Essai Kona Operator Carbone
2000*1045px

Essai Kona Operator Carbone

Un autre chemin.

Texte NicoB
Photos Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB
Texte NicoB
Photos Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Un autre chemin.

.

Un autre chemin.


Lorsque Kona a annoncé un peu précipitamment son nouvel Operator Carbone, nous avons tous été surpris, car même si le charbon est dans l'air du temps et que le DH n'est pas une pratique totalement écrasé par l'enduro, le choix de la marque canadienne ne répond pas vraiment à la mode actuelle à savoir sortir un bike d'enduro en 650b 150mm de débattement et du carbone partout.
Même si le nouveau Process est quand même là pour combler la demande sur ce segment, le carbone en moins, mais nous en parlerons une prochaine fois.


Alors oui, nous étions surpris mais surtout super intéressés, à tel point que nous avions anticipé cet essai à venir avec un essai de son prédécesseur en aluminium qui reste également au catalogue. 


Alors regardons un peu la machine dans le détail. 

Il y a 2 Operator Carbone au catalogue, le normal et le supreme, nous avons pu essayer le premier prix. 


Essai Kona Operator Carbone


L'Operator n'est pas un full carbone, effectivement le triangle arrière reste en aluminium afin de mieux supporter les impacts et l'usure.

Comme toujours nous avons commencé par regarder la géométrie de l'engin et c'est à partir de ce moment que nous nous sommes posés quelques questions, en effet là où toutes les nouvelles plate-formes de DH prennent la direction de l'ultra performance style World Cup avec des angles de chasse de chopper et des Top Tubes de dragster, Kona a préféré faire un bike avec une philosophie directement issue de leur histoire, c'est à dire Freeride / DH et surtout fun. 


C'est pour cette raison que nous trouvons des valeurs assez surprenantes, une chasse à 64°, des bases en 420mm et un Top Tube court.




Essai Kona Operator Carbone


Donc il est clair que nous sommes en présence d'un bike de DH joueur vif et maniable, si l'on rajoute le gain de poids et de rigidité qu'apporte le carbone il est certain que nous avons eu un peu de mal à écouter le discours du chef produit précédant les 2 jours d'essai tellement il nous démangeait de rouler !



En ce qui concerne le montage, du simple et efficace pour arriver à proposer un vélo en carbone à un prix attractif, 3 700€ : 

- Fourche Rockshox Boxxer RC

- Amortisseur Rockshox Kage RC (nous avons également essayé avec un Vivid Air)

- Pédalier Shimano ZEE 

- Dérailleur SRAM X9 Type 2

- Freins Avid CODE R 200mm / 180 mm

- Roues Sun MTX33 sur moyeux Formula et pneus Maxxis High Roller II, roue arrière en 12 x 157 mm



Pour le reste une bonne grosse volée de composants estampillés Kona fiables mais loin d'être optimisés, mais franchement à ce prix aucun composant ne faisait tache si ce n'est la potence non intégrée qui paraissait sortir d'une autre époque. 




Essai Kona Operator Carbone



D'un point de vue finition, rien à redire, c'est propre classe, butées de fourche intégrées, passage interne des câbles gainé pour facilité le montage, le triangle arrière en aluminium est très bien travaillé ce qui lui donne un aspect très proche du carbone et la peinture semble de bonne facture.



Essai Kona Operator Carbone


Kona nous a rarement habitué à autant d'application dans la finition, même la protection du down tube est bien intégrée. 

En action.


Essai Kona Operator Carbone


Pour bien essayer cette nouveauté, nous avions à disposition le tout nouveau bike park de Serfaus / Fiss / Ladis, petit paradis perdu au fond du Tyrol, c'est un park complètement neuf construit avec en toile de fond une idée toute simple "faire un mini Whistler" et force est de constater que pour un coup d'essai c'est très réussi avec du très artificiel mais aussi du bon naturel plein de racines et de la pente.



Les settings de base réalisés, direction la Strada del Sole, piste rouge avec 45 jumps et des appuis à hauteur d'homme


Nous nous sommes vite rendu compte que l'on allait passer 2 belles journées au guidon de l'Operator car dès les premiers mètres le vélo donne une sensation de maniabilité et de d'accessibilité déconcertante, les jumps évidents, prenables à vue, ont été avalés avec aisance et sans aucune mauvaise surprise. De même dès les premières courbes un peu appuyées, le dynamisme du vélo était bluffant. 




Essai Kona Operator Carbone


Puis nous avons enchainé les runs, toujours sur cette piste rouge truffée de kicks, en prenant ses marques au fur et à mesure, le rythme s'est accéléré. A ce moment là nous avons eu besoin de bien ajuster les réglages de suspensions. 



Pour la fourche, le mécano de Connor Fearon, présent sur place avec son poulain, est arrivé en 3 clicks et 2 pompages à nous faire un setting plus que satisfaisant, ferme et précis. 


Pour l'amorto ce fut un peu plus compliqué car il aurait fallu un ressort avec un tarage plus fort nous avons donc pris l'option "Montage de Vivid Air R2C", certes un peu luxueuse mais tellement efficace.
A partir de là le vélo que nous trouvions déjà très bon et très joueur s'est transformé en une arme


Là où l'amortisseur trop souple n'arrivait plus à soutenir la pression, le vélo restait en place avec une assiette bien plate et un dynamisme en sortie de virage juste hallucinant, ce qui encore plus marquant c'est que ce changement d'amortisseur a bonifié l'ensemble du bike et des composants, l'arrière du vélo étant collé au sol sur tous les freinages en catastrophe, les Avid Code R étant alors très efficaces.


Essai Kona Operator Carbone


Après avoir bien joué sur le run très orienté Bike Park, nous sommes allés rouler dans le pentu plein de racines d'une très belle piste naturelle et pour agrémenter le tout, sous la pluie. 


Le côté joueur et tonique du bike sur des tracés très bike-park avec jumps et relevés nous faisait redouter le pire dans le technique ou même dans le rapide défoncé... Ce fut totalement l'inverse qui se passa, le vélo s'est montré très stable et réconfortant, aucun coup de raquette vicieux ni même de perte d'adhérence malgré la rigidité théorique du carbone.

(Théorique car jusqu'à preuve du contraire il est impossible d'évaluer cette fameuse rigidité, tant appréciée des journalistes et des lecteurs, sur un essai terrain)


L'Operator était très à l'aise dans les dévers et autres enchainements de rochers et racines. Du tout bon !
 

Signe qui ne trompe pas, c'est qu'à force de passage sur chaque run, nous nous sommes amusés à changer de trajectoires et la fameuse "position idéale", bien fléchi, gainé et puissant qui permet de faire fonctionner au mieux un vélo devient naturelle, ce qui rend le vélo le pilotage plus efficace et le plaisir plus grand. 

Conclusion


Essai Kona Operator Carbone


En faisant des choix forts en terme de géométrie, de plus, loin des tendances actuelles, Kona a pris un risque avec cet Operator Carbone. 
 
Certes, si au premier abord on pourrait douter de l'efficacité réelle de ce vélo sur un tracé du coupe du monde, après 2 journées complètes à son guidon nous n'en doutons plus, car même si il est vrai la stabilité n'est pas celle d'un vélo plus orienté "World Cup", la mise en confiance et la maniabilité de la bête permet d'être parfaitement en place et surtout beaucoup plus dynamique en cas d'imprévu. 


Kona vient de frapper un grand coup avec ce vélo, aussi bien d'un point de vue commercial que d'un point de vue comportement. 


Pour être totalement critiques et apporter des axes de réflexion pour les années à venir ou seulement pour les futurs possesseurs de ce vélo, le poste de pilotage n'est pas à la hauteur du reste du vélo et une version Air serait vraiment parfaite, ne serait-ce que pour mieux ajuster le SAG et le gain de poids. 



Et sinon les pros ? 



Essai Kona Operator Carbone


Pour info la machine de Connor, présent lors de cet essai, pèse 14,4kg avec pédales et il utilise le même cadre depuis janvier. 





Pour ce qui est du Freeride, Antoine Bizet a récupéré le sien et devrait le rouler pour la Rampage et Graham Agassiz continue de maltraiter le sien, merci pour lui.

portfolio

Le transfert improbable de Connor 1/2

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Le transfert improbable de Connor 2/2

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Connor Fearon shred

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Connor Fearon a du style

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

Essai Kona Operator Carbone

Photo Kona Bicycles Ale Di Lullo / NicoB

8 commentaires

ThomG

inscrit le 15/07/09
Il a l'air de marcher le feu effectivement, juste par pur hasard, il se pose ou sur son "transfert improbable" Fearon ?
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

MrClean
Statut : Confirmé
inscrit le 06/11/11
Stations : 23 avisMatos : 19 avisPhotos : 1 photos du jour
Et le test du supreme c'est pour quaaaand ?? trop beau ce bike ...moi qui détestait KONA il y a encore 3 ans !
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Narnono
Statut : Gourou
inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avisPhotos : 2 photos du jour
Moi, je ferai bien un essai de cette bestiole!
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

riderdu03

inscrit le 13/04/07
Matos : 1 avis
"top tube court" ...

C'est vrai qu'en dh on roule beaucoup assis sur la selle.
Le reach est grand surtout en L.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

nicolas.brizin

inscrit le 08/07/11
Stations : 8 avisMatos : 1 avisPhotos : 24 photos du jour
Connor pose son transfert juste à droite du bois, il voulait poser sur le virage en bois mais la ligne n'était pas faisable
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire