton smartphone, de ta TV, de tes fringues techniques...je continue??
"Un truc qui s'en passait très bien"... (ah, c'était mieux avant!????) On se passait très bien aussi de tous ces gadgets que l'on appelle "progrès technologique".

C'est vrai aussi, que pour notre plaisir égoïste, les vélos sont fabriqués (en grande partie) à Taiwan et transportés par d'énormes porte containers très polluants (vélos électriques ou pas...!)...m**** faut arrêter le vélo aussi.

Pourquoi ne pas se passer des remontées mécaniques alors, ça consomme de l'électricité et ça fait de la pollution visuelle et sonore dans les montagnes...
Et les bike Park aussi, ces kilomètres de pistes tracées pour notre plaisir, au détriment de la Flore (et parfois) de la Faune. Ces filets, ces passerelles ????????????

Tu vois, on peut en mettre des choses dans le sac de l'écologie...

Je te rassure de suite, je n'ai pas "débarqué" sur un vttAE j'ai roulé et roulé sur des "secs" (ou des vélos tout court si tu préfères). Le constat est que je fais la même chose, avec plus de plaisir, plus souvent, en y consacrant moins de temps et en accordant plus de temps à ma famille... Et ça c'est quand même vachement bien et très important pour moi. Quand avant je partais 4/5h pour une sortie et que je passais l'après midi en croix, aujourd'hui j'en mets 2h/2h30 et je peux consacrer du temps aux activités familiales après la douche...et mes enfants sont enchantés.

Le fun en montée à 6km/h en donnant tout ce que tu as... Je suis désolé, à titre perso, je n'appelle pas ça du fun. Du dépassement de soi à la limite...
Monter à 15km/h se surprendre à "piloter" en montée, moi j'appelle ça du fun...

"Tu ne considère pas le vae comme du vélo" mais...as tu déjà essayé, mais vraiment... Sur plusieurs jours, sur une vraie sortie avant de sortir un truc comme ça ? Tu es au courant qu'il faut pédaler pour avancer? Assistance électrique, cela veut bien dire quelque chose ? On a pas dit mobylette ?

En 2020, ce qui me fais vomir, moi, ce sont ce genre de propos. Extrêmes, réducteurs, sans ouverture d'esprit. Et surtout en se cachant derrière de faux arguments "bateaux".
A ce propos je te conseille une vidéo youtube qui est sortie il y a quelques jours sur la chaîne Vojo: "VTT électrique, stop aux clichés" ça peut être instructif...ou pas, parfois c'est peine perdue!
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Je pense surtout que c'est un faux débat.
Il n'y a pas de disciplines à part entière électrique ou pas électrique.

Le VAE est comme tu le précise, une assistance électrique.
Mais cet assistance au pédalage ne change pas qu'il reste toujours plusieurs catégories de VTTAE qui correspondent à différentes manières de piloter et différentes pratiques du VTT.
Que tu soit un crosseux (bon le XC avec un élec on en reparlera, le but étant justement la performance physique...) un traileur, un AM'eur, un enduriste, ou un freerider (le DH de la même manière que le XC n'a pas de sens vu que là le but c'est de ne plus pédaler), ce qui compte dans le choix du vélo c'est la géometrie, la cinématique et l'équipement.
En fonction de ton profil de rider, VAE ou pas, il faudra choisir en fonction de ça, tous les VTTAE ne se valent pas au même titres que les autres.

Après de savoir si le VTTAE est une bonne chose, il y'a des arguments dans les deux sens, à titre perso c'est le prix prohibitif qui ne me fera pas franchir le cap.
Mettre le prix d'une voiture dans un vélo qui d'une part perdra la moitié de sa valeur la première année et aura une durée de vie de quelques années avec un entretiens qui coute la peau du zob, merci mais non merci.
Après, ça permet d'aller chercher des choses plus loin que ce que le physique nous le permet, même en renforçant la caisse, ça permet aussi a pas mal de personnes de reprendre une activité physique là où pour arriver en haut et prendre du plaisir dans le sport, l'effort était trop important, et ainsi de suite.
Il y'a du vrais dans les deux camps !
napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
"Je pense surtout que c'est un faux débat."
Merci! tu as tout à fait raison!

De toutes façons je ne comprends pas cette "haine" du vttAE. Que l'on veuille rouler avec ou pas, il n'y a aucune raison de fustiger telle ou telle catégorie de vélo.
Moi qui roule en vttAE, je ne me permettrai pas de dire que les personnes qui roulent en "secs" (ou musculaires, ou encore classique...) sont des c*** qu'ils n'ont rien compris etc etc. Il faut rester ouvert...

C'est bête ce genre de propos car l'article est très bien en soi, mais ce genre de réponse, avec l'omission volontaire du vttAE car "ce n'est pas du vélo" me dérange au plus haut point...
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Dans mes propos, j’insinue que raz a eu raison de pas intégrer le Vttae hein !
Parceque le vttae n’est pas une catégorie de rider.
Le rider qui pratique une categorie choisit de passer sur de l’assistance, pas l’inverse.

Donc pas lieu d’en parler dans son article ;)

Bon puis accessoirement sur le forum on a pas tellement de gens qui se pointent pour avoir des conseils en vae.
Ici c’est beaucoup de passionnés gravity qui soit passent au vae pour leurs raisons mais savent ce qu’ils achètent et ce dont ils ont besoin, soit c’est quasi que pour du vtt classique.

Mais le Jean Michel de base, 50 ans et un compte en banque bien confortable qui veut passer au vttae car il veut se remettre au sport, parceque c’est la mode, parceque c’est un bon moyen d’impressionner son voisin le prolo, il vient pas ici, lui il se pointe en boutique, se fait bercer par un vendeur et fait le chèque.
Et tant mieux pour tout le monde, car au fond il n’en a pas grand chose à foutre et tu lui filerais un truc « mieux » qu’il verrait pas la différence, pour l’utiliser une fois par ans sur de la voie verte de toute manières
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
"Parceque le vttae n’est pas une catégorie de rider.
Le rider qui pratique une categorie choisit de passer sur de l’assistance, pas l’inverse."

Ok pas de soucis de ce point de vue. Une réponse comme celle-ci se tient!

Et on peut être passionnés de pratique gravity et le faire en vttae, ça s'inscrit bien dans la 6.4 de l'article "/ celui qui veut descendre à fond, ET monter vite"

Les arguments de raz pour dénigrer la pratique et/ou le rider en vttae m'ont agacé, j'avoue.

;)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
c'est toi qui ne supporte pas le fait qu'on ne puisse pas aimer le VAE...
puis vous etes pas mal à avoir même argument du genre "il faudrait pour ça que tu te passe aussi de ton PC, d'internet, de ton smartphone, de ta TV, de tes fringues techniques...je continue?? " qui ne tient pas debout!
il y a une différence entre un objet qui a une utilité "bien a soi" genre une voiture, pour transporter 4 personnes sur 200km a l abri de la pluie, un frigo pour garder des courses au frais, ca reste des objets polluant, mais utiles, disons même basiques pour notre mode de vie (je dis pas que c'est bien, je dis juste que c'est dur de s'en passer)
et après partant de ces objets basiques et pollueurs, t'as toujours des gens qui vont prendre la version "plus" qui apportera certes un agrément supplémentaire, mais qui polluera plus, et c'est ce coté la que je trouve de plus en plus dur à supporter de nos jours, par exemple celui qui prends un dodge ram v8 (ou sans aller si loin, un range rover ou une grosse allemande v8) pour rouler normalement au lieu d'une berline 4 cylindres, ou un frigo américain immense pour avoir des glacons 4 fois dans l année...
bref, argumentation par l'absurde poussée au maximum.

ben le vélo c'est pareil, le vtt c'est une chose, le VAE c est une sorte de velo "plus" qui pollue plus pour de l'agrément supplémentaire, et j'aime pas ça, point, c est mon point de vue.
par contre si un jour un un marcheur me dit qu'avec mes 15kg d'alu je pollue plus que lui pour finalement juste glandouiller dans la foret, je lui dirai que je comprend son point de vue (et cela, même si la marche a pied et le vtt sont des pratiques bien plus éloignées que le vtt et le vae).
après normalement quand on leur met le nez dans le caca sur cet argument, la phase 2 c'est de tenter de dire "oui mais il y a pire" et de parler des gens qui polluent encore plus avec leur quads et leur motocross...


il y a deja très peu de sport ou des versions assistées ont le culot de vouloir se confondre avec la version qui ne l est pas (va dire a adam ondra que la via ferrata c'est de l escalade, ou a guillaume néry que la plongée bouteille c'est comme l'apnée, tu vas bien les faire rire) mais en plus en vtt les gars supportent même pas qu'on le leur dise! et disent qu'on est étroits d'esprit car ils ont l etroitesse d esprit de ne pas supporter notre point de vue.

bref, je t'ai jamais dit de revendre ton vae, ou que j'allais te pousser aux orties, etc... juste que MOI, à titre PERSO, je n'aimais pas ca, pas son concept, et que en 2020 je comprends pas que ca choque pas plus de monde.
et donc c'est TOI qui a un esprit étroit à pas vouloir accepter mon point de vue, ta pratique dans son ensemble, et ses inconvénients...c'est moche mais c'est comme ça, j'aime pas ta pratique, voila tout, comme certains randonneurs ou cavaliers n'aiment pas me voir sur mon vélo. mais moi je vis bien avec!

tu le dis clairement toi même t'as acheté un truc plus lourd, plus gros, plus moche, plus cher pour monter plus vite... je te l interdis pas, je dis juste que moi c'est pas ma vision des choses, que j'aime pas cette vision, et que meme si CLAIREMENT j'aime pas monter, la fin ne justifiant pas les moyens, surtout en sport loisir, ben je reste en vtt, a suer en montée pour pas barder ma monture de lithium et de filasse.
bazar, les gars, vous achetez des vae SPECIFIQUEMENT car ca fait les choses pas comme un VTT, et vous voulez SPECIFIQUEMENT qu'on vous prenne pour des vttistes...c'est drole tout de même.

je l'avais lu je sais pas ou, et je trouve que ca colle parfaitement au vaeiste de base:
definition de l'égoïsme: quelqu un qui ne pense pas assez à moi même!
on en est la, tu me taxe d'égoïste car tu veux que je te voie comme TU te voies... ben non, en fait tu vas devoir vivre avec le fait que certains te voient à leur manière.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
et accessoirement, la vidéo de vojo, t iras lire les commentaires, qui sont bien plus révélateurs que la vidéo d'un média qui vit grâce au bon vouloir des marques qui pretent du matos à tester...
le vae ca se vend plus cher, ca marge plus, ca touche plus de monde que le vtt...les marques ont vu le pognon à se faire et se sont engoufrées là dedans.
partant de la , les pro riders sponsoriés sont là pour en dire du bien, que ce soit fondé ou pas, et pareil pour les médias qui font des tests et qui en vivent...
les articles de ce genre de média, c'est autant objectif que les reportages de TF1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Matos : 8 avis
Je pense que le sujet va plus loins, mais il faudrait écrire un livre pour tout traiter...
Pour moi, le VAE ne me dérange pas, selon qui l'utilise. Si c'est un papi qui l'utilise pour continuer de rouler avec ses enfants, ça ne me dérange pas plus que ça... Si c'est une personne qui a des problèmes de santé et qui a vraiment besoin de l'assistance, pas de problème... Si c'est quelqu'un qui en achète un en ville pour ne pas prendre la voiture, très bien...
Par contre, ceux qui t'engueulent sur les randos parce que tu les bloques dans les montées, ceux qui se foutent de ta gueule parce qu'il vont plus vite, ou ceux qui ont juste pas l'envie de souffrir un peu... Ça ça m'énerve
Après je ne sais pas quelle est la pollution à long terme d'une batterie et d'un moteur électrique, comparé à l'essence... C'est une question que je me pose.
razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
ben tu vois, moi je suis même plus tempéré que toi sur ce point !
en plus de tous ceux que tu cites, moi le gars en parfaite santé qui prend un VAE par pure comodité, et qui l accepte carrément, sans se mentir (typiquement, davelepec qui roule en vae, qui le vit très bien, qui est pas forcément d'accord avec moi d ailleurs, et avec qui on débat sans être d'accord mais sans vouloir imposer ses vues à l'autre) ben je dis AMEN. au pire du pire je vais débattre avec lui du fait que, comme ca se dit a fond sur les commentaires de la vidéo vojo, a quoi bon vouloir toujours faire plus? l'argument qui dit "en vtt je faisais 35km et +1200, maintenant en vae je fais 50 km et 1800, je vais demander si vraiment on a besoin de faire plus pour faire mieux ? a quoi bon ? pourquoi pas passer à la moto pour faire 110km et 3500m? et est ce que finalement ce qu on fait en vtt suffit pas ?
partout on parle de décroissance, ou du moins de low tech, et tout le monde kiffe, et là en vtt, c est toujours plus, plus loin, plus de technologie, plus d electricité, etc...

non, franchement les seuls que je supporte pas c'est les égoïstes étroits d'esprit qui veulent plus rouler en vtt pour X risons, mais souvent juste pour moins en chier, mais etre acceptés en tant que vttistes, et qui viennent avec leur vae de débarquer dans une pratique qui vivait bien sans eux, et qui veulent imposer leur vision!

ceux là, je les compare au jeune beau fils qui se pointe dans le repas de famille pouler roti/frites/pinard du dimanche midi, qui vient de se mettre en couple avec la petite dernière, qui se pointe à midi 20, se colle les pieds sous la table et prend tout le monde de haut. bon on sait comment ca finit, papa ou tonton vont sortir l alcool de prune avant le dessert et vont lui expliquer la vie en société!
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Sur le plan de l'écologie, même si évidemment je suis d'accord que c'est toujours plus de batteries lithium, je pense honnêtement que c'est marginal au regard de tout le reste des solutions de mobilités électriques qui se développent.
Clairement, on va commencer à avoir de sérieux problème sur le recyclage en voulant tout passer électrique, mais pour le moment, en bon occidentaux, on fait ce qu'on a toujours fait, déporter notre merde chez les autres.
On passe notre vie à taper sur les voitures, sur les gens, mais a un moment ce discourt personnellement me fatigue.
Je vous passe la moralisation constante sur les automobilistes, la taxation sans fin alors que globalement le choix bien souvent, on ne l'a pas (et le premier qui me sort les transports, je l'atomise :lol: ).

Qu'on commence à regarder là où on nous fait détourner le regard en parlant de voitures, les incinérateurs où tout est cramé dans le même four, les conditionnements en plastique par milliers sur des trucs complètements débiles comme les pack de flotte et ainsi de suite, qui ont vocation à finir a la poubelle arrivés à la maison, l'industrie du transport qui rejette la quasi totalité de la pollution routière, les industries qui de la même manière polluent autrement plus que notre pauvre petit auto ou un pauvre feu de cheminé, les petits vieux qui vont craquer une fortune pour faire bronzette sur un ferrie en Méditerranée au lieu de faire la même chose dans une location terrestre.
Les gens consomment ce qu'on leur donne a consommer. Donnez moi une voiture non polluante, je ne polluerais plus. Donnez moi mes aliments dans autre chose que 4 tonnes de plastique, je n'en jetterais plus autant (et on parlera pas des minorités de magasins et agroalimentaires qui le font, a 12€ le kg de tomate désolé, je n'ai pas les moyens).
Bref, vaste sujet, on pourrait en parler longtemps, mais tout ça pour dire que la partie écologique du VAE ne me fait pas bondir, en tout cas le temps que les vrais problèmes ne sont pas réglés.

Disons que ce qui me sidère surtout c'est le prix des machins.
A 4 ou 6000€ pour un truc potable, merde quoi. C'est le prix d'une bagnole.
Sans compter que deux ans plus tard il vaut plus rien car le machin est rincé, mais bienvenue dans le monde du vélo.

Pour le côté VTTAE vs VTT, comme je l'ai dit, c'est plus le programme du velo qui importe, lié a sa géometrie, sa cinématique, son équipement qui dictent ce pour quoi il est fait.
Vouloir l'intégrer comme truc à part entière c'est pas pertinent, hors histoire de compétition.
Ca reste une assistance, mais à la base ça ne révolutionne pas les disciplines du VTT.

Il y'a des arguments dans les deux camps, personnellement je ne suis pas vindicatif, en effet, un mec qui pouvait plus faire de vtt qui retrouve ce plaisir, c'est cool, un mec qui ne pouvait plus se faire plaisir sur ses spots car pas la caisse pour monter de gros D+ pourquoi pas.
La volonté de faire plus, je te rejoint Raz dans certaines limites.
Par exemple, en région parisienne, typiquement ça ne me servirait pas, je suis capable d'en faire suffisamment pour pas avoir besoin de ça.
En revanche, quand je suis dans le Jura, je suis limité par le profil topographique. Et il y'a bien des sentiers très sympas que je ne peux aller rouler car physiquement je ne suis pas capable d'encaisser 1500 ou 1600 D+, surtout en moins de 30 bornes.
Et au delà du fait que je n'ai pas d'attelage sur ma voiture (et foutre 1500 balles pour foutre un velo derrière ça m'emmerde), le vtt pour moi c'est partir de chez moi et m'évader.
Si il faut prendre la voiture, un change pour pas la salir, installer le machin, faire 1h de préparation et 30mn de route pour faire 2h de vélo, je n'y vois pas l'interêt (hors bike park).
A ce titre ouais, je pense que ça pourrait être sympas un VTTAE. Mais la question est vite réglée, j'ai pas les moyens.
Le côté efforts, dépassement de soit, pourquoi pas. C'est aussi possible en VAE. Maintenant tout le monde ne recherche pas ça, et effectivement un mec comme Davelepec s'en cache pas. Faut juste pas en avoir honte et se cacher derrière les arguments marketing du VAE.

Pour ce qui est des mecs qui gueulent dans les montées ou qui raillent quelqu'un qui n'irait pas assez vite, ça m'est pas arrivé par chance pour lui, parcequ'il aurait l'occasion de découvrir le plaisir d'aller chercher un velo de 25kg et 6000€ dans le ravin :lol: .

Ce qui me fait peur c'est que ça ramène beaucoup de gens en forêt, des gens qui "consomment" la foret.
Déchets partout, pas de savoir vivre, de partage des espaces avec les autres, personne pour ralentir et ainsi de suite.
C'est pour ça que l'hiver c'est plus agréable d'être en foret d'ailleurs, il n'y a que les habitués ou presque.
Il n'y a qu'a voir, je me suis viandé l'autre jour, j'ai fait 1km en marchant à côté du vélo pour relier l'entrée du bois, genoux et coudes en sang, jersey plein de feuilles, en boitant, j'ai croisé peu être 15 personnes (que des gens que je ne vois jamais le reste de l'année), y'en a pas une pour te demander si ça va.
Et j'ai l'impression que le VAE ramène ces personnes, qui utilisent la forêt comme une ligne de métro.
Les mêmes mécaniques que la vie urbaine.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Matos : 8 avis
Bien sûr, les gens qui s'assument il n'y a pas de soucis, je ne les déteste pas, s'ils ont leurs arguments et ne nous prennent pas de haut. J'ai vraiment vécu sur plusieurs rando le fait de se faire "pousser" par les VAE... C'est bien que tout le monde puisse rouler.
Sinon pour le prix des VAE c'est clair que c'est super cher, mais dans le fond, le vélo coûte super cher de manière général, mettre plus de 1000 balles dans un vélo, c'est déjà énorme... Après tout ça est relatif en fonction du porte monnaie de chacun...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
Mais j'assume complètement de rouler en vttae. Que tu n'aimes pas OK pas de soucis, je respecte bien évidement, et je le vis bien, même très bien! Ca ne va pas m’empêcher d'aller rouler ce week end.

J'aime pas la route, mais je ne vais pas expliquer à un mec que c'est nul, qu'il pourrait faire la même chose avec un vtt, qu'il s'est acheté un vélo de route à 6000€ pour respirer les gaz d'échappement et qu'il va devoir se raser les jambes... Il roule, il m'emmerde pas, tout va bien. Mais il fait du vélo, tu fais du vélo et je fais du vélo.
Je respecte autant ce mec, que celui qui ne jure que par la montée avec son XC ou celui qui tape des drops de 15 m avec des whips en freeride...
Je ne me cache pas derrière une quelconque excuse pour rouler en vttae, j'ai pas la caisse, mais je ne l'avais pas avant, j'aime pas monter et même en vttae, sauf que ça passe mieux, je ne l'ai pas acheté parce que c'est la mode mais parce que j'en avait envie... Ce qui a changé c'est que je prends plus de plaisir et que je met moins de temps pour une même sortie.
Je ne suis pas du genre à râler sur le mec qui ne monte pas assez vite, quand ça m'arrive je reste derrière en attendant de pouvoir le dépasser normalement sans oublier le merci! Et idem en descente, s'il est trop long, je lui laisse 30 sec d'avance pour me faire plaisir, sans lui mettre la pression.

Étroit d'esprit? Non, car justement, pour moi, vttAE et vtt sont le même sport. Qui plus est, dans la pratique AM/enduro où l'on recherche essentiellement le plaisir dans la descente.
Dans le groupe/Asso dont je fais partie, on roule INDIFFÉREMMENT en vtt ou en vttAE ça ne pose aucun problème de cohabitation ni d'égaux surdimensionnés. D'ailleurs une partie des gars du groupe possède les 2 et ils alternent en fonction des envies avec l'un ou l'autre...


En fait à titre PERSO, ce que je ne comprend pas, c'est quand je lis que ce n'est pas du vtt.... Pourtant j'appuis sur des pédales pour avancer, j'ajuste mon centre de gravité en fonction des obstacles, je tire, je pousse sur des sauts, je dérape, je frotte mon short sur le pneu arrière quand c'est super raide etc.....bref pour moi c'est bien du vtt qu'il y ait une assistance pour monter plus vite (ou monter plus facilement).
C'est pour ça que je demande si les personne qui sortent ce genre de propos ont déjà essayé vraiment, sur une vraie sortie...parce que oui, bien évidement on force moins à la montée mais on utilise les mêmes techniques et on se fait autant plaisir à la descente.
C'est comme si tu disais que la pratique en Bike Park ce n'est pas du vtt car les mecs ne pédalent pas pour monter... absurde.

Pou conclure, qu'il y ait des Pour et des Contres c'est normal, c'est humain. Je ne suis pas là pour tenter de "convertir" les pratiquants. Je m'en fous complètement. Je n'aime pas qu'on me prenne pour un imbécile en me citant...
""typiquement, "baisser l'assistance pour juste gommer le poids du velo."=> ben prends un vélo
"On peut descendre très fort et suivre les enduros " secs"." les enduros "tout court" tu veux dire ? du reste => ben prends un vtt enduro
"On peut allier du fun en montée et en descente au détriment de l'autonomie" => en vtt aussi""
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Sib64
Statut : Expert
inscrit le 08/10/19
Matos : 8 avis
Je ne suis pas modérateur, je ne suis qu'un simple petit rider, mais je pense qu'il serait bon que la discussion concernant ce sujet (pour ou contre VTTAE) ne prenne pas trop de proportions (ou alors dans un autre cadre).
D'autant plus que vous allez rester sur vos positions, et que la discussion pourrait s'envenimer. (je ne le crois pas)
Donc chacun ayant son opinion, que vous pouvez entendre l'avis de l'un et l'autre (heureusement que cela existe encore) , alors revenons à l'excellent sujet originel qui est quel rider nous sommes...
Merci messieurs @razgriz65 et @napsou
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

FrereBilli
Statut : Confirmé
inscrit le 11/08/18
Matos : 8 avis
Je trouve cette discussion assez intéressante... On est tous animé d'une même passion, mais on la voit différemment... Voir les arguments des "deux camps", et de jycstd qui est plus modéré, permet de monter aux parties opposés son point de vue. On ne changera pas forcément d'avis mais au moins on peut comprendre et ne pas faire de généralités.
Après par exemple, je respecte le choix de napsou, mais je ne comprends pas trop pourquoi, pour plusieurs raisons, mais j'espère qu'il s'éclate sur son bike !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

napsou
Statut : Gourou
inscrit le 16/01/18
Matos : 13 avis
Pas de problème. Pour ma part j'arrête là. Le but n'étant pas de faire fermer la discussion.

On pourra peut-être un jour en débattre sur un sujet dédié dans le respect de chacun bien évidemment.
Éclatez vous (au sens figuré hein..????) sur vos vélos quels qu'ils soient.
Peace and Mtb ????
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avis
début du message:
"Mais j'assume complètement de rouler en vttae"
quelques lignes plus loin:
"bref pour moi c'est bien du vtt qu'il y ait une assistance pour monter plus vite"

donc t'assumes d'acheter un vae parce que le vtt ca te gave, mais tu dis faire du vtt...
si tu veux faire du vtt, et etre vttiste, c est tout simple, fais du vtt!


du coup le vae est du vtt car le moteur n'est la que pour assister les guibolles...
intrinsèquement, le type d'apport d energie c'est annexe, donc si je mets un moteur 2 temps sur un vélo qui se couple, comme un vae, dès qu'on pédale, ca reste du vtt ? et si a la place du système de couplage au pédalage on met juste une poignée tournant qui ne marche que quand le pédalier tour,e, etc...
faut arrêter de se vendre du rêve, dès qu'on change un aspec intrinsèque d'une pratique, on change de pratique.
le vélo intrinsèquement, c est deux roues mues par la force musculaires:
tu rajoutes une roue, c est un tricycle
t en enlèves une c est un monocycle
tu mets un moteur, appelle ca comme tu veux, c est plus du vélo! donc non, avec ton vttae tu fais pas du vtt.

intrinsèquement, du ski c est deux planches sur la neige, t en prends qu une, ca devient du snow, ou du monoski, ou du sqwal...mais plus du ski

intrinsèquement l'escalade c'est grimper avec ses mains sur la roche, tu rajoutes de la ferraille, c'est de la via ferrata

intrinsèquement, la régate à la voile, si tu enclenches le moteur, c'est du yachting...
je continue ? le parapente/paramoteur , l apnée/ plongée bouteille ...

donc oui, tu peux faire ET du vtt ET du vae, tu peux rouler avec des deux sortes dans un groupe (ca m arrive aussi) mais en fait non, dès qu il a assistance au pédalage, c'est plus du vtt.
alors après tu peux suivre ce que disent les marques et ceux qui en vivent, qui seraient pret a tout pour vendre...mais c'est un peu comme parler de sa foi a un athée, il va juste te dire que tu te trouves des béquilles morales!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 13 avis
Et si tu es un peu tout ça que tu es très gros que tu aimes aussi le dirt mais pas trop le XC/trail que tu veux rouler vite comme un racer DH mais avec du Flow et du style comme un freerider et lâcher une main en l'air (les 2 le vélo il tombe) .

Et les mecs qui achètent des all-Mountain et des protections light que tu croises tout les weekend en station à ne faire que des remontées mécaniques et poncer de la piste bleu on appelle ça comment?

Pour le VTTAE chacun ces convictions ça a le mérite d'exister moi je le garde tel quel dans l'espoir qu'un jour il ne pèse plus 25kg mais 18/19kg avec les mêmes performances, en descente pour moi ça reste un VTT en montée c'est une remontée mécanique donc je ne me compare jamais avec qui ce soit ni Strava ni course (d'ailleurs c'est sur les courses de VTTAE que j'ai un problème)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

jycstd
Statut : Gourou
inscrit le 15/09/19
Matos : 4 avis
Les courses de vttae c’est clair que c’est un peu con...

Après les mecs qui font de la station pour faire des bleus en Am en soit on peu les comprendre aussi.
Le plaisir de descendre sans se taper les remontées sur des pistes plutôt tranquilles, en général ces mêmes personnes ne sautent pas, disons qu’ils ont pas la prétention de se prendre pour des freerider et de se coincer dans des noirs car ils n’ont pas le niveau pour les prendre.
Après tout, il en faut pour tout le monde !
Le principale c’est de prendre du plaisir à vélo !

Et au pire, ça fait vivre les stations, à la limite...
Ça leur permet de continuer à exister pour le dh et le free ride qui ont des pratiquants moins nombreux !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.