Rampage 2019 - Premières images
2000*1045px

Rampage 2019 - Premières images

La construction est quasi finie, place aux entrainements !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Poll
La construction est quasi finie, place aux entrainements !
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Poll

Red Bull Rampage 2019

L'évènement freeride le plus attendu de la planète vélo est lancé ! Dans le désert de l'Utah, les riders ont eu quatre jours pour creuser, construire, fignoler leurs lignes. Car là réside toute la singularité de cette compétition, c'est aux pilotes, aidés de deux personnes choisies par leurs soins, de construire leur ligne en amont.

Quatre jours pour creuser, un jour de repos et quatre jours pour s'entrainer et mettre au point le tout pour le grand show lors des finales (vendredi 25 octobre - ne manquez pas la retransmission en live).

La tâche cette année était plus aisée, car la course se déroule au même endroit qu'en 2018, donc les équipes de shappers ont pu reprendre les bases de l'an passé et construire plus solide et... plus gros. 

Les quatre jours de "shape" sont finis, place maintenant à l'action, il reste 3 jours avant de passer devant les juges qui les noteront sur l'engagement, la taille des drops et sauts, les tricks, la fluidité, la maitrise... 

N'hésitez pas à prendre part à la discussion sur le forum !

La face !

C'est donc le même "morceau" qu'en 2018. On vous a mis le départ (le drapeau donc) et quelques lignes (plus ou moins fictives). Notez le "rock" (petite flèche esseulée à gauche) de la ligne de Brendan Fairclough qui est le seul à explorer cette partie. On ne voit pas sur cette photo la partie basse (beaucoup plus plate) qui prend sérieusement des airs de slopestyle ! 

Ajoutez des photos (2020px)

Reportage avec les "diggers".

Le monde se divise en deux catégories, ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi... tu creuses. 

Premier tours de roues

Après le repos dominical, les riders ont pu tester leur bikes et lignes pour la première fois. Tom Van Steenbergen, Andreu Lacondeguy, Tyler McCaul, Brett Rheeder et consort ont donc commencé à s'échauffer sur les parties les plus "faciles" de leurs lignes. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le vélo de Brett Rheeder

Sûrement une des plus belles réalisation qu'on ait jamais vue. 

Le Giant Glory de Reece Wallace

Pour sa première apparition à la Rampage, le canadien a reçu un vélo customisé dans les moindres détails !

Pour vous remémorer

Les lignes les plus folles depuis 2010 qu'on ait vu lors de la Red Bull Rampage. Qu'allons-nous voir cette année ?

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.