Test SQUIRT lube 2019

3 tests SQUIRT lube.

Donnez-nous votre avis !
Postez un avis de qualité et augmentez vos chances de recevoir gratuitement du matériel dans le cadre de notre programme de Tests privés.

Un lubrifiant très efficace et Biodégradable !!

Avis sélectionné
Profil du testeur : 31 ans | 1,83m | 95kg | Avancé | Donville-les-Bains
Acheté : 12€ en ligne
Conditions du test : Terre, caillouteux, boue, terrain détrempé, gravillons, route, racines, tufs, poussière fine, neige, dans toutes conditions climatiques.

  • PRÉSENTATION DE LA MARQUE :


SQUIRT est une marque de produits d'entretien dont les valeurs sont l'efficacité et l'écologie.

Leurs produits font partie des meilleurs du marché, utilisé par de nombreuses équipes professionnelles, et sont pour la plupart biodégradable et respectueux de l'environnement.

Créés par des passionnés pour des passionnés.

Vous pouvez retrouver la gamme complète ici .



  • INTRO :


Alors voyons ce que nous annonce la marque à propos du lubrifiant chaine.

Squirt lube n’est pas un produit pétrolifère, c’est un lubrifiant chaîne à base de cires et d’eau (en émulsion, 100% biodégradable).

Il ne noirci pas, n’attire pas les poussières et laisse une transmission propre quelles que soient les conditions (sec, pluie, sable, boue) tout en offrant un meilleur passage des vitesses et un silence de fonctionnement remarquable.

Pour finir, il dure plus longtemps que n’importe quel autre lubrifiant sec ou à base de cire (jusqu'à 500km sur route).

Une vidéo test filmée pendant le Roc d’Azur le démontre ici .

Le produit repousse la poussière, l’eau et la boue, on ne dégraisse plus, il suffit de passer un simple coup de chiffon pour nettoyer.

Intéressant, voyons ce que ça donne !



MODELE TESTÉ :


Squirt Lube classique.

(Existe en version « spécial hiver »)



  • CONDITION DU TEST DE 2 ANS ET DEMI :


Sur terrain sec :

Terre, Caillouteux, gravillons, route, racines, tufs, poussière fine

Sur terrain humide :

Terre, Caillouteux, Boue, terrain détrempé, route, racines, tufs, neige.

Toutes conditions climatiques



  • LE RENDEMENT :


En théorie il dure 4 heures de roulage en VTT et 6 heures en vélo de route.

J’ai constaté que çà varie en fonction de la température, (d’ailleurs il existe en version condition froide) mais aussi lors de sortie boueuse ou sur terrain très sec où il y’a beaucoup de poussière.



  • SUR LE TERRAIN :


Pour savoir s’il faut recharger, je touche la chaine tant que c’est légèrement poisseux c’est bon !

En général çà dur assez longtemps, jusqu’à trois sorties pour ma part. J’en remets plus souvent lorsque je roule dans la boue et également dans de la poussière assez fine.

La transmission silencieuse, c’est bien vrai on n’entend rien. Le passage de vitesse est fluide et pour l’avoir testé sur deux groupes (1x11 et 1x12 en X01) c’est vrai aussi que la durée de vie de la transmission est longue.

Pour le nettoyage c’est rapide et puis quand on lave on a plus l’impression de polluer, ça c’est intéressant.



  • PAS BESOIN DE DÉGRAISSER !?


Je dirais oui et non, si on ne respecte pas la procédure d’application, le produit va mal adhérer donc s’enlever plus rapidement mais du coup ne fera plus son travail de barrière qui empêche la boue et la poussière de passer.

Pour exemple lors de mon passage à Super-Besse cet été, la poussière était extrêmement fine, le lubrifiant étant poussé à l’extrême de ses limites.

Après le rinçage du vélo le soir, c’était compliqué d’attendre que la chaine sèche complètement avant d’appliquer le lubrifiant car lui aussi demande à sécher, donc j’appliquais sur chaine légèrement humide.

(J’aurais dû utiliser un chiffon, mais difficile de ne pas mouiller la chaine avec le jet d’eau).

Même en chargeant un peu, le lubrifiant adhère mal et avait tendance à faire des amalgames de cire. Par conséquent obligé de passer par un dégraissage au bout de 3 jours.

En effet en la manipulant je l’entendais « craquer », j’ai donc dû utiliser ma boite de nettoyage à chaine avec du dégraissant car ici le nettoyant de suffisait pas afin de bien nettoyer en profondeur.

D’ailleurs évitez les nettoyant d’une autre marque, ceux-ci ont tendance à être légèrement incompatible avec la cire, ou faudra rincer longtemps.

Autrement dit c’est bien votre rigueur à respecter les règles d’application qui feront le besoin ou non de dégraisser.



  • APPLICATION :


Pour commencer il faut bien dégraisser la chaine, le top c’est la faire tremper une nuit dans du dégraissant.

J’ai utilisé du le « dégraissant/nettoyant Squirt » non dilué.

Le lendemain il faut bien rincer, frotter si nécessaire et bien la faire sécher sinon y’aura un problème d’adhérence du produit.

Secouer la bouteille de Squirt vigoureusement, au risque d’appliquer uniquement l’eau et non la cire si vous ne le faites pas. (C’est comme le vinaigre dans la vinaigrette la cire descend au fond !)

Pour finir appliquer le lubrifiant Squirt à l’intérieur de la chaine en rétropédalant.

(Il faut charger un peu plus pour une sortie en conditions humides ou poussiéreuse)

Laisser sécher. (Sinon il se peut qu’il adhère la poussière, etc.)

Le mieux est de l’appliquer la veille

(Il m’est arrivé d’en appliquer avec un pinceau sur les côtés extérieur de la chaine pour éviter les petits points de corrosion lors des sorties boueuses hivernales)



  • RE-APPLICATION :


Pas besoin de dégraisser. Je passe un coup de jet d’eau ou un chiffon pour enlever la boue ou la poussière.

On peut aussi gratter l’excédent de cire sur la casette et les plateaux s’il y’en a.

Laisser sécher la chaine si besoin.

Appliquer le lubrifiant Squirt à l’intérieur de la chaine en rétropédalant.

Laisser sécher.



  • CONCLUSION :


Le lubrifiant Squirt tient ses promesses !

Il dure plus longtemps, vous donne une transmission silencieuse mais demande de respecter une certaine « rigueur » si minime soit-elle.

On en a fini avec les mains pleines de graisse, et la transmission sale sur laquelle s’est agglutiné tout ce qui traîne et qui demandait jusqu’à là un dégraissage récurent.

Et ce que je préfère, c’est un produit Biodégradable !!



Pour qui ?

Toutes disciplines.
9/10

Points forts

Biodégradable, dure longtemps, transmission silencieuse, plus besoin de dégraisser, n’adhère pas la boue et la poussière.

Points faibles

Le goulot de la bouteille, demande que le lubrifiant soit sec pour rouler.

Recevoir gratuitement du matériel à tester (et garder), ça vous intéresse ? Les Tests Privés sont là pour vous ! Nous vous expliquons tout ici.

commentaires

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire