Crankworx Rotorua - Résumé du Slopestyle
2000*1045px

Crankworx Rotorua - Résumé du Slopestyle

Des surprises et des favoris au rendez-vous.
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
Des surprises et des favoris au rendez-vous.
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
.

Une compétition de Slopestyle de plus en moins. Vous pouvez regarder le replay ici. Petit rappel des règles : les riders ont 2 runs notés sur une échelle de 100 points. Le meilleur des 2 runs compte pour le score final. Pour la notation sont considérés : la difficulté des figures, la variation des tricks, l'amplitude, la maitrise et la fluidité. A noter, Matt Jones et Emil Johansson n'ont pas pris le départ de la compétition à cause de chutes aux entrainements. Tom Isted et Lucas Huppert les ont remplacés.

Brett Rheeder x 3

Une fois n'est pas coutume, c'est Brett Rheeder qui s'impose à Rotorua, c'est sa troisième victoire en Nouvelle-Zélande sur ce parcours inchangé depuis 3 ans. 

Son run (93,75 points) était presque* parfait : 720 cork oppo, 720 cork normal sur la deuxième bosse assez plate, 3-6 double tail whip, double tail-whip oppo, 3-6 double bus, truck oppo sur le step-up, backflip-whip du drop, frontflip can-can et un 720 barspin pour finir... 

(*"presque" parce qu'il manque légèrement une pédale sur son 720 cork barspin final mais il semblerait que les juges n'ont pas été trop sévères mais sans cette petite faute le score aurait facilement pu être à 96 points). 

Tomas Lemoine

Le marseillais nous a régalé. Hyper actif sur le circuit des Crankworx, il est le seul à participer à la fois au Slopestyle au Dual Speed & Style et au pumptrack. Les compétitions se chevauchent avec les temps de trainings sur le parcours de Slopestyle et cela rend l'exercice très fatiguant.  Tout en sachant qu'il ne se contente pas juste de rouler mais bien de jouer le podium. 4ème malheureux au Dual Speed & Style, il s'est vengé sur le Pumptrack en s'imposant et le voilà maintenant sur la deuxième marche du podium au Slopestyle. Il a couru tout la saison 2018 après un podium sur le championnat du monde de Slopestyle, voilà qu'il remet les pendules à l'heure dès la première étape 2019. Son run à Rotorua, composé de combo en 3-6 dans les deux sens, de backflip-whips et ponctué d'un monstrueux frontflip - unturndown a séduit par sa maitrise. (On ne vous cache pas qu'on a un peu peur sur le jump final, il s'est bien décalé !). 
Bravo Tomas ! 

Alex Alanko

Le suédois Alex Alanko s'offre la troisième place avec un run propre dont deux 720 cork. Pour sa deuxième apparition sur les Crankworx c'est énorme ! 

Des chutes...

Cette édition 2019 à Rotorua a été marquée par les nombreuses chutes. A force de chercher les limites on finit par les toucher. Beaucoup de riders semblaient vraiment sortir leur plus gros tricks et sur des jumps qui ne sont pas forcément les mêmes que ceux qu'ils utilisent en entrainement donc il manquait souvent un petit rien du tout pour que ce soit plaqué. Jakub Vencl (sur un double flip), Torquato Testa (sur un cash roll), Max Fredriksson, Lukas Knopf, Thomas Genon, Anthony Messere, Erik Fedko et... Nicholi Rogatkin sont tous tombés. Nicholi Rogatkin a chuté sur ses deux runs... et est reparti en boitant chose assez inhabituelle pour ce gaillard.

TommyG  en se déboitant l'épaule sur le drop au start nous a donné des sueurs froides. Cette épaule lui cause beaucoup de soucis ces derniers temps, on espère qu'il arrivera à trouver un bon médecin ! 

L'abîme appelle l'abîme, les chutes appellent les chutes ? ... Les riders voyaient depuis la tour de départ leurs compères tomber, est-ce que cela a joué dans les esprits ? Ce n'est jamais facile de voir un autre rider aller au tapis. Et on sait tous dans ce milieu que l'émulation est présente quand on voit les copains réussir...

Ajoutez des photos (2020px)

Le plus beau trick de la compétition.

Ce nac-nac d'Erik Fedko... (capture d'écran à 1h44 dans le replay) On en aurait presque oublié la beauté d'une simple figure tendue au maximum, merci Erik ! Au passage, notez le casque ailé pour ce jeune allemand qui truste les hauteurs du classement FMB World Tour. 

Ajoutez des photos (2020px)

Le run le plus stylé.

Contrairement aux apparences et avant de tomber sur la dernière double, Max Fredriksson faisait preuve d'une insolente facilité, rattrapant ses tricks avec de l'avance et ajoutant un style à son run que nous avons adoré : on sentait qu'il se faisait vraiment plaisir ! On le reverra le couteau entre les dents pour les prochaines compétitions.

Ajoutez des photos (2020px)

Le sauvetage de l'année.

Oui il y a eu beaucoup de chutes, certaines ne faisait vraiment pas rire, mais Lucas Huppert (le suisse élu rookie de l'année 2018) nous a sorti un jeu de jambes digne des meilleurs boxeurs et cela valait bien un award ! (capture d'écran)

Ajoutez des photos (2020px)

Prochaine étape ?

Rendez-vous à Innsbrück (Autriche) le 15 juin pour la deuxième des trois étapes du Slopestyle World Championship (SWC), ce sera à nouveau dans le cadres des Crankworx. 

4 commentaires

c_flo
Statut : Expert
inscrit le 25/09/05
Photos : 6 photos du jour
pourquoi n'y a t-il pas de video récap des run, et ou une highlight du spot !? :/
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 13 avisPhotos : 24 photos du jour
Pas dispo à l'heure ou j'ai rédigé ces lignes. (Ou alors des POV sur les comptes instagram).
Je ferai la mise à jour quand ça sera sorti :)
0
c_flo
Statut : Expert
inscrit le 25/09/05
Photos : 6 photos du jour
ok, mais je trouve ca bizard, parce que les années dernières ils en sortaient un récap vidéo genre 2 ou 3 jours après et là rien, ni en pump track ! Alors que c'est fait pour l'enduro qui est aussi pendant les crank worx (mais c'est vrai, qui est géré par EWS)
A voir !
Merci quand meme
0
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 7 avisMatos : 13 avisPhotos : 24 photos du jour
Pinkbike a fait des genres de focus sur 1 rider (ou 1 rideuses) qui sont sortis très très vite (Thomas Genon, Tomas Lemoine, Vaea Veerbeck, Keegan Wright...) je pense qu'ils ne pouvaient pas tout faire.
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire