Lenzerheide - portfolio - Championnats du monde
2000*1045px

Lenzerheide - portfolio - Championnats du monde

Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
Texte Léa W2L
Photos Red Bull Content Pool
.

Un championnat du monde de plus en moins ! Cette course particulière où les riders roulent avec le drapeau national (et non pour le team UCI) cristallise tous les regards. Les "Worlds" n'ont pas d'enjeux particuliers en termes des points mais par contre peuvent procurer la gloire éternelle : celle de porter le maillot arc-en-ciel. C'est le run d'une vie, pour marquer l'histoire du VTT de son empreinte. Ce dimanche, les favoris étaient au rendez-vous. 

Les feuilles de résultats complètes sont disponibles ici

Juniors

Chez les femmes juniors, la victoire était toute acquise à Vali Höll (AUT). Une autre place que la première aurait été décevante pour l'autrichienne. Elle n'a pas tremblé et s'offre ainsi le maillot arc-en-ciel avec une confortable avance. La rumeur court qu'elle pourrait être sur-classée l'an prochain et concourir chez les élites. (Bonne ou mauvaise idée ? Laisser le talent mûrir est primordial pour ne pas brûler les ailes...). Anna Newkirk (USA) s'offre la médaille d'argent et la protégée de Rachel Atherton, Mille Johnset (NOR), prend la médaille de bronze. Nastasia Gimenez (FR) est 4ème et Mathilde Bernard (FR) 6ème. 


Kade Edwards (UK), qui a un coup de guidon plus que généreux s'est offert le titre de champion du monde juniors. Il devance Kye A'Hern (AUS) et Eliot Jamieson (CAN).  Kade Ewards roulera en élite l'année prochaine, donc ce titre doit booster la confiance ! Notre Thibaut Daprela n'a malheureusement pas réussi à réunir les ingrédients pour faire le run gagnant. Until next time...! 

Ajoutez des photos (2020px)
"J'ai attendu toute la saison pour sortir un run comme ça. J'ai fait beaucoup d'erreurs durant la saison. J'aime beaucoup cette piste et ses nouvelles sections et tout s'est mis en place ! Yeah !"

Kade Edwards - Champion du monde juniors DH 2018

"Je n'ai jamais été aussi nerveuse de toute ma vie. Je me suis vraiment mis la pression. Après une saison parfaite sur les coupes du monde, je m'attendais à faire une erreur mais elle n'est jamais arrivée. Je suis trop contente. Quand on a commencé la saison à Losinj je visais les juste les podiums, mais voyez où je suis maintenant... C'est fou !”

Vali Höll -  Championne du monde juniors DH 2018

Femmes elites

La bataille des podiums tout au long de la saison augurait d’un championnat du monde passionnant chez les femmes. Mais... malgré des temps serrés aux qualifications, c’est bel et bien la “Queen Rachel” qui gagne... et avec la manière. La patronne c’est elle, cela en fait pas de doute. Elle puni Tahnée Seagrave (UK) avec plus de 9 secondes d’avance. Les deux anglaises se tirent la bourre, mais Myriam Nicole n’est jamais loin et notre frenchie prend la médaille de bronze. On retrouve aussi Marine Cabirou (FR) à la 4ème place ! Morgane Charre signe le 7ème temps du jour ! Une belle performance pour celle qui n'aura roulé qu'à la Bresse cette saison. Cécile Ravanel n'aura pas pu jouer les troubles-fêtes-venus-de-l'enduro car elle crève de l'avant.

Rachel Atherton signe son 5ème titre de championne du monde tout pile dix ans après son premier sacre (Val Di Sole 2008). La rumeur court qu’elle prendrait sa retraite (cela fait 14 ans qu’elle écume les circuits) en 2019, mais son run d’anthologie ce dimanche à Lenzerheide nous laisse penser qu’elle sera encore là pour mettre les pendules à l’heure.


Ajoutez des photos (2020px)
“J'étais vraiment stressée par cette semaine. Quand j'ai vu Myriam et Tahnée rouler si vite aux entrainements, je savais que j'allais devoir sortir le grand jeu. J'ai été vraiment époustouflée par la vitesse de ces deux-là ! Je savais qu'il fallait tout donner. Tout ou rien. Tu peux soit gagner soit tomber et les deux sont OK car ce sont les championnats du monde, donc j'ai tout fait pour. C'était tendu par moment mais tout s'est enchainé”

Rachel Atherton - Championne du monde DH 2018

Hommes élites

Greg Minnaar (RSA) parti loin est resté longtemps sur le hot seat, ce n'est que Martin Maes qui l'a délogé. Le sud-africain termine 8ème. Pas si mal pour un retour de blessure ! On a bien cru que Martin Maes (BE) allait réussir son coup. Cela dit, deuxième aux championnats du monde de DH tout en roulant en EWS le reste de la saison, c'est exceptionnel. Le talentueux belge risque bien de revenir sur le circuit DH en 2019 !  S'en suivent beaucoup de gros noms, qui tous viennent se casser les dents sur le chrono du belge. Brook Mac Donald (NZ) était bien parti mais il chute et voit ses espoirs s'envoler. Dommage ! Loïc Bruni (FR) s'élance, réalise un gros run et bat le temps de Martin Maes ! Le suspens est à son comble. 

Loris Vergier démarre un superbe run avec des voyants au vert mais il ne parviendra pas à s'approcher du hot seat. Il termine a une très belle 4ème place. Il reste en piste Troy Brosnan (AUS), Danny Hart (UK) et Amaury Pierron (FR). Danny Hart passe très près mais ça ne suffit pas. Troy Brosnan aura manqué d'un ingrédient pour réaliser le run pour le titre. Amaury Pierron s'élance comme un fou. Il ne se laisse aucun répit, il attaque partout. Mais il chute dans les bois après avoir perdu l'adhérence de l'avant... ! Il reste longtemps à terre (douleur, déception ou un mélange des deux...) et fini son run en roue libre. Loïc Bruni attend son compatriote pour commencer à célébrer son troisième titre. Il devient le 5ème pilote à conserver son titre (Vouilloz, Barel, Hill, Minnaar) de champion du monde d'une année sur l'autre. 

La DH française a de beaux jours devant elle avec cette génération '96 et c'est tant mieux !

Ajoutez des photos (2020px)
“Les conditions était parfaites pour les finales mis à part quelques sections très sèches et poussiéreuses qui pouvaient surprendre. Je ne pense pas avoir défendu mon titre, mais plutôt d'en avoir gagné un nouveau parce qu'il y a tellement de pilotes rapides en ce moment. Loris était super rapide et les chronos avec Martin Maes et Danny Hart sont très serrés. Je pense qu'on a offert un superbe course aux spectateurs."

Loic Bruni

Le reportage passé à France 3 Côte d'Azur ! :) 

La POV du run de Rachel Atherton !

Pas encore de commentaire

 

Connectez-vous pour laisser un commentaire