NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6743 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
En fait, y a deux choses différentes, y a les Teams et les Teams de marques.
Tous les Teams ne sont pas gérer par la marque même s'ils roulent pour une marque.
Comme Dorval qui roule avec Commencal mais qui est un Team indépendant, c'est le cas pour la majorité des Teams, même s'ils restent fidèle à un marque de vélo, ils peuvent en changer, comme UR qui est passé de Polygon à
Donc les Teams n'ont pas trop intérêt à cracher dans la soupe pour ne pas faire peur aux sponsors et si une marque se retire, ils ont plus que leur yeux pour pleurer, ils sont souvent dans une situation précaire.
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
NBF-Ronron (15 sept.) disait:

En fait, y a deux choses différentes, y a les Teams et les Teams de marques.
Tous les Teams ne sont pas gérer par la marque même s'ils roulent pour une marque.
Comme Dorval qui roule avec Commencal mais qui est un Team indépendant, c'est le cas pour la majorité des Teams, même s'ils restent fidèle à un marque de vélo, ils peuvent en changer, comme UR qui est passé de Polygon à NS BIKE
Donc les Teams n'ont pas trop intérêt à cracher dans la soupe pour ne pas faire peur aux sponsors et si une marque se retire, ils ont plus que leur yeux pour pleurer, ils sont souvent dans une situation précaire.


Oui Mais les sponsors vélos sont souvent à 90% du budget des teams.

Mais l'exemple pour moi c'est Kona je n'ai plus aucun attrait pour cette marque car leurs prix sont hauts leurs revendeurs boutique les fuient et ils n'ont plus beaucoup d'investissement dans la compétition ou le freeride.

Les marques ne doivent pas oublier que pour vendre du haut de gamme aux dentistes faut du sponsoring qui les font rêver sinon tu fais du GIANT et tu vends du vélo pas cher en grosse quantité.

J'ai l'exemple autour de moi les mecs plus âgés qui ont les moyens sont encore plus friands des résultats des WC idem pour la route, et c'est eux qui achète le dernier VTTAE à 7500 euro en magasin pas moi.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6743 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
davelepec (15 sept.) disait:

NBF-Ronron (15 sept.) disait:

En fait, y a deux choses différentes, y a les Teams et les Teams de marques.
Tous les Teams ne sont pas gérer par la marque même s'ils roulent pour une marque.
Comme Dorval qui roule avec Commencal mais qui est un Team indépendant, c'est le cas pour la majorité des Teams, même s'ils restent fidèle à un marque de vélo, ils peuvent en changer, comme UR qui est passé de Polygon à NS BIKE
Donc les Teams n'ont pas trop intérêt à cracher dans la soupe pour ne pas faire peur aux sponsors et si une marque se retire, ils ont plus que leur yeux pour pleurer, ils sont souvent dans une situation précaire.


Oui Mais les sponsors vélos sont souvent à 90% du budget des teams.

Mais l'exemple pour moi c'est Kona je n'ai plus aucun attrait pour cette marque car leurs prix sont hauts leurs revendeurs boutique les fuient et ils n'ont plus beaucoup d'investissement dans la compétition ou le freeride.

Les marques ne doivent pas oublier que pour vendre du haut de gamme aux dentistes faut du sponsoring qui les font rêver sinon tu fais du GIANT et tu vends du vélo pas cher en grosse quantité.

J'ai l'exemple autour de moi les mecs plus âgés qui ont les moyens sont encore plus friands des résultats des WC idem pour la route, et c'est eux qui achète le dernier VTTAE à 7500 euro en magasin pas moi.


Sauf que Kona, c'est pas vraiment une marque de dentiste, comme Rocky Mountains, Yeti, Ibis etc, c'est une marque de passionné qui suit pas trop la mode, voir pas du tout pour Kona qui est carrément en marge du marché parfois.
Clairement, ils ont laché le mode F1 de la DH car c'est pas du tout leur coeur de clientèle, Kona a toujours été un peu décalé et très gravity.
Si ce genre de marque a survécu, c'est clairement pas grâce au sponsoring race mais à la création d'image, plus proche de la culture alternative américaine fan de gravel, de bikepacking et d'aventure.

Et les marques savent très bien si les bons résultats ont un impact sur leur vente et si les marques, c'est que la trésorerie plonge et qu'elles savent que cela a un très faible impact.

Comme pour la F1, Ferrari sont à chier depuis des lustres et pourtant leur vente s'envolent. S'ils restent en F1, c'est juste pour l'aspect technologique et que ça fait partie de l'identité, par pour vendre parce qu'ils gagnent.
John the revelator
John the revelator
Statut : Confirmé
inscrit le 16/01/19
1629 messages
Matos : 6 avis
Lapierre, ce serait idiot qu'ils se coupent d'Isabeau vu ses résultats en enduro. C'est une de leurs meilleures "vitrines" (même si je n'aime pas le terme).

À noter qu'à l'inverse, t'as des teams récentes en XC comme Ford/Rockrider qui montent.
Message modifié 1 fois. Dernière modification par John the revelator, 15/09/2023 - 14:45
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
NBF-Ronron (15 sept.) disait:

davelepec (15 sept.) disait:

NBF-Ronron (15 sept.) disait:

En fait, y a deux choses différentes, y a les Teams et les Teams de marques.
Tous les Teams ne sont pas gérer par la marque même s'ils roulent pour une marque.
Comme Dorval qui roule avec Commencal mais qui est un Team indépendant, c'est le cas pour la majorité des Teams, même s'ils restent fidèle à un marque de vélo, ils peuvent en changer, comme UR qui est passé de Polygon à NS BIKE
Donc les Teams n'ont pas trop intérêt à cracher dans la soupe pour ne pas faire peur aux sponsors et si une marque se retire, ils ont plus que leur yeux pour pleurer, ils sont souvent dans une situation précaire.


Oui Mais les sponsors vélos sont souvent à 90% du budget des teams.

Mais l'exemple pour moi c'est Kona je n'ai plus aucun attrait pour cette marque car leurs prix sont hauts leurs revendeurs boutique les fuient et ils n'ont plus beaucoup d'investissement dans la compétition ou le freeride.

Les marques ne doivent pas oublier que pour vendre du haut de gamme aux dentistes faut du sponsoring qui les font rêver sinon tu fais du GIANT et tu vends du vélo pas cher en grosse quantité.

J'ai l'exemple autour de moi les mecs plus âgés qui ont les moyens sont encore plus friands des résultats des WC idem pour la route, et c'est eux qui achète le dernier VTTAE à 7500 euro en magasin pas moi.


Sauf que Kona, c'est pas vraiment une marque de dentiste, comme Rocky Mountains, Yeti, Ibis etc, c'est une marque de passionné qui suit pas trop la mode, voir pas du tout pour Kona qui est carrément en marge du marché parfois.
Clairement, ils ont laché le mode F1 de la DH car c'est pas du tout leur coeur de clientèle, Kona a toujours été un peu décalé et très gravity.
Si ce genre de marque a survécu, c'est clairement pas grâce au sponsoring race mais à la création d'image, plus proche de la culture alternative américaine fan de gravel, de bikepacking et d'aventure.

Et les marques savent très bien si les bons résultats ont un impact sur leur vente et si les marques, c'est que la trésorerie plonge et qu'elles savent que cela a un très faible impact.

Comme pour la F1, Ferrari sont à chier depuis des lustres et pourtant leur vente s'envolent. S'ils restent en F1, c'est juste pour l'aspect technologique et que ça fait partie de l'identité, par pour vendre parce qu'ils gagnent.


Oui je comprends bien les ficelles marketing mais en Europe Kona s'est cramé autour de moi personne n'en veut car y'a zéro influence(pub/sponsoring/réseau sociaux) donc ils ont une vision que sur un marché nord américain qui doit être majoritaire dans leur vente.

Après j'ai lu un article sur le wake mais ça commence à fleurir aussi en vtt, les marques diminuent les sponsoring d'athlètes pros aux profits de micro contrat voir juste de co-factory d'influenceur champion local du quartier car niveau financier c'est moins pour autant de couverture via les réseaux sociaux sans même se casser le cul, niveau image les mecs le font pour eux ils débarquent sur les spots avec le VAN au couleur de la marque ils font des images en permanence de moins bonne qualité mais les gens veulent de la quantité.
Modo
Tit_Ben
Tit_Ben [Modo]
Statut : Confirmé
inscrit le 06/04/09
2281 messages
Stations : 3 avisMatos : 14 avis
NBF-Ronron (15 sept.) disait:

davelepec (15 sept.) disait:

NBF-Ronron (15 sept.) disait:

En fait, y a deux choses différentes, y a les Teams et les Teams de marques.
Tous les Teams ne sont pas gérer par la marque même s'ils roulent pour une marque.
Comme Dorval qui roule avec Commencal mais qui est un Team indépendant, c'est le cas pour la majorité des Teams, même s'ils restent fidèle à un marque de vélo, ils peuvent en changer, comme UR qui est passé de Polygon à NS BIKE
Donc les Teams n'ont pas trop intérêt à cracher dans la soupe pour ne pas faire peur aux sponsors et si une marque se retire, ils ont plus que leur yeux pour pleurer, ils sont souvent dans une situation précaire.


Oui Mais les sponsors vélos sont souvent à 90% du budget des teams.

Mais l'exemple pour moi c'est Kona je n'ai plus aucun attrait pour cette marque car leurs prix sont hauts leurs revendeurs boutique les fuient et ils n'ont plus beaucoup d'investissement dans la compétition ou le freeride.

Les marques ne doivent pas oublier que pour vendre du haut de gamme aux dentistes faut du sponsoring qui les font rêver sinon tu fais du GIANT et tu vends du vélo pas cher en grosse quantité.

J'ai l'exemple autour de moi les mecs plus âgés qui ont les moyens sont encore plus friands des résultats des WC idem pour la route, et c'est eux qui achète le dernier VTTAE à 7500 euro en magasin pas moi.


Sauf que Kona, c'est pas vraiment une marque de dentiste, comme Rocky Mountains, Yeti, Ibis etc, c'est une marque de passionné qui suit pas trop la mode, voir pas du tout pour Kona qui est carrément en marge du marché parfois.
Clairement, ils ont laché le mode F1 de la DH car c'est pas du tout leur coeur de clientèle, Kona a toujours été un peu décalé et très gravity.
Si ce genre de marque a survécu, c'est clairement pas grâce au sponsoring race mais à la création d'image, plus proche de la culture alternative américaine fan de gravel, de bikepacking et d'aventure.

Et les marques savent très bien si les bons résultats ont un impact sur leur vente et si les marques, c'est que la trésorerie plonge et qu'elles savent que cela a un très faible impact.

Comme pour la F1, Ferrari sont à chier depuis des lustres et pourtant leur vente s'envolent. S'ils restent en F1, c'est juste pour l'aspect technologique et que ça fait partie de l'identité, par pour vendre parce qu'ils gagnent.



Kona pour moi c'est un mystère, comment sont-ils passé de référence absolue dans les années 2000, où ils étaient l'équivalent de YTI entre 2015 et 2020 avec tous les pros à la mode chez eux, à marque complètement inexistante, dont on ne sait même plus si ils sont importés en France !
La dernière fois que j'en ai vu un c'était il y a des années !
Je viens d'aller sur leur site... c'est ultra naze leur gamme, le plus gros c'est un all Mountain, tout est en promo et y'a plus que des HT ou des élec.
et le site est moche, on dirait inter sport.

Quelle indignité !


Je reviendrais juste sur Ferrari en F1, voici leurs derniers résultats bruts :
2016 : 3e du championnat avec 398 points
2017 : 2e du championnat avec 522 points
2018 : 2e du championnat avec 571 points
2019 : 2e du championnat avec 504 points
2020 : 6e du championnat avec 131 points
2021 : 3e du championnat avec 323,5 points
2022 : 2e du championnat avec 554 points
2023 : actuellement 3e du championnat

Donc sur 10 ans finir toutes les saisons sauf une sur le podium et la moitié vice-champions... C'est pas ce que j'appelle à chier. C4est sur qu'ils visent le titre, mais bon ils se trouve que 2 autres équipes sont plus fortes qu'eux à la régulière. ça arrive.
NBF-Ronron
NBF-Ronron
Statut : Expert
inscrit le 30/11/00
6743 messages
Stations : 2 avisMatos : 5 avis
Pour Kona, l'explication est ultra simple, c'est une marque freeride et les freerides, cela ne se vend plus.
Même s'ils ont eu Barel a une époque, c'était pas non plus une marque ultraracing, ils ont toujours été en marge à l'inverse de Spé qui est depuis le départ à fond dans la race XC ou DH.

Ils ont clairement décider d'abandonner une segment qui ne devait rien rapporter pour aller sur ce qui se vend bien, notamment les gravels, les trails/enduros et les HT.

Et à un moment, la dignité, tu t'en fous un peu, t'es là pour faire tourner une boîte et la faire vivre.
Rocky Moutain fait pareeil.

Après les sites super design où t'as des belles photos à la con avec pleins de blahblah et des animations insupportables où tu galères à trouver les infos technique comme Canyon, ça me saoule au plus haut point, rien que pour ça, j'ai pas envie de leur acheter de vélos.
Au moins, là, c'est clair net et précis, t'as les modèles, les prix, les specs.
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
5285 messages
Stations : 1 avis
John the revelator (15 sept.) disait:

Lapierre, ce serait idiot qu'ils se coupent d'Isabeau vu ses résultats en enduro. C'est une de leurs meilleures "vitrines" (même si je n'aime pas le terme).

Tu parles bien de Lapierre? La marque qui a lâché sa colab avec pure agence et abandonner la dh alors qu’il avait le champion du monde en titre et son pote ultra prometteur ?
Avec eux on peut s’attendre à tout

Pour kona c’est vrai que ça a toujours été une marque porté sur le freeride. Ils ont moyennement su se renouveler, et ont été comme pas mal de marques nord américaines distribuées en magasin (transition / evil / devinci) victimes du succès des marques vendu sur internet. Transition c’est pareil des tr450 ou 250 t’en voyer un paquet il y a 10 ans en France, aujourd’hui à part des vieux patrol 27,5 c’est rare de voir des vélos récents (spire ou patrol )

Il faut dire quand même un truc que même les ricains se sont rendu compte, depuis 5/6 ans Kona ils ont amorcer un virage vers le premium avec des tarifs délirants pour ce qu’ils proposent.
Ils ont arrêté le dev du kona entourage qui a été je pense une grosse erreur. Ils se sont focalisés sur le process 153 qui en carbone était un super vélo marrant (je l’ai eu) mais qui n’a pas l’aura de certains autres vélos nord américains.
Ils leur faudrait revenir à leurs racines, des vélos simples et abordables pour les disciplines fun (bike park, freeride). Après peut être que leurs modèles buisness fonctionne au Canada/us mais là bas aussi doit y avoir une sacré concurrence.. je sais même pas comment des marques comme knolly arrivent encore à exister avec les machins qu’ils sortent ..
jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8157 messages
Matos : 7 avis
Oui, puis autant dans les marques canadiennes, les shop de la station chez moi ont entrée à fond de Norco et de Rocky pour le parc de loc, donc on en voit pas mal, autant des Kona, si j'en ai vu un ou deux cette année c'est bien tout...
John the revelator
John the revelator
Statut : Confirmé
inscrit le 16/01/19
1629 messages
Matos : 6 avis
Sevenup (16 sept.) disait:

John the revelator (15 sept.) disait:

Lapierre, ce serait idiot qu'ils se coupent d'Isabeau vu ses résultats en enduro. C'est une de leurs meilleures "vitrines" (même si je n'aime pas le terme).

Tu parles bien de Lapierre? La marque qui a lâché sa colab avec pure agence et abandonner la dh alors qu’il avait le champion du monde en titre et son pote ultra prometteur ?
Avec eux on peut s’attendre à tout

J'avoue qu'au regard de l'historique si les mêmes sont toujours au commande, on peut s'attendre à n'imp'. :lol: T'as raison.
John the revelator
John the revelator
Statut : Confirmé
inscrit le 16/01/19
1629 messages
Matos : 6 avis
(Avec l'accent de Fernandel) Devinci aussi.
John the revelator
John the revelator
Statut : Confirmé
inscrit le 16/01/19
1629 messages
Matos : 6 avis
Content de voir Charre emporter une manche et Courdurier le général :cool:
Aspic_Hall
Aspic_Hall
Statut : Confirmé
inscrit le 07/08/20
147 messages
Sevenup (16 sept.) disait:

John the revelator (15 sept.) disait:

Lapierre, ce serait idiot qu'ils se coupent d'Isabeau vu ses résultats en enduro. C'est une de leurs meilleures "vitrines" (même si je n'aime pas le terme).

Tu parles bien de Lapierre? La marque qui a lâché sa colab avec pure agence et abandonner la dh alors qu’il avait le champion du monde en titre et son pote ultra prometteur ?
Avec eux on peut s’attendre à tout

Pour kona c’est vrai que ça a toujours été une marque porté sur le freeride. Ils ont moyennement su se renouveler, et ont été comme pas mal de marques nord américaines distribuées en magasin (transition / evil / devinci) victimes du succès des marques vendu sur internet. Transition c’est pareil des tr450 ou 250 t’en voyer un paquet il y a 10 ans en France, aujourd’hui à part des vieux patrol 27,5 c’est rare de voir des vélos récents (spire ou patrol )

Il faut dire quand même un truc que même les ricains se sont rendu compte, depuis 5/6 ans Kona ils ont amorcer un virage vers le premium avec des tarifs délirants pour ce qu’ils proposent.
Ils ont arrêté le dev du kona entourage qui a été je pense une grosse erreur. Ils se sont focalisés sur le process 153 qui en carbone était un super vélo marrant (je l’ai eu) mais qui n’a pas l’aura de certains autres vélos nord américains.
Ils leur faudrait revenir à leurs racines, des vélos simples et abordables pour les disciplines fun (bike park, freeride). Après peut être que leurs modèles buisness fonctionne au Canada/us mais là bas aussi doit y avoir une sacré concurrence.. je sais même pas comment des marques comme knolly arrivent encore à exister avec les machins qu’ils sortent ..


Kona c'est devenue la marque hipster par excellence, marketing accès à fond sur le gravel/bikepacking/aventure avec des vélos vendus hors de prix pour ce que c'est mais il faut bien constater que ca marche bien donc je les vois pas changer de coeur de cible
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
Aspic_Hall (19 sept.) disait:

Kona c'est devenue la marque hipster par excellence, marketing accès à fond sur le gravel/bikepacking/aventure avec des vélos vendus hors de prix pour ce que c'est mais il faut bien constater que ca marche bien donc je les vois pas changer de coeur de cible


C'est has been les hipster maintenant c'est mullet/lunette viper/marcel blanc avec chemise dégeux ouverte et pantalon slim et tu claques des whips pas ramené en petit trail avec un petit casque.
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
5285 messages
Stations : 1 avis
Les dernières news qui tournent : possible arrêt du team yeti en enduro. L’idée serait de garder le team ebike et lancer un programme dh
Quid de rude qui vient de gagner le titre ? peut être qu’il irait sur les dh

On entend aussi des bruits sur les programme des marques Forbidden (qui ont pourtant cartonner cette année ), trek, cannondale, polygon, Rocky, gt c’est fait. Auquel on peut ajouter ibis devinci qui ont déjà annoncés.
A ce rythme là il y aura plus personne à s’aligner en coupe du monde d’enduro
jycstd
jycstd
Statut : Expert
inscrit le 15/09/19
8157 messages
Matos : 7 avis
Même chez les fabricants qui avaient pas de team à proprement parlé mais dés athlète sous contrat, déjà l’année dernière les contrats ont été rabotés et cette année beaucoup dégagent tout le monde et arrêtent.

Ils sont en train de buter le circuit, avec de telles perspectives plus aucuns jeunes voudra se lancer dans une carrière enduro à haut niveau.
Hmx
Hmx
Statut : Confirmé
inscrit le 04/08/16
282 messages
Stations : 1 avis
D un côté pour les courses d enduro il y a peu de visibilité comparé à la dh
J étais parti rouler à morzine pendant la course je n ai vu aucun spectateurs
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
14K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Hmx (24 sept.) disait:

D un côté pour les courses d enduro il y a peu de visibilité comparé à la dh
J étais parti rouler à morzine pendant la course je n ai vu aucun spectateurs

Après l'enduro se prête moins à suivre la course sur site tant le parcours est long.
Je pense quand même les highlight sont ou étaient pas mal suivi avant l'uci/discovery.
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
14K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Sevenup (24 sept.) disait:

Les dernières news qui tournent : possible arrêt du team yeti en enduro. L’idée serait de garder le team ebike et lancer un programme dh
Quid de rude qui vient de gagner le titre ? peut être qu’il irait sur les dh

On entend aussi des bruits sur les programme des marques Forbidden (qui ont pourtant cartonner cette année ), trek, cannondale, polygon, Rocky, gt c’est fait. Auquel on peut ajouter ibis devinci qui ont déjà annoncés.
A ce rythme là il y aura plus personne à s’aligner en coupe du monde d’enduro

Comme cela ca sera plus facile pour Canyon ou YT de gagner :twisted:
Commencal reste aussi il me semble.

Je me demande pourquoi on ne voit plus trop spécialized performer en enduro surtout quand on compare à la DH.
davelepec
davelepec
Statut : Expert
inscrit le 22/11/07
13K messages
Stations : 6 avisMatos : 16 avis
ratm54 (25 sept.) disait:

Je me demande pourquoi on ne voit plus trop spécialized performer en enduro surtout quand on compare à la DH.


Parce que les ventes d'enduro ne les intéressent pas ils sont sur leur VTTAE pour dentiste et vélo de route à 5 chiffres, la DH est là juste pour faire vitrine comme certains motoriste en F1 alors qu'ils n'ont pas de supercar dans leur gamme.
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
14K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Sevenup (24 sept.) disait:

Les dernières news qui tournent : possible arrêt du team yeti en enduro. L’idée serait de garder le team ebike et lancer un programme dh
Quid de rude qui vient de gagner le titre ? peut être qu’il irait sur les dh

On entend aussi des bruits sur les programme des marques Forbidden (qui ont pourtant cartonner cette année ), trek, cannondale, polygon, Rocky, gt c’est fait. Auquel on peut ajouter ibis devinci qui ont déjà annoncés.
A ce rythme là il y aura plus personne à s’aligner en coupe du monde d’enduro

Il me semble également que les enduro ebike c'est pas folichon non plus avec peu de concurrent ?
Sevenup
Sevenup
Statut : Confirmé
inscrit le 11/10/08
5285 messages
Stations : 1 avis
ratm54 (25 sept.) disait:

Après l'enduro se prête moins à suivre la course sur site tant le parcours est long.
Je pense quand même les highlight sont ou étaient pas mal suivi avant l'uci/discovery.


Oui clairement avant Covid l’enduro avait une vrai émulation sur les ews. Il y a qu’à checker les
Moyennes de vues sur les highlights. En moyenne 150 à 200k par vidéos pour la saison 2019 contre 70 à 100k sur cette saison 2023.

Je sais pas si vous vous souvenez des manches en Amérique du Sud au chili ou en Colombie il y avait des parties de pistes blindés de spectateurs on se croirait sur des dh. Idem en Irlande il y a quelques années où Callaghan avait gagné devant un public en délire.

Même en France il y a eu des manches avec du monde et une bonne atmosphère
Des mots de certains gars qui roulent depuis des années comme Théo Daumas, l’atmosphère et l’ambiance ont bien évolué et ça même avant la fin des ews et le passage à l’uci
Déjà il y avait beaucoup plus de pilotes et de catégories dans le temps. Il y avait beaucoup de masters, d’amateurs ce qui drainaient par défaut plus de monde sur les courses, plus de spectateurs et une ambiance bonne enfant.
Aujourd’hui tout est très (trop) professionnalisé, l’ambiance à la cool a disparu, les destinations exotiques aussi, et le summum mettre les courses en plein milieu de semaine c’est le coup de bambou.
ratm54
ratm54
Statut : Expert
inscrit le 25/04/13
14K messages
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Sevenup (25 sept.) disait:

ratm54 (25 sept.) disait:

Après l'enduro se prête moins à suivre la course sur site tant le parcours est long.
Je pense quand même les highlight sont ou étaient pas mal suivi avant l'uci/discovery.


Oui clairement avant Covid l’enduro avait une vrai émulation sur les ews. Il y a qu’à checker les
Moyennes de vues sur les highlights. En moyenne 150 à 200k par vidéos pour la saison 2019 contre 70 à 100k sur cette saison 2023.

Je sais pas si vous vous souvenez des manches en Amérique du Sud au chili ou en Colombie il y avait des parties de pistes blindés de spectateurs on se croirait sur des dh. Idem en Irlande il y a quelques années où Callaghan avait gagné devant un public en délire.

Même en France il y a eu des manches avec du monde et une bonne atmosphère
Des mots de certains gars qui roulent depuis des années comme Théo Daumas, l’atmosphère et l’ambiance ont bien évolué et ça même avant la fin des ews et le passage à l’uci
Déjà il y avait beaucoup plus de pilotes et de catégories dans le temps. Il y avait beaucoup de masters, d’amateurs ce qui drainaient par défaut plus de monde sur les courses, plus de spectateurs et une ambiance bonne enfant.
Aujourd’hui tout est très (trop) professionnalisé, l’ambiance à la cool a disparu, les destinations exotiques aussi, et le summum mettre les courses en plein milieu de semaine c’est le coup de bambou.

C'est clair, je vois mal comment espérer que le gens se déplace en milieu de semaine sauf s'il sont en vacances...
C'est un sabotage en règle des EDR...
John the revelator
John the revelator
Statut : Confirmé
inscrit le 16/01/19
1629 messages
Matos : 6 avis
Simplement pour rappel, les 2 premières manches des EDR 2023 étaient en Tasmanie. D'ailleurs, sur ces 2 étapes, il y a eu pas mal de monde en bord de piste dans certains secteurs. Concernant la dernière manche à Châtel, la com' a visiblement merdé car Missspent Summers (entre autres) relatait qu'il n'avait pas été possible de trouver une source officielle pour fournir au public un plan avec les horaires et lieux pour voir les coureurs passer. Certains ont même commenté le fait qu'ils n'avaient même pas remarqué qu'une manche s'était réalisée à Châtel pendant leur séjour. Donc, je vous rejoins: ils peuvent faire mieux, par contre je ferai attention en distinguant les responsabilité de chacun car il n'y a pas que Discovery a blâmé...