Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

WC#6 La Bresse vendredi

Coupe du monde

Eh oui, toujours à la Bresse, et c’est ce vendredi que les choses sérieuses commencent avec les premiers entrainements, tout le monde est pressé de rider cette piste vraiment intéressante et plutôt courte, ce qui va vraiment dynamiser les runs.

Eh oui, toujours à la Bresse, et c’est ce vendredi que les choses sérieuses commencent avec les premiers entrainements, tout le monde est pressé de rider cette piste vraiment intéressante et plutôt courte, ce qui va vraiment dynamiser les runs.

Gee Atherton plongeon dans la Bresse8H30, une bonne partie des riders est déjà présente au départ pour entamer la journée, tout le monde est chaud malgré les quelques gouttes qui tombent sur la Bresse. On aurait pensé plus, mais heureusement la pluie n’aura fait qu'une courte apparition, laissant place au soleil et un temps bien lourd pour toute la journée, déjà ça de positif. Au niveau des navettes il y a un peu d’attente mais sans plus, et les riders sont contrôlés au niveau des protections. En effet, le règlement de chaque coupe du monde s’adapte en fonction de la fédération du pays, et en France les protections sont obligatoires. Ca ne plait pas forcément à certains, qui n’en ont pas, alors ils mettent du carton... Je ne sais pas si ça marche mais en tout cas ils peuvent rouler, et vous, vous en pensez quoi ?

 

Ca check les trajectories

Les lignes se tracent petit à petit, l’herbe laisse place à la terre, ça laboure assez vite, et l’on voit même l’apparition de quelques ornières dans les gros appuis à plat. Le départ est tout de même assez technique, car dans le champ, il y a beaucoup de mouvements de terrain qu’il faut maitriser et essayer d’enchainer le plus vite possible.


La piste demeure bien roulante, peu de temps mort, c’est court mais intense et le rythme est du coup impressionnant, à voir sur la cam embarquée ci-dessous. Peu de crash par contre, c’est une piste bien large avec un choix de trajectoires et ça pardonne pas mal d’erreurs.


 

VIDEO

 

CAMERA EMBARQUEE FABIEN BAREL



Demain, déjà les qualifications, pour retenir 80 hommes et 20 femmes pour les finales.

portfolio

Rémi Thirion à la maison

Photo Thomas Rigard-Cerison

Florent Payet

Photo Thomas Rigard-Cerison

Du brouillard mais pas de pluie

Photo Thomas Rigard-Cerison

Cyrille Kurtz

Photo Thomas Rigard-Cerison

Ca check les trajectories

Photo Thomas Rigard-Cerison

Brendan Fairclough

Photo Thomas Rigard-Cerison

Mr Ruffin

Photo Thomas Rigard-Cerison

Fabien Barel à l'attaque

Photo Thomas Rigard-Cerison

Gee Atherton plongeon dans la Bresse

Photo Thomas Rigard-Cerison

3 commentaires

takadonf

inscrit le 09/04/09
moi, j'en pense quoi ? quand on cours en coupe du monde, on doit connaitre le règlement (ils y en a qui ont des team managers si je ne m'abuse, dont c'est entre autre le boulot) donc dans les pays ou il faut des protections, an arrive avec. et si on ne les a pas, les commissaires de l'UCI ne devraient pas laisser partir... c'est d'une logique implacable.
mais bon, quand une fédé internationale n'est capable de mettre l'obligation des protections dans un sport à haut risque (comme en descente en ski d'ailleurs) on se pose des questions sur la responsabilité des gens qui dirige les sports...
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.