Entrevue : Temarii Buillard
2000*1045px

Entrevue : Temarii Buillard

On fait pas plus exotique. On fait difficilement plus talentueux. En direct de Tahïti, Temarii nous partage son île ! Entrevue :
Texte O. cUVET
Photos Aumoana Monnot
Vidéo Divers
Texte O. cUVET
Photos Aumoana Monnot
Vidéo Divers
On fait pas plus exotique. On fait difficilement plus talentueux. En direct de Tahïti, Temarii nous partage son île ! Entrevue :
Entrevue, c'est une série pour laisser la parole à tous nos riders qui sont en manque de temps de parole. Des gars passionnés, investis, le genre de mec que tu remarques si tu le croises sur un spot. Aujourd'hui, on vous présente Temarii. Tahïti, ce n'est pas qu'un joyau du Pacifique Sud. Cette île regorge de talents, Temarii en fait partie ! Doté d'une volonté et d'un talent certains, voilà le genre de rider qu'on aime mettre en avant.
Ajoutez des photos (2020px)

  • 26in : Salut Temarii ! Tu nous viens de loin, ça fait super plaisir de voir que ça roule fort en Outre-mer ! On va te laisser te présenter comme tu le sens, avant de commencer à te cuisiner. Alors vas-y, dis-nous ce que tu as envie de nous dire !

Temarii : Je m'appelle Buillard Temarii, j'ai 23 ans, et j'ai commencé le VTT à l'âge de 12 ans avec mon neveu et des potes sur un terrain qu'on a shapé tout près de chez moi. On ridait beaucoup et on progressait petit à petit. 

Dès mes débuts, j'ai fais des compétitions locales et ça m'a permis de m'améliorer de plus en plus, car j'essayais de suivre des riders qui étaient très fort. En persévérant, je commençais à prendre du niveau et je partais vers d'autre pays pour faire des compétitions. (Le plus souvent en Nouvelle Zélande.)

  • Qu’est-ce qui te motive quand tu poses tes pieds sur les pédales?
Quand je suis sur mon vélo, ma motivation principale est le progrès. 

J'ai tout le temps envie d'apprendre de nouvelles choses sur mon vélo, comme par exemple essayer de nouveaux tricks, apprendre à être a l'aise sur le bike, à rouler vite ... Rouler avec les potes, c'est motivant aussi, car on se motive tous les uns les autres, et c'est que du fun. Regarder des films de vélo est une source de motivation aussi pour moi, tu as envie d'essayer de faire comme les pros et ça fait progresser.

"Ma motivation principale est le progrès"

  • Comment vois-tu la semaine parfaite ?

D'habitude ma semaine commence par l'école, j'étais en licence expertise comptable. Après les cours j'allais faire du vélo, et le week-end j'allais rouler avec les amis, et souvent après la session on se reposait en regardant la vue sur le lagon, ou bien on allait se baigner à la mer ou dans les rivières. 

En 2016 j'ai eu le sponsoring de la compagnie aérienne locale Air Tahiti Nui, qui aide les sportifs locaux à voyager pour des évènements. J'ai donc fait une année sans école car je partais souvent pour des compétitions. Du coup, ma semaine c'est beaucoup de ride et de shape pour des photos et videos, pour les sponsors locaux qui m'aident à me faire remarquer à l'étranger. Je trouve ça vraiment parfais de pouvoir faire ça, même si je ne vis pas de ma passion.

  • Penses tu que cela soit un avantage ou un inconvenient de vivre a Tahiti pour la pratique du vélo ?
Il est difficile de faire du VTT à Tahiti, c'est une petite île et beaucoup de terrains sont privés. Il n'y a pas encore de structure pour VTT ici, du coup c'est un inconvénient pour la pratique du vélo. La plupart du temps on va shaper avec les potes sur des terrains que l'on découvre, sans savoir qui est le propriétaire du spot. On reste discret lorsqu'on fait nos photos et videos, et on respecte les lieux.

  • Les institutions locales ont l'air de beaucoup aider les sportifs. Qu'en est il concrètement ?

Oui il y a des institutions locales qui aident les sportifs mais c'est surtout pour partir à l'étranger pour se faire remarquer, faire des compétitions, s'entrainer... car ici, il n'y a pas de structure pour progresser.

"Le paysage est vraiment unique"

Ajoutez des photos (2020px)

  • On te propose une invit’ sur la compet’ de tes rêves et un trip pour shooter la même semaine ! Tu vas où?

Si je devais faire un trip shooting, je le ferais sur mon île a Tahiti. Le paysage est vraiment unique. On a une vue sur le lagon, la végétation sur nos montagnes est magnifique, et un bon shooting rend la photo ou video vraiment unique. 

Par contre, nous n'avons pas de compétitions. J'aimerais bien être invité pour regarder la Rampage, mais je ne sais pas si je pourrais la faire. Les structures sont énormes et rien que le départ est impressionnant.

  • Donc préfères tu shooter une bonne video ou poser le run que tu voulais en compet’?

Je préfère shooter une bonne video car tu n'as pas la pression de la compétition. Et c'est vraiment fun quand tu communiques avec celui qui te filme. J'aime bien quand même faire des compétitions car tu retrouves tous les autres riders, du coup tu vois le progrès de chacun et c'est source de motivation.

"On est tous différents et c'est ce qui nous rend unique et cela fait notre style"

Ajoutez des photos (2020px)

  • Comment gères-tu les lendemains de cuite quand tu es censé rouler ?

Je me repose, ou sinon je roule mais sans trop vouloir me forcer. Souvent je ride en délirant avec les potes.

  • Quelle place a le shape dans ta pratique du vélo ?

A Tahiti il n'y a pas de structures pour la pratique du VTT, du coup on passe beaucoup de notre temps à shaper des pistes, des sauts, des gaps... Je trouve que c'est bien de shaper des lignes comme ça tu apprends à construire des sauts, des pistes... Et quand tu vas à l'étranger et que tu vois une structure, tu vois à peu près comment ton vélo va réagir sur le saut.

  • Qui est-ce qui t’inspire, que tu jalouses secrètement, mais que t’aimes bien quand même ?

J'aime bien m'inspirer de Brandon Semenuk parce qu'il est très polyvalent. Tu le vois faire du downhill, du dirt, du freeride, du street, du BMX ... et puis il a un style vraiment unique je trouve. Et il donne l'impression que les tricks sont faciles.

  • Si tu devais changer quelque chose chez toi, ça serait quoi?

Je sais pas qu'est ce qu'il faut que je change chez moi, on est tous différents et c'est ce qui nous rend unique et cela fait notre style.

  • Quel est ton meilleur souvenir en vélo ?

Je n'ai pas vraiment de meilleurs souvenirs, toutes mes sorties VTT sont différentes et je m'amuse à chaque fois. Mes voyages me font découvrir beaucoup d'endroits, tu rencontres des personnes et tu gardes de bon souvenirs également.

"J'aimerais bien être invité pour regarder la Rampage"

Ajoutez des photos (2020px)

  • Tu nous as sorti de belles photos pour l’article ! Quelle est ta préférée ?

J'aime bien les photos avec les potes car c'est avec eux que tu t'amuses et que tu progresses.

  • Allez, la question qui fâche. Ca fait combien de temps que tu ne t’es pas fait mal?

Ca fait trois mois je pense. La dernière fois, je me suis fait un entorse le lendemain de mon arrivée à Tahiti. Je venais de passer 3 mois en France et une fois arrivée à Tahiti j'étais content de retrouver mes potes et j'avais hâte de rouler sur un jump qu'ils avaient construit. J'ai essayé un flip dessus mais j'ai trop tourné.

  • Hé oui, on ne fait pas de la pétanque ! Les blessures arrivent bien trop souvent.. Comment gères-tu tout ça ? Tu es plutôt du genre prudent, ou plutôt “l'hôpital ou la gagne”?

Je suis plutôt prudent. J'aime bien aller à mon rythme et surtout apprécier le ride. Parfois quand tu te sens bien t'essaye d'envoyer du gros.

"Continuer a rider le plus longtemps possible"

  • Comment vois-tu l’avenir de Temarii Buillard ?

Continuer a rider le plus longtemps possible. J'aimerais participer à plus de compétitions aussi,

faire des videos, des photos ...

  • Tu as peut-être des parents ou des amis que tu souhaites remercier ?

J'aimerais remercier mes parents car ils me soutiennent énormément et sont toujours là pour moi.

Mes amis également qui m'encourage dans ce que je fais et tous mes sponsors : Air Tahiti Nui,

Grannys, Papeete cycling club.

"J'aime bien aller à mon rythme"

Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire