Olivier Cuvet à la Freeride Fiesta

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

Olivier Cuvet à la Freeride Fiesta

Une semaine de soleil et de gros vélo
Mtb
olivcucu
Texte :
Cet article est issu du mag communautaire 26in, dans lequel les membres de notre communauté peuvent partager librement leurs plus belles histoires de vélo. Publiez la votre !

Voyager ?!

Après beaucoup d'hésitation sur les possibilités de voyages et quelques déconvenues, c'est une semaine avant le début de l'évènement que je me décide à prendre d'avions. Direction Guadalajara, Mexique.

Fast forward 7 jours, et me voila au bord de la piscine dans la rider house, sans test PCR ni vélo - l'un n'étant pas nécessaire pour entrer au Mexique, l'autre ayant été oublié à Paris. Qu'il est bon de retrouver les copains, le soleil, et de sortir de chez soi après une telle période.

Tout n'est pas encore rentrés dans l'ordre, mais je me suis dis que ce trip, c'était pour la bonne cause - le vélo.

La Freeride Fiesta, c'est quoi ? Largement inspiré du format Fest Série, c’est une semaine de gros vélo sur une ligne de sept (gros) sauts, agrémentée de bons moments, bonne bouffe et bonnes soirées. Une formule simple, et appréciée de tous. La preuve en est quand on regarde la liste des riders invités, et présents.

Une belle ligne donc, composée d'un bon step down, une double en road gap, un hip gauche, un looong speed jump avant une bonne double avec rampe en métale, un gros drop et un step up.

On aura passé une semaine à limer ces sauts, mais avec finalement assez peu de temps de ride chaque jours. Généralement, c'est départ de la riders house vers 9h pour être à 10h au spot. Une petite session matinale avait lieu jusqu’à onze heure ou midi, avant que le vent ne rende la piste impraticable, et que le soleil brule les dernières motivations des riders. S’en suivent un bon repas et une bonne sieste, en attendant la session de fin de journée, réputée pour son absence de vent et ses couleurs rougeoyantes.

Bike Check

Banshee Rune custom taille M - Suspensions SR Suntour réglées béton - Hutchinson Griffus 40PSI - Kit Tubelss Milkit - Composants et roues FSA - Poignées Sensus Swayze sans flange - transmission BOX 7S.

Ajoutez des photos (2020px)
5 commentaires
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
Salut,merci pour ton reportage et ton bike-check (sympa les composants FSA), cela donne quoi niveau sensation sur le gros drop on a l'impression en embarqué que tu t'écrases tellement c'est haut?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
Bien sympa ce reportage. A l'œil, on dirait que c'était un peu moins bien shapé que les pistes à Wink. Il semblerait que les vélos tapent souvent dans les réceptions.
davelepec
Statut : Gourou
inscrit le 22/11/07
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
carrément surtout les bosses en step down j'imagine pas la secousse
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.