Frissons et émotions - Fort William WC DH #2
2000*1045px

Frissons et émotions - Fort William WC DH #2

L'Ecosse aux français !
Texte Léa W2L
Photos Kifcat
Texte Léa W2L
Photos Kifcat
L'Ecosse aux français !

S'il y a un domaine où c'est encore politiquement correct d'être chauvin, c'est bien le sport. On peut donc se réjouir de nos pilotes français qui ont brillé à Fort William pour la 2ème manche de la coupe du monde de DH ! Quelle fierté de voir Amaury Pierron, Loris Vergier et Loïc Bruni tous ensemble sur le podium. Quelle fierté de voir aussi le team Commencal-Vallnord être "l"équipe du jour", quand on voit le chemin parcouru par cette bande de joyeux lurons... !  

Si vous voulez le replay c'est par là.

Chacune des 17 éditions de la coupe du monde de DH à Fort William a été historique. En 2018, c'est la toute première victoire d'Amaury Pierron que l'histoire retiendra. Et ne lui souhaite que d'aller en chercher d'autres. A 22 ans il a toute une carrière devant lui.

Ajoutez des photos (2020px)

"P*tain de m*rde"

Voilà ce qu'on dit quand on vient de gagner sa première coupe du monde de DH et qu'on est français ! Qu'auriez-vous dit à la place d'Amaury Pierron

Il aura attendu que pas moins de 6 riders se cassent les dents sur son chrono pour être déclaré le vainqueur du jour ! Loris Vergier lui colle au basque avec seulement 0,270 seconde de retard. Troy Brosnan en poulidor de la DH est troisième, l'australien était visiblement déçu (mais content quand même) comprenez pour 0,311 seconde après 4 minutes et demie. 

Reece Wilson a failli bien croire à son hold-up. Le rider est parti de loin pour chercher son magnifique chrono et terminer 4ème. Sa joie était communicative, il devient aussi le premier écossais à mettre les pieds sur le podium à Fort William et ça... ça vaut tout l'or du monde. 

Loïc Bruni s'est remis de sa chute à Losinj et revient aux avant-postes et signe la dernière place de ce podium, 5ème. 


Ajoutez des photos (2020px)

Le sacre de Tahnée Seagrave

On l'avait dit, gagner à Fort William c'est spécial. Tahnée Seagrave risque de s'en souvenir longtemps de sa deuxième victoire en coupe du monde. Elle s'est même payé le luxe d'un one-hand sur le jump final ! Myriam Nicole a malheureusement chuté à l'entrée du bois on se demande ce qu'il en aurait été autrement. Mais avec des "si" on refait l'histoire. De son côté Rachel Atherton a bien failli écrire l'histoire. Elle nous fait une "Gwinette" dès le départ, elle casse sa chaine à la sortie de la cabane... Il n'en faudra pas plus pour que son run prenne des allures de pumptrack challenge. Fluide et propre elle est victime du trou de bombe dans la fin du pierrier (qui aura fait de nombreuses victimes), elle chute et repart... pour prendre la 3ème place. Marine Cabirou continue sa collection de médaille en chocolat et cela n'est pas pour nous déplaire, elle est encore jeune et a tout le temps de progresser ! Tracey Hannah termine 5ème. 

Ajoutez des photos (2020px)

Les juniors

Valentina Höll (AUT) met tout le monde d'accord et gagne avec une énorme marge devant Paula Zibasa (LAT) et Anna Newkrik (USA). La pilote au casque ailé prend de la marge au classement général. Chez les hommes Kye A'Hern (AUS) gagne la finale juste devant Thibaut Daprela (FRA), Kade Edwards (GBR) complète le podium. Le français reste leader de la coupe du monde junior avec 10 points d'avance.

Ajoutez des photos (2020px)

J'suis tombé par terre...

... c'est la faute à Voltaire. Aaron Gwin (qui n'avait pas cassé sa chaine !) a fait un magnifique "coup du scorpion" dans le pierrier artificiel. En prenant la ligne à droite il est stoppé net dans ce fameux trou de bombe qui a vu Rachel Atherton chuter, Loris Vergier sortir un pied et bien d'autres lutter pour rester dans la trajectoire. La ligne à gauche semblait plus rapide. Et c'est celle qu'Amaury Pierron a prise !
Dakota Norton fait aussi une "Gwinette" en cassant sa chaine dès le départ. Décidément, on n'ose pas imaginer les forces appliquées au départ sur la transmission... 

Lucas Shaw a été victime d'une crevaison (photo) et n'a pas pu défendre ses chances. Son temps des qualifs est plus rapide que celui d'Amaury à la finale... mais le sort en a décidé autrement. 

Finn Iles nous fait une belle frayeur en glissant dans le virage juste avant le road gap, il n'est passé vraiment pas loin du double poney !


Ajoutez des photos (2020px)

Highlight hommes

Highlight femmes

Résultats complets élite hommes

Résultats complets élite femmes

On espère que notre reportage et les photos de Kifcat vous plaisent ! N'hésitez pas à faire part de vos commentaires :) 

1 commentaire

olivcucu
Statut : Expert
inscrit le 13/05/07
Stations : 41 avisMatos : 18 avisPhotos : 8 photos du jour
Y'a que moi que ca choque les highlights redbull en mode reportage pour le JT de 13h?

Connectez-vous pour laisser un commentaire

Connectez-vous pour laisser un commentaire