Les normes des casques VTT : Décryptage
2000*1045px

Les normes des casques VTT : Décryptage

Quelle(s) norme(s) pour nos casques ?
Texte Simon D
Texte Simon D
Quelle(s) norme(s) pour nos casques ?

Liste des différentes normes auxquelles les casques de VTT (ouverts et intégraux) doivent et peuvent répondre :

Normes auxquelles les casques de vélo doivent répondre, pour différents continents :

CE EN1078+A1 (2013) : Casques pour cyclistes et pour utilisateurs de planches à roulettes et de patins à roulettes.

La présente Norme européenne énonce des exigences et méthodes d'essai pour les casques devant être portés par les utilisateurs de cycles, planches à roulettes et patins à roulettes. Les exigences et les méthodes d'essai correspondantes couvrent les aspects suivants :construction, y compris le champ de vision ; propriétés en matière d'absorption des chocs ; caractéristiques du système de rétention, y compris la jugulaire et les dispositifs de serrage ; marquage et information.

C'est la norme européenne obligatoire pour tous les casques de vélo.


US CPSC 1203 : Safety Standard for Bicycle Helmets.

Pursuant to the Children’s Bicycle Helmet Safety Act of 1994, the Commission is issuing a safety standard that will require all bicycle helmets to meet impact-attenuation and other requirements. The standard establishes requirements derived from one or more of the voluntary standards applicable to bicycle helmets. In addition, the standard includes requirements specifically applicable to children’s helmets and requirements to prevent helmets from coming off during an accident. The standard also contains testing and recordkeeping requirements to ensure that bicycle helmets meet the standard’s requirements.

C'est l'équivalent américain de notre norme EN1078.


AS/NZS 2063:2008 : Bicycle helmets.

Helmets which comply with this Standard are considered suitable for cycling activities where the wearer may be thrown or fall from a height, particularly while mobile. They are not, however, to be used by motor cyclists on public roads or in other public places where the various State and Territory Traffic Regulations require the use of helmets complying with AS/NZS 1698:2006, Protective helmets for vehicle users, nor are they to be used for high-speed sports such as motor cycle racing and car racing. The protection given by a helmet depends on the circumstances of the impact and the wearing of a helmet cannot always prevent death or injury. A proportion of the energy of an impact is absorbed by the helmet, thereby reducing the force of the blow sustained by the head. The structure of the helmet may be damaged in absorbing this energy and any helmet that sustains a severe blow should be replaced even if damage is not apparent. To achieve the performance of which it is capable and to ensure stability on the head, a helmet should be as closely fitting as possible consistent with comfort, and it must be securely fastened, with the retaining strap under tension at all times.

L'équivalent océanien de notre EN1078.


Normes complémentaires auxquelles ils peuvent aussi répondre :

ASTM F1952 - 15 : Standard Specification for Helmets Used for Downhill Mountain Bicycle Racing.

This specification covers performance requirements for helmets used by downhill mountain bicycle riders. Studies have shown higher risk to the head and face for this sport as compared to recreational street riding; hence, this specification requires greater impact protection and provides performance criteria for chin bars on full-face helmets, but does not require full-face helmets. Retention system tests shall be performed before impact testing. The helmet can be impacted anywhere on or above the test line with the curbstone anvil in any horizontal orientation. The ambient test helmet shall be subjected to the chin bar impact test.


ASTM F2032 - 15 : Standard Specification for Helmets Used for BMX Cycling.

This specification covers performance requirements for helmets used in BMX cycling. Studies have shown higher risk to the head and face for this sport as compared to recreational street riding; So this specification requires impact protection over a larger area of the head. Performance criteria for helmets equipped with chin bars are provided. Retention system tests shall be performed before impact testing. The chin bar rigidity test applies to helmets with a chin bar only.


Enfin, certains casques répondent aussi aux normes des casques de ski/snowboard:

CE EN1077 (2007) : Casques pour skieurs de ski alpin et de surf des neiges.
La présente Norme européenne spécifie les exigences relatives à la performance et aux essais de deux classes de casques destinées aux skieurs de ski alpin, aux skieurs de surf des neiges et aux groupes similaires, y compris les enfants et les skieurs de compétition. La norme comprend deux classes différentes de protection : la classe A et la classe B. Les exigences et les méthodes d'essai correspondantes, le cas échéant, couvrent les aspects suivants : la construction, y compris le champ de vision ; les propriétés en matière d'absorption des chocs ; la résistance à la pénétration ; les caractéristiques du système de rétention ; le marquage et l'information.

ASTM F2040 - 11 : Standard Specification for Helmets Used for Recreational Snow Sports.

This specification defines performance requirements for helmets used in non motorized recreational snow sports. The hot, cold, and wet helmets shall be subjected to the dynamic strength retention test. The ambient helmet shall be subjected to the positional stability (roll-off) test. Anvils to be used for impact tests in this specification are described as follows: flat anvil, hemispherical anvil, and edge anvil. All impacting shall be performed in accordance with the specified requirements.


Post scriptum: ECE, DOT ou encore SNELL : Certifications casques moto, ne nous concernent pas.

Ajoutez des photos (2020px)

Quelle pertinence ont ces normes pour le VTT ?

[Cette réflexion sur les normes des casques de VTT est intégrée à une réflexion plus grande sur les casques de VTT, retrouvez le dossier complet ici !]

Tous les casques de VTT répondent à des normes, mais elles sont parfois différentes et il peut vite être difficile de s’y retrouver !

Tout d’abord, il faut savoir qu’en France tout casque destiné à la pratique du vélo (ainsi que du skate et du roller) doit répondre à la norme EN1078. Sans cette certification, un casque ne peut pas être mis sur le marché, vous retrouverez donc forcément cette inscription quelque part dans votre casque. Sa dernière version date de 2013 : CE (ou NF) EN1078+A1.

Bien évidemment, cette norme a son pendant en dehors de l’union européenne ! On retrouve ainsi la norme CPSC 1203 aux Etats-Unis et la norme AS/NZS 2063:2008 en Australie et Nouvelle-Zélande.
Ces normes sont destinées à s’assurer que le casque remplisse son rôle lors de la pratique récréative du cyclisme, bien sûr on parle ici de se balader sur sa bicyclette plutôt que de se jeter sur les drops exposés de la Rampage. Les méthodes sont légèrement différentes mais testent les mêmes éléments : la construction du casque (couverture du crâne, position et champ de vision notamment), son système de rétention (pour s’assurer qu’il reste en bonne position) et bien entendu sa capacité à absorber les chocs. Ces tests supposent bien sûr d’avoir un casque à sa taille, bien ajusté et bien fermé !
Bien que créées il y a un moment, ces normes ne sont pas dépassées, elles permettent toujours de garantir que tous les casques sur le marché assurent un niveau de protection minimum, notamment pour ceux qui n’en font que trois par an et cherchent un casque à 20€.
Vous vous doutez donc bien que si votre truc c’est plutôt de tenter ce double backflip à la Bizet sur le canyon gap des Rampage, ces normes risquent alors de ne plus être très pertinentes et qu’il va falloir réfléchir un peu plus au choix de votre couvre-chef. De la même manière que votre choix de monture ne se portera probablement pas vers le premier prix B’TWIN bien qu’il réponde à la norme EN14766 des bicyclettes tout terrain !

Ces obligations sont d’ailleurs régulièrement révisées et mises à jour par tout un ensemble d’entités (agences gouvernementales, associations de consommateurs, laboratoires de test, fabricants de casques etc.). C’est aussi eux qui créent de nouvelles normes pour s’adapter aux évolutions des pratiques et des technologies, pour l’instant pas de norme spécifique aux casques de VTT mais on pourrait bien voir arriver de nouvelles normes pour les casques dédiés à la pratique du e-bike ou encore portant sur la protection contre les forces de rotation (type Mips etc.)

Bref, revenons à la différence entre l’objet des normes obligatoires et la réalité de la pratique du VTT. Comme on a de la chance, l’ASTM (American Society for Testing and Materials, devenue ASTM International) a elle aussi constaté que la pratique du DH et du BMX entraînent des risques différents de ceux de la simple pratique cycliste, notamment des risques de dommages à la tête et au visage plus importants. Une autre norme a donc été créée, l’ASTM F1952 - 15, afin d’évaluer la performance des casques destinés à être utiliser en compétition de DH grâce à des critères plus pertinents. Les casques doivent offrir une meilleure absorption des chocs et ce sur une plus grande surface, lors du test, la zone définie pour recevoir les impacts est plus importante et ces derniers peuvent être appliqués dans de plus nombreuses directions. Si le casque offre une mentonnière, elle sera testée et devra répondre à certaines exigences. Celle-ci n’est cependant pas une obligation, le Giro Switchblade, dont la mentonnière est amovible est ainsi certifiée ASTM avec et sans !

Le port d’un casque répondant à la norme ASTM F1952 - 15 peut donc être requis par les organisateurs d’une course de DH, même si l’on retrouve plus souvent l’habituel “port obligatoire d’un casque intégral”.
La norme ASTM F2032 - 15 correspond elle aux casques destinés à la pratique du BMX (race), ses critères sont similaires et de nombreux casques répondent aux 2 normes.


Nota bene: Certains casques répondent parfois aussi aux normes EN 1077 et ASTM F2040 - 11, ce sont les normes correspondant aux casques de ski et snow, auxquelles certains casques de VTT répondent aussi. Cela dit, un casque répondant à toutes ces certifications ne vous apportera pas forcément plus de sécurité pour votre pratique qui est le VTT.

Ajoutez des photos (2020px)

Pas encore de commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire