Entrevue : Pierre Thévenard
2000*1045px

Entrevue : Pierre Thévenard

Flip aux Whipoff, 1er au Chatel Mountain Style, 1er à la air DH de Whistler.. Entrevue :
Texte cuvet
Photos divers
Flip aux Whipoff, 1er au Chatel Mountain Style, 1er à la air DH de Whistler.. Entrevue :
Texte cuvet
Photos divers
Entrevue, c'est une série pour laisser la parole à tous nos riders qui sont en manque de temps de parole. Des gars passionnés, investis, le genre de mec que tu remarques si tu le croises sur un spot. Aujourd'hui, on vous présente Pierre. Pierre c'est un condensé de talent, de motivation et de travail. Partagé entre boulot et passion, il se donne à fond pour pouvoir tout envoyer une fois sur le vélo. Le gars roule surement trois fois moins que vous mais sera dans le top 5 de votre prochaine compet'..

  • 26in : Salut Pierre ! On va te laisser te présenter comme tu le sens, avant de commencer à te cuisiner. Alors vas-y, dis-nous ce que tu as envie de nous dire !

Pierre : Salut, je m'appelle Pierre, j'ai 27 ans, je suis originaire de Lyon, je vis depuis peu à Abondance juste à coté de Châtel.

Je suis charpentier de métier et je pratique le mountain bike depuis mon plus jeune âge. Je suis passé par le BMX, le XC étant jeune puis le Dirt/Slopestyle et la DH.

  • Qu’est-ce qui te motive quand tu poses tes pieds sur les pédales?

C'est surtout de me faire plaisir, me faire peur et repousser constamment mes limites mentales et physiques... Je n'aime pas trop rester sur mes acquis.

  • Comment vois-tu la semaine parfaite ?

Ma semaine parfaite est celle que je fais continuellement à vrai dire. Ce sport ne me nourrit pas. J'allie donc l'utile à l'agréable, je me rends au boulot en vélo, je fais mes 9 heures de travail quotidien et quand je rentre chez moi il est 18h, pas le temps de traîner, j'ouvre le garage et là j'ai le choix ! Ski de randonnée, vélo de route, DH, course a pied suivant la saison.. 

Je fais ça deux fois par semaine souvent en compagnie de ma copine et après place au weekend, on appelle les potes, on se fait une bonne sortie DH/freeride ou on grimpe dans la voiture et on part sur une course.

"Repousser constamment mes limites mentales et physiques"

Ajoutez des photos (2020px)

  • On te propose une invit’ sur la compet’ de tes rêves et un trip pour shooter la même semaine ! Tu vas où?

Je rêverais d'être invité à la Redbull Rampage, pour rouler ses belles lignes dans la pente, des gros sauts.. C'est tout ce que j'aime. Après si on me propose de juste faire une vidéo là bas je fonce aussi. Faire de l'image m'a toujours beaucoup plu .. Après il faut connaitre les bonnes personnes..

  • Donc préfères tu shooter une bonne video ou poser le run que tu voulais en compet’?

Le run parfait pour la compétition !! C'est tellement jouissif d'arriver en bas et de savoir que tu as déchiré la ligne ou le chrono.. Ça me rappelle le Chatel Mountain Style (ndlr : RIP) en 2011 quand j'ai gagné. Alexis Bottin était tombé juste devant moi en flip sur le haut du spot, je savais au moment où j'ai posé le mien que j'allais gagner, et quand je suis arrivé en bas j'étais en larmes... J'ai eu tellement de fierté, d'émotion et de satisfaction en même temps qu'il fallait que ça sorte..

  • Comment gères-tu les lendemains de cuite quand tu es censé rouler ?

J'évite la cuite quand je sais que je dois rouler même si je suis un bon fêtard. Mais je ne refuse jamais un verre alors je sais que les embuscades sont vite arrivées si tu te retrouves avec les potes... Si ça arrive je me réveille et je me fais violence !!

"Ce week-end la je m'étais bien fait plaisir"

  • Quelle place a le shape dans ta pratique du vélo ?

Je passe beaucoup de temps à creuser mes spots de DH et de Dirt.. J'ai commencé tout jeune avec mon voisin Mathieu Pition, c'est lui qui m'a tout appris, il m'a mis au BMX et m'a collé une pelle entre les mains .. Je lui dois beaucoup. 

J'adore être seul dans la forêt avec ma tronçonneuse et ma pelle. C'est super de rouler avec tes potes et de voir qu'ils sont contents de ce que tu as fait, et qu'ils te donnent des conseils pour les améliorer

  • Qui est-ce qui t’inspire, que tu jalouses secrètement, mais que t’aimes bien quand même ?

L'homme qui m'a beaucoup inspiré est Mike Horn. J'ai lu un de ces livres et inconsciemment j'ai ouvert les yeux sur des choses de la vie. Il en a été pour beaucoup dans mon évolution. Ce n'est pas facile de tout envoyer chier quand tu t'es engagé dans énormément de choses tout en sachant que tu n'es pas sur la bonne voie...

Et je dirais plus de l'admiration que de la jalousie pour ceux qui on bien réussi dans le monde du vélo.. A notre échelle je veux dire.. Olivier, Vincent Tupin et quelques autres ...

  • Si tu devais changer quelque chose chez toi, ça serait quoi?

Mon organisation d'avant course. Tu peux être sur qu'il me manque toujours un truc la semaine d'avant, du coup c'est la course, je commande mes pièces à la dernière minute et ça arrive tout le dernier jour..

  • Quel est ton meilleur souvenir en vélo ?

C'était durant mon trip au Canada avec mon pote Thibault, une soirée, un pari (on sait tous comment ça marche..) et voila que j'annonce que je vais tenter un flip au Whip-off de Whistler, sur le step down avant les deux tables ! Deux jours plus tard je le plaque, c'était dingue !! Ça reste un de mes meilleur souvenir même s'il y en a eu beaucoup d'autres.

  • Tu nous as sorti de belles photos pour l’article ! Quelle est ta préférée ?

Je dirais mon underflip pour la Reboul Jam. C'est ma copine qui me l'a offert en poster il y a quelques temps et c'est un super souvenir car ce week-end la je m'étais bien fait plaisir. C'était vraiment un des week-end à retenir de cette année 2016.

"Une soirée, un pari"

  • Allez, la question qui fâche. Ça fait combien de temps que tu ne t’es pas fait mal?

C'était au Crankworx les Deux Alpes pour le Speed And Style. Je me suis enfoncé le sternum il y a trois ans! J'en garde pas un super souvenir, mentalement j'en avais pris un coup..

  • Comment gères-tu tout ça ? Tu es plutôt du genre prudent, ou plutôt “l'hôpital ou la gagne”?

On ne peux pas dire que je sois très prudent mais je pars du principe que si tu es bien dans ta tête et bien entraîné les risques sont minimisés. Après il faut être intelligent et pas se jeter inconsciemment sur n'importe quel saut sans l'avoir repéré. On est tellement vite au tapis dans ce sport..

"On est tellement vite au tapis dans ce sport"

  • Comment vois-tu l’avenir de Pierre Thévenard ?

L'avenir.. Il est souvent plein de rebondissements alors j'essaie juste de garder les pieds sur terre et peut être qu'un jour je toucherais les étoiles...

  • Tu as peut-être des parents ou des amis que tu souhaites remercier ?

Je vais remercier ceux qui me soutiennent tout au long de l'année: Pivot cycle, Racer france, Hohokambikeshop, mes amis, ma famille et surtout ma copine qui me soutient à 300%.

Et merci 26in pour ces quelques lignes 

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.