Le montage à la carte pour les nuls
2000*1045px

Le montage à la carte pour les nuls

L'expérience de Lionel "VDR"
Texte Lionel "VDR"
Photos Lionel "VDR"
L'expérience de Lionel "VDR"
Texte Lionel "VDR"
Photos Lionel "VDR"
.

Avant-propos

Le 18 février dernier, VDR, fraîchement inscrit sur 26in, postait son premier message sur le forum dans un nouveau topic qu'il intitula "Endurigide Commençal Meta HT vs PP Shan" dans la rubrique Conseils pour achat de vtt. En effet, VDR alias Lionel souhaitant changer de monture, il était venu chercher des conseils pour acheter ou monter un endurigide, hésitant à ce moment-là entre les deux modèles pré-cités. Topic finalement renommé "Endurigide : Montage à la carte", son choix s'étant porté sur un montage à la carte mais élargit à d'autres modèles... Je n'en dirai pas plus !
3 mois et plus d'une douzaine de pages dans le topic plus tard, Lionel nous présente son nouveau destrier, un bel endurigide, entièrement monté par ses soins ! Et pour l'occasion, Lionel nous propose son petit guide du montage à la carte, qui en intéressera sûrement plus d'un puisque vous verrez qu'avec un peu de méthode, c'est à la portée de tous !

Monter son nouveau bike ?

Si vous avez toujours désiré réaliser vous-même un montage à la carte mais n'avez jamais osé franchir le pas, lisez ce qui suit car cela pourrait bien vous intéresser.

C'est en cherchant des renseignements sur le Commencal Meta HT AM que je me suis inscrit sur 26in. Au fil du topic que j'ai ouvert, la discussion a pris une tournure inattendue puisque j'ai décidé de construire mon propre vélo, choisissant chaque composant en fonction de mes attentes techniques et de mon budget.

Pour bien vous situer le contexte, je n'avais jamais monté le moindre spad, je n'ai qu'une année de pratique en XC et léger enduro, et je reprends le sport depuis peu suite à des soucis de santé. Je me considère donc comme un vrai débutant, autant au niveau poumons qu'au niveau atelier, même si j'ai un petit background en mécanique puisque j'assure moi-même l'entretien de mon automobile ancienne. Je m'adresse donc en premier lieu à celui qui part (presque) de zéro, qui ne sait pas que le shifter arrière est à gauche (quoi, c'est à droite ? :) ) mais qui a une passion et une motivation sans faille. Pour les experts, n'hésitez pas à corriger, je ne demande qu'à apprendre.

Ajoutez des photos (2020px)

La théorie

  • Choisissez votre pratique, elle orientera automatiquement vos choix. Un vélo de DH pour aller au taf ça peut marcher mais il faut être être un as du mollet. Au contraire un vélotaf pour un trip DH vous offrira direct un vol en hélico vers un service de chirurgie adapté. Donc afin de vous éviter des dépenses inutiles et une grosse déconvenue, sachez en premier lieu ce que vous comptez faire avec votre monture.

  • Fixez votre budget : comprenez par là une fourchette plus ou moins large. De votre liasse de cash dépendra la configuration de votre pétoire, mais également de votre habileté à faire des compromis et/ou des bonnes affaires (nous y viendrons plus loin). Evidemment, si vous disposez de 15K€ vous ne devriez pas éprouver trop de difficultés..

  • Etudiez les standards : vous n'êtes pas sans savoir que les standards, ce monde peuplé d'ingénieurs, s'apparente surtout à une véritable jungle dans laquelle il faut se démener pour comprendre quelque chose. 26/27,5/27,5+/29/29+/fat, boost/non boost, SHIS, GXP, chape courte/moyenne/longue et j'en passe et des pires, vous devrez être capable d'être à l'aise avec ce vocabulaire. Pas de panique, 26in est là pour vous aider, dévorez donc les articles rédigés par les membres et si vous ne trouvez pas réponse à vos questions, posez-les directement sur le forum, en étant clair et concis vous obtiendrez rapidement satisfaction.

  • Choisir un cadre : le type et la géométrie d'un cadre induit un comportement spécifique, étudiez bien la question : si le confort est votre priorité, un endurigide alu risque fort de vous décevoir. Le matériau est aussi essentiel : le carbone est léger mais cher et difficilement réparable en cas de casse, l'aluminium est meilleur marché mais plus lourd, l'acier et le titane sont des matériaux "historiques", réputés confortables, mais moins utilisés de nos jours et qui, parfois, sont proposés par de véritables cadreurs capables de faire du sur-mesure (n'oubliez pas votre Black Card). Il existe aussi des cadres en bois, mais on va les réserver aux hipsters de service pour ce coup-ci hein.

  • Choisir les composants : basiquement si vous ne savez pas qu'un spad a un cadre, une fourche, deux roues, des freins avant et arrière, une transmission, une selle et un cintre, arrêtez tout et mettez-vous à la musique de chambre, c'est nettement moins dangereux pour votre santé. Tout est question de goût, de souhait, et de "culture" car vous devrez dévorer beaucoup de sites web et de documentation pour apprendre. Petite astuce : profitez de votre temps libre pour traîner dans les allées de votre shop favori, nouez des liens avec les vendeurs qui seront toujours prêts à vous renseigner, et pas seulement dans l'espoir de vous vendre une pièce car ce sont aussi des passionnés. Et bien évidemment le forum 26in est ouvert H24.

  • Acquérir du matériel d'atelier : vous devrez investir dans un minimum d'outils spécifiques, qui vous faciliteront la vie mais surtout vous permettront de réaliser les travaux dans les "règles de l'Art", sans foirer votre montage ou pire, casser une pièce hors de prix. Ils vous serviront également pour l'entretien, ce n'est donc pas un investissement "one shot".
Ajoutez des photos (2020px)

Le montage

  • Organiser son espace de travail : outils à portée de main, classés par type (clés, embouts etc...), espace dégagé autour du pied d'atelier (obligatoire). Cela évite de tourner 10 minutes à chercher cette p**** de clé de m**** ou de shooter le support et de tout faire tomber...

  • Utilisez des gants de mécano, ça permet une meilleure préhension et ça facilitera la séance de nettoyage finale (empreintes digitales). Un tablier avec une poche et des lunettes de protection et vous serez au top.

  • Pensez à avoir sous la main des produits de nettoyage et de lubrification, ainsi que des chiffons propres et une poubelle. Ne riez pas, je parie qu'il vous manquera quelque chose le jour J.

  • Disposer d'un temps suffisant pour progresser dans le montage. Si vous débutez une étape, assurez-vous de pouvoir la finir, hors imprévus. Ne vous pressez pas, c'est le meilleur moyen de parvenir à vos fins sans tout foirer.

  • Imprimez les supports techniques de votre matériel. En tirer une check-list étape par étape vous permettant de progresser sans rien oublier. Elle indique les couples de serrage, le graissage et les références utiles. Imprimez-là pour la consulter régulièrement (fichier Excel dispo en MP), mieux affichez-là. Pour ma part j'ai un classeur d'atelier qui regroupe tout, depuis les factures jusqu'aux fiches d'entretien.

  • Vous pouvez vous entraîner à l'avance : faites certains montages "simples" à blanc (roues sur cadre et fourche etc...), graissez si besoin, ne serrez pas au couple, puis démontez et rangez proprement. Le jour du montage final vous aurez déjà acquis un peu de méthode et un peu plus d'assurance. C'est également un bon moyen de vous familiariser avec vos outils (clé dynamométrique par exemple).

  • Respectez absolument les consignes, notamment les couples de serrage : il s'agit d'une mécanique de précision, oubliez le réglage à la main, au feeling ou suivant le sens du vent, les tolérances sont faibles voir nulles, et toute négligence risque de vous coûter cher.

  • Mesurez, et re-mesurez. Vous ai-je conseillé de mesurer ?

  • Pour le jour J, dévorez 100 fois cette vidéo, réalisée par l'équipe d'enDHuro Bike.
    A vous d'adapter cette méthodologie en fonction de votre configuration.

Vous pouvez aussi suivre cette procédure, c'est en gros celle que j'ai suivie :

  1. cadre sur pied d'atelier
  2. mise en place des protections adhésives, le cas échéant
  3. montage tige de selle + selle (faites cheminer la durite en cas de TdS télescopique)
  4. montage du jeu de direction
  5. montage du cône de fourche sur la fourche
  6. installation de la fourche dans le JDD
  7. installation potence + entretoises sans serrage
  8. mesure du trait de coupe du pivot de fourche (3mm sous la dernière entretoise)
  9. découpe du pivot de fourche
  10. montage de l'étoile de fourche
  11. installation de la fourche dans le jdd
  12. installation potence + entretoise avec serrage
  13. installation cintre + grips + commande de TdS télescopique le cas échéant
  14. pose du système de freinage complet
  15. montage roue avant complète (disque + pneu)
  16. montage roue arrière complète (disque + pneu + cassette serrée au couple)
  17. serrer les manettes de freins, les étriers se centrent vis à vis des disques, les fixer au couple
  18. installer le boitier de pédalier
  19. installer les manivelles avec le plateau
  20. installer le(s) shifter(s)
  21. installer et régler la transmission selon procédure du fabricant
  22. v'là les flics donc n'oubliez pas les pédales si vous voulez leur échapper

Certaines étapes peuvent être sources d'inquiétude, notamment le montage du jeu de direction ou d'un boitier de pédalier pressfit : cela nécessite du matériel spécifique assez onéreux que vous ne souhaiterez peut-être pas acquérir. Dans ce cas, faites appel à un pro, la facture finale sera sûrement moins salée. Pour les plus téméraires, il y a l'option conception de son propre outil ou utilisation d'un maillet, mais sachez que si ça peut fonctionner (j'ai choisi l'option maillet pour mon JDD) il y au aussi le risque de tout rater.

Dites-vous bien que vous devrez recommencer certaines procédures, en tant que débutant il y a peu de chances que vous réussissiez tout du premier coup. Si vous bloquez sur un point ou si vous hésitez stoppez tout et demandez conseil sur 26in, quelques heures perdues ne sont rien si ça peut vous éviter de tout casser.

Une fois votre chef d'oeuvre terminé, partez faire un tour, essayez toutes les vitesses, les freins, la direction bref, tout ce qui fait de votre vélo, un vélo. Une fois de retour à l'atelier, affinez les réglages, resserrez tout au couple.

Voilà, vous avez réussi, vous êtes l'heureux propriétaire d'un VTT unique, que vous avez construit vous-même. Vous pouvez être fier. (Mais ne vous la pétez pas trop quand même.)

[Ndlr : Nous vous renvoyons aussi vers la rubrique Mécanique de 26in, où vous pourrez trouver quelques vidéos tuto sur le montage et l'entretien qui pourront s'avérer très utiles !]

Ajoutez des photos (2020px)

Et concrètement, le résultat ? 

Je disposais d'un budget allant de 1500 à 2000€ pour un endurigide acier + matériel d'atelier.

Mon Ragley Big Wig me revient à environ 1750€, à comparer aux 2000€ proposés sur Chain Reaction Cycles pour le spad "d'usine", sachant que j'ai une transmission Eagle 12V au lieu d'une Shimano SLX 11V, une Rockshox Pike 140mm au lieu d'une Yari 130mm, des boitiers de direction et pédalier de qualité supérieure et une selle Tioga plus haut de gamme. Le reste des composants est de qualité équivalente. J'ai certes fait le choix d'une tige de selle classique, mais la Brand X proposée par Ragley pouvant se dénicher aux alentours des 130€, la facture finale demeure toujours inférieure.

J'ajoute 150€ de matériel d'atelier ce qui nous amène à 1900€.

J'ai donc fait une excellente opération : si l'on regarde de plus près le prix fort de chaque élément, le coût de revient s'établit à plus de 2800€ !

Surtout j'ai eu l'opportunité d'acquérir les composants chers à des prix très bas : le cadre à 300€ au lieu de 650€, les roues à 235€ au lieu de 400€ (estimés), et la fourche à 300€ au lieu de 800€ (estimés). J'ai gagné un peu sur le groupe Eagle (-50€). Et tout est neuf ! Seuls les freins sont d'occasion mais en très bon état (-65€).

La méthode est simple : il faut passer du temps à chercher, et compter sur les contacts du forum toujours prompts à renseigner sur les bons plans. Il faut aussi arrêter certains choix afin d'être réactif au moment venu : j'avais une liste de quelques cadres seulement, et je regardais chaque jour s'il y avait des promotions.

Un autre aspect intéressant est que je suis maintenant capable d'entretenir moi-même mon vélo (et celui de mon épouse). Cela fait gagner quelques € mais je serai avant tout certain du travail effectué (j'ai déjà eu des mauvaises surprises).

Et contrairement à ce que j'ai souvent entendu, acheter un vélo complet en magasin n'est pas l'assurance de le payer au meilleur prix.


Et voilà ci-dessous les premières photos de la bête !

[Ndlr : Non ce n'est pas un cintre avec du "downsweep" contrairement à l'impression que les photos peuvent donner. C'est simplement un 0° upsweep avec un bon backsweep (pour les curieux celui-ci est de 9° pour ce cintre Neatt Attack)]

Ajoutez des photos (2020px)

29 commentaires

Kiki23600
Statut : Expert
inscrit le 24/11/14
Ah enfin ton article ahah ! Va falloir qu'on m'explique comment on s'y prends pour réduger un article aussi propre ( je parle de la mise en page ) le gras, les soulignements..
VDR

inscrit le 18/02/18
Ah ça, ce sont les magiciens de l'équipe!
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Christian Dumitru
Statut : Gourou
inscrit le 28/05/13
Matos : 1 avisPhotos : 6 photos du jour
Magnifique vélo, félicitations! ça fait une grosse satisfaction personnelle de se faire son propre bike, surtout si il revient moins cher qu'un simple "stock". Et très bel article !
VDR

inscrit le 18/02/18
Comme tu l'as lu, ce n'était pas l'idée du départ, mais l'envie de tenter le coup, partant de zéro, était trop forte, motivée aussi par les membres du forum.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

konamatt
Statut : Expert
inscrit le 06/04/09
Stations : 2 avisMatos : 4 avis
Bel article et beau montage. De mon avis il manque juste par exemple une photo des outils que tu as utilisé pour monter ton vélo. Cela permettrait au débutant de "visualiser" le type de matériel dont il aura besoin
Le Stagiaire

inscrit le 05/03/18
Stations : 1 avisPhotos : 1 photos du jour
Bonne idée, on va voir si VDR pourrait nous faire ça ;)
0
VDR

inscrit le 18/02/18
Pas de soucis, j'essaye de faire ça rapidement.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

langebouh

inscrit le 04/07/12
salut!
ton guidon cassé vers le bas n'est pas désagréable?
sinon joli montage!
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 13 avisPhotos : 24 photos du jour
Comme écrit en fin d'article c'est normal, c'est une illusion d'optique.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

lionelpet

inscrit le 13/09/16
Matos : 3 avis
JOLI bike,je viens juste de finir le montage d'un sobre off en 27.5
cintre,potence chromag,freins mt trail sport,roues mavic montées avec moyeux chrisking d'occase,selle hydraulique d'occase avec tirage sous la selle,groupe sram nx qui était monté sur un autre bike avec manivelle de 165mm,fourche manitou mattoc expert(virer le sérrage rapide d'origine et négocier un axe manitou sl)
pneux renforcés et zou
sobre fait des cadres aciers avec plusieurs options de montage,c'est un passionné qui fait ses géometries et les teste sur le térrain.
VDR

inscrit le 18/02/18
Les Sobre faisaient aussi partie de ma liste, j'en ai même discuté avec le boss de la marque, très accessible et passionné. Après, l'occasion faisant le larron, moitié prix sur CRC pour le Big Wig (un de mes favoris), j'ai foncé!
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

razgriz65
Statut : Gourou
inscrit le 04/07/08
Stations : 4 avisMatos : 29 avisPhotos : 1 photos du jour
Super article!
Et au final, ca donne quoi a l utilisation ?
VDR

inscrit le 18/02/18
Ben tu vois, purge aujourd'hui, il n'a même pas 20m ahah!

j'en parle sur mon topic, pas de temps depuis 1 mois, je vais rouler demain sur le plat avant de le confier à un vélociste pour une purge mieux maîtrisée.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

lionelpet

inscrit le 13/09/16
Matos : 3 avis
le mien va bien,c'est ce que j'attendais,en plus étant du beaujolais j'ai sauté le pied(de vigne)
le boss oui tres sympa et passionné.
j'ai monté une mattoc de chez manitou,elle va bien et le look change des autres marques,par contre le sérrage rapide à ne pas conserver,trop encombrant,laid,la commander avec le sérrage(sl)se serrage est completement intégré à la fourche mais se serre à la clef BTR
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Seb_RochesRider

inscrit le 21/06/18
Très beau vélo. Entre autres, j'aime bien ta selle. Confortable ?
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 13 avisPhotos : 24 photos du jour
Je laisserai Lionel te répondre aussi mais j'en profite pour te partager le lien du test privé de cette selle qui a été fait à l'automne dernier, tu as le verdict des lecteurs ! http://www.26in.fr/news/48143-tests-prives-tioga-outland-le-verd.html
Tu devrais trouver quelques réponses à ta question :)
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Seb_RochesRider

inscrit le 21/06/18
Merci Léa. Entre temps, j'ai trouvé non pas 1, mais 3 test de selles Tioga sur le site, dont celui que tu me préconises... Ça répond à mes questions... mais ça m'en pose d'autres. Au final, j'en retiens que :
- la forme est atypique
- c'est dur, mais souple,
- ça glisse, sauf avec les inserts,
- c'est léger, mais que ça mouille les fesses...

Moi qui suit à la recherche du confort, ça ne m'a pas vraiment convaincu...
Il me faudrait quelque chose d'à la fois souple et accueillant. Je regarde du côté d'Ergon.
A moins que Lionel me fasse changer d'avis.
VDR

inscrit le 18/02/18
Je ne vais pas vraiment t'aider car j'ai encore peu roulé, hélas! Bébé + projet perso, je n'ai pas vraiment eu le temps de bien tester.

Mais la première impression c'est en effet le confort, il y a un "toucher," si je peux dire, assez souple malgré la dureté apparente.

Pour l'instant je ne regrette pas mon choix.

C'est une Spyder Stratum.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire