Canyon Strive CF 8.0 Race
2000*1045px

Canyon Strive CF 8.0 Race

Le gros enduro à géométrie variable de la grande firme Allemande.
Texte danda
Photos cuvet / gough
Texte danda
Photos cuvet / gough
Le gros enduro à géométrie variable de la grande firme Allemande.

Dès la réception du velo, comme à chaque fois où l'on a reçu un Canyon, c'est encore un cadre magnifique que l'on sort du carton, ayant de très belles finitions. Avec un coloris bleu qui ne passe pas inaperçu, on a qu'une seule envie, rouler ! 

Le Canyon Strive existe depuis quelques années maintenant et est une référence parmi les enduros. C'est aussi bien plus qu'un vélo de marque "pas cher"... C'est un vélo très performant et surtout innovant ! Ce bike a été développé, à l'image du Sender, en collaboration avec Fabien Barel !

Le cadre 

Le nerf de la guerre, le cadre, avec le fameux shape-shifter; on tâchera de faire simple pour ne pas perdre tout le monde. À première vue on peut se dire que ce shape-shifter est un simple gadget mais pas du tout ! C'est là que l'on constate que Canyon innove avec cet enduro. 

Pour les détracteurs, on vous rappelle que le vélo pèse 13,4kg en M. Ce shape-shifter n'est donc pas un poids supplémentaire déraisonnable et apporte, sur le terrain, un réel avantage qu'on vous décrit plus bas.

Le Strive 8.0 race est bien évidement en carbone, avec des passages de gaines discrets, tout à l'intérieur du cadre. Le cadre dispose aussi d'une protection sous le downtube, pour éviter de fracasser le cadre sur le premier cailloux venu ! 

Il a 163mm de débattement arrière et 160mm à l'avant en position DH, avec un angle de chasse relativement ouvert. En position XC, l'angle de chasse du vélo se referme et le débattement se réduit à 130mm à l'arrière. De plus, le SAG de 25% en position DH se réduit lui aussi à 17%.

En bref, ce shape-shifter a pour objectif d'avoir deux vélos en un! Un vélo en position XC, comme son nom l'indique, qui pédale extrêmement bien, très efficace. Et en position DH, avoir un vélo bien plus "posé", maniable et stable en descente.

Sur la biellette, au niveau du mécanisme du shape-shifter, Canyon a intelligemment placé un curseur vert indiquant la position XC, qui vire au noir pour indiquer la position DH. En pratique, ce curseur est n'est pas vraiment utile tant le changement de comportement du vélo est frappant.

Ajoutez des photos (2020px)

Les suspensions 

Rien de mieux qu'un combo Fox pour aller à fond !

Les suspensions, aussi bien la 36, que le Evol Float sont incroyables en termes de sensibilité.

On a sur la fourche Fox performance 36 Float ctd, 3 positions : montée, descente et intermédiaire. Un classique pour une fourche de ce programme !

Sur l'amortisseur Fox performance Evol Float X, également 3 positions, pour s'adapter au mieux à n'importe quel type de terrain!

Celles ci sont très simples à régler, et une fois que les suspensions sont réglées à notre poids, on se surprend à jouer avec ces blocages assez souvent et naturellement. 

Ajoutez des photos (2020px)

La transmission 

Qui dit vélo d'enduro dit aujourd'hui SRAM Eagle ! Une transmission 12 vitesses haut de gamme orne ce vélo. Toujours plus direz-vous ! 

On ne vous cache pas qu'on avait un peu peur d'arracher tout ça.. Mais non, on ne déplore aucune casse, c'est costaud, fiable, silencieux et c'est un pur régal !

Avec cette nouvelle transmission, on grimpe littéralement aux arbres. D'ailleurs un plateau de 34 dents est presque trop petit tellement la démultiplication est folle ! 

Ajoutez des photos (2020px)

Roues et pneus 

Les roues E-thirteen sont légères, résistantes et rigides. Néanmoins, prévoyez de rouler avec une clef à rayon sous la main, elles ont tendance à se desserrer !

En ce qui concerne les pneus, le pneu avant est une référence, le Minion DHF II est parfait sur le sec et l'humide. Dans le gras, c'est une autre histoire.

Par contre, le pneu arrière, le Minion SS, un pneu qui roule extrêmement bien, avec sa bande de roulement très dégagée. Mais il n'est pas polyvalent du tout, les limites de celui-ci sont très vites atteintes, un High Roller aurait été parfait selon nous!

Ajoutez des photos (2020px)

Freinage

Canyon a monté son enduro avec des Sram guide RS, et des disques de 200mm et 180mm... On a déjà eu l'occasion de tester ces Guides sur un DH, et ils nous ont beaucoup plus convaincu sur cet enduro ! 

Puissants, fiables, réglages de la garde très simples avec la petite molette. Tout est dit, RAS. Ils n'ont montré aucuns défauts du premier au dernier jour de test.

Ajoutez des photos (2020px)

Périphériques

Pour le poste de pilotage, le Canyon Strive est monté avec un Renthal Fatbar et la potence Apex, un combo classique et efficace.
En grips, des Ergon confortables, montés de base sur bon nombre de modèles de chez Canyon.

Derrière, sur la tige de selle Reverb en 150mm de chez Rock Shox, nous avons une SDG Circuit sur rails chromos.

Ajoutez des photos (2020px)

En action 

Le shooting à été réalisé du coté du Serlin trail, mais le vélo a surtout roulé sur les hauteurs de Grenoble.

Les premières impressions: "p.tain, il ne fait pas un bruit !"

Oui, c'est presque habituel chez Canyon d'avoir des vélos ultras silencieux, mais ça reste troublant à chaque fois qu'on en essaye un ! Pas un bruit, presque perturbant pour un enduro, les gaines en passage interne ne bougent pas, la chaine ne claque pas...

Ajoutez des photos (2020px)

Le deuxième sentiment. "P.tain... ça marche fort!" Le vélo est d'une efficacité redoutable, c'est comme un DH mais avec 3kg en moins. Les suspensions absorbent tout, la fourche et l'amortisseur font un travail remarquable en position "descente"

Ajoutez des photos (2020px)

En ce qui concerne le shape-shifter, on comprend tout de suite à quoi il sert et pas besoin de regarder le curseur sur la biellette pour savoir sur quelle position on est. C'est juste un coup de main à prendre avec un coup de bassin en arrière pour le passer en position DH, et un délestage de l'arrière pour le passer en mode XC.

Ajoutez des photos (2020px)
Le vélo n'a pas de grand défauts apparents, la seule petite chose que l'on peut lui reprocher c'est sa maniabilité, en effet, le vélo est plutôt long. Mais là... on cherche la petite bête!
Ajoutez des photos (2020px)

En conclusion 

Ce Canyon Strive a clairement été conçu pour finir sur les plus hautes marches du podium en EWS. Donc ce n'est pas avec ce vélo que vous vous amuserez comme un petit fou, il demande à ce qu'on lui rentre dedans. Mais avec cet enduro, vous irez vite, vous ne vous ferez pas peur, il vous mettra en sécurité et en confiance. De plus la prise en main du vélo se fait très rapidement.

Il a un rapport qualité/prix imbattable. Le vélo sera votre pour "seulement" 4499€, ce qui en soit, n'est rien pour un vélo avec un tel montage et un tel fonctionnement.

Serait-ce THE enduro?

Ajoutez des photos (2020px)

4 commentaires

ratm54
Statut : Confirmé
inscrit le 25/04/13
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
Vous avez des actions chez canyon lol !
Heureux possesseur d'un CF 9.0 race de de 2015 je me permet quelques remarques pêle-mêle :
* Indéniablement c'est un bon enduro
* Le reach long je trouve que c'est un facilitateur à part bien évidemment dans les épingles. Donc je le conseillerais autant à des débutants qu'a des enduristes aguerris.
* Le whip sur la table c'est magnifique mais je le déconseillerais fortement sur ce vélo car mes roulements de base près du boîtier de pédalier ont fait un an... Ces roulements sont a mon avis clairement sous dimensionnés ...
* Je trouve également que la colonne de direction et le boitier de pédalier mériterait d'être sur-dimensionné
* Le shapeshifter semble enfin fiable (18 mois sans y toucher et sans merde) et effectivement ca n'est pas un gadget, mais cela reste un truc de plus qui peut poser problème. Perso je ne change qu'entre la monté et la descente je n'ai pas envie de me prendre le chou. Mais c'est vrai que cela facilite bien les ascension en apportant du confort. J'ai récemment fait une sortie AM sur Dignes et j'ai pris un pied d'enfer en mode 130 mm. Donc clairement pour quelqu’un qui cherche un enduro polyvalent c'est un super choix.
* Le boîtier de pédalier est trop bas c'est super pénible même si à la longue je m'y suis fait. C'est le coté le plus race et je trouve le plus exagéré dans cette géométrie. Bon le truc c'est que je suis à 38% de sag...
* Il est moins dans l'air du temps (pas de boost, pas de metrique, pas de 29" ou 27.5+, l'angle de fourche pourrait être ouvert de 0.5°;) je pense qu'il ne devrait plus tarder à être remis au goût du jour ainsi que le spectral.
* La gaine de dérailleur en plusieurs parties et l'arrêt de gaine sous le sabot c'est nul ! Une fois je me suis retrouvé à quai sur une marche, bilan je n'avait plus de dérailleur vu que l'arrêt de gaine à cassé ... La ou s'est encore plus drole c'est que pour changer l'arrêt de gaine il faut sortir la durite de frein (donc purger le frein arrière ....). Pour un vélo en VPC c'est vraiment d'une fulgurance ! La gaine de dérailleur en plusieurs partie est un super accumulateur à boue et le passage en interne des gaines est toujours un réel plaisir lors des remplacements (c'est de l'humour bien évidemment).

Ah et Canyon c'est 6 ans de garantie et 3 ans de crash replacement sur le cadre. C'est suffisamment rare pour le mentionner (Mr Commencal si tu me lit ;-) )
Canyon c'est également un des meilleur rapport qualité/prix.

En faisant abstraction mon choix actuel serait :
1) Orbea Rallon 2018 (29";)
2) Specialized enduro 29
3) Trek slash 29

Il y a également :
*rose qui vient de sortir le pikes peak 3 :
https://www.rosebikes.fr/bike/rose-pikes-peak-3-en-275-2660219/aid:2681671
* le commencal meta 4.2
* Le YT Capra qui devrait également être bientôt renouvelé.

Cela étant il fait clairement partie de ma short list et une fois le prix ré-intégré dans les paramètres il revient dans mon top 3 perso.

Une petite remarque 34x50 ca ne fait pas du 22x34 (en 26" à l'époque) et même pas un 24x36. Donc dire que cela grimpe aux arbres c'est quelque peu optimiste.

Une petite question. Quel est le poids du pilote (ou de l'ensemble pilote habillé + sac a dos + ...) et le sag de l'amortisseur ?
olivcucu
Statut : Gourou
inscrit le 13/05/07
Stations : 41 avisMatos : 18 avisPhotos : 8 photos du jour
Waaaa !

Pose nous des tests sur notre module test ! C'est clair, précis et bien écrit, tu serais une aide pour beaucoup de gens qui se questionnent sur le matos !
1

Connectez-vous pour laisser un commentaire

ratm54
Statut : Confirmé
inscrit le 25/04/13
Stations : 6 avisMatos : 1 avis
J'en pose de temps en temps (roues dt swiss Ex 1501 2017, sram guide rsc dans le forum) et j'aide sur le forum. Je m'étais même posé la question quand vous cherchiez des testeurs mais je tiens trop à mon indépendance (et le processus de recrutement ne m'avais pas motivé;) ;-)
Enfin j'alimente en contenu votre site qui vit un petit peu grâce à cela mais pour quel retour ?
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 20 avisPhotos : 50 photos du jour
On prépare quelque chose où les nouveaux testeurs seront sélectionnés pour tester (et donc garder) du matos en fonction de leurs tests déjà mis en ligne et qui auront été passés en coup de coeur par la rédac. Plus tu es "expert" sur les tests matos, plus tu auras la chance d'être retenu ;-)
1

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire