VTT, Covid19 et confinement acte II

Photo de couverture

Cliquez ici pour ajouter une photo de couverture, ou déposez la photo dans ce cadre. Si les dimensions sont supérieures à 2000x1045 pixels, la photo sera automatiquement redimensionnée.

L'image d'en tête sera affichée derrière le titre de votre article.
Cliquez ici pour remplacer la photo de couverture (2000x1045 pixels), ou déposez la photo dans le cadre pointillé.

VTT, Covid19 et confinement acte II

Coronavirus
On reprend les mêmes ? Pas tout à fait... ?
Photos :
Bartek Wolinski

Restez chez vous (2)

À partir du vendredi 30 octobre 2020, la France est à nouveau soumise au confinement afin de réaliser un effort national pour endiguer la progression de la Covid19 (oui c'est passé au féminin et non ça ne change rien au virus malheureusement). La "deuxième vague" de contamination est bel et bien là. Les hôpitaux sont déjà surchargés. Il faut protéger l'ensemble de la population, à nouveau. Car il ne s'agit pas que des personnes malades de la Covid19 mais de toutes les personnes qui ont (ou qui auront) besoin d'aller à l'hôpital pour se faire soigner. 

Le gouvernement Castex a annoncé les différentes restrictions. Nous allons les passer en revue et voir ce que cela implique pour la pratique du VTT. 

Avant toute chose, on vous repartage ici l'article du "premier" confinement avec toutes les bonnes idées pour passer le temps durant la période où nous sommes assignés à la résidence. 

Pour le sport et loisirs

  • Roxana Maracineanu., ministre des sports a annoncé que les sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à exercer leurs métiers. Donc pour la préparation hivernale des riders, les tests terrain pour valider les prototypes, etc, c'est bon signe !
  • Les compétitions sportives professionnelles pourront se tenir (à huis-clos bien entendu). 
  • Les sportifs professionnels et de haut-niveau pourront se déplacer pour exercer leur travail (entrainements, compétitions). Un gros point d'amélioration pour eux, leur statut est reconnu.
  • Les structures telles que piscines, gymnases, salles de sports, stades ne seront pas accessibles aux sportifs amateurs.
  • Parcs, jardins et forêts seront accessibles contrairement au printemps dernier. Cela veut dire que les sports outdoor (course à pied, vélo, cheval, marcher sur les mains...) individuels peuvent être pratiqués. MAIS... y'a un couac. Les déplacements pour prendre l'air sont autorisés dans la limite d'une heure et un kilomètre de rayon... Clairement, soit vous inventez la téléportation, soit vous avez de la chance car c'est dans votre rayon. Le confinement ne sera pas le même pour tous...
  • Les plages seront ouvertes, ce qui n’était pas le cas au premier confinement. Quid des activités individuelles nautiques ? Rien de précisé pour l'heure.
  • Les associations sportives qui s'occupent des enfants (clubs) sont mises à l'arrêt, les activités extra scolaires sont interdites... Pareil pour les adultes : le sport amateur en club ne pourra pas se faire. 
  • Pour les voyages à l’étranger, ne comptez pas trop dessus. Seuls des cas de force majeure sont autorisés. Les frontières à l'intérieur de l'Union Européenne restent ouvertes mais beaucoup de pays exigent un mise à quarantaine de 10 jours si on arrive d'un autre pays.
  • Les voyageurs arrivant d'au-delà des frontières européennes seront testés systématiquement, personne ne doit rentrer avec le virus. Il y aura une soumission obligatoire à des tests dans les aéroports, ports et gares pour ces personnes. 

Les compétitions masquées (non pas sur les yeux !) vont-elles devenir la "norme" pour la saison à venir ?

Ajoutez des photos (2020px)

On peut faire du VTT ou pas ?

Rien n'interdit de faire du VTT.

Les déplacements loisirs peuvent se faire selon la modalité de chacun. Le souci étant de respecter le kilomètre de rayon. Donc soit vous avez l'immense chance d'avoir la forêt à côté mais vous n'irez pas bien loin, soit vous devez un.e champion.ne de trial avec des palettes entreposées un peu partout dans votre rayon, soit malheureusement il faudra patienter la fin de ce deuxième confinement (fin prévue pour le 1er décembre si tout le monde joue le jeu). 

Mais...

Le but de la restriction des activités physiques et sportives est bien entendu de limiter les accidents. Car les hôpitaux sont sous pression. Demandez au personnel soignant, ça ne rigole pas du tout en ce moment. Donc évitez à tout prix de vous casser un truc. Les hôpitaux doivent pouvoir gérer les cas vitaux pour ne pas faire de la "médecine de guerre" (c'est à dire choisir entre le patient de droite ou de gauche). La bobologie liée aux arbres qui traversent les sentiers... on y reviendra plus tard. 

L'heure aujourd'hui est à la solidarité et à l'humilité. 

Le jeu des 5 différences

Par rapport au premier confinement certaines règles changent :

  • Les Ehpad et les maisons de retraite seront ouvertes aux visites ( mais notez que les déplacements entre les régions ne seront pas possibles, sauf dérogation ? C'est encore flou).
  • Les crèches, écoles primaires, collèges et lycées resteront ouverts. Les universités restent en travail à distance.
  • Nombre d'entreprises pourront continuer leurs activités  (car cette fois on a les masques et le gel hydroalcoolique) : guichets de service public, les usines, les exploitations agricoles et le BTP. Le télétravail doit être généralisé là où c'est possible.
  • Un point tous les quinze jours sera fait par le gouvernement en fonction de l'évolution du virus pour assouplir ou durcir les règles pour les commerces (notamment la restauration et vente au détail). 
  • Les cimetières resteront ouverts à la Toussaint. 


Autrement, nous sommes tous assignés à nos résidences. Les déplacements de retour de vacances sont autorisés jusqu'à dimanche 1 er novembre. Passé cette date "on ne bouge plus". 


Ce qui n'a pas changé par rapport au printemps 

  • Se munir d’une attestation de sortie pour se déplacer. Seule "nouveauté", une nouvelle attestation pour aller à l’école, y déposer et récupérer ses enfants.
  • L’interdiction des rassemblements publics et des réunions privées en dehors du « strict noyau familial ».
  • Se déplacer d’une région à l’autre à partir de dimanche soir, après les retours des vacances de la Toussaint.
  • La fermeture des commerces « non-essentiels ». Les mêmes qu'au printemps.

Les infos officielles

Retrouvez ici, les infos officielles du gouvernement ainsi que l'attestation dont vous pourrez avoir besoin pour vos déplacements.

Bon courage à tous pour ce nouveau confinement. Soyons humble et réfléchi, c'est le moment d'agir collectivement pour faire face. 

11 commentaires
Toitoine190
Statut : Expert
inscrit le 08/07/20
Courage à nous!X)
D'ailleurs au niveau des tests privés, comment cela va-t-il se passer: vont-ils s'arrêter; va-t-il y'avoir plus de temps pour les tester? Ou encore
Toitoine190
Statut : Expert
inscrit le 08/07/20
Bon je vais définitivement pas arriver à écrire aujourd'hui :/ donc je disais: ou encore y'en a-t-ils encore quelques-uns qui vont arriver?
0
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Léaa
Statut : Expert
inscrit le 08/07/20
Matos : 4 avis
Effectivement c'est pas le moment de se faire des sauts à la rampage dans son jardin!????
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

didero
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/08
Matos : 4 avis
"sportifs de haut niveau et les sportifs professionnels pourront continuer à exercer leurs métiers"
Comment justifier de rentrer dans cette catégorie ?
didero
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/08
Matos : 4 avis
Du coup, même nos pilotes pro francais ne peuvent pas justifier qu'ils sont pro. Ils n’apparaissent pas dans la liste... D'ou ma question, comment le justifier, je me doutais qu'il y aurait un soucis, la lsite est surement faite par rapport aux licences, hors, en freeride slopestyle et dirt, il n'y a pas de licence... (par exemple Loic bruni est dans la list, mais pas thomas lemoine ou antoine bizet ...)
0
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
Lemoine, Bizet et compagnie peuvent surement prétendre au statut de pro (et non haut-niveau). Ils ont des contrats payés et ils devraient pouvoir le prouver s'ils ont une entreprise à leurs noms pour recevoir ces sous.
0
didero
Statut : Confirmé
inscrit le 20/08/08
Matos : 4 avis
Ça parait sacrément compliqué pour pas mal de pro quand même :/ La ou c'est super facile pour un novice qui à juste sa licence de descente...
0
Léa W2L
Statut : Gourou
inscrit le 31/01/07
Stations : 14 avisMatos : 19 avis
Pour le haut niveau il faut justifier de résultat nationaux (voire plus, ça dépend des sports bien sur).
1
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

tedenx
Statut : Gourou
inscrit le 26/08/20
Matos : 12 avis
je vais créer un segment strava autour de mon quartier du coup... :)
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

sebizarre
Statut : Expert
inscrit le 01/06/18
Matos : 17 avis
Courage... ici (Suisse) pas encore de restrictions même si on fait attention de pas surcharger les urgences, donc sorties tranquilles.
 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire

.