Test Garmin Edge 520 2017

1 test de GPS Garmin Edge 520.

Donnez-nous votre avis !
Déposez votre test.

Un concentré d'efficacité

Avis sélectionné
Profil du testeur : 49 ans | 1,80m | 77kg | Avancé | Rochefort
Acheté : 150€ d'occasion
Conditions du test : Tous temps, tous terrains, toutes conditions et tous types de pratique du vélo à part le DH sur 6 mois.

Vous trouverez un test très complet de ce compteur ici : https://www.nakan.ch/wp/2016/03/13/compteur-cycliste-garmin-edge-520-teste-de-fond-comble/ qui est orienté route, je vais donc plutôt parler de son utilisation en gros vélo, plus particulièrement en XC parce que pour le reste on n'a pas besoin de compteur nespa.

L'est petit, l'est costaud

4,9 x 7,3 x 2,1 cm et 60 grammes sans le support, c'est le plus compact des compteurs GPS à écran lisible que je connaisse. Il est étanche aux éclaboussures mais pas vraiment à l'immersion (IPX 7). Vu ce qu'il prend dans les dents quand je sors et le nombres de fois où il s'est pris pour un oiseau je peux vous affirmer qu'il est solide. Cette solidité est renforcée par deux achats indispensables : une protection d'écran en verre trempé et une protection silicone que vous pourrez voir sur les photos, les deux vous reviendront environ 10-12€ chez votre revendeur chinois favori moyennant quelques semaines d'attente. Les boutons ne bronchent pas même avec une utilisation à gros doigts pas spécialement délicate. La batterie est donnée pour durer 15 heures, dans mon expérience c'est plutôt 6-10 heures selon ce qui est activé. Au passage la protection de l'embout de charge a l'air fragile mais pour le moment elle n'a pas bougé. La fixation sur le cintre se fait par un système rotatif comme sur tous les compteurs du même genre avec un modèle long à vis allen plutôt orienté route, la même chose court plutôt orienté XC et une fixation par des élastiques plutôt orientée randonnée / trail, cf. photos 7 et 8.

L'est pas tactile

Pour moi, c'est un gros avantage. Quand il est mouillé, il marche parfaitement. L'écran ne fait pas de truc fantaisiste sous la pluie. Les boutons donnent simplement accès aux fonctions les plus courantes et quasiment tout le reste est paramétrable sur l'application Garmin Connect.

L'a plein de fonctions comme tous les autres

Il est doté de tout ce que vous pouvez attendre sur un compteur à 300 balles en termes de  compatibilité avec tout ce que les pros du Tourd'oeuf ont inventé comme gadgets utiles et pas utiles ANT+ et BTsmart genre ceinture cardio, capteur de puissance, de cadence, de vitesse, de teneur en mayonnaise de l'eau potable, etc.

Son gros point fort est que tu peux définir des "profils d'activité" et personnaliser l'écran en question, par exemple sur mon mode VTT j'ai juste vitesse / chrono / distance / cap en gros chiffres faciles à lire et ce que vous voyez en photo c'est mon mode randonnée. On peut à loisir activer ou pas le GPS / le Glonass ou les deux et là ça consomme de la batterie mais c'est vraiment précis même en forêt dense et en pleine cambrousse (je ne sais pas pour la montagne). Les écrans peuvent défiler automatiquement ou manuellement par exemple écran de roulage / carte / virtual partner, et on peut presque tout paramétrer.

Il est évidemment compatible en direct avec les segments Shtrava et nous les crosseux on aime ça.

Une fonction "retour au départ" est présente, soit par le chemin aller, soit en t'indiquant la direction du point de départ. Très utile couplé à une carto.

Mais il en a plein d'autres qui sont uniques

Il envoie ta position à qui tu veux en temps réel par mail via le tel et phone si les données mobiles sont activées. Alors ça, un truc qui dit à ta femme que oui t'es bien sur ton vélo et pas au PMU et qu'elle peut te faire confiance en direct, j'ai pas fini de remercier Monsieur Garmin pour le LiveTrack.

En cas d'accident, il envoie un SMS toujours via ton tel et phone à qui tu veux. Ca veut dire qu'en plus ça rassure ta femme qui sait que si tu te boites la tête dans une branche et que tu gis dans un fossé dans le coma et baignant dans ton sang elle peut appeler les secours en donnant tes coordonnées GPS ? Oui, c'est ça. La vache, ça c'est de la fonction qui change la vie ! Et ça marche ? J'ai pas testé dans les circonstances précédemment décrites mais par contre à chaque fois que je suis tombé, la détection s'est activée : elle sonne fort et te donne 15 secondes pour l'annuler avant d'envoyer le message de détresse. Rien que pour ça, je l'ai toujours avec moi quand je sors.

Moyennant une édition simple du fichier de démarrage, il vous dit bonjour à l'allumage, comme dans les films de SF des années 70.

Et il en a qui sont cachées

La carto fournie par Garmin d'origine est une carte d'Europe avec les grands axes nationales / autoroutes. Monsieur Garmin, je prends assez peu l'autoroute en vélo, arrête de te foutre de moi ou fais le plus discrètement sinon ça me vexe. Heureusement nos amis de http://garmin.openstreetmap.nl ont une solution : va sur le site, télécharge la carto qui t'intéresse selon les indications (attention de bien prendre une carte "cyclable" et de ne pas dépasser 40Mo environ, la mémoire du 520 est petite), renomme le fichier en gmapbmap.img et remplace le fichier d'origine celui-ci dans ton 520 dossier "garmin" et voilà, t'as une cartographie ultra-précise et faite pour le vélo qui t'indique tous les sentiers et te permet de te retrouver quand tu t'es un peu emporté et que t'as plus la moindre idée d'où tu es. Couplé avec le mode GPS / Glonass je ne me suis jamais perdu sans m'être retrouvé quelques secondes plus tard. Le défaut c'est que la zone couverte est assez petite, environ une région, pénible pour ceux qui font la French Divide ou la Transcontinentale mais pour les gens normaux quand tu pars en vacances tu télécharges la bonne carto et quand tu reviens tu remets l'ancienne.

Un petit défaut quand même, ce n'est pas un GPS de rando et il ne peut pas faire de guidage directement, il faut lui envoyer les parcours via Connect ou via BaseCamp.

L'environnement, toujours l'environnement.

Le compteur est en symbiose avec Garmin Connect qui permet de gérer le LiveTrack, la détection d'incident, de suivre tes trajets, de planifier des parcours (plus ou moins bien selon la densité de cyclistes utilisant Connect dans ta région), etc. Le microgiciel du compteur est mis à jour régulièrement et de nouvelles fonctions apparaissent, par exemple le livetrack et la détection d'accident sont apparues après la sortie du compteur, tout ça pour gratos merci Monsieur Garmin.

Pour conclure, il est parfait.

Il est juste assez petit et juste assez léger, très solide, truffé de fonctions, paramétrable jusque dans la couleur des chaussettes, donne l'alerte quand tu dévisses, te permet de te repérer et de te déperdre.

Il est super cher, c'est vrai. Et il vaut chaque centime.

Pour qui ?

Fans de XC / randonnée principalement, pour les autres notamment si vous faites de l'orientation il vous manquera les fonctions des GPS de randonnée.
10/10

Points forts

La détection d'accidents !
Poids plume
Excellent rapport fonctions / encombrement / prix

Points faibles

Pas de point faible, que des compromis intelligents

Pas encore de commentaire

Laissez votre commentaire Connectez-vous pour laisser un commentaire

A lire aussi...

Garmin Vivosmart HR+ Attachiante
8 /10
Garmin Forerunner 230 Simple et fiable
9 /10
Garmin edge 25 compact, simple et efficace!!!!
9 /10
Garmin Edge 1030 Du grand Garmin
8 /10
BRYTON Rider10 Le petit qui a beaucoup d’un grand sauf le prix
8 /10
Sony xperia z3 compact un vrai compteur GPS, pour quoi faire ?
10 /10