EWS Finale: Résultats et analyse
2000*1045px

EWS Finale: Résultats et analyse

La finale de Finale, toujours un moment fort pour l'Enduro!
Texte Oliver G
Photos Oliver G
Texte Oliver G
Photos Oliver G
La finale de Finale, toujours un moment fort pour l'Enduro!

l'EWS 2017 c'est fini!

Encore une grosse course du côté de Finale. Comme chaque année cette manche qui marque la fin de la saison ne déçoit pas, tant au niveau du ride que de la course. Voici un petit aperçu de ce à quoi ça ressemblait:

Les résultats

Voici les résultats en vrac. Martin Maes remporte à l'age de 19ans sa première course d'enduro. Il devance Rude, Lau, Oton et Scott. Chez les femmes, Cécile Ravanel domine une fois de plus la concurrence en s'imposant devant Isabeau Courdurier et Anita Gehrig

Chez les juniors, Adrien Dailly s'impose devant le nouvel homme fort de l'enduro français, Youn Deniaud. Le norvégien Fagerhaug est 3ème. Pour les junior femmes c'est Raphaela Richter qui l'emporte.

Hommage!

Deux stars françaises ont annoncé la fin de leur carrières internationales ce weekend. D'un côté Nicolas Vouilloz qui a annoncé qu'il ne prendrait plus le départ des EWS en 2017. Et de l'autre Anne Caroline Chausson qui malgré une 3ème place provisoire le samedi a préféré en rester là et annoncer que c'était aussi sa dernière journée de course en VTT.

Nous tenions à rendre un grand grand hommage à ces deux personnages emblématiques du VTT et du cyclisme en général. Eux qui étaient nos idoles quand nous étions gamins et qui ont continué à nous faire rêver avec leurs récents résultats en Enduro. Bravo à vous deux!

Ajoutez des photos (2020px)

Martin Maes

Vu les résultats de Martin Maes ces dernières années nous étions quasiment sur qu'il avait déjà remporté une manche d'EWS.. et bien non, ce weekend à Finale c'était bien sa première victoire en Elite et de quelle manière !

Premier dès la fin de la journée samedi, il aura remporté les 4 premières spéciales du weekend se permettant de gérer son avance en fin de manche et gagner avec 15 secondes d'avance au final! Quelle magnifique démonstration!

Ajoutez des photos (2020px)

Faits de course.

De nombreuses chutes et crevaisons ont affecté la course comme par exemple pour Jérôme Clémentz qui crève sur la dernière spéciale et Jared Graves qui se déboite la cheville et se fait emmener en ambulance. Dure fin de saison pour ces deux tops pilotes!

Côté coup de gueule, la longueur des liaisons sur bitume pour accéder aux spéciales... C'est sur que se farcir des remontées sur route à longueur de journée ce n'est pas au goût de tout le monde.

Côté "performances de Mr Minnaar sans recos", Greg se classe 61ème. Son compagnon de course, Loïc Bruni est quant à lui 77ème. Alors on en tire quoi comme conclusions?

Ajoutez des photos (2020px)

Le général

Richie Rude n'aura pas levé le pied malgré le fait qu'une 32ème place lui aurait suffit pour l'emporter. Il se classe 2ème du weekend mais surtout gagne au général pour la 2ème année consécutive! Oton et Clementz parviennent à se maintenir en 2ème et 3ème place pour apporter une belle touche de FRANCE a ce podium!

Chez les femmes, Cécile Ravanel l'avait déjà emporté dès l'épreuve de Valberg donc pas de surprise à ce niveau là. Isabeau Courdurier, 2ème, doit déjà être impatiente d'attaquer 2017 pour aller chercher sa première victoire face à Cécile.

Chez les Masters, Michael Broderick l'emporte devant Karim Amour et Milan Cizinsky.

Pour les juniors, la domination toute la saison d'Adrien Dailly lui vaut bien évidemment la première place. Sébastien Claquin malgré des difficultés à Finale conserve une belle 2ème place. Pedro Burns est 3ème mais à 900 points des deux Français.

Pour les juniors femmes, Raphaela Richter devance Martha Gill et Julie Duvert.

Ajoutez des photos (2020px)

4 commentaires

Bufour

inscrit le 17/07/12
0 message
4 Avis spots
Minaar 61ème et Bruni 77ème, ces mecs là ne sont pas des manches au guidon d'un gros vélo, ça montre bien la spécialisation de la discipline!
5 français dans le top 10 en junior, la relève est assurée.
Oliver Gough

inscrit le 03/09/15
193 messages
1 Avis spots
2 Trails
14 Matos testé
Minnaar et Bruni sont certes un peu à la ramasse mais on peut aussi se dire qu'ils n'ont pas tout donné pour ne pas risquer de blessures ou autre en fin de saison. Et en plus ils auraient roulé toutes les spéciales à l'aveugle (sans entrainement ni recos) du coup ça pourrait expliquer qu'ils soient aussi loin. Mais oui tu as raison, l'Enduro c'est vraiment une discipline à part désormais!
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Benoit Bart X

inscrit le 08/06/15
0 message
1 Avis spots
L'enduro est la pire chose qui soit arrivée au vtt...............et si on voit autant de vttae faut surement y voir une conséquence!
Avant c'était plus simple soit t'étais un crosseux avec un esprit de routard soit t'avais l'esprit cascadeur et à toi la DH et le freeride!!!
Là on se retrouve avec une discipline hybride où il est facile de tricher (coupe, recos, ........etc.......) et où si le bike n'est pas ton taf impossible de performer sur une saison.
J'aime déjà pas la compétition, mais l'enduro me dégoute du vtt.............heureusement qu'il reste des trucs du genre "loose rider" pour retrouver la pureté de la cascade à bicyclette!!!
Sur ce les enduristes je vous aimes quand même, mais pour moi le vtt part dans une mauvaise direction.................

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire