Rampage 2018 - La finale
2000*1045px

Rampage 2018 - La finale

Portfolio et analyse ! 
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
Portfolio et analyse ! 
.

Red Bull Rampage 2018 - le bilan de cette édition

Les coups de pelles résonnaient encore dans le désert lorsque le premier rider s'élançait pour les finales. Après 10 jours passés sur place à choisir, construire et tester les lignes, on allait enfin savoir à quelle sauce la nouvelle face allait être mangée par les pilotes. Le vent avait fortement compromis la journée d'entrainement du jeudi et de nombreux doutes subsistaient quand à la faisabilité des runs. 

On passe en revue les runs !

(n'oubliez pas de cliquer sur les photos pour agrandir)

Szymon Godziek a ouvert le bal. Et avec manière... Il a complètement loupé ses calculs sur un backflip condor sur une double bien tendue au milieu de parcours. Il se met un gros crash qui a surement dû en refroidir plus d'un. Son casque a même volé. Il s'est ressaisi et a terminé son run avec tout de même un front flip sur la bosse à trick du bas. Il trouvera son bonheur lors du deuxième run avec un 3-6 drop démentiel et une aisance au guidon remarquable (surtout après son premier run). 

Brendan Fairclough est parti ensuite. Il a exécuté un run parfait. Exactement comme il l'avait imaginé. Il nous a offert un combo de technicité, engagement, vitesse et fluidité comme on a rarement vu. Mais lorsque le score s'affiche son sourire disparait un peu. Et on le comprend. 67 petits points pour un run hyper créatif. 


Ajoutez des photos (2020px)

Notre frenchie, Vinny T s'élance à son tour, il semblait à l'aise mais chute bêtement en accrochant sa roue arrière sur une marche qui semblait facile. Derrière notre écran on peste, on rage, mais heureusement il ne s'est pas blessé et trouvera son compte lors du deuxième run bien à son image, rapide, fluide et engagé avec un backflip à la réception bien tendue mais c'est passé !

Dj Brandt, bizut de cette Rampage 2018, a montré qu'il n'est pas là par hasard, il commence avec un 3-6 drop puis prend une ligne assez raide. Malheureusement il fait un GROS poney sur une double. Il se relève et termine quand même pour le show avec un flatspin et un mini flip. Mais il ne prendra pas le départ pour le deuxième run.

Rémy Métailler a descendu la face a pleine vitesse pour ses deux runs. Il prouve qu'il est à l'aise aussi en dehors des bike-parks. 

Ajoutez des photos (2020px)

Reed Boggs avec son open loop posé en flatspin a marqué les esprits. Son premier run lui offre 59 points, mais il n'a pas réussi à améliorer son score car il a chuté sur son deuxième run. Quoi qu'il en soit il est visiblement heureux d'être là ! 

Adolf Silva a fait taire ceux qui doutaient de lui. Le bizut et très jeune espagnol a montré qu'il savait envoyer du lourd. Il a réussi une première partie de run démentielle mais a chuté sur la bosse à trick sur un superman seat grab. Il a enchainé son deuxième run et a choisi un backflip pour éviter de louper à nouveau une pédale. 75 points ! Il remporte par la même occasion le "People's Choice Award" (vote en ligne)

Ajoutez des photos (2020px)

Jordie Lunn, celui qu'on attendait tous, nous a sorti un début de run assez fou avec un 720° au milieu de nulle part... mais malheureusement pour lui il a manqué de temps pour s'entrainer et il était trop imprécis et a même fini par se perdre. Il ne prendra pas le départ du second run. C'est dommage mais on préfère ça plutôt que de l'envoyer au casse-pipe. Il reviendra à la Rampage avec toute l'expérience de cette édition dans les bagages et on pourra alors se rincer l'oeil !

Graham Agassiz n'a pas livré des runs à la hauteur de son talent, mais pour lui être présent était déjà une petite victoire (il s'était cassé l'omoplate en août). Until next time. 

Ajoutez des photos (2020px)

Carson Storch n'était pas dans un bon jour. Il a chuté sur ses deux runs alors qu'il nous régalait de 3-6 drop et flip drop absolument monstrueux. On lui souhaite le meilleur pour la suite, il a clairement le coup de guidon pour une victoire un jour à la Rampage. 
Brandon Semenuk s'est cassé les dents sur son 720°, une fois trop court et une fois beaucoup trop long. C'est dommage parce que la suite de son run qu'on avait aperçu aux trainings était démentielle (ce flip drop dans une double récep par exemple...). 

Ajoutez des photos (2020px)

Tyler McCaul avait mal commencé son premier run en faisant une faute bête (y'a pas de fautes intelligentes cela dit) sur un appui. Heureusement son deuxième run était à la hauteur de son talent, il s'est envolé sur les gros drops, a filé droit dans la pente et a posé un backflip sur la bosse à trick. 

Kyle Strait signe un run "Kyle Strait", c'est à dire du suicide sur du GROS drop (ils sont juste magnifiques ses suicides), un superman des familles, une section très raide et des "Kyle Strait" (trick nommé à son hommage). En fait ce type pourrait donner son nom à tout tellement il est doué au guidon et constant dans ces performances à la Rampage. 

Ajoutez des photos (2020px)

Thomas Genon remporte le prix du seul à avoir fait deux runs complets et en améliorant significativement le deuxième. Le belge nous a régalé avec un 3-6 drop, un flatspin sur LA double où tout le monde se cassait les dents. Tous les tricks et trajectoires qu'il a effectués, étaient d'une précision chirurgicale. Il termine 5ème de cette édition 2018 et c'est parfaitement mérité, ne boudons pas notre plaisir ! 

Tom Van Steenbergen remporte le best trick avec son flip drop directement inspiré de son mentor, Cam Zink. Surement le plus gros flip drop qu'on ait jamais vu. Il s'en est fallu de peu à la réception, mais c'est passé ! 

Ajoutez des photos (2020px)

Le trio gagnant !

Ethan Nell signe deux podiums en autant de participation à la Rampage. Il n'a eu besoin que d'un run pour décrocher la troisième place, mais quel run ! Engagé, rapide, fluide et à l'aise avec des suicides, un flip drop bien technique et un gros flatspin pour la gloire.  

Andreu Lacondeguy était déjà en bas que la poussière soulevée tout au long de son run n'était pas encore retombée. Fidèle à lui même le catalan nous a sorti un savant cocktail de flatpsin, flip drop (pas à plat à l'instar de Rheeder) et de superman et un petit crankflip au milieu du run, preuve qu'il était à l'aise. Il a tenté d'améliorer son score mais il a mal géré sa vitesse en arrivant sur la bosse à trick du bas et s'éjecte du vélo en voyant qu'il allait être bien trop court. Deuxième place donc. 

Brett Rheeder s'offre sa première victoire après 4 participations à la Red Bull Rampage. Son run n'était pas forcément le plus fluide ou rapide mais l'enchaînement des 3-6 drop, de ce flip drop (à plat) monstrueux et plaqué à la perfection a séduit les juges. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le TOP 10 avec les points

1. Brett Rheeder: 89.66

2. Andreu Lacondeguy: 87.33

3. Ethan Nell: 86.33

4. Tom Van Steenbergen: 84.66

5. Thomas Genon: 83.33

6. Tyler McCaul: 82.00

7. Kyle Strait: 80.33

8. Szymon Godziek: 75.00

9. Kurt Sorge: 74.00

10. Brendan Fairclough: 67.66

Qui a été sous-noté ? Ou sur-noté ?

La Red Bull Rampage apporte toujours son lot de "scandales" de notation. Beaucoup auraient mis un bien meilleur score à Brendan Fairclough, mais il a sûrement été victime du fait qu'il était le premier à être noté. Les juges bien qu'ayant vu les lignes des uns et des autres et les tricks posés en trainings ne pouvaient pas se calibrer et de plus Brendog utilisait une ligne que personne n'autre n'a roulé. 

Peut-être devraient-ils faire passer tout le monde et seulement ensuite donner les notes...

Adolf Silva méritait aussi mieux en terme de scores (au delà des 70 points). Les juges ont-ils sanctionné le côté un peu "brouillon" de ses trajectoires ? Mais alors s'ils récompensaient cela, pourquoi Brendog n'a pas plus de points ?

On a aussi du mal à comprendre où se trouvent les 2 points d'écarts en Andreu Lacondeguy et Brett Rheeder. Le run de l'espagnol est vraiment un gros run qui mériterait la victoire car plus varié que celui du canadien.

En fait chaque année c'est la même histoire à la Rampage, on voudrait mettre les 20 mecs sur le podium... alors on donne les Best Trick, People's Choice Award et McGazza Award à ceux à qui on a oublié des points. 

Ce qu'on voudrait surtout retenir c'est que cette nouvelle "face" a tenu toutes ses promesses, malgré beaucoup de chutes; liées à plein de facteurs plus ou moins maîtrisés, entre les trainings raccourcis, la course au shappe, la fatigue, le stress, l'adrénaline et tout simplement la difficulté de cette compétition. On espère qu'ils retourneront au même endroit en 2019 car on a vraiment aimé cette édition 2018, mais avec les commentaires du live en anglais !

Et on veut absolument voir le run de Jordie Lunn en entier en 2019. 

Tout ça pour dire...

... qu'en regardant le live nous sommes passés par toutes les émotions (peur, joie, colère, tristesse,...) mais que tous les riders nous en ont mis plein la vue et pour ça... merci les gars !

13 commentaires

Narnono
Statut : Gourou
inscrit le 07/06/12
Matos : 9 avisPhotos : 2 photos du jour
Encore une bonne soirée mais c’est passé trop vite
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
Stations : 1 avis
ce qui a péché dans le run de lacon par rapport au juges à mon avis c'est son haut qui est vraiment pas ouf. premier drop : pas de trick, puis ensuite pas très engagé les drop par la suite. jusqu'a son flat spin il se passe pas grand chose. après c'est le feu total clairement

le run de rheeder est plus homogène. c'est ultra technique de haut en bas, oppo 3.6 drop, flip drop, regular 3.6 drop, flip can et 2 très gros drop sans trick dans le run.
Après c'est toujours pareil les rheeder, semenuk c'est tellement fluide qu'on voit pas la difficulté des enchainements
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 21 photos du jour
C'est exactement cela, " c'est tellement fluide qu'on voit pas la difficulté des enchainements" et oui tu as raison le premier 3-6 est en oppo (shame on me) !
0
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
Lacondeguy n'a pas été assez propre. J'ai l'impression que Rheeder était encore plus dans la pente raide. Deux critères appréciés par les juges.
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Le compte rendu est sympa !
Pareil j'ai passée une excellente soirée. Les commentaires en français n'était vraiment pas ouf et en plus décalé mais a choisir c'est mieux que de l'anglais.
Le nouveau site m'a bien plus également.
J'aurais bien aimé voir un run complet de Jordie Lunn.
J'ai trouvé que la ligne d'Andreu Lacondeguy manquait d'engagement. En fait il a tricksé comme sur un fest mais n'a pas pris de risque sur les gros saut je trouve.
J'ai trouvé également que le 2eme run de vinny T était sous noté.
Remy métailler il arrive en bas mais ca ne fait pas rêver. Je préférerais voir William Robert à la place.
Pourquoi un tel écart entre les européens (exception faite d'Andreu Lacondeguy) et les américain/Canadien ?

2 YT sur le podium. Le Canyon pour un vélo de DH marche pas mal en freeride avec Tommy G ;-) Tout cela pour dire que finalement c'est plus le pilote que le vélo qui fait la différence mais que les marques en vente direct ne se débrouille pas trop mal ;-)

J'ai trouvé qu'il y a eu beaucoup de chute et de déchet. Je pense que les riders n'ont pas eu assez de temps pour s’entraîner. Je me demande s'il ne faudrait pas un ou deux jours de préparation en plus et arrêter le shappe au moins 2 jours avant l'épreuve pour laisser le temps au rider de se préparer et de se reposer.
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Ah et aussi agassiz n'aurait pas du rider pour faire ce qu'il a fait. Il était clairement diminué mais a squaté bettement une place qui aurait permis à un jeune de faire ses preuves. Je n'aime pas le système de qualification de la rampage !
0
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
Stations : 1 avis
souvent les européens ont des lignes originales mais sans tricks sur les gros gap/drop débiles . C'est vraiment ce qui payent à la rampage niveau notation, faut trickser les drop de 10m sinon t'es noté que dal. Les ricains l'ont bien compris
tu remarque les runs de vinny t, godziek, metailler, fairclough ils ont des lignes super intéressantes mais peu ou pas de tricks sur les gros feature
ça fait la diff
oe pareil metailler c'est cool ça change de style mais t'as des mecs qui pourraient être la et envoyer du sale comme connor macfarlane, reece wallace, ou william robert aka billy bob
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

bebebentz

inscrit le 16/10/14
Je comprends pas trop la note de Thomas Genon son run méritait tout de même un peux plus !
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 6 avisMatos : 12 avisPhotos : 21 photos du jour
5ème à la Rampage c'est quand même assez fou. Il ne faut pas oublier que les écarts de points sont tellement minimes !
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
C'est vrai qu'il a également fait un super run ! C'est le seul a envoyer et replaquer un 3-6 desaxé sur la double merdique. Mais il lui manque un saut sur un des gros gaz. Quand on voie le backflip d'ethan nell il n'y a pas photo.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

domback
Statut : Expert
inscrit le 12/09/07
Stations : 19 avisMatos : 6 avisPhotos : 3 photos du jour
En dehors des "trickotages" et des éternelles querelles notatives, je tiens quand même à relevé deux images ultra puissantes: Godziek qui rejoint sa femme et son gosse après une monstrueuse chute, mais qui repart pour un deuxième run énorme...
Semenuk, qui même avec tout ses compétences sportives et créatives ne trouve pas le juste milieu entre trop lent et trop vite...
Une rampage très forte en émotions et dans la (re)connaissance de ses limites...
kampfar
Statut : Confirmé
inscrit le 21/10/08
Oui, un Semenuk qui a décidé de faire sans ligne, ses stunts sans se préoccuper du jugement. Ca c'est le vrai esprit Freeride. Ma ligne coûte que coûte ou rien: ce mec porte totalement les gènes du Freeride en lui.
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire