Escapade : Pic du Mas de la Grave
2000*1045px

Escapade : Pic du Mas de la Grave

Un classique de 3000m dans l'Oisans !
Texte Daniel
Photos Daniel et Franck V
Texte Daniel
Photos Daniel et Franck V
Un classique de 3000m dans l'Oisans !

Nous poursuivons notre série d'articles Escapade avec les belles sorties de nos lecteurs ! Du VTT, du vrai, à la conquête de chemins escarpés, de singles loin de tout et à la recherche de l'aventure !

Après l'aventure dans le Beaufortain, voici Daniel et ses potes qui font une grosse sortie Pic du Mas de la Grave. Un spot relativement réputé pour de belles sorties à VTT mais qui mérite une fois de plus le détour !


Si vous aussi avez fait de belles Escapades cet été, envoyez-nous un mail: redac@26in.fr

Le Pic du Mas de la Grave, un 3000 inoubliable

"La montagne, ça vous gagne", ce vieux slogan des années 90 est devenu incontournable depuis quelques années. C'est aussi une période forte dans l'expansion du VTT de montagne, et les sommets donnent de nouvelles orientations à la pratique. Aujourd'hui nous continuons dans cette tradition d'aventure, de dépaysement et de liberté car l'essence même du MTB est bien là.


Je vous emmène aujourd'hui dans un lieu féérique, mystérieux et magnifique. Le Pic du Mas de la Grave fait parti de ces sommets merveilleux que vous n'oublierez jamais.

-- Le lieu --

Ce sommet culminant à 3020m est situé dans le massif des Arves entre l'Oisans et le Briançonnais.

La porte d'accès est simple, soit par Besse en Oisans, soit par le Chazelet près de la Grave. Vous arrivez ensuite sur le fameux plateau d'Emparis où vous restez subjugué par cette beauté écrasante grâce aux panoramas XXL de la Meije, un moment unique. Vous trouverez des lacs, de grandes steppes comme en Mongolie et des montagnes uniques comme les Aiguilles d'Arves qui vous laissent sans voix. Un lever de soleil sur les glaciers est un pur moment de magie.

Le village de Besse en Oisans est un passage incontournable, du caractère et du charme à revendre !

Pour dormir, vous avez quelques refuges sur place ou tout simplement en camping sauvage.


Ajoutez des photos (2020px)

-- La sortie --

Ce projet est en tête depuis quelques temps mais les conditions météo devaient être favorables pour profiter pleinement. Le mois d'octobre est propice en général, les couleurs sont sublimes et les températures sont clémentes, cette fois-ci c'est le bon moment !

Le but étant de partir de Besse pour aller directement au sommet sans effectuer de boucle mais un aller-retour direct, dont 700m de dénivelée en portage.

Une ballade à plusieurs c'est l'idéal, la montagne tout seul pour se retrouver soi-même, c'est intéressant, mais vite démotivant lors d'une grande ascension. Nous étions donc 4 pour atteindre cet objectif dont une VTTiste.

La montée au départ se fait sur une grande piste large pour aller au col St-Georges, la vue est splendide là haut, les jambes sont à points. Nous traversons ensuite le Rif Tort par un magnifique sentier en montée régulière pour atteindre le point bas du sommet à 2300m. Le moment tant attendu commence, notre VTTiste féminine du jour laisse son vélo en contre bas pour continuer à pied.

Nous commençons donc l'ascension, la difficulté réside dans la gestion de la marche sur une dénivelée importante avec un vélo sur le dos et quelques passages techniques. Cette sensation est vite dissipée par la beauté magique du lieu. De mon côté, j'opte pour le sac Osprey Escapist où j'attache le vélo directement avec les sangles, les 2 roues vers le bas, ce n'est pas l'idéal en montée étroite mais avoir les 2 mains libres, c'est pratique. La prochaine fois je tente les 2 roues à l'envers sur le sac ! Vous avez aussi le portage classique en prenant le vélo sur votre dos à l'envers.

Le sommet est en vue, l'ascension à pied est longue mais comme dirait le célèbre OSS 117: " Le jeu en vaut la chandelle ! "

Objectif atteint, que dire, libération, on prends des photos, on mange, on discute avec des personnes sympathiques, un moment agréable. La vue à 360° dégagée sur tous les massifs vous invite à contempler et à réfléchir sur la vie !

Ajoutez des photos (2020px)

-- La descente --

Alors on est pas monté là haut pour descendre à pied, loin de nous cette idée ! Je suis, dans le genre de pratique, partisan de sorties à profil descendant. On est donc monté de 1500m droit dans la pente, nous descendrons donc 1500m, comme diraient les savoyards "dré dans l'pentu "

Le mot le plus adéquate pour la décrire est : "Géniale"

On démarre dans un sentier vertigineux un peu en dessous du vrai sommet qui n'est pas roulable. C'est glissant, fuyant dans du schiste éblouissant avec quelques beaux passages sur dalles. Le sentier très technique au départ se prolonge par une série de lacets tout en glisse dans un paysage lunaire, tout en gardant du grip. Toujours sur la monotrace, cela se poursuit dans les steppes sauvages toujours plus rapide et avec un sourire qui ne vous quitte pas.

La première partie se termine au col St-Georges.

La deuxième partie est encore plus rapide, nous prenons le GR54 pour rejoindre Besse à Mach 12, le sentier est très rapide, nous avons l'impression de rouler sur une piste de Bike park, des virages relevés naturels tout le long, c'est dantesque. J'en profite pour faire la course avec les moutons du coin.

La fin est encore plus rapide, le sentier est assez large pour prendre une belle vitesse tout en étant ludique.

L'arrivée est en apothéose.

Ajoutez des photos (2020px)

-- Le matériel --


Un Ghost Riot en 27,5", Un commencal Meta 5.5 en 26", un Surly Wednesday en 29" et un genesis en 26", tous les formats de roues étaient présents !

C'était aussi l'occasion de tester quelques composants ( merci aux marques pour le test ). Vous trouverez mes tests complets en cliquant sur les liens :

Plateau oval narrow-wide de chez OneUp Components

Roues DT Swiss Ex 1501 Spline One.

La fourche BOS DEVILLE RARE FCV est un monstre de grip, cela donne envie de rouler vite en toute confiance, je ferai un retour de test dans les prochaines semaines.

Les traces utiles :

http://www.singletrack.fr/sentiers/plateau-d-emparis-pic-du-mas-de-la-grave,723.html

http://www.vttour.fr/sentiers/plateau-d-emparis-besse-par-le-gr-54,144.html

http://www.vttour.fr/sentiers/rif-tort,309.html


Conclusion :

Du vrai vélo de montagne, du plaisir, des paysages époustouflants, mais attention à ne pas surestimer ses capacités.

Vous pouvez coupler la sortie avec le Lac Noir et Lérié ou aussi prendre le sentier du Chazelet jusqu'à la Grave, les possibilités sont nombreuses, surtout sur 2 jours avec un bivouac à la belle étoile!

2 commentaires

j_kalis

inscrit le 02/02/10
Stations : 2 avis
Dans le genre y'a aussi Pointe d'Aval (appelée aussi pointe de Chauvet) dans le Queyras.
Oliver Gough
Statut : Gourou
inscrit le 03/09/15
Stations : 7 avisMatos : 21 avisPhotos : 54 photos du jour
En effet ! N'hésite pas à nous envoyer un mail si tu pars faire ce genre de belle boucle quand la neige aura fondu! redac@26in.fr
0

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire