Girls: Nina
2000*1045px

Girls: Nina

Une Danoise qui parle Français et roule fort en VTT? Si, si, c'est possible!
Texte Oliver G
Photos Divers -Précisé sur les photos
Vidéo Tom Gaffney
Une Danoise qui parle Français et roule fort en VTT? Si, si, c'est possible!
Texte Oliver G
Photos Divers -Précisé sur les photos
Vidéo Tom Gaffney

Nous continuons notre dangereux périple à la découverte de cette gente féminine tant méconnue du lecteur 26in. Cet épisode de Girls nous a permis la rencontre de Nina, la Dano-Francophone (elle vient du Danemark mais ride en France et parle Français). Accrochez vos ceintures car ça ride fort !

Notre passage préféré ? A bloc dans les racines!

Salut Nina, merci d'avoir pris le temps de répondre à nos questions. Quel âge as-tu et que fais-tu dans la vie?

J'ai 24ans et je suis étudiante à la faculté de droit à Copenhague et aussi serveuse !

D'où viens-tu? et où rides-tu ?

Je suis franco-danoise et j’ai vécu presque toute ma vie au Danemark.

Comment tu as commencé le vélo et où as-tu commencé à rouler ?

Après le lycée et à l’âge de 18 ans je suis parti à Chamonix pour faire une saison de
snowboard. Tout le monde me disait qu'il fallait que je reste pour découvrir la saison
d’été, très différente de l’hiver et que ca vaudrait le coup d’essayer. Je me suis vite
intéressé aux activités d’été, mais un sport qui a excellé et qui m’as vraiment
enthousiasmé est le VTT. Depuis la première fois que mes amis m’ont emmenée
rouler sur ces beaux trails, j’ai adoré ce sport. Je me suis vite acheté un petit vélo
freeride. Au début ça n’a pas été facile, surtout a cause des chutes, mais comme je
suis une optimiste j’ai su garder le sourire

Où roules-tu maintenant ?

Pendant l’hiver j’étudie à Copenhague donc je roule beaucoup dans les forêts aux
alentours. Nous n’avons pas de montagnes mais on a quand même de beaux sentiers de
crosscountry. Au printemps mes amis et moi partons souvent dans un petit domaine
de descente en Suède qui s’appelle Vallåsen. C’est à environ 2h de Copenhague et
même si les tracés ne sont pas très longs, ils sont assez techniques et bien entretenus.
Après la fin de mes examens en juin je pars chaque année en France pendant 2 mois.
Normalement je reviens à Chamonix mais l’été dernier j’ai décidé d’essayer un
endroit diffèrent. Je suis donc venu à Morzine pour rouler dans le grand domaine des
Portes du Soleil. Et c’était vraiment top ! J’aime rouler sur les pistes de DH ainsi que
sur des tracés plus naturels. Morzine et Les Gets offrent un grand nombre de routes
et il y a beaucoup de descentes freeride cachées un peu de partout.
Je roule donc beaucoup dans les Alpes en Haute Savoie, mais je fais aussi de
nombreuses courses tout durant l’été, ce qui me permet de rouler dans des endroits
fantastiques. Je suis très reconnaissante d’avoir la possibilité d’y aller.

Voici une petite vidéo réalisée avec Red Bull Danemark, chez elle, au Danemark.

Qu'est ce qui te plait dans le VTT, qu'est ce qui te fait peur ?

Tout me plait dans le VTT ! La communauté, l’adrénaline et la liberté. Comme je l’ai
déjà mentionné, mon VTT m’aide à découvrir pleins d’endroits inconnu et
fantastiques. J’adore être dehors dans la nature avec la possibilité de rouler toute
l’année. Rien ne vaut une belle journée en VTT entre amis – il n’y a que des
sourires et une complicité inégalable. J’aime la vitesse et la satisfaction de bien rouler
sur un passage technique ainsi que les montées d’adrénaline.
Le VTT est un sport ou il faut prendre des risques (calculés !) et oser sortir de sa zone
de confort pour pouvoir progresser. Il ne faut pas avoir peur de tomber et de se faire
mal. Si t’es toujours inquiet ce n’est pas marrant et ça devient difficile d’optimiser ton
niveau. Evidemment, on peut se blesser et j’ai un peu la hantise de ne pas pouvoir
rouler toute une saison d’été à cause d’une blessure. Mais ça fait parti du jeu !
Normalement je n’ai pas trop peur car je me sens à l’aise sur mon vélo. Cela dit, je
suis toujours nerveuse avant de prendre un gros saut pour la première fois. Mais
quand je sens que je peux le faire, il faut que je le fasse. Sinon je suis vraiment irritée.

Une amie à toi veut se mettre au VTT, que lui conseilles-tu?

C’est important d’apprendre une bonne technique de base dés le début pour éviter des
accidents et parce que c’est difficile de corriger une mauvaise habitude. Je conseille
donc de prendre l’un des nombreux cours de technique offerts par des moniteurs de
VTT.  Tu peux apprendre beaucoup de choses utiles.
Mon conseil est d’avoir une bonne position sur le vélo, d’écarter les jambes ( rires ) et
de sortir les coudes. Regardes en avant, là ou tu veux aller et dans les virages regarde
directement la sortie et le point de destination.
Et finalement, encourage tes amis à faire du vélo et sortez ensemble !

Une remarque en particulier à faire sur ce sport?

Il y a de plus en plus de filles qui commencent à faire du VTT et je trouve que c’est
un développement super positif ! Les femmes qui roulent vraiment bien m’inspirent
beaucoup. Je suis certaine qu’on va en voir beaucoup plus dans les années à venir.
L’ambiance dans les courses d’enduro est toujours top et je trouve qu’il y a une très
bonne unité, c'est très convivial. C’est aussi pour cette raison que j’adore ce que je fais.

Une touche de féminité sur ton bike? Ton équipement?

Je roule sur un Banshee Rune en taille small. Cette année j’ai choisi un cadre noir et
j’ai fait faire des stickers personnalisés en pink ! Je suis fan!

Un grand merci à Nina pour ce belle vision de notre sport! Si tout le monde pouvait être aussi enthousiaste qu'elle!

Retrouvez là sur sa page Facebook ici et sur Instagram sous @ninamezcua

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.